Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue

Patate douce : plantation, culture, récolte au potager

La patate douce en quelques mots

  • La culture de la patate douce est tout à fait possible en France, à condition de respecter ses exigeances en eau et en chaleur.
  • Ce légume se cultive surtout pour ses tubercules mais ses feuilles sont également comestibles.
  • Il est facile de bouturer la patate douce, cela permet de faire ses propres plants en début d’année pour les planter après les gelées en mai.
  • Elle apprécie une terre légère, meuble, bien drainée et riche en matières organiques.
  • La formation des tubercules à lieu en fin de culture, quand les jours décroissent fortement, ne récoltez pas avant fin octobre ou novembre.

 

Le mot de notre expert

La patate douce est une plante d’origine tropicale ou subtropicale, elle a besoin de chaleur et d’eau pour bien se développer. Malgré ce caractère un peu exigeant, elle se cultive bien en France, et ce depuis 1750. Elle réussit mieux dans le sud en pleine terre et plein air, mais peut être tentée dans les régions plus fraîches, optez alors pour une culture sous abri ou en pot. C’est une culture longue : il faut compter 5 à 6 mois entre la plantation et la récolte voire davantage de temps encore si vous produisez vos propres plants par bouturage car il est très simple de faire ses propres boutures à partir d’un tubercule ! Prenez garde de ne pas rater la période de plantation, qui se situe entre la mi-mai et juin, en plein air.

Les variétés de patates douces potagères produisent des tubercules allongés dont la couleur de chair peut être blanche, jaune, orangée ou pourpre. Parmi les plus réputées figure la patate douce «Evangeline», sa chair, d’une belle couleur orange, offre une saveur très sucrée. La variété « Murasaki 29 » révèle une chair plus blanche, moins sucrée que la précédente mais avec une légère saveur de noisette.

 

Description et botanique

Fiche d'identité

Nom latin : Ipomoea batatas

Famille : Convolvulacées

Nom commun : Patate douce

Type : Annuelle

Faculté germinative : NC

Exposition : Soleil

Sol : meuble, léger, bien drainé et riche

Rusticité : Non rustique

La patate douce serait originaire d’Amérique du Sud, elle aurait ensuite été cultivée en Polynésie et en Nouvelle Zélande et se serait répandue en Asie du Sud-Est. Elle était connue en Chine vers le XIVème siècle, arrivée par les Philippines. Sa répartition actuelle correspond à toutes les zones tropicales et subtropicales, et à la zone méditerranéenne. Après la conquête des Amériques, sa diffusion fut accélérée dans le monde entier par les Espagnols et les Portugais.

La patate douce, Ipomoea batatas, fait partie de la famille des Convolvulacées, au même titre que les ipomées, belles-de-jour et les liserons. Elle est cultivée pour ses tubercules allongés à arrondis, de saveur sucrée et de texture farineuse. Haute d’une vingtaine de centimètres seulement, cette plante volubile peut s’étendre sur plusieurs mètres de large grâce à ses longues tiges rampantes.

Étymologiquement, le nom de famille Convolvulaceae, vient du latin convolvere qui signifie « s’enrouler », et désigne bien le côté volubile des plantes de cette famille. Le nom de genre Ipomoea vient du grec ips « ver »et homoios « semblable » et désigne une « plante vermiculée ».

La patate douce est une plante vivace aux tiges rampantes portant des feuilles alternes, au long pétiole et au limbe plus ou moins denté ou lobé, cordiforme. Les fleurs ont la corolle soudée, elles sont de couleur blanche ou violette avec le cœur plus foncé, rose ou violet. Elle donne des tubercules de forme plus ou moins allongée ou arrondie, revêtus d’une peau fine. La couleur de cette peau varie selon les variétés, généralement rouge orange, ou violette, jaune, beige. La chair, elle, est orange ou blanche.

Tubercules qui poussent le long de la racine – Feuille cordiforme – Fleur à corolle soudée – Vue globale d’une culture de patates douces

 

Les variétés de patates douces

Patate douce Beauregard en plants - Ipomoea batatas


Hauteur à maturité 20 cm

La patate douce Beauregard donne des tubercules allongés à la peau rosée et à la chair de couleur orange, d'excellente qualité gustative, elle a une saveur légèrement sucrée.

Patate douce Bonita en plants - Ipomoea batatas


Hauteur à maturité 20 cm

La patate douce Bonita donne des tubercules globuleux à la peau de couleur pourpre rosé et à la chair blanche. Une variété qui offre une bonne productivité et précocité.

Patate douce Evangeline en plants - Ipomoea batatas


Hauteur à maturité 20 cm

La patate douce Evangeline est une variété à la peau orange et à la chair orange vif, de saveur très sucrée. Elle donne des tubercules allongés à partir du mois de septembre jusqu’aux gelées.

Patate douce Murasaki 29 en plants - Ipomoea batatas


Hauteur à maturité 20 cm

La patate douce Murasaki 29 est une variété à la peau de couleur pourpre rosé, à chair blanche, avec une saveur de noisette, peu sucrée. Elle donne de gros tubercules assez allongés.

Patate douce Orléans en plants - Ipomoea batatas


Hauteur à maturité 20 cm

La variété de patate douce Orléans est une variété donnant des tubercules globuleux à la peau rosée et à la chair orange, de saveur douce sucrée. De bonne productivité et de bonne conservation.

La plantation de patates douces

Où et quand planter des patates douces ?

La culture de la patate douce nécessite des températures en moyenne au-dessus de 20°C, idéalement autour de 25°C. C’est un légume qui peut se planter en pleine terre si les étés sont chauds. Pour les régions plus fraîches, préférez une culture sous serre ou en grand pot (… et choisissez toujours une exposition très ensoleillé.

La plantation en pleine terre peut démarrer à la mi-mai, lorsque le risque de gelées est écarté et que la terre est suffisamment réchauffée. Elle peut continuer jusqu’au mois de juin.

Comment planter des patates douces ?

A partir de plants achetés en mini-mottes :

Si vous démarrez votre culture à partir de plants en mini-mottes et qu’il est encore trop tôt pour les installer à l’extérieur, commencez, dans un premier temps, par les faire grossir les repiquant en godets de 8 à 13 cm de diamètre, remplis de terreau. Placez-les dans un endroit chaud et lumineux et arrosez régulièrement.

En pleine terre et sous abri :

Les distances de plantations sont de 90 cm entre les rangs et 30 cm sur le rang. Pour planter vos patates douces :

  1. Ameublissez la terre en profondeur.
  2. Remontez la terre sur toute la rangée pour former une butte de 15 cm de hauteur.
  3. Aplanissez le sommet et plantez les plants.
  4. Buttez les pieds lorsque les tiges sont bien développées.
  5. Arrosez très régulièrement, la patate douce a besoin pour bien se développer.

Plantation de la patate douce en pot :

Pour une plantation en pots utilisez-en d’au moins 30 cm de diamètre, remplis avec un mélange de terreau et de terre de jardin.

  1. Repiquez les plants dans ce mélange sans remplir le pot entièrement.
  2. Arrosez régulièrement sans laisser le terreau se dessécher.
  3. Placez les pots en plein soleil. 
  4. Buttez les pieds en ajoutant du terreau au fur et à mesure de la croissance des plants.

Vous obtiendrez ainsi une belle plante et une petite récolte sera possible à l’automne même si elle sera moins importante qu’en pleine terre.

Cultivez en pot si votre climat n’est pas assez chaud pour sa culture.

Culture et entretien de la patate douce

La patate douce se plaît dans la plupart des types de sols, avec une préférence pour les terres meubles, sableuses, bien drainées et riches. Idéalement, apportez du compost à l’automne pour une plantation au printemps suivant. Sinon, apportez un compost bien mûr au printemps, au moment de planter.

Prévoyez un emplacement suffisamment grand car la patate douce développe de longues tiges rampantes. En sol assez lourd, la formation d’une butte pour la plantation est conseillée. Cela permet un bon réchauffement du sol et la création d’une zone de culture bien meuble, facilitant le développement des tubercules mais aussi  la future récolte. La tubérisation se produit en fin de culture, en jours décroissants, après le 15 août. Une plantation en mai permet des premières récoltes en septembre, octobre voire novembre.

L’entretien de la patate douce consiste a arroser régulièrement le temps de la reprise puis en cours de culture. Pour savoir quand arroser, tâtez le sol, il doit rester humide. A l’approche de la récolte, il faut réduire les arrosages pour éviter les risques de pourriture. En début de culture sarcler et biner régulièrement puis pailler généreusement afin de conserver une bonne humidité dans le sol et limiter le désherbage. L’utilisation d’un goutte à goutte est idéal pour bien gérer l’arrosage.

Bouturer la patate douce

Il est possible de faire vos propres plants de patate douce à partir d’un simple tubercule. Choisissez-le(s) pas très gros pour qu’il puisse rentrer dans un bocal en verre.

Comment faire germer des patates douces ?

  1. Dès février et mars, placez votre tubercule à moitié immergé dans un verre d’eau. Il peut être maintenu par des cures dents, de la même façon que l’on fait germer des noyaux d’avocats.
  2. Placez-le près d’une fenêtre ou sous une lumière artificielle (profitez-en pour faire germer vos tomates et autres solanacées !)
  3. En quelques semaines les tiges vont se développer, elles seront bouturées par la suite

Penser à changer l’eau régulièrement, pour éviter tout problème de pourriture.

Il est simple de faire des pousses de patate douce

NB : Cette technique, ludique, est bonne pour produire quelques plants. Pour en produire davantage, placer plusieurs tubercules à plat dans un substrat drainant (terreau et sable), arroser et laisser venir les pousses sur chaque tubercule. Séparer les pousses pour récupérer plusieurs plants à partir de chaque tubercule.

Comment prélever des boutures de patates douces ?

  1. Munissez-vous d’une paire de ciseaux propres.
  2. Remplissez des godets ou terrines de terreau pour semis et bouture, humidifiez le bien, plutôt par trempage.
  3. Reprenez votre tubercule germé et sectionnez des tronçons de tige avec deux ou trois feuilles.
  4. Plantez vos tronçons dans le terreau humide.
  5. Placez à l’ombre et maintenez le terreau humide le temps de la reprise et le développement des plants.
  6. Au mois de mai ou juin, vos plants seront prêts à être transplantés au jardin.

Les étapes de bouturage de la patate douce

Récolter et conserver

La patate douce est une plante de jours courts, la tubérisation (formation des tubercules comestibles) a lieu à partir du 15 août et est optimale en octobre. Juste avant la récolte, coupez le feuillage jauni. Arrachez doucement les tubercules avec une fourche bêche en prenant soin de ne pas les abîmer. Laissez-les sécher au soleil quelques heures. La récolte devra être terminée avant les premières gelées. Pour une récolte optimale attendez, si possible, le mois de novembre pour récolter vos patates douces !

Attendez environ deux semaines avant consommer les tubercules après récolte, l’amidon se transformera en sucres. Les patates douces se conservent comme les pommes de terre. Stockez-les dans un endroit frais, sec et à l’abri de la lumière.

Le moment tant attendu après plusieurs mois de culture !

Utilisation et bienfaits

Côté cuisine, la patate douce se prépare comme la pomme de terre avec quelques utilisations supplémentaires.Vous pouvez préparer des purées, gratins, frites, chips, tartes, soupes, sautées à la poêle etc… Son goût sucré plaît généralement aux enfants et permet aussi de l’utiliser en dessert dans les gâteaux, tartes sucrées ou confitures. Les feuilles comestibles se consomment comme les épinards.

La patate douce contient beaucoup de glucides, peu de protéines et peu de lipides. Elle est riche en provitamine A Béta-carotène,  en effet 100 g de patate douce apportent plus de 200% des valeurs nutritionnelles de référence (apport journalier recommandé). Elle est également une bonne source de vitamines B6 et C, en manganèse et en potassium.

Questions fréquentes des jardiniers

Ma patate douce ne germe pas pour faire des boutures

C'est la pointe de la patate douce qui doit être immergée afin que l'autre extrémité produise des tiges. Elle doit toujours être en contact avec de l'eau.

J'ai planté un pied de patate douce, combien vais-je récolter de tubercules ?

Le rendement de la patate douce varie selon les conditions de culture (chaleur, arrosage) mais aussi en fonction des variétés ("Beauregard" est réputé pour sa productivité) mais vous pouvez normalement compter sur une récolte de 6 à 8 tuberbules par plant.

Ressources utiles

Découvrez dans notre boutique en ligne notre gamme de plants de patates douces

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
(2 votes, moyenne: 5 sur 5)
Laisser un commentaire