Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
conseil

Réussir la culture du persil

Du semis à la récolte

L’emplacement et le sol

Le Persil est une plante bisannuelle qui se cultive aussi bien en pot qu’au jardin. Il affectionne les terres fraîches et humifères et se cultive idéalement à mi-ombre.

Un semis un peu délicat et une levée lente

Le semis du persil s’effectue dès mars sous abri non chauffé ou d’avril à septembre en pleine terre. C’est une aromatique qui déteste les repiquages : on la sème directement en place, en pot ou au jardin, en sol bien préparé : désherbé, décompacté puis ratissé pour obtenir une terre fine.

Son semis est une étape un peu délicate, car sa germination est longue (elle prend parfois jusqu’à un mois) et requiert une humidité constante. Il peut se semer en lignes espacées de 20 cm ou à la volée. Une fois levé, on effectue un éclaircissage afin de ne conserver qu’une plante tous les 8 cm environ.

Pour accélérer la levée, il est conseillé de :

  • faire tremper les graines dans de l’eau pendant 24 heures,
  • utiliser des semences fraîches, la durée germinative du persil étant assez courte,
  • recouvrir le semis d’une toile de jute ou d’une cagette, afin de conserver l’humidité.

Les semis peuvent être remplacés par l’achat de plants qui s’installent à l’extérieur, sur le rebord de la fenêtre ou au jardin d’avril à septembre.

Une culture qui nécessite quelques arrosages

L’entretien courant consiste à effectuer sarclages et binages réguliers. Le persil nécessite des arrosages fréquents : la terre doit rester humide. Ces opérations pourront être espacées ou très réduites si vous paillez le sol, avec de fines couches successives de tontes préalablement séchées par exemple.

Lors de la seconde année, surveillez l’apparition de hampes florales : en les coupant à temps, vous prolongerez un peu la récolte. Vous pouvez également laisser fleurir le persil, il produira des graines qui se ressèmeront spontanément si le sol lui convient.

Le persil ne connaît généralement pas de maladie, à l’exception de la rouille en situation confinée. Vous vous en débarrasserez simplement en coupant les feuilles atteintes.

La récolte

Le persil peut être cultivé pour son feuillage mais aussi pour sa racine (variétés tubéreuses), elle se consomme alors à la manière du panais. Les récoltes du persil plat ou frisé sont possibles quelques semaines après le semis. Elle intervient à l’automne pour le persil tubéreux.

Articles connexes


plantation

Le semis des aromatiques

Lire la suite +

Blog

Aromatiques : 5 bonnes façons de les intégrer au jardin

Exhalant mille saveurs et autant de parfums, du plus subtil au plus puissant, les plantes...
Lire la suite +

Blog

Plantes aromatiques à feuillage remarquable : mes préférées

Dans un jardin, les plantes aromatiques sont très souvent réunies au même endroit. C'est pratique...
Lire la suite +
1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)