Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue

Blechnum : planter, cultiver et entretenir

Les Blechnum en quelques mots

  • Les Blechnums sont des fougères persistantes qui amènent au jardin un côté exotique
  • Pas très communes dans les jardins, ces fougères originales méritent d’être davantage cultivées
  • Certaines d’entre elles sont parfaitement rustiques !
  • On apprécie leurs frondes originales et graphiques, allongées et divisées en segments fins
  • Elles se plairont dans un coin frais et ombragé du jardin

Le mot de notre Experte

Les Blechnum sont de superbes fougères persistantes, qui mériteraient d’être davantage cultivées dans les jardins ! La plus commune est le Blechnum spicant, que l’on trouve aussi dans la nature en France. Le Blechnum penna-marina, lui, se distingue par ses frondes très petites, sa taille réduite (il ne dépasse pas 20 cm de haut), et son port tapissant, ce qui en fait un bon couvre-sol. Tout l’inverse du Blechnum novae-zelandiae, qui lui, impressionne par sa taille pouvant atteindre 60 cm de hauteur pour 1,50 m d’envergure ! Il est idéal pour créer une ambiance luxuriante et très exotique ! Ces trois Blechnum ont l’avantage d’être bien rustiques, puisqu’ils supportent entre – 10 et – 20 °C. Leurs frondes sont originales, différentes de la majorité des fougères. Ce sont des fougères très élégantes, au feuillage délicatement découpé. De plus, ce sont des plantes persistantes, qui gardent leur feuillage en hiver, et restent donc décoratives tout au long de l’année !

Au jardin, les Blechnum se plairont à un endroit ombragé, dans un sol frais et humifère, à tendance acide. Vous pouvez les installer dans un jardin de sous-bois, pour créer une ambiance très naturelle, en compagnie d’autres plantes d’ombre : hostas, sceau-de-salomon, aspérule odorante, Geranium nodosum… N’hésitez pas non plus à les planter aux côtés d’autres fougères, comme les Dryopteris ou Athyriums. Les Blechnum trouveront également leur place dans une rocaille ombragée et fraiche. Une fois installés, ils ne demandent presque aucun entretien, si ce n’est de retirer de temps en temps les frondes abimées et d’arroser en cas de sécheresse.

Découvrez tous nos conseils pour réussir la culture des Blechnums : quelle variété choisir, où et quand les planter, comment les multiplier, et avec quelles plantes les associer !

Botanique

Fiche d'identité

Nom latin : Blechnum sp.

Famille : Blechnaceae

Noms communs : Blechnum, Fougère pectinée

Floraison : Aucune

Hauteur : entre 10 et 50 cm

Exposition : ombragée

Sol : frais, humifère, plutôt acide

Rusticité : entre – 10 et – 20 °C

Les Blechnum rassemblent environ 140 espèces de fougères persistantes et rhizomateuses, originaires des régions tempérées et tropicales. La plupart proviennent de Nouvelle-Calédonie, mais on trouve également certaines espèces en Amérique du Sud (comme Blechnum brasiliense et Blechnum chilense, originaires du Brésil et du Chili), en Australie, en Nouvelle-Zélande (Blechnum novae-zelandiae)… Le Blechnum spicant, lui, pousse en France à l’état sauvage, sur la majeure partie du territoire métropolitain, ainsi qu’en Amérique du Nord et en Asie. Il pousse en forêt, sur des sols, humifères, perméables, et plutôt acides.

Les Blechnum appartiennent au grand groupe des Ptéridophytes, qui rassemble les fougères, prêles et sélaginelles. Ces plantes ont en commun le fait de se reproduire par spores, au lieu de produire des fleurs et fruits. Ce sont des plantes primitives, qui existaient bien avant les plantes à fleurs ! Les plus anciennes fougères sont apparues il y a près de 400 millions d’années, avant même l’apparition des dinosaures ! Les fougères sont dépendantes de l’eau pour leur reproduction, c’est pour cette raison qu’on les retrouve principalement sur des sols frais ou humides, parfois à proximité de cours d’eau.

Certaines espèces de Blechnum sont suffisamment rustiques pour être cultivés en extérieur. C’est le cas notamment des Blechnum spicant, Blechnum penna-marina et Blechnum novae-zelandiae. Le Blechnum penna-marina supporte jusqu’à – 20 °C. A l’état sauvage, il pousse d’ailleurs dans des prairies alpines, parfois à plus de 1000 m d’altitude, et il supporte d’être recouverte par la neige. Le Blechnum spicant, lui, peut pousser jusqu’à 2 500 mètres d’altitude, et se montre rustique jusqu’à – 25 °C.

