Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue

Le Stachyurus : planter, cultiver et entretenir

Le Stachyurus en quelques mots

  • Le Stachyurus est un bel arbuste asiatique, encore trop peu cultivé
  • Il est parmi les premiers arbustes à fleurir, dès la fin de l’hiver !
  • Il porte alors de longues grappes pendantes, très graphiques, de couleur jaune crème
  • Son feuillage prend de belles couleurs automnales !
  • Facile à cultiver, il pousse rapidement, est rustique et peu sensible aux maladies

Le mot de notre Experte

Le Stachyurus est un arbuste rare et original qui vient d’Asie et qui offre en fin d’hiver une floraison très graphique. Il porte alors de longues grappes pendantes, constituées de petites fleurs en clochettes, de couleur jaune crème – vert clair. Le Stachyurus possède également un beau feuillage, qui se teinte de rouge, jaune ou orangé en automne, avant de tomber. Les plus cultivés sont les Stachyurus praecox et Stachyurus chinensis, dont notamment les variétés ‘Celina’, au port compact et à floraison très abondante, et ‘Joy Forever’, qui offre un superbe feuillage panaché de jaune.

Le Stachyurus est un arbuste facile à cultiver, sans soucis particuliers. Il n’est pas sensible aux maladies et parasites et il demande peu d’attention. Au jardin, plantez-le à mi-ombre ou au soleil non brûlant, dans un sol plutôt acide ou neutre car il n’apprécie pas le calcaire. Le sol doit idéalement être fertile, léger et humifère. Le Stachyurus n’aime pas les vents froids ; il faut donc l’installer à un endroit abrité. Il est parfait contre un mur, afin de mettre en valeur son port original, très aéré, ainsi que sa floraison. Ses branches fines et souples peuvent aussi être palissées, par exemple en les conduisant sur une arche.

Botanique

Fiche d'identité

Nom latin : Stachyurus sp.

Famille : Stachyuraceae

Nom commun : Stachyurus

Floraison : en fin d’hiver, février-mars

Hauteur : entre 3 et 4 m

Exposition : soleil ou mi-ombre

Sol : frais, drainant, fertile, léger, non calcaire

Rusticité : entre – 15 et – 20 °C

Les Stachyurus rassemblent 7 espèces d’arbustes ou de petits arbres de climat tempéré, originaires de l’est de l’Asie (Himalaya, Chine, Japon…). La plupart des espèces cultivées sont caduques, mais quelques-unes sont persistantes. Dans la nature, le Stachyurus pousse dans des sous-bois et broussailles, souvent en lisière de forêt. Les Stachyurus chinensis et S. salicifolius viennent de Chine, tandis que le Stachyurus praecox vient du Japon et de l’Himalaya. Ce dernier a été découvert au Japon par le naturaliste allemand Philipp Franz von Siebold, qui a introduit en Europe beaucoup de plantes japonaises. Les Stachyurus poussent également en montagne : le S. chinensis se rencontre jusqu’à 3 000 mètres d’altitude.

Les Stachyurus sont des arbustes peu fréquents dans les jardins, ils ne sont pas très connus ni cultivés. Ils ont pourtant de belles qualités ornementales, poussent rapidement et sont peu sensibles aux maladies. De plus, ils sont bien rustiques, supportant – 15 à – 20°C. Leurs boutons floraux peuvent néanmoins être grillés par le gel, c’est pourquoi on les installera de préférence à un endroit abrité des vents froids.

Etymologiquement, le nom du Stachyurus vient du grec Stachys : épi, et oura : queue, par allusion à la forme de ses inflorescences. Le nom d’espèce chinensis nous rappelle son origine chinoise, tandis que praecox fait référence à la floraison hâtive.

Les Stachyurus ont donné leur nom à la famille des Stachyuracées. Il s’agit d’ailleurs de l’unique genre qui existe dans cette famille ! Les Stachyurus ont auparavant été classés dans la famille des Hamamélis (Hamamelidaceae).

La floraison du Stachyurus

Les inflorescences et le détail des fleurs du Stachyurus praecox (photos Σ64, Salicyna et William Friedman)

Les Stachyurus sont des arbustes à la silhouette très aérée, constituée de longues et fines branches, arquées et très élancées. Ils atteignent généralement 2 à 3 mètres de hauteur, voire jusqu’à 4 m au maximum. Leurs branches sont luisantes et ont une belle couleur acajou, puis deviennent avec le temps brun pourpré. Elles sont longues, souples et arquées, ce qui donne à l’arbuste un port semi-grimpant. On peut par exemple le palisser contre un mur ou le long d’une arche.

La floraison du Stachyurus a lieu avant l’apparition des feuilles, habituellement en février-mars (parfois jusqu’en avril, suivant les variétés). Ainsi, sa floraison annonce la fin de l’hiver et le retour des beaux jours ! L’arbuste porte de longues inflorescences pendantes, en grappes fines, mesurant entre 5 et 13 cm de long. Elles font penser à des chatons, comme ceux du noisetier. Les inflorescences du Stachyurus sont constituées de petites fleurs en clochettes, à quatre pétales, de couleur jaune crème – vert clair, et portées par une tige pourpre. On apprécie le graphisme incroyable de sa floraison ! La variété ‘Rubriflora’, elle, se distingue par ses fleurs de couleur rouge-rose, ce qui est plutôt rare chez les Stachyurus.

Les Stachyurus praecox et S. chinensis peuvent être confondus, mais les grappes sont plus courtes et les fleurs plus grosses chez le S. praecox.

Les inflorescences apparaissent sur les rameaux nus, et sont donc bien visibles. Il n’y a pas de feuilles pour les cacher ! Il s’agit d’une floraison assez lumineuse, qui anime le jardin à une époque où les fleurs sont encore rares ! De plus, la floraison est appréciée par les insectes pollinisateurs, notamment par les abeilles, à une époque où il n’y a encore que peu de plantes en fleurs.

Après avoir fleuri, le Stachyurus donne des baies globuleuses de couleur jaune pâle – vert, devenant ensuite rouges lorsqu’elles sont mûres.

Les baies du Stachyurus

Les fruits du Stachyurus praecox

Les feuilles du Stachyurus sont entières, de forme généralement ovale ou lancéolée, avec le bord du limbe denté. Elles sont insérées de façon alterne sur les tiges (une feuille après l’autre). Les feuilles mesurent généralement 10 à 15 cm de long. Le Stachyurus salicifolius porte de superbes feuilles, longues et fines, rappelant celles du saule ! C’est d’ailleurs ce que signifie son nom d’espèce, salicifolius = « à feuilles de saule (Salix) »

Certaines variétés se distinguent par leur feuillage coloré, comme le Stachyurus ‘Joy Forever’, aux feuilles panachées de jaune, ou le Stachyurus praecox ‘Sterling Silver’, au superbe feuillage argenté, marginé de blanc. Ces arbustes sont parfaits pour amener de la luminosité dans un coin d’ombre !

Le feuillage du Stachyurus

Les feuilles des Stachyurus praecox (photo Σ64), Stachyurus ‘Joy Forever’ et Stachyurus salicifolius (photo Paco Garin)

Il existe des espèces persistantes, comme le Stachyurus salicifolius ou le S. obovatus, qui gardent leurs feuilles en hiver, mais les espèces les plus courantes au jardin, comme les S. chinensis et S. praecox, sont caduques : leurs feuilles prennent de superbes couleurs automnales, généralement jaunes, oranges ou rouges, puis elles tombent, et réapparaissent au printemps, après la floraison.

Les couleurs automnales des feuilles de Stachyurus

Le feuillage du Stachyurus prend de belles couleurs automnales ! Stachyurus praecox (photo Leonora Enking) et Stachyurus chinensis ‘Celina’ (photo peganum)

Les principales variétés de Stachyurus

Les variétés les plus populaires

Stachyurus chinensis Celina en pot de 3/4L

Période de floraison Mars à Avril

Hauteur à maturité
3.00 m

Le Stachyurus chinensis ‘Celina’ se distingue par son port relativement compact et ses fleurs, plus grandes et plus nombreuses que chez les autres espèces. Son feuillage se teinte de rouge en automne. Il a été primé Award of Garden Merit par la Royal Horticulture Society (RHS).

Stachyurus praecox Pot de 2L/3L

Période de floraison Fév. à Mars

Hauteur à maturité
3.00 m

Le Stachyurus praecox est une espèce japonaise, qui offre des grappes de fleurs en clochettes jaune crème, un peu plus courtes que chez le Stachyurus chinensis. Son feuillage prend de belles couleurs automnales.

Nos variétés préférées

Stachyurus chinensis Joy Forever

Période de floraison Fév. à Mars

Hauteur à maturité
2.00 m

Cette variété offre un feuillage très décoratif, joliment panaché ! Les jeunes feuilles ont une teinte orangée, puis rose, avant de devenir vertes panachées de jaune. En automne, elles deviennent rouges, jaunes ou orangées.

Stachyurus salicifolius

Période de floraison Mars à Avril

Hauteur à maturité
2.50 m

Ce Stachyurus se distingue des autres espèces par ses feuilles fines et allongées, rappelant celles du saule ! De plus, il a l’avantage d’être persistant, gardant son feuillage en hiver.

