Comment hiverner le jasmin ?

Comment hiverner le jasmin ?

Au jardin ou en pot

Sommaire

Mis à jour le 4 Mars 2024  par Virginie T. 4 min.

Le Jasmin est une plante grimpante idéale pour habiller murs, pergolas, s’enrouler sur une clôture ou grimper à l’assaut d’un arbre. On apprécie le parfum suave et capiteux des fleurs de jasmin, mais ils n’offrent pas tous la même rusticité. La plupart sont assez frileux ou moyennement rustiques et supportent rarement des gels sévères. C’est une plante facile à cultiver en pleine terre dans les régions aux hivers doux, en sol drainé, au soleil et à l’abri des vents. Dans les régions aux hivers rigoureux, on pourra le cultiver dans un grand pot sur la terrasse, à remiser l’hiver à l’intérieur ou en serre froide, à l’abri des fortes gelées. Découvrez tous nos conseils pour protéger votre jasmin du froid, que vous le cultiviez en pot ou en pleine terre !

Lisez aussi notre fiche complète sur le jasmin

Difficulté

Des variétés plus ou moins rustiques

La plupart des jasmins sont assez frileux et se cultivent facilement en pleine terre dans les régions où la température ne descend pas en dessous de -10°C pendant de courtes périodes, car ils craignent le gel lorsqu’il s’installe dans la durée. Originaires d’Egypte, d’Afrique et d’Asie, ils apprécient les expositions chaudes et les hivers très cléments. En dessous de -10 °C, les parties aériennes du jasmin souffrent. Elles gèlent et noircissent. Mais si la souche est bien établie, elle repartira au printemps en produisant de nouvelles pousses. Hormis le jasmin d’hiver (Jasminum nudiflorum), parfaitement rustique dans toutes nos régions, mais dépourvu de parfum, les autres jasmins supportent rarement des températures descendant en dessous de -5 °C. Les espèces les plus répandues dans nos jardins sont les plus rustiques et les plus faciles à vivre, on trouve :

  • Le Jasmin officinal : c’est le plus rustique de tous les jasmins, l’un des plus parfumés et des plus faciles à cultiver ! Une fois bien établi, il supporte le froid jusqu’à -15°C en sol bien drainé et pendant de courtes périodes.
  • Le Jasminum nudiflorum : c’est également l’un des plus rustiques du genre ! Communément appelé Jasmin d’hiver, il fleurit au cœur de l’hiver même sous la neige, parfois dès le mois de janvier. Ses fleurs jaunes ne sont pas parfumées. Il s’adapte à tous les jardins, peut rester en terre en hiver et supporte sans encombre des températures à -12°C.
  •  Le Trachelospermum jasminoides (Jasmin étoilé ou faux jasmin) : une fois bien établi, il peut tolérer de courtes gelées de l’ordre de -10°C.
Comment hiverner jasmin, hivernage jasmin, protéger jasmin en hiver

Parmi les jasmins les moins frileux : Jasmin nudiflorum, jaune, en haut : faux-jasmin en bas à gauche et Jasminum officinale en bas à droite

Les espèces plus frileuses (-5°C environ), comme le Jasminum grandiflorum (jasmin de Grasse) et le Jasminum azoricum, (ou « Jasmin des Açores » ou de Madère) sont souvent cultivées en serre ou en véranda comme plantes d’intérieur.

Comment hiverner jasmin, hivernage jasmin, protéger jasmin en hiver

Jasminum grandiflorum et Jasminum azoricum

→ En savoir plus dans notre fiche conseil : Quel jasmin planter suivant votre région ?

→ à lire pour faire le point : « Plantes rustiques et rusticité »

Protéger un jasmin en pleine terre

Le jasmin apprécie une place abritée des vents froids. En région froide, préférez l’installer contre un mur orienté plein sud. Il supporte mieux le gel si le sol est plutôt sec. Les premières années il est plus fragile, une fois bien installé, il se montrera un peu moins vulnérable au froid.

Quand le protéger ?

Tant que le temps reste doux et sec, votre jasmin ne craint rien. Dans les régions aux hivers doux, il peut passer tout l’hiver en terre. Les premières années de culture, et surtout si vous habitez dans une région subissant de bonnes gelées, il est impératif de le protéger en lui offrant une protection hivernale. Il vaut mieux être précautionneux et quelques gestes l’aideront à bien passer l’hiver au jardin.

  1. Avant les premières gelées : paillez la souche d’une épaisse couche de paillage pour protéger du froid, de paille ou de feuilles mortes. Cela permet de garder ses racines au chaud.
  2. En cas de grand froid annoncé : enveloppez les parties aériennes, sans casser les branches, avec un voile d’hivernage qui le protègera aussi de la pluie, la neige ou même la grêle. Aérez régulièrement lors des journées ensoleillées où il ne gèle pas, levez le voile durant quelques heures. Refermez avant que le jour ne tombe. Dès que les températures se radoucissent et que les risques de gelées sont écartés, vous pourrez retirer cette protection.
  3. Réduisez les arrosages et procédez quand il ne gèle pas. Cessez tout apport d’engrais.

Hiverner un jasmin en pot

Quand et où rentrer le pot en hiver ?

Dès que le temps se fait froid et humide, et ce même s’il ne gèle pas encore. Les jasmins en pot doivent être abrités avant que les gelées ne surviennent, c’est-à-dire vers la mi-octobre dans le nord de la France, et autour de mi-novembre dans le sud de notre pays.

Comment le protéger ?

Dans les régions aux hivers rigoureux, le jasmin sera facile à cultiver dans un grand pot à remiser l’hiver à l’abri des fortes gelées. Rentrez vos pots à l’abri du froid en serre tempérée, en véranda ou dans une pièce hors gel très lumineuse. La température doit idéalement tourner autour de 16° C. Vaporisez régulièrement le feuillage avec de l’eau non calcaire, pour éviter les attaques d’araignées rouges.

  • Dans les régions douces, si les températures ne descendent pas en dessous de -10°C environ, vous pouvez laisser votre jasmin en pot passer l’hiver à l’extérieur. Installez-le au pied d’un mur bien exposé. Par prudence, protégez le pot avec du carton, du papier bulle ou de la toile de jute, pour isoler les racines du froid qui sont plus exposées au gel qu’en pleine terre. Vous ôterez ces protections au printemps.
  • À la sortie de l’hiver, faites un apport d’un engrais organique et reprenez progressivement les arrosages. Vous pourrez ressortir votre jasmin en pot après les gelées, de mars à mai selon les régions.
  • Rempotez tous les deux ou trois ans au printemps ou à l’automne dans un substrat drainant, riche et léger.

Commentaires

protéger le jasmin en hiver
Nous ne livrons que les articles des catégories graines et bulbes dans votre pays. Si vous ajoutez d'autres articles à votre panier, ceux-ci ne pourront pas être expédiés.