Maladies et parasites du mahonia

Maladies et parasites du mahonia

Identifier, traiter, prévenir

Sommaire

Mis à jour le 29 Juin 2023  par Leïla 4 min.

Le Mahonia ou faux houx, bel arbuste persistant d’allure exotique, originaire d’Amérique du Nord ou d’Asie, est sensible à deux maladies cryptogamiques : l’oïdium et la rouille. Il arrive aussi qu’il soit touché par le mildiou. En revanche, les parasites le visitent assez peu, sauf occasionnellement les pucerons et la mineuse du houx, sans dégâts majeurs.

Découvrez comment identifier ces quelques attaques éventuelles, les traiter naturellement et les prévenir pour un arbuste en bonne santé.

Difficulté

L'oïdium

L’oïdium touche fréquemment le Mahonia, c’est par ailleurs une maladie cryptogamique courante au jardin sur certaines plantes. Elle se caractérise par un feutrage blanc sur la surface des feuilles, des jeunes pousses et des boutons floraux, qui vont jusqu’à se déformer si l’arbuste est fortement attaqué. Il peut apparaître dès le printemps sur les plantes ornementales, mais ces dégâts n’infirment pas la vie de la plante.

Il est important de savoir que la meilleure prévention contre l’oïdium est de planter espacé pour que votre Mahonia puisse bénéficier d’un environnement aéré et non confiné. Taillez son arbuste est aussi un geste qui permet d’aérer la ramure. Il est utile également, pour des plantes sensibles à l’oïdium comme le Mahonia, de le pulvériser avec une décoction de prêle en prévention. Quand vous arrosez, évitez de mouiller les feuilles.

Quant aux traitements, il existe des traitements naturels reconnus comme le bicarbonate de soude, le lait de vache écrémé ou la macération d’huile à l’ail.

Voir l’article de Virginie pour tout savoir sur l’oïdium, traiter avec les recettes évoquées et prévenir.

Dans tous les cas, supprimez les branches touchées si possible et brûlez-les pour éviter que le champignon ne reste présent au jardin pour l’hiver et le printemps suivant.

feuille oïdium

Oïdium

La rouille

La rouille est la deuxième source d’embêtement préférée des Mahonias, les suivantes que nous allons évoquer sont beaucoup moins fréquentes. Présente aussi souvent au jardin, la rouille est une autre maladie cryptogamique, causée par des champignons microscopiques, qui se caractérise par l’apparition de taches orangées.

Comme pour l’oïdium, elle peut apparaître au printemps et apprécie les environnements confinés. Elle se développe avec la combinaison de la chaleur et de l’humidité. Elle se reconnaît par l’apparition de tâches décolorées sur l’avers des feuilles et des pustules orangées sur le revers et sur les tiges. Les couleurs peuvent varier suivant les plantes. Les tâches noircissent à la fin de l’été et les feuilles finissent généralement par tomber. À part l’aspect inesthétique et la chute des feuilles, les plantes sont la plupart du temps peu affectées.

La prévention de cette maladie consiste une fois de plus à espacer vos plantations pour favoriser une bonne aération. Évitez de mouiller le feuillage au moment d’arroser. Les traitements naturels par décoction de prêle et purin d’ortie sont efficaces à la fois en prévention et en traitement. En traitement, les fongicides, tels la bouillie bordelaise et le soufre, sont efficaces en pulvérisation pour neutraliser la rouille. Il est utile, ici aussi, de supprimer les feuilles atteintes sur l’arbre et tombées au sol et de les évacuer.

→ Voir l’article de Pascal sur la rouille

faux houx

rouille sur feuilles de Mahonia

Le mildiou

Nous abordons maintenant une maladie cryptogamique très fréquente au jardin, mais moins susceptible d’être présente sur les Mahonias. Favorisé par l’humidité et les écarts de températures, c’est le bien connu mildiou. On le reconnaît à ses taches brunes bordées de jaune sur la surface des feuilles.

Une fois de plus, l’aération et l’attention portée à l’arrosage sans mouiller les feuilles sont deux aspects très importants pour éviter son apparition. La décoction de prêle, qui fortifie les plantes, est aussi un bon traitement préventif.

En cas d’infection, supprimez les parties touchées et brûlez-les. On préconise souvent la bouillie bordelaise qui est davantage efficace en prévention.

→ Lire l’article d’Ingrid sur la tomate avec un long paragraphe consacré au mildiou

Les pucerons

Quant aux insectes parasitaires, même si les Mahonias sont généralement épargnés, il peut arriver que vous trouviez des pucerons sur votre arbuste. Noirs, vert, gris, blancs, les pucerons se regroupent en colonies vite impressionnantes sur les pousses et les jeunes feuilles, même si leurs dégâts sont limités.

Le traitement naturel contre les pucerons est la pulvérisation d’une solution savonneuse à base de savon noir, de manière régulière toutes les semaines.

La prévention en matière de pucerons est la favorisation des insectes auxiliaires, via des zones laissées sauvages au jardin, avec des plantes qui les hébergent comme l’ortie, la fabrication d’hôtels à insectes, les amas de bois, la tonte diversifiée, les haies libres.

Lisez l’article de Virginie pour en apprendre davantage sur la lutte et la prévention contre les pucerons.

parasite pucerons

Pucerons

La mineuse du houx

La mineuse du houx, comme son nom l’indique, est un parasite du houx, du nom de Phytomyza ilicis. On peut éventuellement le retrouver sur les Mahonias. On remarque son apparition par la présence de taches jaunes à brun-rouge. La larve de cette mineuse, semblable à un asticot, creuse des galeries dans l’épaisseur du limbe entre l’épiderme supérieur et inférieur de la feuille. Les dégâts sont ici aussi surtout esthétiques.

Il n’y a pas de traitement efficace parce que les mineuses sont présentes de manière temporaire sur l’arbuste et les larves sont insensibles au traitement chimique.

Si votre Mahonia présente ces taches caractéristiques, vous pouvez pulvériser une solution de savon noir au printemps, voire en été, une fois par mois. Vous pouvez également planter au pied du Mahonia deux espèces aromatiques qui incommodent fortement la mineuse : la mélisse (Melissa officinalis) et la citronnelle (Cymbopogon citratus, ici en graines et ici en plant). Cela devrait suffire à l’éloigner. Vous pouvez aussi couper et brûler les feuilles touchées.

mahonia

Mineuse du houx sur houx

Commentaires

mahonia malade
Nous ne livrons que les articles des catégories graines et bulbes dans votre pays. Si vous ajoutez d'autres articles à votre panier, ceux-ci ne pourront pas être expédiés.