Comment créer un coin d'ombre et fraîcheur au jardin ?

Comment créer un coin d'ombre et fraîcheur au jardin ?

Choisir les végétaux adaptés et réussir son aménagement pour lutter contre la chaleur

Sommaire

Mis à jour le 6 Juin 2024  par Marion 7 min.

Nos étés deviennent de plus en plus secs et chauds. En ces temps de canicule, le besoin de profiter de lieux ombragés et rafraichissants se fait de plus en plus ressentir. La bonne nouvelle, c’est qu’il suffit parfois de quelques aménagements bien pensés pour se créer un vrai petit oasis. En ville comme à la campagne, toute personne ayant la chance de bénéficier d’un extérieur peut l’exploiter en ce sens. Cela permet, d’une part, de mieux supporter la hausse des températures que nous subissons de plus en plus fréquemment, d’autre part, d’offrir aussi un refuge à la biodiversité.  

Voici donc nos conseils pour concevoir un vrai lieu de détente frais et aéré, dans lequel se reposer, se détendre ou bien recevoir.

→ Écoutez aussi notre podcast sur nos arbres d’ombrages préférés :

ombragé

Objectif : apporter l’ombre et la fraîcheur

Difficulté

Quelques observations et identifications préalables

Comme souvent, nous vous conseillons de prendre le temps de faire quelques observations pour aménager de façon optimale un espace extérieur durablement frais.

En amont, observez la course du soleil sur une journée et déterminez quelles zones de votre jardin, terrasse ou balcon :

  • reçoivent la lumière toute la journée (exposition sud) ;
  • sont partiellement ombragées (reçoivent 3 à 4 heures de soleil par jour) ;
  • sont constamment ombragées ;
  • sont soumises à la réverbération des murs ou infrastructures.

L’exposition au vent vous aidera aussi à choisir le lieu le plus adapté : les zones venteuses sont davantage sujettes à l’évaporation, donc restent fraîches moins longtemps.

Enfin, il est important de connaître la nature du sol et vos contraintes climatiques même en dehors de l’été, afin de pouvoir choisir ensuite les végétaux adaptés.

L’idéal est de réaliser un croquis à l’échelle, afin d’identifier la zone à aménager et planter. Prenez bien en compte les distances de plantation légales. Calculez le nombre de végétaux nécessaire en tenant compte de leur hauteur et envergure à maturité pour imaginer l’ombre qui sera alors prodiguée. Pensez aussi à l’entretien qui sera nécessaire : feuilles mortes, élagage…

Pour en savoir plus : La lumière au jardin : exposition, ensoleillement, ombrage et luminosité, Haies, arbustes, arbres : Quelles distances de plantation ?

Opter pour des aménagements apportant de l’ombre

La première étape pour se créer un vrai îlot de fraîcheur est d’opter pour les bons aménagements extérieurs. Il en existe pour tous les goûts et budgets, des plus modernes et imposants aux plus minimalistes.

Si vous disposez d’espace, vous pouvez installer différentes structures, qui pourront ensuite être végétalisées, comme les tonnelles, gloriettes ou pergolas. Les stores bannes sont également de bons classiques. Pour les plus petits espaces ou budgets serrés, optez pour un voile d’ombrage, un parasol ou encore un toit de canisse.

Il est aussi possible de confectionner ses propres aménagements pour apporter ombre et fraîcheur. Découvrez par exemple notre tutoriel étape par étape pour fabriquer soi-même une ombrière.

pergola

Ajoutez des structures hautes, comme les pergolas et les tonnelles, que vous pouvez végétaliser facilement

Choisir les bons revêtements pour conserver la fraîcheur

Le choix des matériaux et revêtements et tout aussi important pour créer un cocon de fraîcheur. Nous le voyons bien dans les villes, le béton amplifie la chaleur et la sensation d’étouffer en été. Mais au jardin aussi, les dalles ou murs peuvent devenir brûlants et rejeter la chaleur en fin de journée.

Privilégiez les matériaux naturels comme le bois, la terre cuite ou les tissus. Les couleurs claires seront aussi favorisées, puisqu’elles emmagasinent moins la chaleur. Pensez-y si vous devez repeindre une zone de votre extérieur ou au moment de choisir votre mobilier de jardin ! A l’inverse, évitez donc le plus possible les aménagements en béton, métaux (tôles par exemple) et matériaux minéraux (graviers, pierres). Les couleurs foncées captent davantage la chaleur et la rejettent pendant la nuit.

Si l’aménagement est déjà effectué, il est tout à fait possible de recouvrir simplement pour l’été la zone avec des caillebotis, des tapis d’extérieurs, voire un morceau de gazon synthétique selon vos goûts.

materiaux naturels

Choisissez des matériaux naturels, de couleur claire

Jouer sur les volumes et hauteurs pour ombrager l’espace

La végétalisation de l’espace est indispensable à plusieurs niveaux pour créer un coin d’ombre et de fraîcheur au jardin. Tout d’abord, les végétaux prodiguent un ombrage naturel, plus ou moins tamisé. Ils atténuent aussi la réflexion des rayons UV. Les plantes participent ensuite au rafraîchissement ambiant, grâce à l’évapotranspiration de leur feuillage : l’eau consommée est en effet partiellement rejetée dans l’air, ce qui augmente le taux d’hygrométrie. 1 seul arbre de taille adulte évapore 450 litres d’eau par jour, soit à peu près l’équivalent de 5 climatiseurs fonctionnant pendant 20 heures. Enfin, ils apportent évidemment une touche esthétique transformant facilement une zone en une mini-jungle ou forêt.

Pour bien agencer vos cultures et apporter un maximum de fraîcheur et d’ombre, l’objectif est de jouer sur les volumes et hauteurs, en apportant de la densité à tous les étages. C’est ce qu’explique Serge Schall dans son livre « Transformer son jardin en îlot de fraicheur ». Associez arbres, arbustes, grimpantes, vivaces et couvre-sols pour combler un maximum d’espace. Sur le même principe pour une terrasse, un balcon ou dans une cour, utilisez des pots, jardinières, suspensions et grimpantes pour apporter fraîcheur et ombrage sur plusieurs étages.

densité plantation

Un jardin planté de manière dense, avec différentes strates, apporte de la fraîcheur

Choisir différents types de végétaux

Que planter pour créer un îlot rafraichissant et ombragé au jardin ? L’idéal, surtout si vous disposez d’un petit espace, est de choisir des végétaux multifonctions qui cumulent plusieurs atouts. Parfum, floraison, fructification, utilité pour les insectes et oiseaux… A vous de choisir en fonction de votre sensibilité !

Optez pour des feuillages persistants si vous souhaitez créer une zone ombragée en toutes saisons, ou bien des feuillages caducs pour laisser passer la lumière en hiver. Un mélange des deux est plutôt conseillé pour la diversité de feuillages proposés.

Attention, certaines essences ont des inconvénients et sont à proscrire à proximité de mobilier et zones de passage : fruits qui tâchent, mauvaise odeur dégagée, épines acérées, pollen allergisant, racines envahissantes, etc. Pour en savoir plus : Quels arbres ne pas planter près d’une terrasse ?

Les arbres

Planter un ou des arbres vous permettra d’apporter de la hauteur et de former une canopée comme dans les forêts. Vous pouvez les choisir avec une silhouette naturellement en parasol. Optez plutôt pour des essences à croissance rapide, afin de ne pas devoir patienter de nombreuses années avant d’obtenir l’effet escompté.

Tournez-vous par exemple vers un pin parasol, un saule pleureur, un mûrier blanc, un chêne pédonculé, un érable plane, un marronnier commun, un cyprès de Leiland, un Eucalyptus ou encore un Catalpa.

→ Lire aussi : 8 arbres à port en parasol, Les arbres à port pleureur, Arbres et arbustes : les différents ports

Les arbustes

Grands arbustes ou petits arbustes, à silhouette pleureuse ou en parasol, à feuillage caduc ou persistant… Vous en trouverez pour tous les goûts et besoins. Les variétés à silhouette compacte et modeste pourront aussi se prêter à la culture en pot ou grand bac.

En situation ombragée ou mi-ombragée sous des arbres, installez hortensia, camélia, Aucuba, néflier du Japon, Magnolia parasol, Cercis, Mahonia, Sarcococca ou Fuchsia. De leur côté, Albizia, Lagerstroemia et Acacia boule demanderont plus de lumière et de soleil.

