Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue

Diervilla : planter, tailler et entretenir

Le Diervillé, en quelques mots

  • Les Diervilla sont des arbustes caducs qui peuvent servir de couvre-sol dans les endroits ombragés.
  • Leur floraison jaune soufre étalée sur le printemps ou l’été est assez discrète mais la coloration du feuillage est souvent très décorative.
  • Ces arbustes rustiques sont faciles à cultiver en sol drainé, relativement sec à frais, ni trop acide, ni trop calcaire.

Le mot de notre experte

Les Diervilla sont des arbustes d’ornement à feuillage caduc ou semi-persistant, apparentés aux Weigela. Ils ont comme berceau d’origine l’Amérique du Nord depuis le sud du Canada jusqu’en l’Alabama et peuplent généralement les espaces montagneux forestiers ce qui explique leur excellente rusticité. Les trois espèces du genre recensées ont une tendance à drageonner, avec plus ou moins de force, mais sans jamais constituer de gêne. Leur ramure étalée permet de couvrir le sol en apportant un peu de luxuriance aux zones ombragées, encombrées par les racines des arbres et donc difficiles à végétaliser. Diervilla x splendens est un hybride plus robuste que ses parents et qui  présente des fleurs plus grandes et de belles colorations de feuillage depuis le printemps jusqu’à l’automne.

La hauteur de l’arbuste varie de 1,30 m pour le Diervilla lonicera à 2 m pour le Diervilla rivularis, pour un étalement de 1,50 m à 2,50 m. Les grappes de petites fleurs terminales régalent les insectes butineurs et diffusent des teintes fraîches jaune verdâtre puis jaune citron qui éclairent le sous-bois en mai-juin chez Diervilla lonicera et  en juillet-août chez  les autres espèces. Elles éclosent sur les rameaux de l’année précédente ou sur les pousses de l’année selon leur date de floraison. Elles  évoluent vers le blanc crème en fanant puis cèdent la place à des petites baies rouge foncé.

Les diervillés sont rustiques dans la plupart de nos régions, jusqu’à -15 °C au minimum. Ils s’adaptent à une grande diversité de sols s’ils sont bien drainés et supportent des périodes de sécheresse modérée. Ce sont des plantes forestières qui apprécient l’ombre mais redoutent les situations arides et brûlantes : ces arbustes sont parfaits pour animer un endroit déshérité sous les arbres ou dans l’ombre portée d’un bâtiment.

En fonction de votre sol et de votre climat, vous trouverez des belles idées d’associations dans nos sélections d’arbustes de mi-ombre ou dans notre rubrique  dédiée,  « sous les arbres« .

Description et botanique

Fiche d'identité

Nom latin : Diervilla

Famille : Caprifoliaceae

Nom commun : Diervillé, Diervillée

Floraison : entre mai et août

Hauteur : entre 1 et 2 m

Exposition : soleil, mi-ombre, ombre

Sol : sol assez frais et bien drainé

Rusticité : très bonne (-15 à -25 °C)

Le genre Diervilla compte seulement trois espèces lonicera, rivularis et sessilifolia avec un hybride intergénérique D. X splendens entre lonicera et sessilifolia. Il fait partie de la famille des Caprifoliacées comme le chèvrefeuille (Lonicera) et le weigelia (Weigela) qui lui ressemble beaucoup malgré des fleurs moins spectaculaires. Le genre a été inclus dans la famille des Diervillacées avec les Weigela lors de la classification phylogénétique APG II (2003) puis réincorporée chez les Caprifoliacées en 2009 dans l’APG III. Le genre n’est présent qu’en Amérique du Nord, à l’est des Etats-Unis.

Ces arbustes ont un port buissonnant divergent qui souvent ne dépasse guère 1,30 à 1,50 m de hauteur et permet de couvrir le sol avec plus ou moins de rapidité selon l’espèce. Diervilla lonicera, la plus dynamique d’entre elles est d’ailleurs utilisée pour contrer les espèces invasives ou pour stabiliser les talus. La couleur rouge du jeune bois permet de repérer aisément ses drageons. Diervilla rivularis atteint de plus grandes dimensions sur 2 m en tous sens. Les autres espèces restent entre 1,30 et 1,50 m de hauteur et d’envergure.

Les diervillés sont à feuilles généralement caduques, opposées de forme lancéolée et de teinte vert clair à moyen avec des bords légèrement dentés. L’espèce sessilifolia est persistante et présente un veinage rougeâtre sur ses feuilles portées par des rameaux arqués. Son cultivar Cool Splash est à feuilles vert sombre marginé de crème. Les jeunes pousses de couleur bronze chez Diervilla sessilifolia et x splendens précèdent la floraison en grappes terminales ou axillaires. L’automne offre aussi sa part de spectacle avec une jolie déclinaison du feuillage dans des tons jaunes, orangés et pourprés. Diervilla x splendens  livre de splendides teintes dès l’été pendant lequel les grappes foisonnantes de fleurs jaune doré se détachent sur la végétation vert foncé nuancé de rouge pourpre même à l’ombre. D. splendens Diva se pare de pourpre toute l’année avant de virer au rouge violacé à l’automne.

diervilla

Fleur de Diervilla

Les fleurs du Diervilla comportent un calice à 5 sépales soudés allongés, une corolle en tube de 1 à 2 cm plus ou moins bilabié, ouvert sur 5 lobes étroits, 5 étamines et 1 pistil saillants. En fanant la couleur devient blanc crème avant que ne se forment de petites baies rouge foncé. Le diervilla-chèvrefeuille (D. lonicera) est le plus précoce d’entre eux, fleurissant en mai-juin. Les autres s’épanouissent en début d’été.

Les Diervilla doivent leur nom au chirurgien et écrivain français Sieur de Dierville (1699-1711) qui ramena Diervilla lonicera de son voyage dans la région canadienne d’Acadie en 1699. Tournefort lui dédia le nom de genre.

Les principales variétés de Diervilla

Diervilla splendens 40/50cm en pot de 2L/3L - Diervillé

Période de floraison Juil. à Août

Hauteur à maturité
1.20 m

Cet hybride d'origine horticole à port étalé de faible développement atteignant 2 m d'envergure, fait un parfait couvre-sol pour zone sèche ombragée à moyennement ensoleillée. Son beau feuillage vert foncé pourpré en été vire au pourpre orangé à l’automne. Des grappes de fleurs jaune pâle apparaissent sur les nouvelles pousses à bois rouge en été. Ce Dierville vous apportera une floraison abondante, même en exposition ombragée, où il se plait tout particulièrement.

Diervilla sessilifolia Cool Splash

Période de floraison Juin à Juil.

Hauteur à maturité
1.20 m

Arbuste compact, aux feuilles vertes panachées de blanc, très rustique il garnit les zones d'ombre de votre jardin.

Diervilla splendens Diva - Diervillé

Période de floraison Juil. à Août

Hauteur à maturité
80 cm

Ce nouveau diervilla développe un feuillage pourpre qui prend des nuances écarlates en automne. Sa floraison estivale à corolle jaune soufre et calice rouge contraste joliment avec le feuillage sombre. Idéal pour tapisser les espaces ingrats de votre jardin, à l'ombre sèche où rien ne pousse !

Plantation

Où planter le Diervilla ?

Les Diervillas sont des arbustes de sous-bois qui tolèrent la sécheresse du sol et toutes les expositions mais qui préfèrent des situations mi-ombragées à ombragées, sous un arbre ou près d’un bâtiment. Ils peuvent facilement s’implanter entre les racines d’un arbre grâce à leur caractère drageonnant et leurs faibles exigences.

Ils acceptent tous les sols drainés frais à secs, sans excès de calcaire toutefois. Leur rusticité est excellente, aux environs de -25°C.

Quand planter ?

Le diervillé se plante de préférence à l’automne ou au printemps pour assurer une bonne reprise.

Comment planter ?

Cette plante est de culture facile et devrait convenir à toutes les zones du jardin défavorisées par un excès d’ombre sèche. Espacez les plants de 1 à 1,50 m pour couvrir le sol ou dresser une barrière non occultante de hauteur moyenne.

  • Plongez le godet dans un seau d’eau pour bien l’humecter.
  • Creusez un trou 3 fois plus large que la motte et aérez la terre autour avec les dents de la fourche-bêche.
  • En sol lourd, ajoutez quelques pelletées de sable ou graviers afin d’assurer un bon drainage autour des racines.
  • Apportez du fumier ou du compost décomposé si la terre est sableuse.
  • Installez la plante dans le trou de plantation.
  • Replacez la terre et tassez légèrement.
  • Arrosez.

La plantation en pot n’est pas conseillée étant donné le caractère drageonnant de l’arbuste.

diervilla

Diervilla sessilifolia ‘Cool Splash’ au feuillage panaché et lumineux

Entretien, taille

Le Diervillea est peu sensible aux maladies et ravageurs.

Pensez à le tailler après la floraison. Coupez simplement les inflorescences. Puis tous les 3-4 ans, renouvelez l’ensemble de la touffe en taillant court en hiver ou à l’entrée du printemps pour lui donner une forme plus compacte.

Multiplication

La multiplication la plus simple consiste à séparer des drageons à l’automne.

Séparation de drageons

Le Diervilla forme des drageons qu’il est aisé de séparer à l’automne de préférence, avec un outil tranchant une fois qu’ils ont formé des racines. Replantez-les aussitôt en rabattant la tige si elle est trop longue.

Utilisations et associations

Les Diervilla sont des couvre-sols faciles à installer dans tous les types de sols drainés sans excès de calcaire, pour quasiment toutes les expositions. Ils permettent de stabiliser les terrains pentus et de limiter le développement de plantes envahissantes comme les ronces ou le lierre.

Ils peuvent aussi servir à végétaliser un sous-bois qu’ils éclaireront de leur floraison jaune soufre, de leurs pousses colorées, de leur parure automnale ou encore sous l’effet du feuillage panaché de crème de certains cultivars comme Cool Splash. Leur petit développement en hauteur est idéal pour les petits jardins ou les espaces clos. Ils peuvent s’implanter dans un sol sableux et stabiliser les dunes ou les talus grâce à  leurs drageons (tiges souterraines portant des racines).

Ils peuvent aussi se placer dans une parcelle de rosiers conduits sur tige, accompagnés de vivaces peu exigeantes comme du Nepeta, du Geranium vivace, de l’armoise. L’exposition ne doit cependant pas être trop brûlante. Dans le sud de la France, préférez la mi-ombre ou l’ombre d’un sous-bois par exemple, en compagnie de Mahonia, d’acanthes ou de Laurier-tin ou bien sur la façade nord de votre maison. Le Diervilla sessilifolia Scool splash se développe par rejet au niveau des racines, plantez-le à l’ombre. Il illuminera les parties sombres de votre jardin,  en isolé ou en massif pour garnir le pied d’un arbre. En massif, associez-le avec des vivaces d’ombre sans trop mélanger les couleurs.

Pour aller plus loin

Découvrez notre gamme de Diervilla.

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
(2 votes, moyenne: 4 sur 5)
Laisser un commentaire