Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
buglosse : nos idées d'association
association

Buglosse, Anchusa : 5 idées d'associations

pour composer de beaux massifs

L’anchusa ou buglosse est une adorable plante vivace à la floraison en épis bleu azuré à violets qui s’étale de mai à octobre. Très rustique et résistante à la sécheresse, elle est de culture facile et particulièrement accommodante. Ce qui en fait une plante adaptable à de nombreuses situations pourvu qu’on lui offre un bel ensoleillement et une terre riche et profonde. De par ses couleurs originales et sa silhouette buissonnante, l’anchusa fera merveille dans un jardin naturaliste ou romantique, mais trouvera aussi sa place dans un carré aromatique car elle est dotée de vertus médicinales. Et surtout faites de sa couleur un atout en créant des massifs monochromes ou, au contraire, en jouant sur les contrastes.

Découvrez nos idées d’associations pour créer des massifs à votre image

Anchusa azurea

Anchusa azurea bénéficie d’une floraison bleue exceptionnelle

 

Pour tout savoir sur cette vivace magique, découvrez notre fiche Buglosse, anchusa : planter, cultiver

Dans un jardin naturaliste

Directement inspiré des prairies naturelles, le jardin naturaliste est une ode à la nature sauvage, animée de mouvements naturels au gré des vents et des saisons. La diversité végétale y règne tout comme la diversité animale puisque les végétaux qui y poussent contribuent à créer un éco-système. Un jardin naturaliste est spontané, libre, facile d’entretien, peuplé de vivaces résistantes et rustiques. De par ses caractéristiques et son peu d’exigence en matière de soin, l’anchusa y a donc toute sa place. D’autant plus que ses épis floraux sont particulièrement mellifères et attireront nombre d’insectes pollinisateurs.

Vous pouvez ainsi associer l’anchusa aux graciles digitales ou aux longilignes lupins, à des vivaces au port léger comme les verveines de Buenos-Aires, les géraniums vivaces à la longue floraison, les gracieuses ancolies, ou les robustes gauras qui se couvrent de fleurs jusqu’en automne. L’anchusa se complaît aussi aux côtés des persicaires, des acanthes ou des cosmos qui, comme elle, sont bercées au moindre souffle de vent. Les dianthus forment aussi un beau mariage avec l’anchusa. Quant aux hampes florales des alliums, elles domineront avec grâce ce massif naturaliste.

On ne peut construire un jardin naturaliste sans intégrer des graminées. Avec l’anchusa, privilégiez les herbes folles du stipa, l’aspect sauvage du pennisetum, ou encore l’élégance du miscanthus.

Dans un jardin romantique

Un jardin romantique se construit autour de couleurs douces et de parfums délicats. On aime s’y réfugier pour un instant hors du temps, à l’abri des regards. Par sa couleur d’un bleu intense, l’anchusa y a une place de choix avec une profusion d’iris, de lys, de campanules, de myosotis, de penstemons, de lavatères, de rudbéckias ou de delphiniums aux hampes florales qui se déclinent en un nuancier allant du blanc au bleu.

Évidemment, difficile d’imaginer un jardin romantique sans son cortège de roses anciennes, d’hortensias et de pivoines. En fond de massif, vous pouvez aussi planter quelques roses trémières dont la silhouette élancée dominera le port buissonnant des anchusas. Des spirées apporteront une pointe de raffinement tandis que les alchémilles et heuchères apportent le feuillage. En fond de massif, faites grimper une glycine ou des clématites.

Dans un carré aromatique et médicinal

L’anchusa officinalis ou buglosse officinale est, comme sa cousine la bourrache, connue pour ses vertus médicinales diurétiques, stimulantes, cicatrisantes, sudorifiques et expectorantes. La planter dans un carré aromatique et médicinal trouve donc toute sa justification. Vous pourrez vous extasier de sa belle floraison pendant tout l’été tout en incorporant ses feuilles séchées à quelques infusions. Dans un endroit chaud, bien ensoleillé, vous pourrez aménager un jardin d’herbes aromatiques, en carré ou pas, pas trop large pour faciliter la récolte. Semez ou plantez l’anchusa et composez autour une belle mosaïque végétale et pérenne constituée de l’incontournable bourrache, d’angélique, de verveine officinale, de mélisse, de valériane, d’absinthe, de lavande ou de marjolaine vivace.

Toutes ces plantes formeront une composition odorante et mellifère, où vous viendrez piocher au gré de votre inspiration culinaire.

Pour composer un jardin bleu

Le bleu n’est la couleur la plus répandue dans le monde végétal. Mais elle est très recherchée. Ce qui fait l’attrait de la buglosse qui bénéficie de multiples bleus suivant les variétés. Les inflorescences de l’Anchusa azurea Dropmore sont bleu myosotis, celles d’Anchusa azurea Loddon Royalist sont plus foncées et intenses. Quant à la buglosse officinale, elle se couvre de teintes bleues à violettes. L’anchusa s’intègre donc facilement à un massif aux multiples nuances de bleu avec le delphinium, la véronique, l‘aconit, le phlox, l’ancolie au début du printemps.

anchusa azurea

Anchusa azurea, Nigelle de Damas Mister Jekyll Blue, Salvia forreri, Caryopteris clandonensis Petit Bleu, Nepeta grandiflora Zinser’s Giant et Campanule des Carpates

En premier plan, invitez une Salvia forreri qui formera un beau couvre-sol. Ou bien le feuillage aérien de la nigelle de Damas. Quant à la Nepeta grandiflora Zinser’s Giant, aussi peu exigeante que l’anchusa, elle apporte une touche de bleu indigo au massif.

Et lorsqu’on parle de fleurs bleues, on peut difficilement ignorer les agapanthes, les campanules des Carpates et ses petites clochettes bleu clair, et les caryopteris.

Pour des parterres tout en contrastes

Vous pouvez aussi décider de sortir votre palette de peintre pour composer votre massif. On peut ainsi jouer sur les contrastes marqués en associant le bleu et le jaune ou l’orangé, ou bien en imaginant un contraste plus délicat entre le bleu et le blanc. Vous créerez ainsi de véritables tableaux inspirés des plus grands peintres impressionnistes.

Un éclatant mariage entre jaune orangé et bleu

Que diriez-vous d’associer le bleu de l’anchusa aux teintes chaudes de la benoîte à fleur double qu’est Geum Prinses Juliana ? Ou bien au jaune soleil de l’helenium hoopesii, une variété hâtive facile à cultiver ? Les hémérocalles Rainbow Gold ou Bandit Man seraient aussi du plus bel effet en compagnie d’une anchusa pleinement épanouie. Delosperma Wheels of Wonder Orange pourrait s’étaler au pied de l’anchusa et les gaillardes Kobold se plaire de leur compagnie. Enfin, l’orange vitaminé des Pavots de Californie Orange King s’accorde à merveille avec le bleu intense de l’anchusa ou à celui de la bugle rampante

Le mélange délicat du bleu et blanc

Nombreuses sont les vivaces blanches qui peuvent s’accorder avec le bleu de la buglosse pour former une association harmonieuse. Laissez-vous séduire par l’ancolie Green Apples, l’achillée ptarmia Perry’s White, le subtil Geranium vivace Coombland White, la sublime Astrantia major Shaggy ou la Véronique blanche à longues feuilles (Véronica longiflora Shneeriesin). A marier avec le Delphinum Pacific Summer Skies, ou Echinops bannaticus Blue Globe.

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire