Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
bruyère d'hiver-associer
association

Associer les bruyères d’hiver ?

Idées et inspirations en pleine terre ou en pot, pour fleurir le jardin avec la bruyère en hiver

Les bruyères d’hiver apportent couleur et gaieté grâce à leurs adorables clochettes blanches ou roses. Elles ont l’avantage de fleurir à une période où le jardin est dépouillé et où peu de plantes se risquent à dévoiler leurs atouts esthétiques.

De culture facile, les bruyères d’hiver peuvent également s’associer sans effort au jardin, dans les plus petits comme dans les grands espaces. Installez ces sous-arbrisseaux en pot, en haie arbustive, en massif, en sous-bois clair ou encore en rocaille, avec d’autres végétaux partageant les mêmes besoins de culture.

Voici nos 5 idées d’association pour vous inspirer avec la bruyère d’hiver.

Et pour réussir la culture de la bruyère, nous vous invitons à découvrir notre article : Les bruyères : planter, tailler et entretenir

Dans une jardinière pour égayer l’hiver

Que ce soit pour habiller un rebord de fenêtre, végétaliser un balcon ou une terrasse, la bruyère pourra s’accompagner d’autres plantes à petites silhouettes pour créer une belle potée hivernale.

Vous pouvez choisir de créer un joli camaïeu de roses, en associant par exemple les bruyères roses Erica (x) darleyensis ‘Kramer’s Rote’, ‘Winter Belles Tylou’ et ‘Darley Dale’ à des camélias d’automne fleurissant dans le même coloris. Optez par exemple pour le Camellia sasanqua ‘Interlude’, buisson compact de 80 cm en tout sens avec ses fleurs en forme de roses. D’un style plus champêtre, ‘Showa no Sakae‘ ou ‘Versicolor’ seront également parfaits avec notre bruyère d’hiver rose, pour accompagner le début de sa floraison.

Si vous souhaitez créer une potée plus colorée, utilisez les bruyères blanches comme Erica (x) darleyensis ‘Silberschmelze’, qui mettront en valeur toutes les autres floraisons. Accompagnez-les de Gaulthéries couchées Gaultheria procumbens, petits couvre-sols offrant de jolies baies rouges décoratives en hiver, qui créeront une vraie ambiance de Noël.

Avec des feuillages décoratifs, la bruyère d’hiver sera également mise en valeur dans une jardinière : créez une composition avec des graminées graphiques comme les carex, des heuchères persistantes ou les moins répandus sarcococcas, qui fleuriront en même temps que nos bruyères.

associer la bruyère d'hiver en jardinère

Camellia versicolor, Erica darleyensis ‘Kramer’s Rote’ (photo wikipédia) et Camellia ‘Showa no Sakae’

Dans une haie à floraison hivernale

Du fait de leur petite silhouette, les bruyères d’hiver seront idéales placées en premier plan de haie fleurie, avec d’autres arbustes de terre de bruyère.

Ici encore, nos bruyères pourront s’accompagner de camélias sasanqua, mais aussi de rhododendrons et azalées. Optez pour les azalées japonaises de la collection « Star Style » (‘White’, ‘Pink’ ou ‘Violet’), qui fleurissent en automne et au printemps. Vous pouvez également choisir les azalées hybrides de la collection « Encore », avec leur double floraison au printemps, en automne et parfois même en été (‘Sunburst’, ‘Lily’ ou encore ‘Débutante’).

Complétez avec la floraison parfumée des daphnés, comme ‘Perfume Princess’ ou Daphne odora ‘Marianni (Rogbret)’ avec son magnifique feuillage panaché.

Des pieris comme ‘Little Heath Variegata’ ou ‘Purity’ seront également des bons compagnons. Profitez également des petits fruits décoratifs tout l’hiver des skimmias.

Pour apporter une touche solaire, les mahonias et hamamélis seront tous désignés.

Enfin, si vous disposez d’assez d’espace, ajoutez un beau magnolia, qui dévoilera ses grandes fleurs en mars-avril, à la fin de la floraison des bruyères d’hiver.

association bruyère en haie d'hiver

Hamamelis ‘Feuerzauber’, Skimmia reevesiana (photo wikipédia), Pieris ‘Little Heath Variegata’ (photo megan hansen), Erica darleyensis ‘Winter Belles Lucie’ et Daphne ‘Perfume Princess’

Pour habiller le pied d’arbres et d'arbustes en sous-bois clair

La plupart des bruyères ont naturellement une silhouette rampante, formant de beaux couvre-sols permettant d’habiller le pied de plantes plus grandes et de limiter la pousse des adventices (« mauvaises herbes »).

Dans une ambiance de sous-bois à mi-ombre ou aux pieds d’arbres caducs, associez-les aux feuillages décoratifs de fougères bien sûr, comme celles du genre Polystichum avec leurs belles frondes persistantes. Mais pensez également à ceux de graminées, comme le Stipa barbata ou la molinie.

De leurs côtés, les feuillages en aiguilles des conifères s’accorderont également à merveille avec les bruyères d’hiver : tournez-vous vers les variétés naines, comme le genévrier rampant, l’épicéa nain ou le sapin de Corée.

Les bruyères se marient aussi parfaitement avec les hellébores ou roses de Noël, qui nous gratifient de leurs fleurs élégantes en hiver. Cultivez par exemple les variétés ‘Madame Lemonnier’, ‘Double Fashion’ ou ‘Walberton’s Rosemary’ pour rester dans une belle harmonie de couleurs roses et blanches.

Pour apporter d’autres touches de couleurs, pensez aux bulbeuses à floraison automnale : cyclamens de Naples roses ou blancs, le peu commun Colchique macrophyllum ou les nérines. En hiver, les adorables perce-neige, des crocus de printemps blancs ou roses, des jacinthes et des mini-narcisses comme ‘Reggae’ ou  ‘Toto’ compléteront cette jolie scène lumineuse pendant toute la saison froide.

association bruyère pied d'arbre arbuste

Polystichum rigens (photo Guido), Helleborus ‘Double Fashion’, Erica darleyensis ‘Darley Dale’ et Picea abies ‘Little Gem’

Dans un massif à floraison presque ininterrompue

Nous vous conseillons toujours de cultiver les bruyères en masse, pour créer un effet de volume au jardin et obtenir de véritables tapis colorés. Vous pouvez aussi choisir de cultiver des bruyères ayant des périodes de floraison échelonnées, afin d’en profiter pratiquement toute l’année.

Associez ainsi les bruyères à floraison hivernale à la grande bruyère arborescente ‘Great Star Le Vasterival’, dévoilant ses clochettes blanches au printemps. En été, la bruyère du Cap et les bruyères Calluna vulgaris ‘Alba’ et ‘Winter Chocolate’ avec son incroyable feuillage aux couleurs évolutives prendront ensuite le relais.

association bruyère pour une longue floraison

Erica verticillata (photo Andrew Massyn – Wikimédia), Erica arborea (x) veitchii Great Star® ‘Le Vasterival’ et Calluna vulgaris ‘Alba’

Dans une jolie rocaille fleurie

Certaines bruyères aux dimensions plus larges que hautes sont particulièrement adaptées pour une utilisation en couvre-sol. Appréciant les sols bien drainés et les expositions ensoleillées, elles seront idéales pour habiller un talus ou une rocaille pas trop sèche. C’est le cas par exemple de la bruyère Erica darleyensis ‘Ghost Hills’, de ‘Darley Dale’ ou de ‘White Perfection’, qui mesurent environ 40 cm de hauteur pour 60 à 70 cm d’envergure.

Mariez-les à des conifères rampants nains, comme les Juniperus, le cyprès sawara ou le cyprès rampant de Sibérie.

Pour la touche graphique, ajoutez des sédums aux feuillages persistants, comme l’orpin rampant ‘Lemon Ball’, le Sedum cauticola ‘Lidakense’ ou le chatoyant sédum Mr Goodbud’, dont la floraison rose vif a l’avantage de durer jusqu’en automne.

Pensez aussi aux incontournables saxifrages en rocaille. Faites par exemple votre choix parmi Saxifraga cortusifolia ‘Black Ruby’, ‘Shiranami’ ou Saxifraga fortunei ‘Sugar Plum Fairy’, qui fleurissent toutes à l’automne en rose ou blanc, pour un bel accord de couleurs avec nos bruyères d’hiver.

Les géraniums vivaces pour rocailles fleurissant jusqu’aux gelées seront également de bons compagnons : optez pour ‘Bob’s Blunder’, ‘Orkney Cherry’ ou ‘Mavis Simpson’.

Enfin, les petits bulbes des Iris reticulata, fleurissant en fin d’hiver, complèteront ce tableau fleuri.

association bruyère d'hiver en rocaille fleurie

Geranium ‘Bob’s Blunder’, Saxifraga ‘Black Ruby’, Microbiota decussata, Erica darleyensis ‘Ghost Hills’ et Sedum ‘Lemon Ball’ (photo inaweofgod’s creation)

Articles connexes


Fiche Famille

Les bruyères : Planter, tailler et entretenir

Lire la suite +

conseil

Tailler une bruyère : quand et comment ?

Lire la suite +

Blog

5 bruyères en pot : ma petite collection

Dans mon jardin, je n'ai pas la terre adéquate pour cultiver les bruyères d'hiver. Pourtant...
Lire la suite +
1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire