Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
dormance des plantes
conseil

Plante morte ou encore endormie ?

Nos conseils pour le savoir

En fin d’hiver et au printemps, la végétation commence à redémarrer : les bourgeons gonflent, les nouvelles feuilles font leur apparition, c’est le point de départ de la reprise de la végétation. Mais, parfois, certaines plantes tardent se réveiller. Sont-elles mortes pendant l’hiver, sont-elles encore en dormance ?

C’est une question que se posent souvent les jardiniers. En effet, toutes les plantes ne sortent pas de leur léthargie au même moment ! D’autres, un peu paresseuses, ont besoin d’un petit coup de pouce pour sortir de leur sommeil. Voici donc tout ce qu’il faut savoir sur la dormance des plantes et nos conseils pour déterminer si votre plante est encore endormie ou si elle est morte.

La dormance des plantes, qu'est-ce que c'est ?

C’est à partir de l’automne et jusqu’en début d’hiver que les plantes entrent en dormance. Lorsque la durée du jour et les températures baissent, le signal est donné aux végétaux de se protéger, ainsi ils perdent leurs feuilles puis ralentissent et stoppent la circulation de la sève. Les arbres caducs se dénudent et les plantes vivaces se dessèchent et vont se protéger sous terre. Ce phénomène leur permet ainsi de se protéger du froid et de passer l’hiver sans encombre. Seuls les plantes persistantes celles dont le feuillage reste vert en hiver) continuent de croître.

Comment savoir si une plante est encore en dormance ?

Le réveil des plantes est conditionné par la durée du jour, la hausse des températures, le tout associé à la reprise des pluies.

Les conditions météorologiques peuvent donc avoir une  influence importante sur la date de sortie de dormance. Pensez-y avant de comparer avec les années précédentes !

Les signes de réveil sont :

  • l’apparition des premières jeunes feuilles,
  • le gonflement des bourgeons, s’il s’agit d’un arbuste.
réveil au printemps

Signes de réveil : 1-bourgeons de lilas 2-bourgeons d’Hosta 3-jeunes feuilles de Geranium ‘Rozanne’ 4-jeunes feuilles de Viburnum plicatum ‘Watanabe’

Néanmoins, et vous l’aurez certainement constaté au jardin, toutes les plantes ne sortent pas de leur dormance au même moment. Certaines sont très pressées comme le Cornus mas, le Cognassier du Japon ou le Forysthia qui comptent parmis les premiers arbustes à fleurir en fin d’hiver, alors que d’autres sont plus beaucoup plus lentes à redémarrer… comme certaines espèces d’hortensias, les hostas. Et c’est ce relatif retard qui occasionne souvent des inquiétudes.

Voici donc une liste de quelques plantes pour lesquelles il n’y a pas lieu de s’inquiéter si elles ne présentent pas de signe de reprise en début de printemps :

  • Albizia,
  • Bignone (grimpante),
  • Calycanthus,
  • Clérodendron,
  • Cotinus,
  • Hibiscus syriacus,
  • Hortensias paniculata, arborescens,
  • Lespedeza thunbergii,
  • Lilas des Indes…

et pour les vivaces :

  • Astrance,
  • Agastache,
  • Epilobe,
  • Echinacée,
  • Hosta,
  • Lythrum,
  • Delphinium…

Notez que pour les vivaces, il convient de prendre garde aux limaces : certaines plantes développent leurs premières feuilles en temps et en heure, mais ces dernières se font immédiatement dévorer. Des mesures s’imposent alors ! Pour les mettre en oeuvre, découvrez notre fiche conseil : « Limaces : 7 façons efficaces de lutter naturellement »

Comment différencier une plante morte d'une plante en dormance ?

Il est assez facile de distinguer une plante en dormance d’une plante morte :

Un arbuste est en dormance si :

  • on note la présence de bourgeons,
  • le bois est souple et vert.

Un arbuste est certainement mort si :

  • on ne peut pas voir de bourgeons ou seulement des bourgeons desséchés,
  • le bois est cassant, noir.

Pour vérifier l’état du bois, procédez comme suit :

  • Commencez par gratter l’écorce avec votre ongle : si c’est vert, l’arbuste est vivant ! Si c’est noir – marron, ce n’est pas bon signe, continuez vos investigations…
branches d'arbuste

Grattez l’écorce : 1-c’est marron ou noir –> c’est mort / 2-c’est vert –> c’est vivant !

  • Coupez l’extrémité d’une tige : si c’est noir – marron, c’est mort. Pour être certain, continuez le test en progressant vers la base de la tige. Si le bois est pour toujours noir-marron, la tige est morte dans sa totalité.
  • Continuez ces tests sur 3 ou 4 autres branches : votre arbuste peut-être bien vivant et porter du bois mort… qu’il faudra supprimer lors de la prochaine taille.

Pour les plantes vivaces, c’est un peu plus compliqué : certaines sont très tardives et ne se montrent pas avant le milieu voire la fin du printemps… Le seul moyen de voir si une plante vivace est vivante est de la sortir de terre, de gratter la souche et observer la présence ou non de bourgeons. Cette opération est risquée et peut entraîner des dégâts sur la plante voilà pourquoi la meilleure solution reste la patience ! 

Cette recommandation est d’ailleurs valable pour toutes les plantes du jardin : laissez-leur une chance et attendez jusqu’au vrai retour des beaux jours, en juin, pour procéder à l’arrachage. La nature réserve parfois de bonnes surprises !

Comment aider une plante à redémarrer (ce qu'il faut faire et ne pas faire)

Sauver une plante qui ne montre pas de signe de reprise après l’hiver n’est pas aisé, à moins de savoir faire des miracles ! Néanmoins, il est toujours possible de donner un petit coup de pouce à une « retardataire » qui peine à sortir du sommeil.

Si vous êtes dans ce cas… et que votre plante est bien vivante, vous pouvez :

  • Retirer le paillage posé au pied ou sur les plantes vivaces : cela va permettre à la terre de se réchauffer et évitera à votre plante de s’épuiser pour sortir ses premières tiges,
  • Retirer les voiles de protection, si ce n’est pas déjà fait, pour laisser passer plus de lumière,
  • Arroser votre plante avec parcimonie si et seulement si, la terre est sèche !
  • Apporter un peu d’engrais, sous forme de compost bien décomposé
  • Tailler légèrement les arbustes pour concentrer l’afflux de sève dans la partie basse de la plante.

tailler

Ce qu’il ne faut pas faire:

  • Arroser de façon trop abondante, un excès d’eau sur une plante en dormance peut aisément la tuer
  • Mettre beaucoup d’engrais, évitez absolument l’apport massif d’engrais liquide
  • Tout couper à ras… même si c’est tentant, repartir de 0 n’a jamais ressuscité une plante !
  • Déplacer la plante… sauf si les conditions sont défavorables, vous risqueriez de lui faire subir un stress supplémentaire.

 

Pour aller plus loin

Malheureusement, votre plante est morte et vous voudriez savoir pourquoi… Souvent, sa mort est naturelle et correspond à la fin de sa vie. Parfois, ce sont les conditions météorologiques ou le résultat d’une maladresse… Pour le savoir, consultez notre article : « 10 façons de faire mourir une plante… naturellement ».

Articles connexes


Blog

10 façons de faire mourir une plante... naturellement !

Peut-être vous en êtes-vous aperçus, mais, au printemps dernier, les articles se sont faits plus...
Lire la suite +

conseil

La durée de vie des plantes vivaces

Lire la suite +
1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
(2 votes, moyenne: 5 sur 5)

3 réflexions au sujet de « Plante morte ou encore endormie ? »

  • Montagner Le Rol

    Bonjour, j'ai tout simplement envie de vous dire merci pour votre professionnalisme

    Répondre
  • Capucine

    Bonjour,
    J'ai planté, il y a une vingtaine d'années, un arum qui a végété les 2 premiéres années puis plus rien. Il y a 3 ans, j' ai fait abattre un chêne qui était à proximité et installer l'arrosage automatique : 2 feuilles sont apparues. Puis l'année dernière, printemps très pluvieux,pourri diront certains, il a fleuri. Le jardinage est l'éloge de la patience et de la persévérance.

    Répondre
Laisser un commentaire