Pourquoi mon kiwi ne donne pas de fruits ?

Pourquoi mon kiwi ne donne pas de fruits ?

Comment avoir des fruits sur un kiwi ?

Sommaire

Mis à jour le 29 Avril 2024  par Virginie T. 3 min.

Le Kiwi (Actinidia) est une liane venue de Nouvelle-Zélande, qui produit des fruits vitaminés et savoureux, à la peau velue et à la chair verte ou jaune. Rustique jusqu’à -15°C, le kiwi se cultive très bien dans nos jardins une fois bien installé au soleil, à l’abri des vents froids, palissé correctement dans une terre fraîche, peu calcaire, drainée. Toutefois, malgré son allure vigoureuse, votre kiwi ne donne pas de fruits. L’absence de fructification dépend de plusieurs facteurs, de la pollinisation, du choix de la variété (seuls les pieds femelles produisent des fruits), des conditions climatiques ou encore des pratiques culturales. Voyons ensemble les raisons de ce problème et les solutions pour profiter de récoltes abondantes !

Difficulté

Parce qu’il est trop jeune

Le kiwi possède une mise à fruits relativement rapide. Il faudra patienter environ 4 à 5 petites années avant de pouvoir faire une première récolte, même si certaines variétés sont un peu plus précoces. Après une dizaine d’années de culture, un pied adulte pourra fournir jusqu’à 30 à 50 kg de fruits par an.

Parce que la pollinisation ne se fait pas

La plupart des espèces de kiwi sont dioïques, c’est-à-dire qu’il faut planter un pied mâle à proximité d’un pied femelle pour permettre la pollinisation par les abeilles et donc obtenir des fruits. Les pieds mâles, plus florifères que les pieds femelles, ne donnent pas de fruits, mais produisent du pollen, qui est nécessaire pour féconder les fleurs des pieds femelles. C’est pourquoi, pour favoriser la pollinisation croisée, il faut trouver une variété compatible fleurissant à la même période et impérativement planter au minimum un pied femelle avec un pied mâle pollinisateur, sachant qu’un kiwi mâle pourra polliniser environ 5 à 7 pieds femelles. Aujourd’hui, on trouve des variétés de kiwi autofertiles, autrement dit portant des fleurs mâles et femelles sur le même pied : un seul pied suffit alors pour obtenir des fruits. L’idéal quand on a un petit jardin ! C’est le cas de :

  • ‘Solissimo’, qui produit de gros fruits verts pesant environ 60 grammes
  • ‘Solo’, qui donne de nombreux kiwis de petit calibre (20 à 30 g), sucrés et juteux
  • ‘Boskoop‘, qui offre des kiwis de taille moyenne à la pulpe vert tendre, sucrée et juteuse
  • Jenny, qui fournit de petits fruits à la chair verte vers le mois de novembre
  • ‘Herma’, qui donne de gros kiwis à la chair verte dès la troisième année de culture

→ Découvrez nos couples de kiwis, des duos constitués d’un pied mâle et d’un pied femelle, comme le combo kiwi femelle ‘Hayward’ et kiwi mâle ‘Atlas‘ par exemple.

Kiwi : fleurs mâles et femelles

Les fleurs mâles, portant de nombreuses et longues étamines couvertes de pollen, et les fleurs femelles, avec de nombreux styles blancs au centre, récoltant le pollen, entourés d’une couronne de courtes étamines. Ce sont les fleurs femelles qui donneront les fruits.

Parce que le sol ne lui convient pas

L’actinidia préfère les sols riches, drainés et frais, sans trop de calcaire qui risquerait d’entraîner des chloroses ou jaunissement des feuilles. S’il préfère un sol qui garde toujours un peu d’humidité en été, il redoute les sols lourds et poussera mal dans une terre gorgée d’eau en hiver. C’est pourquoi, si votre terrain est insuffisamment drainant, préférez le planter sur un talus surélevé et étalez un lit de graviers au fond du trou de plantation. Si vous voulez obtenir des fruits, offrez-lui un sol riche. N’hésitez pas à apporter du compost bien décomposé au moment de la plantation et ensuite chaque année au printemps, en le déposant à ses pieds et en l’incorporant superficiellement au sol par un léger griffage.

Parce qu’il est mal installé

Sans être exigeant, le kiwi demande quand même quelques conditions de culture indispensables à sa bonne santé, et donc à sa fructification. Prévoyez-lui suffisamment de place pour qu’il puisse se développer correctement, d’autant qu’il faudra nécessairement prévoir deux pieds pour les espèces non autofertiles. Il apprécie les situations ensoleillées, mais non brûlantes, surtout dans le Midi de la France. Il doit être idéalement planté la tête au soleil, le long d’un mur exposé au sud. Si votre kiwi est planté à l’ombre, il est moins susceptible de produire des fruits. Une place abritée des vents froids et des fortes gelées printanières est indispensable pour protéger ses jeunes pousses et ne pas compromettre la floraison. Sa nature expansive exige un support suffisamment solide pour s’établir : palissez ses longues tiges sur un fil de fer tendu, un grillage, ou encore une tonnelle bien exposée.

