Kiwi mâle et kiwi femelle : comment les distinguer ?

Kiwi mâle et kiwi femelle : comment les distinguer ?

Pour une bonne production de kiwis

Sommaire

Mis à jour le 8 Novembre 2023  par Olivier 4 min.

Les kiwis ou Groseilles de Chine comme les kiwaïs ou Kiwi de Sibérie sont des arbustes fruitiers grimpants dioïques. Il existe donc des pieds mâles et des pieds femelles. Même s’il existe désormais des variétés autofertiles, il convient de planter un pied mâle pour plusieurs pieds femelles pour obtenir une bonne production de fruits. Comment différencier ces pieds mâles des pieds femelles ? Peut-on faire confiance aux variétés autofertiles ? Faisons le point dans cette fiche conseil.

kiwi male ou femelle, kiwi distinguer fertile autofertile, Actinidia male ou femelle, kiwai

Comment s’assurer une belle production du fruit à chair verte ?

Difficulté

Un peu de botanique...

Les « kiwis » sont des lianes regroupées dans le genre Actinidia et de la famille des Actinidiacées. Il existe une trentaine d’espèces de « Groseille de Chine » dans le monde, mais les plus courantes sont : Actinidia deliciosa aux kiwis à la peau duveteuse, Actinidia chinensis aux fruits lisses et Actinida arguta ou « Kiwi de Sibérie » qui produit les kiwaïs, des sortes de mini-kiwis.

Ces trois espèces d’arbustes grimpants sont dioïques : c’est-à-dire qu’il existe des individus portant des fleurs mâles et des individus portant des fleurs femelles. Seuls les plants femelles portent des fruits. En d’autres termes, pour obtenir une production de fruits, il vous faudra planter au moins un pied mâle pour un à cinq pieds femelles distants de quelques mètres.

Il existe désormais des variétés autofertiles (voir plus bas) comme ‘Solissimo’ ou ‘Jenny’ qui permettent d’obtenir des fruits avec un seul plant.

kiwi male ou femelle, kiwi distinguer fertile autofertile, Actinidia male ou femelle

Actinidia deliciosa, Actinidia chinensis, et Actinidia arguta (ou kiwaï)

Comment différencier les kiwis mâles des kiwis femelles ?

Il faudra pour cela regarder les fleurs. C’est d’ailleurs la seule solution pour éviter une erreur d’étiquetage chez le commerçant ou le pépiniériste : l’achat de vos plants d’actinidias en période de floraison entre mai et juin pour une plantation en automne. Vous éviterez ainsi les déconvenues.

Les fleurs femelles : elles mesurent 3 à 4 cm de diamètre et de couleur blanc-jaunâtre. Ces fleurs à cinq pétales sont solitaires et axillaires (qui prend naissance à l’aisselle d’une feuille). Elles portent de courtes étamines, munies de pollen stérile, entourant des stigmates blancs.

Les fleurs mâles : elles sont plus petites que les femelles et de couleur blanc-crème. Ces fleurs à cinq pétales sont groupées en cymes de trois fleurs comportant de nombreuses étamines fertiles, très saillantes dorées et poudreuses. Il est à noter que ces fleurs sont dépourvues de nectar et, par conséquent, attirent peu les pollinisateurs qui leur préféreront d’autres fleurs. Mais si votre jardin grouille de vie, pas trop d’inquiétude à avoir au sujet de la pollinisation. Les pieds mâles sont plus florifères que les pieds femelles.

Les fleurs des kiwaïs ou kiwi de Sibérie sont plus petites, 2 cm de diamètre, mais présentent les mêmes caractéristiques au niveau de la différenciation sexuelle.

kiwi male ou femelle, kiwi distinguer fertile autofertile, Actinidia male ou femelle

Fleur mâle à gauche, fleur femelle à droite d’un Kiwi

Quelles sont les variétés mâles et les variétés femelles ?

Pour obtenir une bonne production de kiwis, il vous faudra planter un pied mâle pour quelques pieds femelles. Il conviendra de faire attention à deux choses : qu’ils soient tous deux de la même espèce et qu’ils fleurissent au même moment.

Voici quelques exemples de variétés :

  • Variétés de kiwis mâles : ‘Atlas‘, ‘Tomuri’
  • Variétés de kiwis femelles : ‘Minkigold’, ‘Monty‘ ou ‘Kiwi Wonder’
  • Variétés de kiwaïs mâles : ‘Weikii‘ ou ‘Nostino’.
  • Variétés de kiwaïs femelles : ‘Ken’s Red’, ‘Geneva’ ou ‘Ambrosia‘.

Pour s’assurer une bonne fécondation des fleurs, voici des exemples de duos parfaits : kiwi femelle ‘Hayward’ et kiwi mâle ‘Atlas‘ ou kiwaï femelle ‘Ken’s Red’ et kiwaï autofertile (mais néanmoins pollinisateur) ‘Issaï’.

kiwi male ou femelle, kiwi distinguer fertile autofertile, Actinidia male ou femelle

Kiwi mâle ‘Atlas’ et Kiwi femelle ‘Monty’

Le cas particulier des kiwis autofertiles

Le kiwi autofertile est une variété de kiwi qui peut produire des fruits sans avoir besoin d’être pollinisé par un pied mâle. Une seule plante est suffisante pour la production de fruits, ce qui est particulièrement pratique pour les jardiniers qui ont un espace limité ou qui ne souhaitent pas installer plusieurs plants.

Certains kiwis autofertiles sont issus de semis sélectionnés pour leurs propriétés autofertiles, tandis que d’autres peuvent être le résultat de manipulations génétiques ou de croisements entre différentes variétés.

L’avantage majeur de ces kiwis est bien sûr la simplification de la pollinisation, qui favorise une fructification abondante sans avoir besoin de recourir à un pied mâle. Cela permet également de gagner de l’espace dans le jardin ou le potager et de faciliter les soins et l’entretien. En revanche, l’un des inconvénients majeurs est souvent la taille des fruits, qui peut être plus petite que celle des kiwis issus de variétés non autofertiles. De plus, la qualité gustative des fruits peut également être légèrement inférieure en comparaison avec les variétés classiques qui nécessitent une pollinisation croisée.

Il en existe quelques variétés intéressantes : ‘Jenny’, ‘Solo’ ou ‘Solissimo‘ (ce dernier produisant des fruits plus gros que les autres autofertiles) ou ‘Issaï‘ pour les kiwaïs.

Nota bene : Le pied autofertile produit des fleurs qui contiennent à la fois des organes mâles et femelles, ce qui lui permet non seulement de s’autopolliniser, mais aussi de polliniser les variétés femelles. Donc, un plant autofertile peut très bien servir de plant mâle de substitution si vous n’en trouvez pas en pépinière. Un kiwi autofertile pour 4 ou 5 kiwis femelles et le tour est joué !

kiwi male ou femelle, kiwi distinguer fertile autofertile, Actinidia male ou femelle, kiwai

Kiwi autofertile ‘Solissimo’

Commentaires

  • Alix, le 13 Février 2022

    Bonjour,
    Possédant dans mon jardin 2 pieds de kiwis femelles pour un mâle, je n'arrive pas à avoir de fruit les pieds femelles refusant de fleurir; Les pieds sont planter depuis plus de 10 ans ...
    Que dois je faire ? greffer les pieds femelles, les remplacer ?
    J'attends vos suggestions. Merci d'avance !
    Cordialement

    • Réponse de Ingrid, le 14 Février 2022

      Bonjour. Plusieurs facteurs peuvent être en être la cause : sont-ils de la même espèce ? Fleurissent-ils en même temps ? Êtes vous sûr de bien avoir des pieds mâle et femelle ? On n'est jamais à l'abri d'une erreur lié au producteur, même si elle est de 1% (lien vers notre article : 🔗 Kiwi mâle et kiwi femelle, comm…). La floraison est-elle endommagée par des gelées tardives ? En fin, un manque de nutriment ou d'eau peuvent aussi en être la cause. Dans ce dernier cas, faites un apport en engrais organique ou du fumier bien décomposé au pied de la plante. Et enfin, peut-être l'avez-vous taillé trop sévèrement ? Jusqu'à la fructification, contentez-vous de tailler légèrement les rameaux les moins vigoureux. Si vous rencontrez encore des difficultés, n’hésitez pas à contacter l’un de nos conseillers au 03 61 76 08 10, ils se feront un plaisir de vous aider. Cordialement.

  • Lenoir, le 30 Septembre 2023

    Bonjour, les autofertiles ne sont pas des variétés greffées des deux sexes, qui donneraient des fruits de taille normale... ce sont des variétés capable d'autopolénisation, tel que le jenny pour le kiwi et issaï pour les kiwaïs. Des bouture cultivées seule sans greffe sont tout à fait capable de produire des fruits! Seule leur croissance globale est un peu plus faible...

    • Réponse de Ingrid, le 2 Octobre 2023

      Bonjour. Vous avez tout à fait raison, et je vous remercie de souligner cette précision importante. Les kiwis autofertiles comme 'Jenny' ou 'Issaï' ne sont effectivement pas des variétés greffées des deux sexes, mais bien des variétés capables d'autopolénisation. Ces types de kiwis peuvent produire des fruits sans nécessiter la présence d'un plant de sexe opposé pour la pollinisation. En effet, leur croissance globale peut être un peu plus faible, mais ils sont parfaitement capables de produire des fruits de qualité lorsque cultivés dans des conditions adéquates.

      Je vous remercie pour votre contribution, nous allons mettre à jour notre fiche conseil !

Distinguer kiwi male et femelle