Plantation

Où planter ?

Dans la nature, le Stachyurus pousse principalement en lisière de sous-bois, il a donc une préférence pour la mi-ombre, mais accepte aussi le soleil non brûlant. Il est assez tolérant quant à l’exposition, mais il fleurit moins bien lorsqu’il est sous une ombre dense (tandis qu’un emplacement lumineux favorise sa floraison). Plantez-le de préférence à l’abri des vents froids et desséchants. Le sol doit être drainant, mais rester relativement frais en été. Le Stachyurus apprécie les sols fertiles, humifères, assez légers. Au moment de la plantation, nous vous conseillons d’apporter du compost bien décomposé, de la terre de bruyère, ainsi que du sable grossier ou des graviers pour améliorer le drainage. On considère les Stachyurus comme des plantes acidophiles ; cependant, même s’il est vrai qu’ils préfèrent les sols acides, ils accepteront de pousser en sol neutre ou légèrement calcaire.

Vous pouvez planter le Stachyurus en isolé, pour mettre son architecture en valeur, en massif ou en bosquets par groupe de 3 à 5 arbustes. Le Stachyurus s’adapte aussi à une culture en pot, mais choisissez un contenant assez grand.

Le Stachyurus est parfait pour habiller un mur. En plus de le mettre en valeur, cela lui fournira un emplacement abrité, où il sera un peu plus protégé du vent et du froid. Le Stachyurus est aussi une plante que l’on peut facilement palisser : il a un port semi-grimpant, grâce à ses branches longues et souples ; vous pouvez donc le guider le long d’une arche.

 

Quand planter ?

Les meilleures périodes pour planter le Stachyurus sont le printemps, aux mois de mars-avril, et l’automne, vers le mois d’octobre. Évitez bien sûr de planter en période de gel.

 

Comment planter ?

  1. Choisissez l’endroit où vous allez planter votre Stachyurus, puis creusez un trou de plantation. Il doit être égal à trois fois la taille de la motte.
  2. Apportez du compost bien décomposé, pour enrichir le sol, ainsi qu’un peu de terre de bruyère. Ajoutez également un peu de sable grossier ou de graviers pour le drainage.
  3. Plantez votre Stachyurus.
  4. Comblez le trou tout autour de l’arbuste, avec de la terre, puis tassez délicatement.
  5. Il ne vous reste plus qu’à arroser copieusement.
  6. Vous pouvez aussi installer un paillage pour que le sol reste frais plus longtemps, ou creuser une cuvette d’arrosage autour de l’arbuste, afin de faciliter les arrosages.

Découvrez aussi nos conseils vidéo sur la plantation des arbustes :

 

Entretien

Le Stachyurus ne demande pas beaucoup d’entretien : c’est un arbuste sans soucis, rustique et peu sensible aux maladies et parasites. Cependant, n’hésitez pas à arroser la première année, dès que vous voyez que le sol est sec. Cela favorisera un bon enracinement. Par la suite, le Stachyurus deviendra plus résistant et devrait se passer d’arrosages.

Vous pouvez le tailler au printemps, au mois d’avril, voire mai, une fois la floraison terminée. Eliminez les branches mortes ou abimées, ainsi que celles qui se croisent, et prenez du recul pour couper les branches disgracieuses ou mal positionnées, et ainsi équilibrer son architecture. Veillez néanmoins à lui conserver une silhouette assez naturelle.

Découvrez notre fiche-conseil : « Taillez les arbustes sans stress »

En automne, nous vous conseillons de déposer une épaisse couche de paillage au pied de l’arbuste pour le protéger du froid. En fin d’hiver, apportez du compost bien décomposé, et intégrez-le au sol par un léger griffage.

Les Stachyurus supportent – 15 à – 20 °C, mais peuvent être un peu plus frileux lorsqu’ils sont jeunes, plantés récemment. De plus, attention aux gelées tardives, qui peuvent compromettre la floraison en grillant les boutons floraux !

Les fleurs du Stachyurus praecox

La floraison du Stachyurus praecox (photo harum.koh)

Multiplication

Le Stachyurus est assez facile à multiplier, que ce soit par semis ou par bouturage. Nous vous conseillons le bouturage, car cette technique permet d’avoir plus rapidement de jeunes plants à installer au jardin, tout en conservant les caractéristiques des variétés horticoles.

 

Semis

Le semis des graines de Stachyurus s’effectue en automne.

  1. Préparez un pot avec du terreau spécial semis.
  2. Tassez et égalisez le niveau du substrat.
  3. Semez les graines de Stachyurus à la surface.
  4. Recouvrez-les d’une fine couche de terreau et tassez légèrement.
  5. Arrosez en pluie fine.
  6. Placez ensuite le pot sous châssis froid, à un endroit lumineux mais à l’abri du soleil direct.

 

Bouturage

On réalise des boutures à talon semi-ligneuses, durant l’été, entre juillet et septembre.

  1. Préparez un pot avec un substrat léger et drainant, par exemple un mélange de terreau et de sable, et arrosez.
  2. Prélevez une section de branche, en détachant une petite section de la branche sur laquelle elle est insérée (talon). La branche doit être saine, bien formée, et ne doit pas porter de fruits.
  3. Trempez la base de la tige dans de l’hormone de bouturage, pour encourager l’apparition de racines.
  4. Plantez la tige dans le substrat.
  5. Placez la bouture à l’étouffée, en installant par-dessus une bouteille en plastique ou un sac plastique transparent, afin de conserver une atmosphère saturée en humidité.
  6. Installez le pot à un endroit lumineux, sans soleil direct.
  7. Veillez à ce que le substrat reste légèrement humide.

Association

Composez une superbe scène en associant le Stachyurus à d’autres arbustes et vivaces qui annoncent la fin de l’hiver par leurs floraisons. Plantez-le par exemple avec des Corylopsis, qui fleurissent également en fin d’hiver, et dans des tons assez proches. Vous pouvez aussi l’associer à des hamamélis, des cornouillers mâles, des saules (par exemple Salix caprea), ou avec le Garrya elliptica, un arbuste persistant et original qui offre lui aussi une floraison très graphique, en longs chatons pendants, de couleur blanche.

Plantez au pied des Stachyurus des bulbes et vivaces qui fleurissent en fin d’hiver. Pensez par exemple à l’Eranthis hyemalis, qui offre une belle floraison jaune en février-mars. De plus, cette vivace tapissante se naturalise facilement ! Vous pouvez aussi planter des primevères des jardins, des nivéoles de printemps ou des narcisses (par exemple ‘February Gold’, qui fleurit très tôt).

Inspiration pour associer le Stachyurus au jardin

Associez le Stachyurus à d’autres arbustes, bulbeuses et vivaces qui fleurissent en fin d’hiver ou début de printemps ! Stachyurus praecox (photo Michael Wolf), Corylopsis pauciflora, Garrya elliptica ‘James Roof’ (photo PaleCloudedWhite), Eranthis hyemalis (photo Martin Olsson), Jacinthe ‘Delft Blue’ et Narcisse ‘February Gold’ (photo Andrew Lawson – Flora Press – Biosphoto)

Comme il apprécie les substrats acides, le Stachyurus est parfait pour accompagner des arbustes de terre de bruyères, comme les rhododendrons, azalées, camélias, Pieris, andromèdes ou Clethra.

Vous pouvez utiliser les Stachyurus à feuillage panaché (par exemple ‘Joy Forever’) pour éclairer un coin d’ombre, ou pour créer du contraste avec des arbustes au feuillage sombre. Pensez par exemple aux noisetiers pourpres, au sureau ‘Black Lace’, au Cotinus ‘Royal Purple’, au Loropetalum ‘Black Pearl’ ou au Physocarpus ‘All Black’. Pour plus de choix, découvrez toute notre gamme d’arbustes à feuilles sombres !

N’hésitez pas non plus à planter le Stachyurus aux côtés d’autres arbustes qui prennent de belles couleurs automnales, pour composer en fin de saison une superbe scène aux tons flamboyants ! Il sera parfait en compagnie du Cercidiphyllum japonicum, d’Erables du Japon, du Liquidambar, du Parrotia persica, ou de l’Euonymus alatus.

Ressources utiles

Articles connexes


Blog

Chimonanthus praecox, un parfum enchanteur en hiver

Le Chimonanthus praecox est un arbuste à floraison hivernale qui reste vraiment méconnu, et c'est fort...
Lire la suite +

Blog

De beaux chatons dans les jardins, le prélude printanier !

Au jardin, les noisetiers offrent leurs innombrables chapelets pendants, avant que les saules n'entrent dans...
Lire la suite +

Blog

Dix conseils de paysagiste pour l'aménagement de son jardin

Les vivaces se réveillent peu à peu, certains bulbes de début de saison sont déjà...
Lire la suite +

Blog

Feuillages et fruits d'automne, les meilleurs arbustes du moment

Si les vivaces sont cultivées avant tout pour leurs fleurs, de nombreux arbustes sont appréciés...
Lire la suite +
1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire