6 arbres qui produisent leur feuillage tardivement

6 arbres qui produisent leur feuillage tardivement

Des arbres lents au débourrement

Sommaire

Mis à jour le 24 Novembre 2022  par Olivier 4 min.

Quelques espèces d’arbres ne sont pas pressés de suivre leurs « camarades » plus précoces dans la production du feuillage au printemps. Certains arbres, en effet, ne débourrent (voir le Nota bene) que bien tardivement, courant du mois d’avril, voire mai. C’est le cas du Noyer commun ou des Mûriers par exemple. Même si cela peut paraître inquiétant lorsqu’on n’est pas au courant de la chose, c’est tout à fait normal et naturel. Ces arbres-là éviteront ainsi que le jeune feuillage soit abîmé par le gel printanier tardif. 

Nota bene : le débourrement ou débourrage est le moment où les bourgeons à feuilles ou les boutons floraux s’ouvrent pour laisser entrevoir la bourre, c’est-à-dire, le duvet, les jeunes feuilles et fleurs auparavant contenues dans le bourgeon. Les jardiniers, les botanistes et les amoureux de la Nature utilisent régulièrement ce terme au printemps lorsque les bourgeons des arbres et arbustes caducs s’ouvrent enfin.

Difficulté

Le Catalpa commun

Le Catalpa commun (Catalpa bignoniodes) est un petit arbre (environ 10 m de haut pour l’espèce type) à croissance rapide. Il est cultivé principalement pour l’ombrage qu’il fournit rapidement, son feuillage parfois doré (comme dans le cas du Catalpa bignoniodes ‘Aurea’) ou un port en boule (Catalapa bignoniodes ‘Nana’) en fonction du cultivar et sa floraison en grappes dressées intervenant en mai. Les feuilles en forme de grand cœur n’apparaissent que tardivement aux alentours de fin avril, parfois début mai en fonction du climat.

Le Chitalpa tashkentensis est un hybride issu en partie du Catalapa commun. Son feuillage n’apparaît aussi que fin avril.

Très facile à cultiver et bien rustique, l’arbre aux haricots, son surnom en rapport avec sa fructification en gousses, s’épanouit au soleil, dans tout sol frais et drainé sous la plupart de nos climats.

Les Catalpas sont faciles à cultiver comme vous l’explique Eva.

arbres débourrement tardif, arbres feuilles lentes à sortir, arbres feuillaison tardive, arbre debourrement tardif

Catalpa bignoniodes

Le Robinier faux-Acacia

Le bien connu Robinier faux-acacia (Robinia pseudoacacia) est boudé depuis quelques années à cause de ses rameaux épineux et de sa tendance à drageonner, et ce, malgré sa belle floraison estivale en grappes odorantes et mellifères. Fort heureusement, les nouveaux cultivars n’ont pas ces inconvénients et il serait triste de ne pas refaire une petite place à ce si élégant petit arbre. Ces nouveaux cultivars ont parfois une floraison rose (Robinia hispida ‘Rosea’) ou rouge (Robinia ‘Casque Rouge’), un feuillage doré (Robinier ‘Frisia’) ou un port particulier, en boule (Robinier ‘Umbraculifera’) ou nain et tortueux (‘Twisty Baby’).

Le feuillage du Robinier apparaît tardivement au printemps, courant du mois d’avril, mais il tombe tardivement en automne aussi.

Le Robinier est facile de culture, très rustique et de croissance rapide. Il se plait au soleil, à l’abri des vents violents et des embruns. Le sol doit être léger et bien drainé, même pauvre.

→ Retrouvez tous nos conseils sur la culture du Robinier, Faux-Acacia : planter, tailler et entretenir. 

arbres débourrement tardif, arbres feuilles lentes à sortir, arbres feuillaison tardive, arbre debourrement tardif

Robinia pseudoacacia et Robinia hispida ‘Rosea’

Les Mûriers

Les Morus ou Mûriers sont des petits arbres charmants que l’on évitera de confondre avec les ronces, nommées aussi mûriers. Les mûriers sont plantés au jardin comme bel arbre d’ombrage et pour la production de mûres sucrées et juteuses. Les mûriers poussent relativement lentement, sauf Morus alba dans sa jeunesse, mais vivent très longtemps, parfois jusqu’à 500 ans.

Les mûriers sont probablement les derniers arbres à produire leur feuillage, vers le début du mois de mai, ce qui leur évite des soucis en cas de gel tardif au printemps. Voilà peut-être la raison pour laquelle le Mûrier est l’emblème de la sagesse et de la patience.

Arbres de climat doux, les mûriers se révèlent toutefois assez rustiques et remarquablement résistants à la sécheresse. On les cultivera au soleil et dans toutes terres bien drainées.

Tous les bons conseils de culture du Morus, Mûrier se retrouvent ici. 

arbres débourrement tardif, arbres feuilles lentes à sortir, arbres feuillaison tardive, arbre debourrement tardif

Morus alba ‘Pendula’ et feuillage du Morus alba

L'Orme de Samarie

L’Orme de Samarie (Ptelea trifoliata) est un petit arbre caduc (6 m de haut), de la famille du citronnier, qui porte de jolies grappes de fruits ailés, qui ressemblent à celles de l’orme, décoratifs jusque tard dans la saison. La floraison printanière, bien que discrète, est parfumée et mellifère.

Son feuillage trifolié se développe seulement durant le mois d’avril. Les feuilles sont d’un beau vert foncé avant de prendre une teinte jaune d’or en automne, elles dévoilent une fragrance de citron et de musc au froissement.

Le Ptelea est aussi extrêmement accommodant : il supporte bien l’ombre, et s’adapte aux sols médiocres, peu profonds, rocheux, même légèrement calcaires et secs en été une fois qu’il est bien établi. Un petit arbre, rare en culture, à tenter dans son jardin !

arbres débourrement tardif, arbres feuilles lentes à sortir, arbres feuillaison tardive, arbre debourrement tardif

Ptelea trifoliata

Le Ginkgo biloba

L’arbre aux quarante écus ou Ginkgo biloba est un arbre extraordinaire à plus d’un titre. Apparenté aux conifères et seul représentant encore en vie d’une très ancienne famille botanique, cet arbre possède un feuillage caduc très graphique qui prend d’ailleurs une somptueuse couleur d’or en automne. L’espèce type devient un grand arbre avec le temps, mais il existe désormais des cultivars nains ou plus compacts : ‘Mariken‘ ou ‘Troll‘.

Le Ginkgo produit son feuillage courant du mois d’avril, parfois même seulement tout début mai, mais cela dépend avant tout du sexe de l’arbre. En effet, un individu mâle se couvrira de feuilles environ 15 jours avant un plant femelle.

Le Ginkgo Biloba est peu difficile sur la nature du sol : tout bon sol fertile, profond et bien drainé. Il se plait au soleil, résiste bien à la pollution urbaine et n’est jamais malade ou attaqué par des parasites.

→ Envie d’en savoir plus sur cet arbre fascinant ? Lisez Ginkgo biloba : plantation, entretien et utilisation. 

arbres débourrement tardif, arbres feuilles lentes à sortir, arbres feuillaison tardive, arbre debourrement tardif

Ginkgo biloba port, et à droite feuillage d’automne

Le Noyer commun

Le Noyer commun (Juglans regia) est l’arbre bien connu des amateurs de noix, même s’il faut parfois patienter plus de 10 ans avant de pouvoir en croquer une. C’est néanmoins un bel arbre, trapu, qui peut culminer à une quinzaine de mètres de haut et possédant une belle longévité. Son beau feuillage est composé de folioles ovales.

Le noyer produit ses fleurs en avril avant l’apparition du feuillage qui lui arrive en mai. Ces fleurs peuvent être détruites au Nord de la Loire par les gelées tardives, ce qui annihile la production de noix. Dans ce cas, privilégiez plutôt une variété à floraison et maturité plus tardives, comme le Noyer commun ‘Fernor’. Pour une meilleure production, n’hésitez pas à planter au moins deux noyers.

Très rustique, le noyer pousse sur sol calcaire à neutre, à exposition ensoleillée.

Noyer, Juglans regia : planter, tailler et entretenir. 

arbres débourrement tardif, arbres feuilles lentes à sortir, arbres feuillaison tardive, arbre debourrement tardif

Juglans regia

Commentaires

arbres débourrement tardif printemps