D’autres espèces de Blechnum, plus frileuses, sont plutôt cultivées comme plantes d’intérieur : c’est le cas notamment des Blechnum brasiliense et Blechnum gibbum.

Les Blechnum ont donné leur nom à la famille des Blechnacées, qui rassemble près de 220 espèces. On y trouve notamment le genre Woodwardia, qui est également cultivée comme fougère ornementale.

Le nom Blechnum provient du grec Blechnon, qui désignait anciennement les fougères. Le nom d’espèce spicant, provient du latin spica, qui signifie épi. On l’appelle d’ailleurs en français Blechnum en épi. Le Blechnum spicant est aussi parfois appelé Struthiopteris spicant. Le nom d’espèce penna-marina signifie « Plume de mer » en latin, car les frondes de cette fougère ressemblent aux animaux marins appelés Pennatules ou Plumes de mer.

Différentes formes de Blechnums : arborescents, en touffe et tapissants

Les Blechnums peuvent prendre des formes très variées : le Blechnum gibbum est arborescent, le Blechnum novae-zelandiae forme des touffes (photo Krzysztof Ziarnek), et le Blechnum penna-marina pousse en tapis (photo Daderot)

Les Blechnum possèdent des rhizomes couverts d’écailles brunes, qui peuvent être érigés ou traçants. De nombreuses espèces ont un rhizome traçant : c’est le cas notamment du Blechnum spicant et du Blechnum penna-marina. Ces fougères s’étendent donc avec le temps. Ce caractère se remarque facilement chez le Blechnum penna-marina, qui forme un véritable tapis de petites feuilles, grâce à son rhizome très ramifié ! Lorsque le rhizome est érigé, la plante peut former un petit stipe (comme un « tronc »), prenant alors une forme arborescente !

Les Blechnum ont des dimensions très variables suivant les espèces. Le Blechnum penna-marina est l’un des plus petits : il mesure entre 10 et 20 cm de hauteur seulement. Il s’étend cependant assez facilement et forme un beau couvre-sol. Le Blechnum spicant, lui atteint entre 20 et 50 cm de haut, pour 60 cm d’envergure. Il possède des rhizomes courts, qui s’étendent lentement. Le Blechnum novae-zelandiae est bien plus grand, puisqu’il atteint jusqu’à 60 cm de hauteur pour 1,50 m d’envergure sous nos climats, tandis que dans son milieu d’origine, les frondes peuvent atteindre jusqu’à 2 mètres de long !

Il existe même des Blechnum arborescents ! C’est le cas par exemple du Blechnum tabulare et du Blechnum gibbum, qui forment de petits stipes atteignant jusqu’à 1 m de haut ! Le Blechnum tabulare supporte jusqu’à – 5 °C, et peut donc être installé en extérieur dans les régions où les risques de gel sont faibles, tandis que le Blechnum gibbum se destine plutôt à une culture en intérieur.

Le feuillage des Blechnums

Les frondes des Blechnum spicant, Blechnum novae-zelandiae (photo Muriel Bendel) et Blechnum penna-marina

Comme les autres fougères, les Blechnum ne donnent pas de fleurs ni de fruits. À la place, ils produisent des spores.

Pour les Blechnum comme pour les autres fougères, on ne parle pas de feuilles mais de frondes. Les Blechnum ont deux types de frondes : des frondes stériles, persistantes, et des frondes fertiles, qui portent les spores, et qui apparaissent en été. Celles-ci sont au départ enroulées en crosses, puis elles se déroulent progressivement. Les jeunes frondes des Blechnum penna-marina et Blechnum novae-zelandiae ont de très belles teintes rougeâtres, cuivrées, avant de devenir vertes. De même, le Blechnum brasiliense, cultivé comme plante d’intérieur, porte de jeunes frondes de couleur rouge vif.

Les frondes des Blechnum sont épaisses, relativement coriaces. Elles sont allongées et, en général, le limbe est une seule fois divisé, formant des pinnules régulières. Le Blechnum spicant possède de longues frondes vert foncé, assez étroites. Elles mesurent entre 15 et 50 cm de longueur. Elles sont réunies en touffes, et comportent 20 à 60 paires de segments. Les frondes des Blechnum spicant et B. novae-zelandiae partent du centre de la touffe et s’étendent de façon horizontale ou oblique, formant une jolie touffe arquée. Elles ne sont pas dressées mais on plutôt tendance à retomber vers le sol.

Les Blechnum ont l’avantage d’être persistants : ils gardent leurs frondes en hiver.

En été, généralement entre juin et septembre, les Blechnum produisent des frondes fertiles, qui se dressent au centre de la touffe. Chez les Blechnum spicant et Blechnum penna-marina, ces frondes fertiles sont constituées de pinnules espacées, au limbe étroit. Cela donne une forme originale en « arête de poisson ». Au revers de ces frondes, on trouve des sporanges, de couleur brun-marron, qui sont des sortes de « sacs » contenant les spores. Lorsqu’ils seront mûrs, ils s’ouvriront pour libérer les spores. Ces sporanges sont regroupés au revers des frondes, de façon linéaire, de part et d’autre des nervures. Les frondes fertiles se fanent en automne.

Les spores des Blechnums, au revers des frondes

Les spores des Blechnum spicant (photo James K. Lindsey) et Blechnum brasiliense (photo Vojtěch Zavadil), disposées de façon linéaire le long des nervures

Les principales variétés de Blechnum

Les variétés les plus populaires

Blechnum spicant - Fougère pectinée Godet de 9cm


Hauteur à maturité
40 cm

C’est le Blechnum le plus connu, il pousse même dans la nature en France. De taille intermédiaire, il peut atteindre 50 cm de haut et d’envergure, et forme des touffes de frondes allongées, vert foncé. Il a été primé Award of Garden Merit par la Royal Horticulture Society (RHS).

Blechnum penna-marina - Fougère Godet de 9cm


Hauteur à maturité
20 cm

Il s’agit d’une petite fougère, qui ne dépasse pas 20 cm de haut. Elle forme un superbe couvre-sol pour les coins ombragés du jardin ! De plus, ses jeunes frondes prennent de très belles teintes rouge cuivré.

Blechnum novae-zelandiae


Hauteur à maturité
50 cm

Le Blechnum de Nouvelle-Zélande est une superbe fougère qui atteint jusqu’à 1,50 m d’envergure. Ses frondes ont une superbe teinte cuivrée lorsqu’elles sont jeunes, avant de devenir vertes. Il est parfait dans un jardin de style exotique, avec d’autres feuillages luxuriants !

Plantation

Où planter ?

Comme la plupart des fougères, le Blechnum se plait en sous-bois, à l’ombre des arbres et arbustes, car cela correspond à son milieu naturel. Vous pouvez créer une belle scène naturelle en l’associant à d’autres plantes d’ombre. Le Blechnum spicant est néanmoins capable de supporter le soleil du moment que le sol reste frais.

Le Blechnum apprécie les sols frais et les atmosphères humides. Vous pouvez donc l’installer au bord d’un point d’eau ou d’une petite cascade, bien qu’il appréciera également que le sol soit relativement drainant et ne reste pas gorgé d’eau en hiver. Le Blechnum aime les terres riches en humus, fertiles, telles qu’on en trouve en forêt. N’hésitez pas à apporter au moment de la plantation du compost bien décomposé ou du terreau de feuilles afin d’enrichir le sol. Il a également une préférence pour les sols acides. Les terrains au pH neutre lui conviendront également, mais il n’apprécie pas le calcaire.

De même, les Blechnum peuvent tout à fait être installés dans une rocaille ombragée, par exemple avec des saxifrages et d’autres fougères.

Prévoyez l’emplacement en fonction de l’espèce que vous cultivez : le Blechnum penna-marina est une petite variété, qui peut facilement se caller dans une rocaille, mais elle aura tendance à s’étaler avec le temps. Le Blechnum novae-zelandiae devient assez grand (jusqu’à 1,50 m d’envergure) : choisissez un emplacement où il aura suffisamment d’espace pour bien se développer. Le Blechnum spicant, lui, a une taille relativement modeste, vous ne devriez pas avoir de mal à lui trouver une place au jardin, et vous pouvez également le cultiver en pot.

 

Quand planter ?

Les meilleures périodes pour planter le Blechnum sont le printemps, autour du mois d’avril, et l’automne, en octobre. Evitez les périodes de gel ou de fortes chaleurs.

 

Comment planter ?

  1. Commencez par placer votre Blechnum dans une bassine remplie d’eau afin de le réhumidifier.
  2. Creusez ensuite un trou de plantation, de deux à trois fois la taille de la motte.
  3. Apportez du compost bien décomposé, que vous mélangerez à la terre de plantation, afin d’enrichir le substrat.
  4. Sortez le Blechnum de son pot et placez-le dans le trou de plantation.
  5. Comblez le trou en replaçant de la terre autour de lui, puis tassez avec le plat de la main.
  6. Il ne vous reste plus qu’à arroser généreusement, et à pailler éventuellement avec du BRF ou des feuilles mortes, pour que le sol reste frais.
Le Blechnum de Nouvelle-Zélande

Blechnum novae-zelandiae (photo Krzysztof Golik)

Entretien

Comme les autres fougères, les Blechnum ne demandent vraiment pas beaucoup d’entretien. Nous vous conseillons d’arroser dans les semaines qui suivent la plantation, puis d’effectuer quelques arrosages ponctuels en cas de sécheresse.

Vous pouvez installer un paillage organique, par exemple à base de BRF (bois raméal fragmenté) ou de feuilles mortes. Le paillage permettra de conserver un sol frais plus longtemps, tout en limitant la croissance des adventices. De plus, sa décomposition progressive enrichira le sol en humus.

En cours de culture, supprimez les frondes mortes ou abimées lorsque vous en voyez, afin de nettoyer les touffes.

Si vous cultivez le Blechnum en pot, pensez à l’arroser régulièrement, notamment en été, car le substrat sèche plus vite qu’en pleine terre.

Comme la plupart des fougères, le Blechnum est très peu sensible aux maladies et ravageurs.

Multiplication

La division de touffes est la meilleure technique pour multiplier les Blechnum, car le semis de spores est bien plus long et délicat.

 

Division de touffes

Vous pouvez diviser les touffes du Blechnum spicant et du Blechnum penna-marina au printemps.

  1. Repérez une touffe bien développée et étalée, qui forme plusieurs touffes de feuilles.
  2. Déterrez-la délicatement, en creusant assez large pour ne pas abimer le rhizome et les racines.
  3. Enlevez si besoin le surplus de terre afin de bien dégager le rhizome.
  4. Coupez celui-ci en plusieurs fragments, en veillant à ce que chacun porte quelques racines et frondes.
  5. Replantez immédiatement, en pleine terre ou en pot, puis arrosez généreusement.

 

Semis de spores

Vous pouvez aussi récolter et semer les spores. Elles apparaissent en été, au revers des frondes fertiles : vous pouvez reconnaitre facilement ces frondes car elles sont plus érigées que les autres, et le limbe est très étroit. Lorsqu’elles sont mûres, les spores deviennent brunes et se détachent toutes seules. Elles ressemblent à de la poussière et vous pouvez les voir tomber en secouant les frondes.

Le semis de spores est intéressant si les Blechnums que vous possédez sont encore petits et que vous ne pouvez pas les diviser, et cela permet d’obtenir une grande quantité de plantules sans déranger les plants déjà en place au jardin.

Il est préférable de les semer peu de temps après les avoir récolté, lorsqu’elles sont encore fraiches, car elles germeront plus facilement. La période la plus favorable pour semer les spores est donc l’été, vers le mois d’août.

  1. Préparez un substrat léger et aéré, en mélangeant du terreau et du sable, puis arrosez et placez-le 10 min au micro-ondes pour le stériliser.
  2. Prenez une terrine ou un tuperware transparent muni d’un couvercle. Vous pouvez également le nettoyer et le stériliser, puis placez-y le substrat.
  3. Dispersez délicatement les spores à la surface, mais ne les recouvrez-pas avec le substrat !
  4. Replacez le couvercle sur la terrine ou le tuperware (vous pouvez aussi utiliser du cellophane). Cela permet de créer un milieu stérile et saturé en humidité.
  5. Placez votre semis à un endroit lumineux, mais sans soleil direct !
  6. Arrosez de temps en temps, en vaporisant de l’eau, si vous voyez que le substrat se dessèche.
  7. Au bout de quelques mois, vous verrez une fine pellicule verte se développer à la surface, semblable à de la mousse. Il s’agit des prothalles : ce sont eux qui portent les organes reproducteurs, et, en présence d’humidité, la fécondation pourra avoir lieu afin de donner naissance à de nouvelles plantules sous la forme que nous connaissons.
  8. Les fougères se développeront à partir de ces prothalles. Dès qu’elles seront assez grandes pour être manipulées, vous pourrez les repiquer dans des pots individuels.

Pour en savoir plus, découvrez notre fiche « Comment semer les spores de fougères ? »

 

Association

Le Blechnum s’intègre très facilement dans un jardin de sous-bois, puisque cela correspond à son écologie. Associez-le à des vivaces qui apprécient les ambiances fraiches et ombragées, comme les Hostas, Polygonatum, Aspérule odorante, Jacinthe des bois, Brunnera macrophylla, Geranium nodosum… Pensez aussi à intégrer d’autres fougères, comme les Athyrium ou Dryopteris. Vous obtiendrez ainsi une ambiance très naturelle ! Découvrez le superbe Tricyrtis, ou Lys crapaud, qui porte des fleurs originales, tachetées de pourpre.

