Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
conseil

Figuier : plantation, taille et entretien

Nos conseils pour récolter de belles figues

Le figuier (Ficus carica) est un arbre fruitier très ornemental qui offre, à la fois, de savoureux fruits sucrés mais aussi un superbe feuillage. En choisissant bien votre variété, vous pourrez le cultiver presque partout. Voici nos conseils pour bien le planter, le tailler et le soigner et récolter ainsi de belles figues !

Planter un figuier : le meilleur endroit

Le figuier exige, pour bien fructifier, une exposition ensoleillée et abritée des vents forts, en particulier au Nord de la Loire.

Il s’adapte à un large éventail de types de sols, même pauvres, caillouteux et secs, voire rocheux. Sa préférence va aux sols profonds, meubles et calcaires.

Vous pouvez le planter à l’abri d’un mur qui le protégera du froid lors des hivers rigoureux, avec une exposition sud ou sud ouest, tout en sachant que ses racines sont puissantes et traçantes.

Prenez bien en compte également ses dimensions à l’âge adulte pour déterminer la distance à laquelle vous le planterez. Si vous disposez de peu de place, optez pour des variétés qui se cultivent en pot comme ‘Ice Crystal’.

Les variétés du figuier cultivé sont autofertiles et parthénocarpiques. Ils permettent d’obtenir des fruits sans fécondation. Ces variétés ne nécessitent pas d’être en présence d’autres pieds de Figuier et n’ont pas besoin de l’intervention du blastophage, seul insecte pollinisateur du figuier, trop frileux pour survivre en climat froid.

  • Figuier : un joli feuillage
  • Figue presque mûre
  • Figue

Quand et comment planter ?

Le figuier se plante de novembre à fin mars, en dehors des périodes de gel. Dans les régions les plus froides, il est préférable de planter tôt au printemps.

Au moment de la plantation, installez un lit de graviers au fond du trou de plantation et apportez un mélange de terre de jardin et de terreau (ou de compost bien mûr).

Le figuier : un fruitier qui apprécie le soleil

Tailler le figuier

La taille du figuier est importante. Son bois creux cicatrisant difficilement, il est préférable de ne pas le tailler trop sévèrement, d’autant plus en hiver où il est plus fragile.

Privilégiez une taille au début du printemps lors de la montée de sève.

  • En avril, il est recommandé de pincer les jeunes rameaux, c’est à dire de sectionner l’extrémité avec ses ongles. Pour les figuiers déjà bien formés, utilisez un sécateur et coupez au-dessus du 2ème œil les pousses de l’année.
  • De septembre à novembre (décembre pour les régions méridionales), coupez les pousses qui ont fructifié afin d’améliorer la prochaine fructification et la récolte à venir.

Badigeonnez les plaies de taille avec du cicatrisant type argile.

Les soins à apporter

Les deux premières années qui suivent la plantation du figuier, il faudra veiller à ce qu’il ne manque pas d’eau, en particulier en période estivale, car son système racinaire, pourtant capable d’aller la puiser profondément dans le sol, n’est pas assez développé.

Le Figuier est peu sensible aux maladies et ravageurs. L’apport d’un engrais organique spécial figuiers sera bénéfique pour la productivité.

Articles connexes


Blog

Planter une haie fruitière... qui sort de l'ordinaire !

Cueillir ses propres fruits directement dans l'arbre, tous les gourmands en rêvent... sans pour autant...
Lire la suite +

Blog

Choisir ses arbres fruitiers : formes et variétés

C’est bien connu, "à la Sainte Catherine… tout bois prend racine". C’est bel et bien le moment...
Lire la suite +

conseil

Créer un verger : bien choisir ses arbres fruitiers

Lire la suite +

plantation

Planter des fruitiers

Lire la suite +
1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
(4 votes, moyenne: 4.25 sur 5)
Laisser un commentaire