Redécouvrez les chrysanthèmes, des fleurs emblématiques de l'automne

Redécouvrez les chrysanthèmes, des fleurs emblématiques de l'automne

Ils méritent largement leur place au jardin !

Sommaire

Mis à jour le 1 Décembre 2023  par Alexandra 7 min.

Les chrysanthèmes sont de ravissantes vivaces, trop souvent reléguées à leur image de plantes de cimetière, pourtant elles méritent largement leur place au jardin. Elles forment généralement des touffes arrondies, bien denses et compactes, qui se couvrent de fleurs en automne, à partir d’août-septembre jusqu’en octobre ou novembre suivant les variétés. Ces fleurs se déclinent dans une palette de couleurs vives et chaleureuses : jaune, orange, rouge, rose, fuchsia, blanc… Des teintes idéales pour illuminer un massif automnal. Elles ont souvent des fleurs bien doubles, en pompons généreux et opulents, mais peuvent aussi former des fleurs simples, avec les pétales disposés sur un ou quelques rangs, laissant apparaitre un centre jaune. Nous vous invitons à redécouvrir les chrysanthèmes et à leur faire une place dans votre jardin !

Et pour tout savoir sur leur culture, consultez notre fiche complète : « Chrysanthème : plantation, entretien, taille » 

Difficulté

Histoire et symbolisme

Les chrysanthèmes ou Chrysanthemum ont une histoire ancestrale, transportant avec eux un symbolisme profondément enraciné. Originaires d’Asie, ces fleurs magnifiques ont conquis le cœur des jardiniers à travers le monde.

Les premières traces de chrysanthèmes cultivés remontent à la Chine ancienne, il y a plus de 2 500 ans, où ils étaient utilisés pour leurs propriétés médicinales bien avant d’être appréciés pour la beauté de leur floraison. Le chrysanthème est d’ailleurs encore aujourd’hui une plante essentielle de la pharmacopée chinoise, et c’est également en Chine un symbole de longévité.

Le Festival du Chrysanthème au Japon

Les chrysanthèmes exposés lors du Festival « Kiku Matsuri », à Tokyo

Le chrysanthème est une fleur sacrée au Japon. Il y fut importé au 8ème siècle depuis la Chine, et là aussi il a d’abord été utilisé pour ses propriétés médicinales. A partir du 13ème siècle, l’empereur Go-Toba fit du chrysanthème l’emblème de la famille impériale. Il était d’abord réservé à l’aristocratie japonaise, mais sous l’ère Edo (1600 à 1868) il devint populaire et accessible à tous. Le chrysanthème est appelé Kiku en japonais et est aujourd’hui encore un emblème national. Il orne d’ailleurs les passeports japonais ainsi que certaines pièces de monnaie ! Le Kiku Matsuri est un festival du chrysanthème qui a lieu à Tokyo en novembre pour célébrer cette fleur et honorer son rôle dans la culture japonaise. Il existe même une croyance populaire qui veut qu’un pétale de chrysanthème au fond d’un verre de vin soit le signe d’une vie heureuse et en bonne santé. Le chrysanthème est aussi consommé au Japon sous forme de thé et apprécié pour ses bienfaits. Plus largement dans les pays d’Asie, le chrysanthème est le symbole du bonheur et de la longévité.

Le chrysanthème a été importé en France au 18ème siècle et a rapidement connu un grand succès. Il a alors une connotation positive. Etymologiquement, son nom signifie d’ailleurs « Fleur d’or ». Cependant, à la fin de la seconde guerre mondiale, plus précisément en automne 1918, la France doit rendre hommage à d’innombrables victimes. Comme ils fleurissent à cette période, ce sont alors les chrysanthèmes qui sont choisis pour l’occasion. Cette symbolique du deuil restera associée à ces fleurs, utilisées pour fleurir les tombes à la Toussaint et commémorer ainsi les morts début novembre. Cela leur vaut leur surnom de Marguerite des morts. Ils symbolisent l’immortalité.

Chrysanthème : sceau impérial japonais

Le chrysanthème est au Japon l’emblème de la famille impériale, et il est présent jusque sur les passeports !

Dans le langage des fleurs, le chrysanthème a une signification positive : offrir des chrysanthèmes témoigne d’un amour sincère. Il symbolise le bonheur, la loyauté et la longévité. D’ailleurs, en dehors de la France et de la Belgique, il garde généralement une connotation positive : aux Pays-Bas, le chrysanthème est offert pour les 13 ans de mariage, tandis qu’en en Australie il est offert aux mamans pour la fête des mères.

Aujourd’hui le plus couramment cultivé dans les jardins est le Chrysanthème des fleuristes, aussi appelé Chrysanthème d’automne. Il est issu d’un croisement entre le Chrysanthème du Japon (Chrysanthemum indicum) et le Chrysanthemum morifolium. Il a ensuite donné naissance à d’innombrables variétés horticoles, se déclinant dans une large gamme de formes et de couleurs. Les marguerites d’automne hybrides (Chrysanthemum x rubellum) sont eux aussi fréquemment cultivés.

Une diversité incroyable

Une très large palette de couleurs :

Les chrysanthèmes se déclinent dans une grande variété de couleurs, aux teintes vives et chaleureuses, allant du rouge passion au blanc éclatant, en passant par le jaune ensoleillé et le rose délicat.

Chrysanthèmes à fleurs orange, jaune pâle et rouge

Les chrysanthèmes se déclinent dans une large palette de couleurs, souvent dans des tons chauds et lumineux. Ici, les variétés ‘Mary Stocker’, ‘Poésie’ et ‘Duchess of Edinburgh’

Des formes de fleurs variées :

Les espèces botaniques offrent des fleurs simples, formées d’une seule rangée de pétales entourant un cœur jaune, tandis que les variétés horticoles offrent généralement des fleurs bien doubles, formées de très nombreux pétales. Elles sont parfois en forme de pompons, ce qui leur vaut d’ailleurs leur surnom de pomponnettes.

Les formes des chrysanthèmes sont tout aussi variées que leurs couleurs. Des fleurs simples aux pétales délicats aux variétés doubles ressemblant à des pompons, en passant par celles avec des pétales enroulés, chaque type évoque une esthétique particulière. Le « Chrysanthemum indicum » séduit par ses pétales ébouriffés, tandis que le « Chrysanthemum morifolium » se distingue par sa simplicité élégante.

Les différentes formes de fleurs des chrysanthèmes

Un chrysanthème à fleurs simples, ‘Clara Curtis’, et une variété à fleurs doubles, ‘Orchid Helen’

Des chrysanthèmes nains, moyens ou grands

La diversité des chrysanthèmes s’exprime aussi dans leurs dimensions. Certaines variétés naines trouveront facilement leur place à l’avant d’un massif, en bordure, ou pour réaliser une potée fleurie, tandis que les variétés de taille moyenne sont très polyvalents. Les chrysanthèmes les plus grands sont parfaits pour amener du volume dans un massif, mais on évitera de les planter en pot.

Comment planter et entretenir les chrysanthèmes ?

Où planter les chrysanthèmes ?

Les chrysanthèmes se plaisent au soleil, et ils peuvent s’accommoder d’à peu près tout type de sol, même s’ils ont une préférence pour les sols riches et légers, neutres à légèrement acides. Ils ont surtout besoin que le sol soit bien drainant, car ils craignent les terres lourdes et humides en hiver, susceptibles de faire pourrir leurs racines. Evidemment ils s’adaptent aussi très bien à une culture en pot.

Quand et comment les planter ?

Vous pouvez planter les chrysanthèmes au printemps (de mars à mai) ou en automne (de septembre à novembre). Evitez les périodes de gel ou de fortes chaleurs.

Nous vous conseillons de respecter 30 à 50 cm de distance entre les plants.

  • Commencez par creuser un trou de plantation, d’environ deux fois la taille de la motte
  • Replacez au fond un peu de terre mélangée à du compost bien décomposé
  • Sortez le chrysanthème de son pot et placez-le au centre du trou de plantation
  • Comblez avec un mélange de terre et de compost, puis tassez légèrement
  • Il ne vous reste plus qu’à arroser.

    Fleur de chrysanthème

    Les superbes fleurs doubles, blanc crème à jaune pâle, du chrysanthème ‘Poésie’ 

Comment entretenir les chrysanthèmes ?

Faciles de culture, les chrysanthèmes ne demandent que peu d’entretien. Ils apprécieront néanmoins des arrosages réguliers : vous pouvez les arroser une à deux fois par semaine, lorsque le sol est sec. Dirigez le jet au pied de la plante, au sol, en évitant de mouiller le feuillage. Attendez que le substrat ait séché avant d’arroser à nouveau, car un excès d’humidité risquerait de faire pourrir les racines.

Les chrysanthèmes aiment les sols riches et fertiles, qui favorisent son épanouissement et une abondante floraison. Apportez au printemps ou à l’automne un peu de compost bien décomposé à leurs pieds. Pendant la saison de croissance, vous pouvez apporter de l’engrais liquide riche en potassium, à diluer dans l’eau d’arrosage.

Les variétés les plus hautes peuvent nécessiter un tuteurage, surtout si elles sont exposées au vent.

Dans les régions au climat doux, les chrysanthèmes peuvent rester en place pour l’hiver : protégez-les simplement avec une épaisse couche de paillage (feuilles mortes, paille…). Vous pouvez aussi utiliser un voile d’hivernage. Dans les régions les plus froides, rentrez les chrysanthèmes sous abri hors-gel. Vous pourrez les sortir à nouveau au printemps, à partir du mois de mai.

Nous vous conseillons de diviser les touffes de chrysanthèmes tous les deux à trois ans. En plus de vous donner de nouveaux plants, cela permettra de régénérer les touffes, qui sans cela pourraient finir par s’épuiser et moins fleurir.

Au redémarrage de la végétation (mars-avril), taillez les tiges sèches à leur base à l’aide d’un sécateur. De même, pour que vos chrysanthèmes s’épanouissent au mieux et prennent un port bien compact et touffu, nous vous conseillons de les pincer au printemps, vers la mi-mai, en coupant la partie supérieure des jeunes pousses. Durant la période de floraison, supprimez régulièrement les fleurs fanées pour encourager la plante à produire de nouvelles fleurs.

Commentaires

Chrysanthemum jardin
Nous ne livrons que les articles des catégories graines et bulbes dans votre pays. Si vous ajoutez d'autres articles à votre panier, ceux-ci ne pourront pas être expédiés.