Inspiration pour associer le Blechnum au jardin

Vous pouvez créer une belle scène de sous-bois en associant le Blechnum spicant (photo Drahkrub), le Thalictrum aquilegifolium, l’Onoclea sensibilis, le Geranium nodosum ‘Le Clos du Coudray’ et l’Astrantia major ‘Ruby Star’

Les Blechnums sont parfaits également dans une rocaille ombragée. Pour cette situation nous vous conseillons surtout les Blechnum spicant et Blechnum penna-marina. Vous pouvez planter à leurs côtés des saxifrages, des corydales, des graminées telles que le Carex morrowii ou l’Hakonechloa macra, des Epimediums et Ajuga reptans. Ajoutez éventuellement quelques fougères comme les polypodes, Asplenium trichomanes et scolopendres.

Découvrez notre fiche-conseil : « 10 plantes pour aménager une rocaille d’ombre »

Le Blechnum spicant peut aussi trouver sa place dans un jardin graphique et moderne, aux lignes épurées et aux teintes sobres (vert, blanc, chocolat, brun, pourpre…). Apportez de la verticalité avec des prêles (notamment Equisetum hyemale) et bambous. Vous pouvez aussi planter des agapanthes et des Alliums, et délimiter les massifs avec de l’Ophiopogon planiscapus ‘Nigrescens’. Vous pouvez également ajouter la graminée Hakonechloa macra ‘Aureola’, et la fougère Athyrium niponicum. Pour ce qui est des arbustes, plantez par exemple des érables du Japon.

Le Blechnum novae-zelandiae trouvera facilement sa place dans un jardin exotique et luxuriant. Choisissez pour l’accompagner d’autres plantes aux feuillages opulents, comme les fougères arborescentes, Matteuccia struthiopteris, des bananiers, Astilboides tabularis, Fatsia japonica, Tetrapanax, palmiers… Pour plus d’idées d’association, découvrez l’article d’Ingrid sur notre blog : « 10 plantes exotiques et rustiques pour jardin-jungle »

Ressources utiles

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire

Plantfit,

Plantez adapté

 

Plantfit c’est notre tout nouveau service de conseils personnalisés. Gratuit, cet outil apporte à chacun des recommandations équivalentes à celles d'un bon jardinier et permet de sélectionner les végétaux les mieux adaptés à son jardin et à ses compétences en jardinage.

Que vous soyez débutant ou expérimenté, vous pouvez ainsi (re)découvrir les caractéristiques uniques de votre jardin et choisir les plantes qui pourront s’y épanouir sans difficultés. Observer et s’inspirer de la nature permet d’obtenir de meilleurs résultats. C’est aussi le premier pas vers une démarche de jardinage responsable !

 

Conseils sur mesure

Solution brevetée, Plantfit analyse les paramètres de votre jardin puis les croise avec les facteurs clés de réussite de chaque plante (zone climatique, exposition soleil et vent, type de sol, savoir-faire requis), établis d’après notre base de connaissances pour chacune des 12 000 plantes de la pépinière. Nous intégrons également à notre algorithme vos souhaits de couleur, hauteur ou style de massifs recherchés. 

 

Plantfit c’est tout simple !

Laissez-vous guider et répondez en quelques minutes à notre questionnaire. C'est une étape indispensable pour que nous puissions vous présenter le profil de votre jardin en quelques lignes, puis vous conseiller des plantes naturellement adaptées :

1- Organisez votre jardin ou votre terrasse en différents espaces

2- Répondez à nos questions sur les différents paramètres clés de chaque espace

3- Naviguez sur le site et pour chaque plante sélectionnée, découvrez si celle-ci est adaptée ou non à ces espaces, et pourquoi.

 

Que verrez-vous pour chaque plante ?

Cette plante nous paraît inadaptée à votre jardin ou votre massif
Cette plante nous paraît assez adaptée à votre jardin ou votre massif
Cette plante nous paraît bien adaptée à votre jardin ou votre massif !
Cette plante est peut-être un peu trop volumineuse pour votre massif 
Cette plante présente des caractéristiques ornementales que vous recherchez

Nos recommandations sont disponibles pour les végétaux d’ornement. Les plantes potagères et les fruitiers arriveront dans un second temps. 

 

À tout moment et d’un simple clic, vous pouvez choisir d’activer ou de désactiver Plantfit de votre navigation sur le site.

 

Compléter votre questionnaire >>>  Créer mon Jardin