Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue

Buglosse, Anchusa : planter, cultiver

La Buglosse en quelques mots

  • La Buglosse est une grande plante vivace qui s’étend rapidement et forme de belles touffes de feuilles rugueuses
  • Elle dresse des épis de fleurs d’un bleu intense, parmi les plus beaux de nos jardins
  • C’est une plante au caractère accommodant, très rustique et peu exigeante en eau
  • Elle aime le plein soleil et les terres riches neutres à calcaires
  • Superbe en massif de style « Cottage », c’est une incontournable des jardins de curé, des jardins secs ou de rocaille

Le mot de notre experte

L’Anchusa ou Buglosse est une plante caduque qui offre, en été, une belle floraison d’un bleu particulièrement intense. Parmi les anchusa vivaces les plus remarquables, la Buglosse d’Italie qui dresse des épis de fleurs jusqu’à 1,50m chez Anchusa azurea ‘Dropmore’, denses et généreux chez ‘Loddon Royalist‘ ou comestibles chez la buglosse officinale.

De culture facile, plantez-la au soleil dans une terre riche, profonde, légère, dans les recoins un peu sauvages.

Avec sa silhouette buissonnante, sa floraison étoilée et sa nature accommodante, elle donnera un petit air informel à vos massifs d’été et rocailles.

Elle vous surprendra par ses couleurs exceptionnelles !

Description et botanique

Fiche d'identité

Nom latin : Anchusa

Famille : Boraginacées

Noms communs : Buglosse, Fausse bourrache, Langue de bœuf

Floraison : Mai-septembre

Hauteur : 0,30 à 1,50 m

Exposition : Soleil

Sol : riche et léger

Rusticité : -15 à- 20°C

L’Anchusa, la buglosse est une plante annuelle, bisannuelle ou vivace herbacée de la famille des boraginaceae, cousine de la bourrache et du myosotis.

Elle est originaire d’Europe du Sud et d’Asie, on la rencontre naturellement dans les champs et coteaux secs et ensoleillés, souvent caillouteux et calcaires, dans les prés ou les talus, sur les bords des chemins dans presque toute la France et en Corse.

Le genre compte environ 35 espèces, parmi les plus répandues chez nous :

  • Les buglosses d’Italie (Anchusa azurea) avec les cultivars ‘Dropmore’, ‘Loddon Royalist’
  • Les buglosses du Cap (Anchusa capensis) qui sont des bisannuelles
  • La buglosse officinale (Anchusa officinalis)

Sur un système radiculaire important, la buglosse forme en deux ans de culture, une touffe érigée et buissonnante, plus ou moins haute selon les espèces et les variétés, mais d’une hauteur moyenne de 80 cm pour 60 cm de large. Selon les conditions de culture, certaines variétés, en sol riche et frais atteignent parfois 1 m 80 de haut.

Les tiges dressées, ramifiées et rameuses déploient des feuilles vert moyen à vert-foncé alternes, oblongues et lancéolées, entières. Les feuilles de la base de la touffe sont plus grandes et longuement pétiolées, et forment une rosette, tandis que les feuilles supérieures sont dépourvues de pétioles. La plante entière est recouverte de soies rugueuses caractéristiques de la famille des Boraginacées. Ce feuillage caduc possède une texture rêche et un toucher râpeux qui a valu à la plante son nom qui en grec signifie « langue de bœuf ».

Tout au long du printemps et jusqu’au cœur de l’été, de mai à septembre, ces hautes tiges hérissées de poils raides portent des grappes de petites fleurs étoilées réunies en cymes axiales ou terminales. Elles s’épanouissent du haut de la tige vers le bas.

buglosse

Anchusa azurea : superbe floraison et feuillage et tiges poilues, typique des Boraginacées

Elles mesurent de 1 à 2 cm de diamètre et sont formées de cinq pétales arrondis, bien distincts et disposés en étoiles pour former une cloche. Elles arborent en leur centre un œil blanc qui contraste merveilleusement avec leur couleur pure, d’un bleu saturé et intense, un bleu gentiane à bleu myosotis rare et lumineux. Elles sont plus rarement blanches ou roses.

Polyvalente, la Buglosse est capable de s’installer partout : en plate-bande, en pots, dans les massifs champêtres des jardins de curé, dans les jardins naturels ou sauvages ou encore au potager où ses fleurs mellifères attireront irrésistiblement les insectes butineurs.

Plantation et semis de la buglosse

Où la planter ?

Peu exigeante, la Buglosse croit facilement dans tous nos jardins. Les espèces vivaces comme la buglosse d’Italie sont moyennement rustiques jusqu’à -7/-10°C. C’est une vivace de courte vie mais heureusement la plante peut se ressemer toute seule après floraison d’année en année dans les sols légers.

De culture facile, elle aime les terres riches et assez consistantes mais légères : le sol doit être  profond, fertile, meuble, neutre à calcaire et parfaitement drainé.  Elle tolère les terres calcaires qui intensifieront la couleur de ses fleurs.

En revanche, elle craindra les sols trop lourds et détrempés en hiver qui feront pourrir ses racines.

Installez-la en plein soleil, et au chaud, elle supporte même une sécheresse passagère. Elle préférera une exposition à mi-ombre dans nos régions les plus chaudes afin de préserver la couleur de la fleur.

Offrez-lui par précaution un bel emplacement où elle pourra s’épanouir à son aise car elle s’étend rapidement et forme de grandes touffes. Elle fait un excellent sujet de  rocaille, de plate-bande, pour donner relief et légèreté aux bordures ou aux massifs de style champêtre et même en pots. La buglosse officinale, quant à elle, régnera au potager ou sur le jardin des simples.

Quand planter la buglosse ?

La plantation de nos buglosses en godet a lieu au printemps, de février à mai ou à l’automne de septembre à novembre, en dehors des gelées et des fortes chaleurs.

Comment la planter ?

En pleine terre

Prévoyez 5 plants au m² à espacer de 50 à 80 cm selon la hauteur en tous sens.

  • Aérez bien la terre,
  • Creusez un trou de 3 fois le volume de la motte,
  • Étalez des graviers au fond du trou de plantation,
  • Placez la motte,
  • Rebouchez avec la terre de jardin additionnée de compost
  • Tassez,
  • Arrosez copieusement.

En pot

Prévoyez un pot percé d’au moins 30 cm de hauteur dans lequel vous aurez étalé une couche de gravillons ou de billes d’argile.

  1. Plantez la motte dans un mélange drainant de terre de jardin, de sable grossier et de terreau,
  2. Arrosez dès que la terre sèche.

Comment la semer ?

Vous pouvez également semer les graines de buglosse que vous aurez récolté en caissette ou en godet à partir de février sous-abri : repiquez au jardin lorsque les plants ont 4-5 feuilles ; la racine est fragile, pratiquez le repiquage avec précaution.

buglosse

Zoom sur les belles petites fleurs de l’Anchusa azurea ‘Dropmore’

Entretien et soin

La Buglosse est une plante très peu contraignante et peu exigeante en eau. Elle a sa place dans les jardins secs ou de rocaille : offrez-lui des arrosages uniquement si le temps est sec.

N’hésitez pas à tuteurer si les hampes florales s’alourdissent sous le poids des fleurs. Éliminez les fleurs fanées pour favoriser la remontée florale.

Rabattez les touffes après floraison,  si vous souhaitez profiter de semis spontanés : conservez quelques tiges.

Apportez du compost l’automne.

Divisez tous les trois ou quatre ans, en automne ou en hiver.

Maladies éventuelles

Par temps chaud et humide, cette plante, très résistante par ailleurs, craint essentiellement l’oïdium qui recouvre alors le feuillage d’un feutrage blanc. En prévention : arrosez au pied sans mouiller le feuillage et pulvérisez du purin d’ortie ou une décoction de prêle. Vous trouverez nos conseils pour lutter contre la maladie du blanc dans notre fiche.

Les pucerons peuvent transmettre le virus de la mosaïque qui provoque des taches jaunâtres sur les feuilles : arrachez les plants malades et détournez les pucerons en installant à proximité des plantes-pièges comme des capucines par exemple.

Multiplication 

Si vous avez déjà un pied de buglosse au jardin, récoltez quelques graines en fin d’été et semez-les au printemps pour le perpétuer. C’est une plante également facile à multiplier par bouturage ou par division de touffe. La Buglosse s’épuisant assez rapidement, la diviser et la bouturer régulièrement (dans l’idéal tous les trois-quatre ans) vous permettra d’obtenir des jeunes pieds plus vigoureux.

Division de touffes

  • Au printemps, sortez la souche avec une fourche-bêche
  • Divisez-la en plusieurs éclats que vous replanterez aussitôt au jardin dans une terre bien aérée et enrichie

Bouturage de racines

  • Prélevez des tronçons de racines en la coupant à la base avec un couteau
  • Supprimez les feuilles
  • Piquez-les dans des caissettes remplies de terreau, en les enfonçant suffisamment dans le substrat
  • Arrosez et placez sous châssis froid
  • Repiquez dans des pots remplis de substrat lorsqu’ils sont au stade de 4 ou 5 feuilles
  • Installez-les en pleine terre à leur emplacement définitif à l’automne

Associer

Très accommodante, la Buglosse trouvera sa place dans tous les jardins naturels et sauvages, les jardins secs, dans les massifs champêtres d’un jardin de cottage ou dans un jardin de curé.

Dans un massif ou un mixed-border sans entretien et peu exigeant en eau, elle accompagnera la vipérine (Echium vulgare), la belle Lysimaque pourpre, les Euphorbes, les grands chardons et les molènes hybrides, les nepetas et autres vivaces des cottages comme les lupins, les bleuets, les centaurées, les achillées, phlox, coquelourdes, cosmos, marguerites, anthémis…

Elle est incontournable dans les jardins bleus. Plantez-la avec d’autres plantes très florifères comme les delphiniums, le géranium ‘Rozanne’, des aconits, des véroniques, des verbena hastata, Aulx d’ornement, campanules pour dessiner un massif azuréen. Vous ferez particulièrement ressortir les teintes bleues de la buglosse par contraste avec les fleurs anisées des Alchémilles ou du Solidago altissima. Vous composerez une scène d’inspiration romantique en la plantant au pied des rosiers, de lavatères arbustifs, de Buddelias.

Avec sa floraison mellifère, la buglosse attire de nombreux insectes pollinisateurs et s’installera judicieusement aussi aux abords du potager ou dans les carrés d’herbes aromatiques pour la buglosse officinale.

Ressources utiles

Articles connexes


plantation

10 plantes vivaces résistantes à la sécheresse pour jardin sans arrosage

Lire la suite +
Soleil Azuré

Inspiration

Soleil Azuré

Le jardin jaune et bleu se compose de deux couleurs pures du cercle chromatiques. Ces tein
Lire la suite +
Maison de Campagne

Inspiration

Maison de Campagne

Que planter dans un jardin sans jardinier? Ces végétaux, en fleurs pendant une longue duré
Lire la suite +
Jardin de Cottage

Inspiration

Jardin de Cottage

Avec ses massifs aux formes irrégulières, son abondance de végétaux colorés aux textures m
Lire la suite +
1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire