Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
hiverner un bougainvillier
conseil

Comment hiverner un bougainvillier ?

Nos conseils pour bien protéger le bougainvillier du froid hivernal

Le bougainvillier est une belle plante grimpante aux bractées colorées lumineuses très décoratives. Friande de soleil, elle se révèle par contre assez sensible au froid et peu rustique (jusqu’à -5°C maximum).

La culture en pleine terre est donc réservée aux régions du pourtour méditerranéen (Côte d’azur et Corse) ou de la côte Atlantique, ayant des hivers doux. Ailleurs, le bougainvillier sera cultivé dans un grand pot pour passer la saison froide à l’abri du gel.

Voyons donc comment protéger le bougainvillier du froid et lui permettre de bien repartir  au printemps suivant.

Quand hiverner le bougainvillier ?

Le bougainvillier doit être hiverné ou remisé à l’abri avant les premières gelées, généralement à l’automne.

A noter que l’humidité couplée au froid, même avec des températures positives, peut présenter des risques d’affaiblissement pour la plante.

Selon les régions, l’hivernage interviendra donc entre mi-octobre et mi-novembre.

période hivernage bougainvillier en pot

Quelles variétés de bougainvillier sont concernées ?

Toutes les variétés de bougainvilliers sont gélives : bougainvillier spectabilis ‘Blanc’, ‘Pourpre violacé’, ‘Orange’ ou encore bougainvillier glabra ‘Sanderiana’, pour ne citer qu’elles.

Mais certaines variétés, comme ‘Violet de Mèze’, le plus rustique des bougainvilliers, supportent de courtes gelées et des températures  jusqu’à -8°C en situation abritée et exposée au sud.

Les sujets jeunes, encore trop peu développés pour atteindre cette résistance,  devront toutefois être protégés en hiver.

bougainvillier variétés gélives, hiverner bougainvillier

Bougainvillier pourpre et Bougainvillier blanc

Protéger le bougainvillier du froid en pleine terre

Le matériel nécessaire

Nous vous conseillons de préparer le matériel avant l’arrivée des premières  vagues de froid, afin de ne pas être pris de court en cas de brusque baisse des températures :

Comment préparer l’hivernage ?

  1. Recouvrez le pied de la plante d’une couche épaisse de paillis, d’une dizaine de centimètres minimum. Ce matelas isolant protégera les racines et la terre du froid et du gel. Plus la couche de paillis sera épaisse, plus la plante sera à l’abri du froid hivernal.
  2. Recouvrez les parties aériennes avec du voile d’hivernage, en prenant soin de ne pas casser les branches. Attachez le voile à la base du tronc, en recouvrant également le paillis. Lestez à l’aide de pierres placées les unes contre les autres, pour éviter une éventuelle prise au vent. Perméable à l’eau et à l’air, cette protection laisse les plantes respirer et évite tout risque de déshydratation.

A la fin de l’hiver, en mars ou avril selon les régions, retirez le voile d’hivernage et le paillis.

Mis à part en cas d’hiver très sec, si le sol s’est desséché sur plusieurs centimètres en surface, il ne sera généralement pas nécessaire d’arroser le bougainvillier à cette période. Un excès d’eau risquerait même d’induire une perte des feuilles.

hiverner Bougainvillier, matériel d'hivernage, paillage hivernal

A gauche housse d’hivernage et à droite paillis de Miscanthus

Protéger le bougainvillier du froid en pot

Le bougainvillier en pot sera idéalement placé dans une véranda ou dans une serre froide non chauffée. Si ce n’est pas possible, placez le pot derrière une baie-vitrée ou une grande fenêtre, afin de lui faire profiter d’un maximum de luminosité, dans la pièce la moins chauffée possible.  

La température idéale en hiver pour le bougainvillier se situe entre 8 et 15°C, permettant à la plante de rentrer en période de repos végétatif.

Entretenir un bougainvillier en pot l’hiver

L’entretien du bougainvillier en pot pendant la saison froide est assez simple.

  1. Diminuez la fréquence des arrosages progressivement : tous les 15 à 20 jours en automne, puis mensuellement en hiver, en prenant toujours soin de laisser le substrat sécher entre2 arrosages.
  2. Brumisez le feuillage avec de l’eau de pluie ou de l’eau non calcaire, pour maintenir une certaine humidité atmosphérique.
  3. Stoppez les apports d’engrais.

Le bougainvillier peut perdre des feuilles en hiver, du fait d’un excès, d’un manque d’arrosage, ou d’une insuffisance de luminosité. Cela n’impactera pas forcément la santé de la plante : une légère taille au printemps, à l’aide d’un sécateur aiguisé et bien désinfecté, lui permettra en général de bien repartir.

A la fin de l’hiver, reprenez les apports d’engrais spécial plantes méditerranéennes ou plantes fleuries.

Une fois les derniers risques de gelées printanières passés (en avril dans les régions douces ou après les Saints de Glace de mai dans les régions au nord de la Loire), le pot pourra être ressorti en extérieur pour profiter des rayons du soleil.

hivernage Bougainvillier sous serre

Pour aller plus loin

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire