Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
cultiver un framboisier en pot
conseil

Comment cultiver un framboisier en pot ?

Nos conseils pour réussir la plantation et la culture d’un framboisier en pot.

Le framboisier (Rubus idaeus) est un arbrisseau bien connu pour ses fruits d’été généralement roses et sucrés.

Si certaines variétés pouvant atteindre 2 mètres de hauteur demandent de l’espace pour bien se développer, d’autres variétés peuvent tout à fait être plantées en pot, sur balcon, terrasse ou en petit jardin.

Alors quelle variété de framboisier choisir pour la culture en pot ? Quand et comment planter, entretenir et soigner l’arbrisseau ? Comment bien récolter les fruits ? Voici nos recommandations.

Framboisier nain ‘Ruby Beauty’

Quelles variétés de framboisier choisir pour la culture en pot ?

Il existe 2 principales variétés de framboisiers :

  • les remontantes, produisant des fruits plusieurs fois dans l’année jusqu’à l’automne, d’abord sur les rameaux de l’année précédente, puis sur les rameaux de l’année en cours
  • les non remontantes, ne produisant des fruits qu’une seule fois abondamment en début d’été

Qu’elles soient remontantes ou non, les variétés de framboisier naines sans épine sont particulièrement adaptées à la culture en bac ou en pot. Elles trouveront parfaitement leur place dans les espaces restreints : balcon, terrasse, jardin urbain ou petit jardin.

Framboisier nain Ruby Beauty Pot de 1.5L./2L.

Période de floraison Mai à Juin

Hauteur à maturité
90 cm

Variété non remontante produisant en juin et juillet de beaux fruits rouges parfumés sucrés (jusqu’à 1,5KG de fruits à partir de la troisième année).

Framboisier nain Little Sweet Sister

Période de floraison Mai à Juin

Hauteur à maturité
1.00 m

Il offre une fructification précoce dès mi-juin ou début juillet, selon les régions, avec de belles framboises rouge foncé à la saveur sucrée.

Framboisier Groovy - Rubus idaeus

Période de floraison Juin à Août

Hauteur à maturité
90 cm

Variété naine récente, au feuillage décoratif doré lumineux. En plus de son côté ornemental, elle produit des framboises rouges bien sucrées pendant tout l’été.

D’autres variétés sont tout aussi propices à la culture en pot, grâce à leur enracinement fort et leur port compact.

Framboisier Heritage (remontant) Bio

Période de floraison Mai à Sept.

Hauteur à maturité
1.50 m

Variété vigoureuse et productive, très prisée pour la culture en pot, qui produit des framboises rouges fermes et savoureuses.

Framboisier Marastar - Racines nues

Période de floraison Mai

Hauteur à maturité
1.50 m

Une variété remontante robuste un peu plus imposante, offrant de gros fruits coniques à la saveur gourmande. La récolte s’effectue de juin à octobre et le pied peut produire jusqu’à 3KG de fruits par saison.

Framboisier Rustica - Rubus idaeus

Période de floraison Juin à Août

Hauteur à maturité
50 cm

Variété remontante récente aux nombreux atouts : très petite taille, sans épine, facile à entretenir, rustique et tolérante aux maladies.

 

Quand planter un framboisier en pot ?

Le framboisier sera planté en pot à l’automne ou en hiver, pour favoriser l’enracinement. La période idéale est d’octobre à mars, en dehors des périodes de gel, qui pourraient impacter la fructification future.

Comment planter un framboisier en pot ?

Le contenant

Le contenant qui accueillera le framboisier en pot doit être assez grand : au moins 35 cm de profondeur et autant de diamètre. Le framboisier peut se cultiver dans une jardinière ou un contenant rond.

Les contenants en terre cuite sont à privilégier par rapport à ceux en plastique, puisqu’ils permettent de mieux laisser respirer le substrat.

Pour ne pas avoir à rempoter le framboisier et pouvoir le laisser en place pendant plusieurs années, opter pour un contenant plus grand type bac, d’au moins 1 m de long et 50 cm de profondeur.

Les étapes de plantations

  1. Placer une couche de billes d’agiles ou de graviers au fond du contenant, afin de favoriser le drainage.
  2. Remplir de terreau pour pots ou de terreau universel riche, idéalement mélangé à de la terre de jardin et du compost ménager décomposé ou de l’engrais organique.
  3. Décompacter la motte et placer le pied de framboisier au centre du contenant; compléter de substrat jusqu’à quelques centimètres du bord, sans enterrer le collet (partie de la plante comprise entre la tige et les racines).
  4. Tasser avec les doigts autour du pied.
  5. Arroser généreusement.
  6. Pailler le pied pour maintenir l’humidité, garder le substrat frais plus longtemps et pouvoir ainsi espacer les arrosages. Utiliser écorces broyées, BRF (Bois Raméal Fragmenté), feuilles morte ou encore écorces de pin (les framboisiers ne craignant pas l’acidité).

Le palissage

Palisser un framboisier en pot lui permettra de bénéficier d’un maximum de lumière et de soleil, tout en facilitant la récolte des fruits.

Il s’effectue au moment de la plantation, en utilisant des supports (piquets, bambous…) enfoncés dans le substrat et auxquels sont fixés des fils de fer tendus à différentes hauteurs (généralement 40 cm, 80 cm et 120 cm). Les tiges du framboisier sont ensuite maintenues à l’aide de raphia ou de liens en plastique, sans trop les serrer sur les fils.

Placer le pot contre un mur permet un palissage en espalier, ne nécessitant pas d’ajouts de fil de fer.

Pour gagner du temps, opter pour un bac avec treillis intégré pour le palissage.

L’exposition

Le framboisier a besoin d’une bonne luminosité pour fructifier, mais craint le soleil brûlant d’été. Il sera installé au soleil ou à mi-ombre dans les régions aux étés chauds et secs.

Sur une terrasse ou un balcon, les framboisiers se plairont exposés à l’Ouest.

L’entretien du framboisier en pot

L’arrosage

La première année de plantation, arroser régulièrement le pied pour lui permettre de bien s’enraciner. En effet, un arrosage fréquent est indispensable pour produire de beaux fruits en été. Il est particulièrement important au moment de la floraison et sera augmenté en cas de temps sec : un arrosage une fois par semaine est généralement suffisant, tous les 2 à 3 jours en cas de forte chaleur.

Les plantes en pot ont en effet tendance à souffrir plus rapidement du dessèchement, que le paillage du pied permettra de retarder.

Pour éviter tout risque de développement de maladies, arroser uniquement le pied et non le feuillage du framboisier. Un système de goutte à goutte peut tout à fait être installé dans le contenant.

La fertilisation

Le framboisier apprécie les sols riches en matière organique. Une fois par an à l’automne, apporter du fumier ou du compost décomposé.

Au moment de la plantation et en entretien, faire 3 apports d’engrais pour petits fruits, entre mars et octobre.

La taille

Le framboisier demandera une taille des rameaux après la fructification : après la récolte, les tiges ayant porté des fruits seront coupées à 10 ou 15 cm du sol.

S’il s’agit d’un rosier non remontant, ne couper que les tiges ayant fructifié et conserver les nouvelles tiges de l’année, qui pourront être palissées en prévision de la saison suivante.

Le rempotage

Le rempotage du framboisier est effectué après la perte des feuilles, en fin d’automne.

Après quelques années, le framboisier produit des drageons (nouvelles petites racines), qui pourront être détachés et planter dans un nouveau contenant.

Les maladies

Le framboisier est peu sensible aux maladies. En période pluvieuse ou en cas d’arrosage des feuilles, les maladies cryptogamiques (ou fongiques) peuvent survenir : anthracnose, mildiou, rouille, oïdium, pourriture grise. La mise en place d’un paillage et l’apport d’engrais organique permet de renforcer le système immunitaire des plantes et la bonne santé du sol.

Si le feuillage commence à afficher des symptômes de ces maladies (taches, enduit…), éliminer les parties touchées et pulvériser un purin dilué avec de l’eau, en fin de journée sur le plant.

Du côté des parasites, le ver de la framboise peut se loger dans les fruits, mais les dommages sont limités.

En hiver, éviter de couvrir le framboisier avec une bâche en plastique, qui empêche l’air de se renouveler et maintient un trop fort taux d’humidité. Selon les variétés, l’arbrisseau est de toute façon très rustique (-15°C à -30°C).

La récolte des framboises

Les framboises seront récoltées lorsque les fruits sont bien rouges sur toute la surface, mais sont encore fermes.

Pendant la période de fructification, vérifier les pieds plusieurs fois par semaine, idéalement chaque jour.

Les fruits sont meilleurs juste après récolte, pour profiter au maximum de leur saveur sucrée et de leur texture. Ils peuvent toutefois être conservés dans le bac à légumes du réfrigérateur pendant quelques jours.

Si la récolte et très abondante (félicitations !), les framboises pourront être congelées, transformées en délicieuses confitures, gelées, glaces ou encore en sirop.

Articles connexes


Fiche Famille

Framboisiers : planter, tailler et entretenir

Lire la suite +

Blog

Le framboisier Groovy : gourmand et décoratif

Le Framboisier Groovy est une toute nouvelle variété naine qui étonne par l'éclat doré de...
Lire la suite +

conseil

La taille des framboisiers

   
Lire la suite +

conseil

10 Arbres fruitiers nains à cultiver en pot

Lire la suite +

conseil

Choisir des framboisiers

Lire la suite +

Fiche Tutoriel

Comment multiplier les framboisiers ?

Le framboisier est un petit arbuste fruitier facile à cultiver et aussi à multiplier ! Rien...
Lire la suite +

conseil

Maladies et parasites des framboisiers

Lire la suite +

plantation

Planter des framboisiers en racines nues

Lire la suite +
1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire