7 graminées à feuillage jaune doré

7 graminées à feuillage jaune doré

Des plantes ornementales idéales pour illuminer jardins, terrasses ou balcons

Sommaire

Mis à jour le 26 Décembre 2023  par Marion 6 min.

Les graminées sont des plantes particulièrement décoratives, utiles pour apporter de la légèreté et de la structure dans tous types de jardins. Elles se prêtent également très bien à la culture en pot, pour végétaliser facilement une terrasse, un balcon ou une cour intérieure.

Il en existe une grande diversité : elles se distinguent par leur silhouette, leur taille, leur floraison et leur feuillage. Les coloris des feuilles vont du traditionnel vert au pourpre foncé, en passant par des couleurs flamboyantes ou panachées. Le jaune doré est l’un des coloris les plus lumineux chez les graminées. Il apporte une touche de brillance, en jouant parfois même avec les reflets du soleil. Cette couleur constitue un point focal intéressant. Elle change du classique vert et s’associe bien avec d’autres nuances plus froides (rouges, bleues, sombres…), qu’elle met bien en valeur.

Découvrez donc notre sélection de 7 graminées à feuilles jaune doré.

Difficulté

Le Carex elata ‘Aurea’ : un feuillage doré pour sols humides

Les Carex font partie de ces graminées vivaces qui offrent une belle palette de couleurs. Leur petite silhouette leur permet de s’intégrer partout et dans tous les styles de jardin, des plus modernes aux plus sauvages.

La laîche dorée ‘Aurea’ dispose d’un feuillage effilé, qui se distingue par son coloris solaire et brillant. Plus cette graminée bénéficiera d’une exposition ensoleillée, plus ses reflets dorés seront appuyés, formant une vraie boule de lumière au jardin ou en pot. Sa silhouette est souple, aérienne, légèrement arquée. Elle deviendra lentement une petite touffe ronde de 70 cm de hauteur pour 40 cm d’envergure.

En fin de printemps, ce Carex fleurit en dévoilant de discrets épis bruns, qui laissent ensuite place à de petits fruits.

Si le feuillage disparaît en hiver, la plante est assez rustique (jusqu’à -29°C) pour repartir dès le printemps.

Cette plante indigène est présente dans de nombreuses régions de France. Elle sert bien souvent d’abri à toute une petite faune aquatique environnante. Ne demandant quasiment pas d’entretien, ‘Aurea’ demandera surtout un sol humide, voire marécageux. Cette variété constitue une parfaite candidate pour les berges de bassins, de rivières, d’étangs ou de mares, où elle apportera une touche de lumière et de légèreté. Elle pourra même être immergée en permanence, jusqu’à 10 cm. Installez-la aux côtés d’autres vivaces appréciant les abords de pièces d’eau, comme les prêles ou les hostas.

Pour en savoir plus : Carex : planter, diviser et entretenir

laiche

L’Acorus gramineus ‘Ogon’ : un feuillage panaché très lumineux

Les Acorus sont des vivaces aquatiques semi-immergées, idéales pour apporter un peu de graphisme et de volume le long de berges.

L’Acorus gramineus ‘Ogon’ ou jonc japonais panaché a l’avantage de présenter un feuillage semi-persistant, lumineux en toute saison dans les régions aux hivers cléments (sa rusticité est limitée à -12°C). Il se compose de fines feuilles panachées, d’un vert strié de jaune doré et crème. ‘Ogon’ forme une petite boule dense et compacte de 40 cm de hauteur pour 30 cm d’envergure.

La floraison de début d’été est plutôt insignifiante, dévoilant discrètement de petites fleurs verdâtres.

Simple de culture, cette graminée constituera un point lumineux aux abords de zones humides ou marécageuses, en sols lourds. Elle peut aussi être cultivée en pot, bac ou auge, si elle est constamment immergée dans un fond d’eau. Installez cet Acorus au soleil ou à mi-ombre.

Pour en savoir plus : Acore, Acorus gramineus et calamus : planter, cultiver, entretenir

jonc japonais

L’Hakonechloa macra ‘All Gold’ : pour éclairer les zones d’ombre

L’herbe du Japon (Hakonechloa macra) ‘All Gold’ est une graminée vivace à la silhouette gracieuse, qui retombe avec souplesse. Elle forme au fil du temps un vrai coussin végétal. Cette variété se distingue par son feuillage particulièrement lumineux, d’un jaune doré uni qui subsiste pendant de nombreux mois, du printemps jusqu’à l’automne. Il permet d’éclairer et de réchauffer les bordures en sol frais, les sous-bois clairs ou toutes autres zones tamisées du jardin. À noter qu’en exposition trop ombragée, le feuillage aura plutôt tendance à verdir. Les feuilles lancéolées sont plus épaisses que chez d’autres graminées, ce qui leur permet d’apporter autant de volume que de lumière.

La floraison de fin d’été est constituée de minces épillets, qui passent facilement inaperçus.

Cette graminée facile à vivre atteindra 40 cm en tous sens à maturité. Elle apprécie les climats plutôt doux et humides de l’ouest de la France, mais se montre tout de même rustique jusqu’à -15°C. Elle fera merveille aux côtés de bambous, pour une touche japonisante.

Pour en savoir plus : Hakonechloa, Herbe du Japon : plantation, culture, entretien

herbe du japon

Le Pennisetum alopecuroides ‘Hameln Gold’ : une petite boule de lumière dorée

Les Pennisetum sont des graminées qui cumulent les qualités ornementales. Nous les apprécions pour leur feuillage aérien et graphique, mais aussi pour leur charmante floraison en écouvillons d’aspect duveteux.

Chez l’herbe aux écouvillons dorée (Pennisetum alopecuroides ‘Hameln Gold’), les fines feuilles arborent un jaune citron à doré particulièrement chaud, qui attirera immanquablement le regard. Installez-la aux milieux de végétaux à feuillages plus classiques pour la mettre parfaitement en valeur. A l’automne, le coloris évoluera pour prendre des teintes plus orangées, tout en harmonie avec la saison.  Son feuillage a l’avantage d’être marcescent, c’est-à-dire qu’il sèche pendant la saison froide, mais reste en place, ce qui le rend ornemental quasiment toute l’année.

‘Hameln Gold’ offre une silhouette compacte et arquée, atteignant 40 cm de hauteur pour 30 cm d’envergure.  En été, ce Pennisetum produit des goupillons dodus et soyeux, de couleur brune tirant vers le bronze et le crème.

Rustique et simple à cultiver, il ne nécessitera pas d’entretien une fois installé. Offrez-lui une exposition ensoleillée, même soumise aux embruns et à la sécheresse ponctuelle. Cette graminée est une candidate idéale pour les jardins de bords de mer, à cultiver en massif, en rocaille ou en pot.

Pour en savoir plus : Pennisetum – Herbe aux écouvillons : plantation, taille, entretien

herbe aux ecouvillons

Le Bromus inermis ‘Skinner’s Gold’ : un feuillage doré panaché

‘Skinner’s Gold’ est une variété de brome qui offre un feuillage doré panaché de vert foncé. Elle forme une touffe de feuillage linéaire et plat, de laquelle s’élèvent des inflorescences en épis plumeux pendant l’été. Leur coloris vert est nuancé de bronze et violacé, porté par des tiges jaunes qui accentuent encore le côté lumineux de cette charmante graminée.

Ce brome atteindra au moins 60 à 80 cm de hauteur pour 50 cm d’envergure, en se développant grâce à des rhizomes rampants. Même si cette plante n’est pas vraiment envahissante, vous pouvez privilégier une culture en pot.

Bien rustique et peu exigeante, ‘Skinner’s Gold’ se développera aussi bien en sol lourd que léger, même pauvre et calcaire. Côté exposition, elle tolèrera le soleil comme la mi-ombre, mais préfèrera un sol toujours frais pour conserver son beau feuillage. Cette graminée vivace fera merveille auprès d’arbustes à floraison bleue (céanothe, gatillier, spirée bleue…), pour créer un beau contraste avec son feuillage doré et vert.

Brome

La Luzula sylvatica ‘Solar Flare’ : un couvre-sol solaire pour les zones ombragées

La luzule des bois ‘Solar Flare’ porte un nom évocateur, puisqu’il signifie « éruption solaire ». Il est vrai que son feuillage est très lumineux, constitué de larges feuilles linéaires d’un joli vert-doré. Pour ne rien gâcher, il est persistant, ce qui le rend ornemental même pendant l’hiver, lorsque le jardin manque souvent de couleurs et de luminosité. Le contraste est d’autant plus intéressant que cette vivace se plaît dans les zones mi-ombragées ou ombragées, qu’elle réveillera immanquablement grâce à son coloris. Côté silhouette, ce couvre sol atteindra environ 50 cm de hauteur et s’élargira au fil des années.

Au printemps, notre luzule dévoile de petits épillets orangés, qui ajoutent encore une touche de chaleur supplémentaire.

Solide et rustique, cette vivace se plaira dans un sol plutôt frais, en exposition tamisée. Elle est idéale pour habiller le pied d’arbres ou arbustes caducs qui prendront de belles couleurs automnales, contrastant à merveille avec son feuillage. Dans notre pays, il n’est d’ailleurs pas rare de croiser des luzules dans les sous-bois.

Pour en savoir plus : Luzule : plantation, culture et entretien

luzule

L’Alopecurus pratensis ‘Aureovariegatus’ : feuillage et floraison décoratifs

L’Alopecurus fait partie de ces graminées au feuillage léger et lumineux, mais qui a aussi l’avantage de présenter une floraison ornementale. La variété ‘Aureovariegatus’ se dévoile au cœur du printemps et jusqu’au début de l’été, en produisant des épis duveteux vert pâle à mauve. Ces inflorescences valent d’ailleurs à la plante ses surnoms de « queue de renard » ou « queue de rat ».

Mais c’est surtout pour son feuillage lumineux que cette variété nous intéresse ici, avec son coloris panaché de vert et doré. La touffe est constituée de fine feuilles graphiques et aériennes, tout en élégance. Elle mesurera 60 cm de hauteur pour 30 cm d’envergure à maturité.

Cette sauvageonne se rencontre fréquemment dans les prés. Elle apportera une touche champêtre dans un massif exposé au soleil ou à mi-ombre. Elle permettra aussi de délimiter une bordure. Installez-la dans un sol plutôt riche et frais. Très rustique (jusqu’à -29°C), elle se plaira dans toutes nos régions.

Pour en savoir plus : Alopecurus : plantation, culture, entretien

Commentaires

Hakonechloa macra gold