Les grimpantes

Les grimpantes permettront de limiter la réflexion du soleil sur les parties minérales (murs, pierre, façades…) et donc d’offrir une protection efficace contre la chaleur. Choisissez-les avec un feuillage assez dense pour occulter les rayons brûlants du soleil. Les grimpantes avec un système d’accroche autonome (tiges volubiles, ventouses…) seront plus faciles à installer, puisqu’elles ne nécessitent pas d’imposant palissage. Mais vous pouvez aussi très bien les guider sur une structure déjà en place, comme une pergola ou une tonnelle.

Optez par exemple pour la vigne vierge, la passiflore, le houblon, le jasmin étoilé, le chèvrefeuille ou encore la bignone.

Les grandes vivaces

Placées sous des végétaux plus grands, les vivaces choisies devront supporter l’ombre ou la lumière tamisée. Si certains feuillages laissent passer le soleil et la lumière en cours de journée, il sera possible d’opter pour des plantes de mi-ombre.

Faites votre choix parmi des acanthes, anémones du Japon, Astilbes, Athyrium, Cimicifugas, Dryopteris ou encore Hostas géants.

Les couvre-sols

Les couvre-sols agissent comme un paillage naturel : ces plantes protègent le sol du dessèchement en limitant l’évaporation.

Cultivez des Carex, Epimediums, Bergenia, Brunnera, Ajuga, Hakonechloa, Heucheras, géraniums vivaces, Vinca, Polypodium, Polygonatum, Viola, Asarum, Ophiopogon ou bien Corydalis.

Faire référence à l’eau pour accentuer la sensation de fraîcheur

Pour une ambiance la plus fraîche possible, pensez à installer des points d’eau, comme les fontaines, cascades ou bassins (idéalement en circuit fermé). L’humidité qu’elles apportent, en plus de l’agréable bruit de ruissellement, rafraichiront davantage l’espace. Si vous n’en avez pas la possibilité ou que vous habitez dans une région dans laquelle sévit l’insupportable moustique tigre, vous pouvez aussi jouer sur différents éléments qui feront référence à l’eau en parlant à vos sens.

  1. Côté coloris, adoptez le bleu et le vert d’eau sur vos pots, votre mobilier ou votre petite décoration.
  2. Installez des carillons qui, bercés par le vent, donnent une impression de fraîcheur.
  3. Intégrez des matériaux transparents (résine, verre, billes…) qui rappellent l’eau et peuvent accentuer la sensation de fraicheur.
  4. Optez pour des décorations au style aquatique ou marin: bois flotté, coquillages, bambous, sculptures, etc.
pots verts et bleus

Si vous ne pouvez pas apporter l’eau au jardin, apportez sa couleur !

Optimiser l’arrosage pour mieux conserver l’humidité

La fraîcheur dépend de l’eau et cette ressource est de plus en plus précieuse. Quelques gestes simples limiteront l’évaporation et vous permettront de faire des économies.

  1. Arrosez au bon moment,tôt le matin ou tard en soirée, pour éviter les heures les plus chaudes de la journée.
  2. Si vous le pouvez, installez des arrosages automatiques directement au pied des plantes (goutte-à-goutte ou tuyaux microporeux).
  3. Testez les ollas, qui diffusent l’eau petit à petit dans le sol par capillarité.
  4. Paillez le sol (sauf si vous avez déjà installé des plantes couvre-sols qui assurent le même rôle).
  5. Si vous disposez de l’espace nécessaire, récupérez l’eau de pluie dans des cuves ou tonneaux.

Pour en savoir plus :

L’arrosage du jardin : comment faire ?

Pailler : Pourquoi ? Comment ?

Les ollas ou oyas : un système d’arrosage performant et économique

oyas

Paillage et oyas sont de bonnes solutions pour optimiser la gestion de l’eau

D'autres articles pour aménager un coin d'ombre

Commentaires

Nous ne livrons que les articles des catégories graines et bulbes dans votre pays. Si vous ajoutez d'autres articles à votre panier, ceux-ci ne pourront pas être expédiés.