Cultiver un jasmin en pot

Cultiver un jasmin en pot

Pot, plantation, exposition et entretien

Sommaire

Mis à jour le 1 Août 2023  par Solenne 4 min.

Le jasmin est un arbuste grimpant qui séduit par son abondante floraison, aussi époustouflante qu’odorante, mais aussi par sa grande facilité de culture. Aussi, si les variétés les plus rustiques peuvent être cultivées au jardin, le jasmin trouve également sa place en pot, sur la terrasse, le balcon, et même en intérieur.

Dimensions du pot, substrat, plantation et entretien… Voici comment cultiver un jasmin en pot !

Difficulté

Quel type de pot pour un jasmin ?

Le jasmin est un arbuste fleuri qui se montre bien vigoureux, et cela, même s’il est cultivé en pot, du moment qu’il profite d’un contenant suffisamment grand.

Jasminum polyanthum en pot

Jasminum polyanthum en pot ©cultivar413 – Flickr

En effet, l’enracinement vigoureux du jasmin nous oblige à le cultiver dans un pot ou un bac d’au moins 50 cm en tous sens.

Veillez également à le planter dans un contenant percé en son fond afin d’assurer un bon drainage.

Quel substrat pour cultiver un jasmin en pot ?

Il faut savoir que le jasmin n’est pas très exigeant en ce qui concerne le type de sol dans lequel il est cultivé. En pleine terre, il accepte même d’être planté dans un sol sec, pauvre et caillouteux.

En pot, préférez toutefois installer votre jasmin dans un substrat riche et léger, bien drainé et maintenu frais. Un bon terreau spécial plantes méditerranéennes est ici tout indiqué. Un bon terreau pour géraniums peut également faire l’affaire, à condition de l’alléger avec de la perlite ou du sable grossier.

À noter : attention au drainage du substrat, car le jasmin craint l’excès d’eau qui provoque le jaunissement et la chute de ses feuilles.

Quand et comment planter un jasmin en pot ?

Le jasmin peut être planté en pot au printemps, entre la fin du mois de mars et le mois de mai.

  1. Placez une couche de billes d’argile au fond du pot.
  2. Faites tremper la motte dans un seau d’eau quelques minutes.
  3. Installez le jasmin en même temps que son tuteur et comblez le pot avec le substrat.
  4. Tassez et arrosez généreusement.
  5. Paillez la surface du pot pour limiter l’évaporation.

Où installer le jasmin en pot ?

Le jasmin est un arbuste qui apprécie les expositions chaudes et ensoleillées, bien qu’il tolère la mi-ombre.

Jasmin en pot dans une cour intérieure

Jasmin en pot dans une cour intérieure

Sur la terrasse ou le balcon, installez votre pot de jasmin à exposition sud ou ouest de préférence, et toujours à l’abri des vents froids.

En intérieur, installez-le dans une pièce bien lumineuse et aérée, là encore exposée sud ou ouest de préférence. Il est intéressant de noter que certaines variétés de jasmins acceptent d’être cultivées dans une pièce peu lumineuse. C’est notamment le cas du Jasminum grandiflorum.

Dans tous les cas, le jasmin en pot apprécie d’être placé en extérieur durant la belle saison, mais il doit être remisé à l’abri du froid durant l’hiver. Il est alors préférable que la température de la pièce n’excède pas les 15 °C. Une véranda ou une serre tempérée sont donc parfaitement indiquées.

Entretenir un jasmin en pot

Bien que facile d’entretien, le jasmin en pot demande quelques attentions, afin de prospérer et de vous émerveiller par sa belle floraison.

L’arrosage

Nous l’avons vu, le jasmin craint l’excès d’humidité. Durant tout l’été, procédez à des arrosages légers, mais très réguliers. De cette façon, le jasmin profitera d’un substrat frais, sans être gorgé d’eau.

Certains jasmins apprécient les atmosphères fraîches et humides au cours de leur floraison de fin d’hiver. C’est notamment le cas du Jasminum polyanthum. Dans ce cas, n’hésitez pas à brumiser régulièrement son feuillage avec de l’eau non calcaire.

Durant la période hivernale, espacez vos arrosages. Entre deux apports d’eau, la surface du substrat doit avoir séché sur environ 1 cm. En revanche, si le jasmin en pot est hiverné en intérieur, continuez de l’arroser une fois par semaine environ.

La fertilisation

Le jasmin en pot apprécie les substrats riches. Du début du printemps jusqu’à la mi-septembre, apportez deux fois par mois de l’engrais à votre arbuste. S’il continue de pousser durant l’hiver, vous pouvez également continuer à apporter de l’engrais à votre jasmin en pot, mais à raison d’une fois par mois seulement. En revanche, arrêtez toute fertilisation dès l’automne si votre jasmin a cessé de croître ou de fleurir.

Utilisez ici un engrais liquide peu azoté, de type engrais spécial rosiers que vous diluerez dans l’eau d’arrosage.

Une bonne fertilisation vous assure d’une floraison continue durant tout l’été, quoique moins abondante qu’au printemps.

Le palissage

Le jasmin est une plante grimpante. Toutefois, ses longues tiges sarmenteuses ont souvent besoin d’être aidées pour s’accrocher à leur support. Dans l’idéal, utilisez ici un support de type croisillon. Celui-ci s’avère très pratique pour palisser et courber les tiges du jasmin, et ainsi l’inciter à fleurir.

Jasminum mesnyi

Jasminum mesnyi ©Wendy Cutler – Flickr

  1. Faites zigzaguer les tiges volubiles du jasmin et attachez-les à leur support.
  2. Pliez progressivement chaque rameau en procédant délicatement pour éviter qu’ils ne cassent.
  3. Laissez libre l’extrémité de chaque tige sur environ 20 cm.

À noter : certains jasmins acceptent aussi d’être conduits en arbuste buissonnant plutôt qu’en grimpant, à condition d’être taillés à cette fin.

La taille

La taille du jasmin doit être légère et elle intervient toujours après la floraison. L’opération a alors pour but de limiter l’expansion de la plante et d’éliminer les rameaux secs, frêles et abîmés. Un rafraîchissement qui permet également de lui conserver un port bien dense et de favoriser la floraison.

Pour maintenir un port compact, rabattez les rameaux défleuris tous les 2 ou 3 ans, au niveau d’un gros bourgeon ou juste au-dessus des jeunes pousses. Cette intervention est, là encore, menée après la floraison.

Lorsque le jasmin atteint l’âge de 3 ans, rabattez jusqu’à ¼ de ses tiges à la base. Une opération qui encourage la formation des jeunes tiges.

Le rempotage

Le rempotage du jasmin en pot intervient au printemps ou à l’automne. Une opération à renouveler tous les 2 ou 3 ans, lorsque les racines de la plante commencent à s’échapper du pot.

  1. Retirez l’arbuste de son pot.
  2. Dénouez délicatement les racines les plus emmêlées (sans insister).
  3. Rempotez le jasmin dans son nouveau contenant rempli avec le même substrat qu’évoqué précédemment.

Commentaires

culture jasmin jasminum pot bac