En ce moment : -30% sur une sélection de rosiers en motte !
Partager vos photos ? Masquer le partage d'images
J'ai lu et j'accepte les conditions générales d'utilisation de ce service.
Nouveauté

Corylus sieboldiana - Noisetier du Japon

Corylus sieboldiana
Noisetier de Siebold

Soyez le premier à donner votre avis

Pays de livraison:

Programmez la date de votre livraison,

et choisissez votre date dans le panier

Garantie de reprise de 24 mois sur cette plante

Plus d'infos

Un grand arbuste caduc à port large et arrondi et écorce gris-brun. On le reconnaît à ses jeunes feuilles souvent marquées d'une tache violacée au centre du limbe. Cette espèce botanique produit aussi des petites noisettes comestibles entourées par une longue enveloppe tubulaire épaisse et velue. On les récolte en octobre. Très résistant au froid, ce noisetier se cultive dans un sol profond, plutôt fertile, drainé, de préférence à tendance calcaire.
Hauteur à maturité
5 m
Largeur à maturité
3 m
Exposition
Soleil, Mi-ombre
Rusticité
Jusqu'à -29°C
Humidité du sol
sol frais

Cette plante est-elle adaptée à mon jardin ?

Je crée mon profil Plantfit →

Meilleure période de plantation Février, Octobre
Période raisonnable de plantation Février à Mai, Septembre à Novembre
J
F
M
A
M
J
J
A
S
O
N
D
Période de floraison Février à Mars
J
F
M
A
M
J
J
A
S
O
N
D

Description

Le Corylus sieboldiana, également appelé Noisetier du Japon, est une espèce botanique coréenne et japonaise apparentée au noisetier commun (Corylus avellana) de nos campagnes. C'est un bel arbuste caduc de haie libre, très rustique et peu exigeant vis-à-vis du sol. Il produit aussi des petites noisettes comestibles, mais elles sont étrangement enveloppées d'une sorte de "trompe d'éléphant" hérissée de poils courts, assez désagréable au toucher. Ce noisetier produit de jolis chatons mâles en hiver et des fleurs femelles rouges en mars. Pour les collectionneurs de plantes rares !

Le Corylus sieboldiana appartient à la famille des bétulacées, comme tous les noisetiers. Il est originaire du Japon et de Corée où on le trouve dans les forêts et les fourrés de montagne. Cet arbuste, qui peut atteindre 5-6 m de hauteur et plus de 3 m d'envergure sous nos climats, est arrivé en Europe de l'Ouest en 1904. Il a conservé une place discrète en culture. Il s'agit d'un arbuste fruitier autofertile et monoïque : les inflorescences mâles, distinctes des inflorescences femelles, sont portées à des endroits différents sur le même sujet. Il perd son feuillage en hiver.

Le Noisetier de Siebold est un arbuste de croissance assez rapide, dont la souche peut produire des rejets. Doté d'un port buissonnant, il développe plusieurs petits troncs et une végétation touffue, arrondie. Son écorce est de couleur gris-brun, d'abord lisse, devenant rugueuse avec l'âge.  Les jeunes rameaux sont pubescents, couverts de longs poils glanduleux et ils présentent de nombreuses lenticelles rondes et linéaires bien visibles. Les jeunes feuilles printanières présentent en leur centre une tache sombre décorative. Les feuilles adultes sont ovales, entières, grossièrement et doublement dentées en bordure. Le limbe est long de 6 à 12 cm pour 4 à 9 cm de large. Il est légèrement pubescent, fortement nervuré, de couleur vert moyen, puis il vire au jaune d'or en automne avant de tomber.

Les fleurs mâles apparaissent sur la plante dans le courant de l'été et s’épanouissent en février mars, avant l'apparition des feuilles. Ce sont des chatons pendants, de couleur bronze-jaunâtre, groupés par 2 à 4, assez décoratifs. Les fleurs femelles, visibles en mars, ont la forme d’un bourgeon de 6 à 8 mm dissimulant partiellement des stigmates rouge magenta.  Après pollinisation se forment des petits bouquets de noisettes. Elles sont de petite taille, entourées d'une enveloppe épaisse qui se termine en un long tube frangé. L'ensemble ne dépasse guère 3 cm. Chaque noisette, de forme ovoïde, mesure un peu plus d'1 cm de long. Sa coque dure protège une graine comestible, riche en huile. Leur curieuse enveloppe est parfois violacée lorsqu'elle est immature, avec une pubescence jaunâtre dense et des soies brun pâle. On les récolte entre septembre et octobre. La présence de l'enveloppe un peu irritante rend l'épluchage de ces noisettes assez fastidieux. 

Cet étonnant noisetier du Japon s'installe de préférence dans une haie libre ou en bosquet. Il se contentera d'un sol quelconque, plutôt calcaire, mais pas trop argileux. C’est un arbre très rustique, peu gourmand en eau, sans souci. Associez-le par exemple à des amélanchiers, goumi du Japon, au cornouiller mâle et autres Aronia pour aménager un havre pour les oiseaux et un verger sauvage qui ravira les curieux. Sa végétation fournit un refuge à la faune et ses noisettes sont appréciées des écureuils et autres animaux sauvages.

Noisetier, corylus : planter, tailler et entretenir
Fiche famille
par Eva 13 min.
Noisetier, corylus : planter, tailler et entretenir
Lire l'article

Corylus sieboldiana - Noisetier du Japon en images...

Corylus sieboldiana - Noisetier du Japon (Feuillage) Feuillage

Port

Hauteur à maturité 5 m
Largeur à maturité 3 m
Port dressé, colonnaire
Croissance rapide

Floraison

Fleur de couleur insignifiante, jaune bronze et rouge vif
Période de floraison Février à Mars
Fruit de couleur verte

Feuillage

Persistance feuillage Caduc
Feuillage de couleur vert moyen, finissant jaune.

Précautions

Risques potentiels Plante pouvant entraîner une réaction cutanée anormale en cas de contact avec la peau et d’exposition au soleil (phytophotodermatose)

Botanique

Genre

Corylus

Espèce

sieboldiana

Famille

Betulaceae

Autres noms communs

Noisetier de Siebold

Origine

Asie orientale

Plantations et soins

Le Corylus sieboldiana se cultive comme notre noisetier commun. Il se plait au soleil ou à mi-ombre. Plantez-le dans tout type de sol profond, drainé, pas trop argileux, de préférence à tendance calcaire. S'il apprécie une certaine fraîcheur à son pied, cet arbre se passe généralement d'arrosage une fois établi, sauf en cas d'été chaud et sec. Eau et engrais pour fruitiers amélioreront bien évidemment l'aspect et le rendement de cet arbuste. Pour une bonne fructification, il est préférable, mais pas indispensable, de planter au moins deux individus. 

  1. 17,50 €
  2. 5,90 €
  3. 17,90 € Flacon

Quand planter ?

Meilleure période de plantation Février, Octobre
Période raisonnable de plantation Février à Mai, Septembre à Novembre

Pour quel endroit ?

Convient pour Prairie, Lisière de sous-bois
Type d'utilisation Fond de massif, Haie
Climat de préférence Continental
Rusticité Jusqu'à -29°C (zone USDA 5) Voir la carte
Difficulté de culture Débutant
Distance de plantation Tous les 200 cm
Exposition Soleil, Mi-ombre
pH du sol Neutre, Calcaire
Type de sol Argilo-calcaire (lourd et alcalin), Argilo-limoneux (riche et léger)
Humidité du sol sol frais, Tout sol profond, meuble, drainé

Soins

Taille La taille n'est pas nécessaire
Humidité du sol sol frais
Résistance aux maladies Très bonne
Hivernage Peut rester en terre

Cet article n'a pas encore reçu d'avis; soyez le premier à partager votre expérience.

Laissez votre avis →

Arbustes de haie

Vous n'avez pas trouvé votre bonheur ?