Un plant de Kiwi portant des fruits

Parce qu’il n’est pas adapté à votre région

Bien que rustique (-12/-15°C), le kiwi se montre assez sensible aux fortes gelées tardives, puisque les bourgeons gèlent à partir de – 4 / – 5 °C.  Un Actinidia soumis à des vents trop forts ou trop froids aura des difficultés à fructifier. Dans les régions aux hivers rigoureux, il est préférable de planter un Kiwi de Sibérie ou Kiwaï (Actinidia arguta), un cousin du kiwi pouvant résister jusqu’à – 20 °C. 

Parce qu’il n’est pas taillé

La taille est indispensable surtout sur les sujets femelles pour obtenir une fructification optimale du kiwitier. Elle permet également de limiter sa croissance plutôt vigoureuse. On conseille généralement de tailler les pousses de l’année après la récolte, en octobre-novembre, puis de le rabattre légèrement en fin d’hiver, de décembre à mi-février, avant le redémarrage de la végétation. Conserver toujours quelques branches principales. Des tailles de fructification en été permettent par ailleurs d’obtenir de plus gros fruits.

Parce qu’il ne reçoit pas les bons soins

Les kiwis ont besoin de certains soins pour fructifier correctement.

Arrosage 

Le Kiwi a besoin de suffisamment d’eau en été. Les trois premières années, suivant la plantation, lorsqu’il est encore jeune, arrosez régulièrement en été pour maintenir un sol suffisamment frais. En cas de grosse chaleur, arrosez le 1 à 2 fois par semaine. Paillez le pied pour maintenir une bonne fraîcheur aux racines.

Fertilisation

Chaque année au printemps, au moment de la floraison, faites un apport d’engrais pour fruitiersEn mars, il est conseillé d’enrichir le sol avec un engrais organique, en étalant du compost au pied du kiwi, par exemple.

Protection hivernale

Dans les régions froides ou en cas de coup de froid annoncé, pensez à protéger le pied avec une bonne couche de paillage. Un voile d’hivernage peut également aider les jeunes kiwitiers à passer l’hiver. Les trois premiers hivers, le kiwi se montrera plus vulnérable, par la suite, il résistera mieux.

Maladies 

Pour garder votre fruitier en bonne santé, veillez au bon drainage du sol, évitez de mouiller le feuillage, car le kiwi craint surtout les nécroses bactériennes en cas d’humidité excessive. Lors des tailles, réalisez des coupes propres et nettes, faites des décoctions de prêle ou de purin d’ortie en prévention.

→ En savoir plus sur les maladies et parasites du kiwi dans notre fiche-conseil !

Commentaires

  • Boulet Daniel, le 14 Novembre 2023

    Merci de votre article. Mes kiwis jaunes golden delight mâle et femelle ne fleurissent pas en même temps. Le femelle fleurit bien plus tôt que le mâle. Donc pas de pollinisation. Que faire ?Il sont côte à côté à la même exposition.
    Merci de votre réponse.

    • Réponse de Ingrid, le 16 Novembre 2023

      Bonjour. En effet, cela est très rare pour une même variété, planté au même emplacement ! Pour résoudre ce problème, voici ce que vous pouvez faire :

      Assurez-vous que vos kiwis reçoivent des conditions de croissance optimales, y compris une exposition au soleil adéquate, un sol bien drainé et des soins appropriés en matière d'arrosage et de fertilisation. Des conditions idéales encouragent la floraison synchronisée.

      La taille peut également jouer un rôle dans la régulation de la floraison. Une taille prudente peut favoriser la formation de bourgeons floraux.

      Si malgré vos efforts, les deux plants continuent de ne pas fleurir en même temps, envisagez d'ajouter une plante mâle d'une variété différente qui fleurit en même temps que votre kiwi femelle actuel. Cela garantira la pollinisation croisée.

  • Francoise, le 17 Janvier 2024

    Mes pieds de kiwi sont plantés depuis 10 ans .1 kiwi récolté.J'ai ajouté un mâle à l'automne. À ce jour, j'ai des lianes, des charpentières et je ne sais plus comment le tailler. L'an dernier coupe sombre, mais pas de fruits !

    • Réponse de Ingrid, le 18 Janvier 2024

      Bonjour.
      Vous trouverez toutes les explications dans cet article : 🔗 Quand et comment tailler le kiwi…
      Si le problème persiste ou que vous avez une question, n'hésitez pas à appeler nos conseillers au 03 61 76 08 10

Actinidia