Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue

Catalpa : plantation, taille, entretien

Le Catalpa, en quelques mots

  • Le Catalpa est un arbre moyen à petit, doté d’une large couronne et de grandes feuilles en forme de cœur, reconnaissable à ses fruits vert à noir en forme de haricots.
  • De croissance rapide, il dispense une ombre épaisse et bienfaisante en été agrémentée d’une spectaculaire floraison en grappes dressées.
  • En dehors du Catalpa boule à la silhouette bien définie, des cultivars moins connus montrent des feuillages colorés de jaune citron (Catalpa bignonoides Aurea), de pourpre (Catalpa erubescens Purpurea) ou mouchetés de crème (Catalpa speciosa Pulverulenta).
  • Très facile à cultiver, l’arbre aux haricots s’épanouit au soleil, dans tout sol frais et drainé sous la plupart de nos climats.

Le mot de notre experte

Le Catalpa constitue un très bel arbre d’ombrage apprécié pour sa floraison blanche estivale en grosses grappes dressées et sa frondaison imposante à feuilles caduques en forme de cœur. Il porte des fruits originaux en forme de haricots d’où son autre nom d’arbre aux haricots ou arbre à cigares.

Le Catalpa bignonioides est le plus souvent planté dans nos jardins mais on se fait parfois surprendre par les dimensions qu’il atteint, oscillant entre 10 et 20 m de haut pour 10 m de diamètre ! Heureusement, il supporte bien le recépage au ras du sol, émettant alors de fortes repousses de 3-4 m en une année qui génèrent des feuilles de plus de 30 cm de long. Cette technique très astucieuse permet d’ailleurs, comme avec le Paulownia, de donner un côté exotique dans un petit jardin avec une plante très rustique qu’il suffit de traiter comme une vivace par un rabattage annuel !

Le Catalpa Boule (Catalpa bignonioides Nana) forme un petit arbre tout aussi répandu que l’espèce type, utile pour structurer les petits jardins avec son port en parasol très compact de 3 m de diamètre, jusqu’à 5 de hauteur. Il peut souligner une allée, servir de point d’appel, marquer un croisement… A noter qu’il ne fleurit point mais il possède bien d’autres qualités : nul besoin de taille, 9 mètre carré d’espace aérien à 3-5 m de hauteur lui suffise avec un massif d’arbustes bienvenu à son pied et il n’est vraiment pas exigeant ! Son cousin le Catalpa bungei, est souvent confondu avec lui, car il possède aussi une forme boule mais il atteint 8 m de haut sur 4 de large. Il fleurit sous forme de grappes blanches striées de violet, fructifie et ses feuilles sont grossièrement dentées.

De très belles espèces encore peu connues élargissent la gamme des Catalpas comme l’hybride x erubescens Purpurea qui livre un feuillage printanier nuancé de pourpre violet, évoluant vers le vert foncé, avec de grands limbes lobés à pointe plutôt que cordiformes. La forme dorée ‘Aurea’ de l’espèce bignonioides, conduit sur tronc court et de moindre vigueur, se glisse à la perfection dans un massif à l’anglaise, flanqué par exemple de Miscanthus aux épis pourpres, d’hortensias ou de rosiers paysagers. Sa teinte jaune citron persiste une bonne partie de l’été avant de verdir.

Description et botanique

Fiche d'identité

Nom latin : Catalpa sp.

Famille : Bignoniaceae

Nom commun : Arbre aux haricots, arbre à cigares

Floraison : entre juin et août

Hauteur : entre 5 et 30 m

Exposition : soleil ou mi-ombre

Sol : tout sol frais bien drainé

Rusticité : Excellente (-30°C)

Les Catalpas sont des arbres à croissance rapide originaires d’Amérique du Nord et d’Asie orientale. Le genre comprend 11 espèces, plantées pour l’ornement ou pour la qualité du bois, faisant partis de la famille des Bignoniacées. L’espèce la plus plantée le long de nos avenues et parcs est Catalpa bignonioides. Elle est native des régions chaudes du sud-est des Etats-Unis depuis l’ouest de la Floride jusqu’au Mississipi et apprécie les ambiances humides des berges de cours d’eau ou de marécages. Elle est tolérante à la pollution et apprécie les situations chaudes abritées et les sols fertiles.

Cet arbre de croissance rapide atteint facilement 8 m au bout de 20 ans, allant jusqu’à 15 m de haut en culture. Il développe une couronne assez lâche et irrégulière dotées de grandes feuilles en forme de cœur. Le débourrement est assez tardif en mai et la chute des feuilles précoce.

Les arbres présentent un feuillage caduc opposé ou verticillé par trois, d’assez grande taille, atteignant 10 à 25 cm de long, reconnaissables à l’odeur désagréable qu’il dégage au froissement. Le feuillage est d’un vert assez clair si bien qu’il instaure une ambiance fraîche ombragée qui reste lumineuse. Le revers du limbe est duveteux tandis que le dessus est glabre contrairement aux feuilles du Paulownia qui sont duveteuses sur les deux faces.

Catalpa

Catalpa bignonoides – illustration botanique

Il se termine par une pointe fine ou trois pointes comme chez Catalpa x erubescens. Ce dernier provient du croisement entre le Catalpa commun et une espèce chinoise Catalpa ovata, à feuilles trilobées. Le cultivar à feuillage jaune citron C. bignonioides ‘Aurea’ est moins vigoureux, 8 à 10 m de haut sur 5 à 8 de large, et se fond avec succès dans un massif d’arbustes à feuillage coloré, conservant une teinte lumineuse vert tendre au cours de l’été. Le feuillage noircit avant de tomber assez précocement.

La floraison des catalpas se présente sous forme de panicules pyramidales dressées de 15 à 25 cm de haut comportant des fleurs campanulées de 2,5 à 6 cm de large. La corolle forme un tube blanc ouvert en trompette à bords dentelés avec une gorge piquetée de pourpre et maculée de jaune chez le Catalpa commun, blanc pur et violet chez le Catalpa cordé ou élégant, (Catalpa speciosa). Cette dernière espèce, native du bassin central du Mississippi, capable de culminer à 36 m de hauteur, y est cultivée pour son bois et parfois pour l’ornement en Europe. Elle se distingue par un port conique, une floraison plus précoce en juin-juillet, moins spectaculaire que chez bignonioides mais à fleurs plus grandes (6 cm) et moins nombreuses. Ses fruits pendants mesurent de 20 à 50 cm de long et renferment des graines de 2,5 cm. Son cultivar ‘Pulverulenta’ ne dépasse guère 5 m de haut et possède un feuillage original moucheté de blanc qui permet d’éclairer les endroits sombres.

Les fruits du catalpa interpellent le promeneur tant la ressemblance avec les haricots est frappante. Le nom cherokee catalpa est  venu jusqu’à nous, il signifie « haricot indien ». Il s’agit d’une silique, sorte de gousse cylindrique dotée d’une membrane centrale comme chez les Brassicacées (choux) qui la différencie de la véritable gousse. Les haricots bruns du catalpa, avec leur forme fine et longiligne de 15 à 40 cm, créent une sorte de chevelu dense, pour le moins étrange sur la silhouette dénudée de l’arbre en hiver.

Catalpa

Catalpa bignonioides : feuillage (photo Maja Dumat), fleurs, arbre en situation (photo Gilles Douaire) et fruits

Les principales variétés de Catalpa

Nos variétés préférées

Catalpa speciosa Pulverulenta - Catalpa élégant Pot de 4L/5L

Période de floraison Juin à Juil.

Hauteur à maturité
5.00 m

Cette variété de catalpa cordé, originaire du Mississipi offre un feuillage en forme de cœur, étonnamment panaché de crème. La floraison en grappes blanc ivoire, en juin-juillet, offre un tableau très raffiné. Planté dans un sol riche, frais et abrité des vents forts, cet arbre à la couronne luxuriante vous fera profiter de son ombre dense en été.

Catalpa bignonioides Aurea - Catalpa doré

Période de floraison Mai à Juin

Hauteur à maturité
7.00 m

Superbe cultivar de Catalpa commun au coloris jaune citronné virant peu à peu au vert tendre. Peut se conduire en touffe dans un massif. Fruits étonnants en forme de haricots. Ombre dense très agréable en été.

Catalpa erubescens Purpurea - Catalpa pourpre Pot de 4L/5L

Période de floraison Juil. à Août

Hauteur à maturité
10.00 m

Encore trop rare dans les jardins, cet hybride de Catalpa bignonioides et ovata présente un feuillage à 3 ou 5 pointes d’un violet vif surprenant au printemps. Ravissante floraison en panicules dressées en été.

Plantation

Où planter le Catalpa ?

Les Catalpas apprécient les sols profonds, frais, fertiles mais sont assez accommodants, tolérant les sols temporairement humides ou poreux (non compactés) et pollués comme en conditions urbaines. Préférez des sols bien drainés pour éviter le pourridié des racines (armillaire). Ils s’épanouissent en plein soleil à condition de bénéficier d’une situation abritée des vents forts et desséchants ainsi que des embruns mais tolèrent une ombre légère. Les feuillages clairs, dorés ou panachés de crème et même le pourpre acceptent une situation mi-ombragée.

Ils tolèrent peu la sécheresse mais offrent une excellente rusticité qui leur permet de résister à des gelées de -30°C.

Le Catalpa speciosa développe un système racinaire traçant. Placez-le assez loin des constructions pour éviter d’endommager vos fondations. Il tolère les sols hydromorphes et secs contrairement à l’espèce bignonioides et réclame le plein soleil s’agissant de l’espèce type.

Quand planter ?

Plantez les Catalpas au cours de l’automne-hiver pour assurer un enracinement profond avant d’affronter la sécheresse estivale.

Comment planter ?

Évitez de planter des plants en racines nues, choisissez plutôt des sujets en conteneur.

  • Plongez la motte dans un seau d’eau pour bien l’humecter.
  • Creusez un trou de plantation, de 80 cm de large sur 60 de profondeur.
  • Ajoutez une couche drainante de 10 cm (gravier, sable…) si votre sol est argileux.
  • Apportez du fumier ou du compost décomposé si la terre est sableuse.
  • Installez la plante dans le trou de plantation.
  • Replacez la terre et tassez légèrement.
  • Arrosez et formez une bonne cuvette afin de lui faire bénéficier d’arrosages efficaces. Étalez une couche de paillage au pied afin de maintenir une bonne fraîcheur autour des racines. Cela limitera aussi la pousse des mauvaises herbes. 

La reprise est facile et rapide et ne demande que le contrôle de l’arrosage au cours des 2 premières années qui suivent la plantation.

Arbre aux haricots

Catalpa en pleine fructification, on l’appelle aussi l’arbre aux haricots

Taille et entretien

A la belle saison, les apports en eau devront être réguliers, surtout les 2-3 premières années de plantation.

Le catalpa n’a pas vraiment besoin de taille. Le catalpa boule peut subir une taille pour donner une forme plus régulière à la couronne.

Pour les autres catalpas, contentez-vous de supprimer le bois mort ou blessé, les rameaux qui se croisent et les branches basses qui gênent le passage. Opérez en fin d’hiver.

Facile à cultiver et résistant aux maladies, cet arbre ne pose en général aucun problème sanitaire s’il bénéfice de bonnes conditions et reçoit suffisamment d’eau.

Les jeunes arbres nouvellement plantés souffrent parfois de l’oïdium (feutrage blanc sur les feuilles). Arrosez copieusement au pied en cas de sécheresse prolongée et traitez au soufre lorsque la température ne dépasse pas 25°C (risque de toxicité !). Une attaque de pucerons ou cochenilles ne nécessite pas de traitement sur un sujet adulte. Appliquez un traitement au savon noir et brossez le tronc (pour les cochenilles) des jeunes sujets.

Le dessèchement de certaines branches peut être provoqué par la verticilliose, un champignon qui reste longtemps dans le sol. Coupez les rameaux atteints et évitez de replanter un catalpa à cet endroit s’il venait à mourir.

 

Multiplication : semis, bouturage

Le Catalpa se sème à l’automne ou se bouture en fin de printemps-été. La greffe en écusson se réalise en fin d’été ou en hiver.

Semis

  • Récoltez les graines des espèces types de catalpa après avoir ouvert les haricots bien bruns.
  • Semez-les en automne dans une terrine remplie à parts égales de sable et de terreau.
  • Placez la culture sous un châssis froid tout en maintenant le substrat frais.

Bouturage

Effectuez l’opération en automne sur du bois bien lignifié.

  • Préparez un pot profond en le remplissant de terreau mélangé à du sable.
  • Prélevez un rameau lignifié de 15-20 cm muni d’un talon.
  • Piquez les boutures sur les 2/3 de leur hauteur en évitant qu’elles ne se touchent.
  • Tassez délicatement tout autour afin d’éliminer les poches d’air et d’assurer un bon contact entre le terreau et la bouture.
  • Placez sous un châssis froid pour protéger des fortes pluies.
  • Séparez les boutures racinées au printemps pour les planter en pots individuels et attendez l’automne suivant pour les mettre à leur place définitive.

Utilisations et associations

Le catalpa commun est un arbre imposant qui requiert de l’espace pour mettre en valeur sa couronne étalée de forme irrégulière qui s’étend parfois jusqu’au sol. Il est à son avantage dans les grands jardins mais aussi le long des avenues, en forme semi-libre (avec une remontée du houppier), car il ne craint pas la pollution urbaine.

Associer le catalpa

Un exemple d’association dans un jardin champêtre : des Géraniums vivaces dont ‘Patricia’, Digitalis purpurea, Crambe cordifolia, Rosiers dont Rosa versicolor et Alchemilla mollis dont la couleur répond à celle du Catalpa bignonioïdes ‘Aurea’ en arrière-plan

Prévoyez une largeur au sol de 8 à 10 m à moins de recéper régulièrement l’arbre ou de le conduire en « tête de chat » par des tailles répétées au même endroit. Vous pouvez aussi le conduire sur tronc court à 50 cm du sol, en coupant la flèche lorsque le diamètre du tronc ne dépasse pas 3 cm.

Vous pouvez associer les formes à feuilles dorées, pourpres ou mouchetées de crème à des arbustes à fleurs et feuillages colorés qui prolongeront l’attrait du massif à l’automne lorsque le Catalapa aura perdu ses feuilles. Nous vous proposons de flanquer le Catalpa Aurea d’un Miscanthus sinensis ‘Ghana’ aux épis et feuillage rose pourpre et d’étendre le massif de part et d’autres avec différents hortensias serrata, macrophylla, paniculata, etc. ou des rosiers paysagers. La teinte jaune citron du Catalpa persiste une bonne partie de l’été avant de virer vers un vert tendre très lumineux.

→ Découvrez d’autres belles associations avec le Catalpa

Questions fréquentes

Peut-on tailler pour réduire le volume d'un catalpa ?

Le bois du catalpa tolère mal les grosses coupes et se met à pourrir facilement si la cicatrisation n'a pas lieu. D'autre part, il réagit assez vigoureusement à une grosse coupe en émettant de longues et nombreuses repousses ce qui augmente les risques de casse de branches si l'on n'intervient pas pour alléger le poids de la couronne. Une conduite en cépée rabattue tous les 3 à 5 ans peut s'envisager pour conserver une forme buissonnante à votre catalpa ou bien une conduite en tête de saule (arbre têtard) qui possède un caractère un peu désuet.

Pour aller plus loin

Découvrez notre large gamme de Catalpas.

Découvrez de belles associations avec le Catalpa

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
(1 votes, moyenne: 3 sur 5)

26 réflexions au sujet de « Catalpa : plantation, taille, entretien »

  • CORNET

    Bonjour, Est-ce que je peux planter un Catalapa Boule à proximité d'une canalisation d'évacuation d'égout en PVC?
    Merci d'avance pour votre réponse.

    Répondre
  • Binacchi

    Puis-je déplanter et replanter un Catalpa de plus de 10 ans?

    Merci

    Répondre
  • Mickaël S.

    Bonjour, Je souhaite planter un Catalpa dans un terrain assez vaste mais "divisé" en 2 parties. Une partie très riche, fraîche et bien drainé mais très ombragé et proche d'un petit ruisseau et une autre partie assez fertile, ensoleillé mais une strate de calcaire à environ 60 cm de profondeur. Quelle serait le meilleur endroit pour cet arbre ? Merci

    Répondre
    • Virginie D.

      Bonjour,
      Le mieux pour lui serait la partie riche, fraiche et profond ! Mais n'est-il pas possible d'élaguer un peu pour laisser passer plus de lumière ? Après si vous êtes arrêté sur cette espèce en particulier, il existe des variétés au feuillage panaché et doré qui tolèrent une ombre légère mais pas dense non plus.
      Cordialement

      Répondre
  • Zinat

    Bonsoir,

    Nous avons planté un catalpa dans notre jardin avant l’automne 2020 mais à ce jour nous ne constatons pas de bourgeons.
    Pourriez-vous nous dire si nous devons nous en inquiéter s’il vous plaît ?
    Merci d’avance à vous

    Répondre
    • Gwenaëlle

      Bonjour, pas d'inquiétude, le Catalpa fait partie des arbres qui débourrent tardivement : comme le Gingko ou le Lagestroemia par exemple, il commence à bourgeonner et sortir ses feuilles souvent en mai. Vous allez certainement ne pas tarder à le voir rentrer en feuillaison. Cordialement

      Répondre
  • Saint jalmes

    Bonjour, j'ai planté mon catalpa boule nana en novembre 2020 après l'avoir acheté en jardinerie.
    Il ne bourgeonne pas est ce normal la première année ?
    Merci

    Répondre
  • Anna

    Bonjour
    Nous souhaiterions faire une place pour un caltapa bignoide nana (boule) sur une petite terrasse en pavements, pour un apport d’ombre. Est-ce qu’il y a un risque important que les racines de l’arbre délogent les pavés ? Merci pour votre aide

    Répondre
    • Gwenaëlle

      Bonjour, le Catalpa 'Nana' possède des racines superficielles, assez charnues. Nous ne vous conseillons pas de le planter au milieu de votre terrasse, ce qui risquerait d'endommager à terme votre revêtement.

      Répondre
  • DEMEYERE

    Bonjour
    Les fruits sechés du Catalpa restent sur les branches pendant plusieurs semaines ou plusieurs mois .
    cela est il normal ou y a t'il une solution ,
    Merci . Cordialement .

    Répondre
    • Gwenaëlle

      Bonjour, les fruits du Catalpa (siliques) restent toujours accrochés à l'arbre. Cela fait partie de son charme et de son petit côté exotique quand il est dénudé, les longues gousses restant jusqu'au printemps suivant.

      Répondre
  • emmanuel girerd

    Bonjour,
    je me permets ce message car nous avons un catalpa "boule" depuis 2 ans 6 mois. Les feuilles sont belles, les bourgeons sont bien apparus, le catalpa a une jolie forme mais nous sommes inquiets car le tronc ne grossit pas. Est-ce un problème de tutorage (nous avons placé un tuteur simple) ou est-ce autre chose? Je vous remercie d'avance pour vos conseils éclairés.
    Bien cordialement.

    Répondre
  • E. FAIVRE

    Bonjour,
    nous souhaitons planter un catalpa bignonioïdes nana pour faire de l'ombre. A quelle distance est-il conseillé de le planter de la maison ?
    Salutations

    Répondre
  • Raphael

    Bonjour,
    Nous avons planté un catalpa depuis 5 - 6 ans et plusieurs gros coups de vent l’avaient un peu déraciné (l’arbre penchait à 45 degrés par rapport au sol). Que faire pour forcer l’arbre à renforcer son enracinement ? Est ce qu’une taille un peu drastique à l’automne peut l’aider à s’enraciner?

    Répondre
    • Virginie D.

      Bonjour,
      Il aurait fallu lui mettre un tuteur ou mieux le haubaner si votre jardin est soumis à de fortes rafales, le temps qu'il s'enracine plus en profondeur. Vous l'aviez redressé ? Vous pouvez encore le haubaner, nous avons une vidéo qui explique comment procéder : https://www.youtube.com/watch?v=Y6SVqzw6ED8&t=3s

      Répondre
  • Delphine

    Bonjour. J'ai un catalpa nana dans mon petit jardin de ville de 50m2 depuis 6 ans. Il a maintenant une grosse couronne très dense, ce qui complique les choses dans mon petit jardin. Je pensais le tailler un peu, mais je ne sais pas trop comment m'y prendre ni à quelle période.
    Un sécateur télescopique est il suffisant ? Je pensais l'alléger de toutes les nouvelles branches de l'année bien trop nombreuses et le raccourcir également en envergure. Est ce une bonne idée ?
    Il est touché tous les ans par l'oidium et cette année il a même perdu la moitié de sa couronne d'un coup en septembre (feuilles sèches tombées, de nouvelles feuilles sont ressorties en octobre).
    Merci pour votre aide.
    Delphine.

    Répondre
    • Ingrid V.

      Cet arbre n'a normalement besoin de taille, cependant, vous pouvez intervenir durant son repos végétatif, entre novembre et janvier. Pour l'oïdium, vous pouvez arroser le pied en cas de sécheresse prolongée et traitez au soufre lorsque la température ne dépasse pas 25°C (risque de toxicité !).

      Répondre
  • Bruneau

    Bonjour peut ont mettre un catalpa boule en pot merci

    Répondre
    • Ingrid

      Bonjour. Le catalpa boule préférera vivre en pleine terre, mais il pourra s'adapter à un grand pot ou en bac. Son développement sera alors limité par son pot. Adaptez d'abord le pot à sa taille actuelle, puis chaque année ou tous les 2 ans, au printemps, rempotez le dans un pot plus grand.

      Répondre
  • Julie

    Bonjour et merci pour cet article et vos réponses aux nombreuses questions. J'aimerai planter un catalpa "nana" pour faire de l'ombre dans mon jardin qui fait 150 m2, il serait à 3 mètres de ma maison qui est en pisé (terre+pierres), pouvez-vous me dire si ce choix est déconseillé ou s'il n'y a pas de risque? (et une idée si ce n'est pas possible). Merci

    Répondre
    • Ingrid

      Bonjour, le Catalpa 'Nana' possède des racines superficielles et assez charnues. Il est normalement conseillé de le planter à 7-8 m de distance des constructions.

      Répondre
Laisser un commentaire