Réussir la culture du chou-fleur et du chou brocoli

Réussir la culture du chou-fleur et du chou brocoli

au potager

Sommaire

Mis à jour le 28 Août 2023  par Ingrid B. 5 min.

Le chou-fleur et le chou brocoli, deux joyaux verts du potager, sont reconnus pour leurs bienfaits nutritionnels et leur polyvalence en cuisine. Ils sont omniprésents dans nos jardins, mais concernant le chou-fleur son nom ne reflète pas vraiment sa nature. En réalité, ce que nous consommons n’est pas sa fleur, mais une partie charnue et immature de la plante.

Comment optimiser leur culture pour des récoltes généreuses ? Dans cet article, nous explorons les soins spécifiques, et les techniques et astuces pour cultiver avec succès ces légumes crucifères et révéler tout leur potentiel dans votre jardin.

Réussir la culture du chou-fleur et du chou brocoli

Difficulté

L’emplacement et le sol

Le chou-fleur et le chou brocoli sont des légumes assez gourmands, qui réclament une terre bien fumée, riche en azote et en potasse. Il convient d’effectuer, de préférence à l’automne, un généreux apport de compost ou de fumier mûrs (environ 3/4 kg par m2), par griffage sur une profondeur de 5 cm, après avoir bien décompacté le sol. Ils se plaisent en sols profonds et légèrement acides et ont besoin de soleil, mais tolèrent une ombre légère. Les climats frais et pluvieux leur conviennent parfaitement.

Ces choux s’accordent avec bon nombre de légumes, comme la laitue ou la tomate. Cependant, évitez de les associer avec d’autres brassicacées, la courgette, le fenouil, la mâche, le poireau et les fraisiers.

cultiver chou-fleur et chou brocoli

Quand et comment semer le chou-fleur et le chou brocoli ?

À chaque variété de chou-fleur et de chou brocoli correspond une période de semis idéale : cette information figure sur le sachet de graines, il est important de s’y référer.

La période de semis du chou-fleur s’étend de janvier à août, à titre d’exemple :

‘Merveille de toutes saisons’ se sème de janvier à juin pour une récolte de juin à novembre,

– ‘Alpha 6 Fortados’ se sème de février à mai pour une récolte en juillet – août,

– ‘Clovis F1’  se sème d’avril à août, pour une récolte de septembre à janvier.

Les semis du chou brocoli s’étalent de mars à fin juillet, selon les variétés, pour une récolte qui s’échelonnera de juin à décembre :

– ‘Verdia F1’ se sème de mars à juillet pour une récolte de juillet à octobre,

‘Summer Purple’ se sème de mars à juin pour une récolte de juillet à novembre,

‘Romoso Calabrese’ se sème de mai à août pour une récolte d’octobre à décembre.

Le semis direct en place est possible, mais la préparation ou l’achat de plants à repiquer est la méthode la plus utilisée. Une fois bien développés, les plants s’installent au potager à leur place définitive.

 

Semis sous abri

  • À la maison ou sous abri chauffé, de la fin de l’automne à la fin du printemps, ou sous serre froide ou en pépinière le reste de l’année, semez les graines de chou brocoli et de chou-fleur à une profondeur d’ 1 cm dans un bon terreau pour semis
  • Couvrez légèrement avec du terreau ou de la vermiculite
  • N’oubliez pas de maintenir le substrat humide mais non détrempé !

  • Lorsque les jeunes plants vous apparaissent assez forts pour être manipulés, repiquez-les en godets et, pour les semis sous abri chauffé, habituez-les progressivement à des températures plus fraîches avant de les transplanter au jardin, lorsque aucune gelée ne sera plus à craindre.

Semis direct

  • En terre correctement amendée et finement travaillée, tracez des sillons d’une profondeur d’un centimètre, espacées de 60 à 80 cm pour le chou-fleur et de 50 à 60 cm pour le brocoli
  • Semez les graines et recouvrez-les d’une fine couche de terre fine
  • lorsque les plantules sont bien développées, procédez à un éclaircissage en ne conservant qu’un plant tous les 60 à 80 cm pour le chou-fleur et 60 cm pour le brocoli

Quand et comment planter les choux de Bruxelles et les choux brocolis ?

La préparation ou l’achat de plants à repiquer est la méthode la plus utilisée. Une fois bien développés, les plants s’installent au potager à leur place définitive. Ils se plantent dans un emplacement ensoleillé et abrité et en sol réchauffé et bien préparé : désherbé, décompacté à la bêche ou à la bio-fourche, puis ratissé la terre à l’aide d’un râteau pour obtenir une terre fine.

  • Les distances de plantation sont relatives au développement de chaque variété. D’une façon générale, il faut ménager une distance de :-  60 à 80 cm entre les rangs et de 60 à 80 cm entre chaque plant pour le chou-fleur,-  50 à 60 cm entre les rangs et de 60 cm entre chaque plant pour le brocoli
  • Trempez la motte dans l’eau quelques instants avant la plantation
  • Creusez un trou, placez le plant et recouvrez de terre fine. Les plants sont enfoncés jusqu’aux premières vraies feuilles : de nouvelles racines vont se former le long de la tige enterrée, ce qui leur assurera un meilleur ancrage au sol
  • Les choux brocolis se développent en hauteur : il est conseillé, en situation ventée, de tuteurer les pieds
  • Arrosez copieusement
  • Afin de limiter les arrosages, nous vous conseillons de pailler le sol avec de fines couches successives de tontes, si possible mélangées avec des feuilles mortes
  • Au cours de la culture, arrosez modérément mais régulièrement

cultiver chou-fleur et chou brocoli

Entretien et arrosage

L’entretien de ces choux consiste à effectuer sarclages, binages et arrosages réguliers. Leur croissance est lente, ces opérations reviennent régulièrement sur une longue période. Elles pourront être espacées ou très réduites si vous paillez le sol, avec de fines couches successives de tontes préalablement séchées, par exemple.

chou-fleur et chou brocoli

Ravageurs et maladies éventuels

Le choux sont assez sensibles aux maladies et aux ravageurs. Lors de leur culture, il se peut que vous rencontriez :

– la mouche du chou dont les larves dévorent les racines,

– la piéride, dont les chenilles ravagent le feuillage,

– la cécidomyie du chou qui s’attaque au bourgeon central (« chou borgne »),

– les altises qui perforent avec minutie les feuilles des brassicacées en général.

Différents moyens de lutte contre ces ravageurs existent (collerettes en carton contre la mouche, pulvérisation de Bacillus thuringiensis, ramassage manuel des chenilles…) mais pour les tenir à l’écart, la meilleure des préventions consiste à poser, de façon hermétique, un voile anti-insectes.

Concernant les maladies, la hernie du chou est la plus virulente. Elle se manifeste par un flétrissement du feuillage associé à l’apparition de nodosités sur le collet et les racines. Il n’existe pas de solution naturelle, mais la meilleure des préventions consiste à respecter les rotations au potager en ne cultivant pas le chou à un même endroit avant au moins 5 ans.

Récolte

La récolte des choux fleurs intervient lorsque les têtes sont bien formées mais avant qu’elles n’éclatent. Les choux brocolis se cueillent en deux temps : tout d’abord le bouquet terminal, qui se situe en haut du plant puis, les bouquets latéraux qui se développent à la suite. Elle s’effectue au couteau.

chou-fleur et chou brocoli

Pour aller plus loin

Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur le chou dans notre fiche complète !

Nous ne livrons que les articles des catégories graines et bulbes dans votre pays. Si vous ajoutez d'autres articles à votre panier, ceux-ci ne pourront pas être expédiés.