Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
plantation

Le semis des graines potagères

Où, quand et comment ?

Où semer ?

Les graines potagères se sèment en pleine terre, en caissette ou en godets.

Le semis se fait directement en pleine terre pour :

– les grosses graines (haricots, fèves, pois…),
– les légumes résistants au froid (salades, épinards…),
– les ombellifères et les légumes racines (carottes, panais, fenouil) qui ne supportent pas le repiquage,
– les petits légumes qui seraient très fastidieux à repiquer (radis, mâche, roquette).

Le semis en caissette ou en godet est généralement réservé aux légumes qui nécessitent beaucoup de chaleur : réalisés sous abri chauffé (maison, serre), ils permettent de prendre de l’avance.

Cela concerne principalement les tomates, poivrons, piments, aubergines, melons, concombres, mais aussi choux, poireaux courges… Mais tous les légumes peuvent se semer de cette façon et pour les débutants, c’est un moyen facile pour obtenir de beaux plants, moins vulnérables face aux limaces et autres ravageurs.

Quand semer ?

Les périodes de semis sont propres à chaque légume et à chaque variété. Le calendrier de semis figure généralement sur le sachet de graines. C’est une information importante qu’il faut absolument consulter.

Comment semer?

Le semis direct en place (en pleine terre)

Le semis direct se fait en sol préparé : désherbé, décompacté puis ratissé pour obtenir une terre fine. Le sol doit idéalement être déjà réchauffé, humide et ensoleillé.

Semez suivant les préconisations relatives à chaque légume (elles figurent sur le paquet), en respectant bien :

  • la profondeur du sillon,
  • l’espacement des rangs et des graines sur le rang.

Recouvrez le semis de terre fine.

Certains semis (carotte, radis) nécessitent un « plombage » : il faut alors tasser la terre avec le plat du râteau pour fixer correctement les graines.

Procédez à un premier arrosage, en pluie fine, pour ne pas déplacer les graines puis maintenez la terre humide jusqu’à la levée.

Une fois que les plantules sont bien développées, un éclaircissage est souvent nécessaire : il consiste à supprimer les plants excédentaires en ne conservant que ceux qui vous paraissent les plus vigoureux. Ces plants peuvent parfois être repiqués dans un autre endroit du jardin.

Le Semis en caissette ou en godet

Pour semer de cette façon, munissez-vous de terrines ou de caissettes d’environ 15 cm de haut (les petites caisses en polystyrène sont très pratiques) et percez si nécessaire le fond afin que l’excès d’eau puisse s’écouler.

Puis :

  • Remplissez-les aux 2/3 avec un bon terreau pour semis, humide (ou mieux, d’un mélange constitué de 60 % de terreau universel + 20 % de compost tamisé + 20 % de sable ou vermiculite).
  • Tassez légèrement avec une taloche,
  • Tracez des petits sillons à l’aide d’un couteau, par exemple, plus ou moins profonds selon la taille des graines.
  • Semez assez clair, et recouvrez de terreau.
  • Procédez à un premier arrosage à l’aide d’un pulvérisateur à eau, afin de ne pas déplacer les graines.

Les terrines peuvent être recouvertes d’une vitre ou d’un film plastique pour accélérer la germination. Pensez néanmoins à aérer le semis régulièrement afin d’éviter la fonte des semis.

Le semis en godet s’effectue de la même façon, mais on sème en général 3 graines pour ne conserver qu’un seul plant, le plus beau.

Suivant la température de germination, placez les terrines ou godets au chaud à la maison, sous serre chauffée ou froide, à la lumière pour que vos plants ne s’étiolent pas. Maintenez le substrat humide, mais non détrempé jusqu’à la levée qui prend généralement de 5 à 15 jours en fonction les légumes.

Une fois les plantules bien développées, effectuez l’éclaircissage si nécessaire en ne conservant que le(s) plus beau(x) plant(s). Il est également temps d’enlever la plaque de verre.

Attendez encore quelques jours puis, pour les semis en caissette, effectuez un repiquage en godet en prenant soin de ne pas abîmer les plants, puis laissez grandir encore un peu.

Enfin, une dizaine de jours avant la plantation définitive au jardin (quand les derniers risques de gelées sont écartés), habituez progressivement vos jeunes plants aux conditions extérieures en les sortant quelques heures par jour par beau temps : les températures légèrement plus fraîches et l’action d’un petit vent léger leur permettront de s’endurcir et d’arriver bien trapus au jardin.

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)