En ce moment : -30% sur une sélection de rosiers en motte !
Cultiver une Sanguisorba en pot

Cultiver une Sanguisorba en pot

Nos conseils pour profiter d'une profusion d'épis colorés sur la terrasse ou le balcon

Sommaire

Rédigé le 13 Août 2022  par Sophie 4 min.

Les Sanguisorba sont de jolies vivaces faciles à vivre. Appelées aussi Pimprenelles, leur allure simple et champêtre, constellée de petites fleurs en épis colorés souples ou rigides selon les espèces et cultivars, leur facilité de culture et leur résistance aux maladies en font des alliées des jardiniers, experts comme amateurs. En pot, en bac ou en jardinière, les Sanguisorbes permettent de fleurir tout en légèreté les abords de la maison et des espaces à vivre comme les terrasses, les cours ou les balcons… Si la culture de ces jolies plantes vous tente, découvrez tout ce que vous devez savoir pour réussir la culture de la Sanguisorba en pot.

Difficulté

Quand planter la Sanguisorba en pot ?

Vous pourrez procéder à la plantation des Sanguisorba achetées en godet ou en conteneur quasiment toute l’année. De préférence, plantez-les au printemps lorsque les gelées ne sont plus à craindre, ou en automne, du mois de septembre au mois de novembre. Évitez les périodes de gel et le plein été, vos plants peu racinés pourraient en souffrir.

planter sanguisorba sanguisorbe pimprenelle pot jardinière bac

Plantez vos Pimprenelles en pot de préférence au printemps

Quel type de pot choisir ?

Concernant le choix du pot, fiez-vous à vos préférences esthétiques et au style du lieu où vous souhaitez les installer. Les Sanguisorba étant des plantes vivaces rhizomateuses (les rhizomes sont des tiges souterraines poussant à l’horizontale), elles n’ont pas besoin d’un enracinement très profond pour se développer et sont faciles à cultiver. Que le pot soit rond, carré ou rectangulaire dépendra là aussi de vos goûts !

Dimensionnez le pot en fonction de la taille de la Pimprenelle choisie : par exemple, la Sanguisorba officinalis ‘Morning Select’ formera rapidement une touffe d’environ 80 cm de hauteur pour 60 cm en largeur. Choisissez un pot de 50 cm de diamètre au minimum pour lui laisser la place de se développer correctement. La Sanguisorba officinalis ‘Tanna’ ou la Petite Pimprenelle Sanguisorba minor auront un port plus compact de 40 à 50 cm en tous sens. Vous pourrez les planter dans un pot un peu plus petit ou une belle jardinière, accompagnées d’autres vivaces ou de bulbes.

Ayez à l’esprit que les jardinières et bacs en bois et en terre cuite sont plus écologiques que les pots en résine ou en plastique.

Quel type de substrat choisir ?

Provenant des régions tempérées de l’Hémisphère Nord, la plupart des Sanguisorba apprécieront les substrats riches, frais et drainants pour vous régaler de leurs épis colorés, à l’exception de la Sanguisorba minor, qui s’accommode de terrains pauvres et assez secs.

  • Il faudra donc veiller à leur apporter les éléments nutritifs nécessaires à leur croissance et à leur floraison dans un substrat du type terreau pour jardinières et pots
  • Si vous avez une bonne terre de jardin riche et non argileuse, vous pourrez également l’utiliser pour rempoter votre Pimprenelle, en ajoutant éventuellement 1/3 de compost maison ou un fertilisant naturel
  • Lors de la plantation, pensez à drainer le fond du pot en étalant une couche de graviers ou de billes d’argile

→ Parcourez nos fiches conseils sur les terreaux et engrais pour vous guider dans votre choix :

Quelle Sanguisorba choisir ?

Pour faire votre choix, retrouvez nos variétés de Sanguisorba. Orientez-vous en fonction de la taille, de la période de floraison, que vous souhaitiez un fleurissement précoce ou au contraire plus tardif, et de la couleur désirée, afin que votre Pimprenelle s’harmonise le mieux possible avec les plantes qui prendront place à ses côtés :

Les Sanguisorba pourpres :

Parmi les Pimprenelles aux épis floraux rouge pourpre à chocolat, vous trouverez par exemple :

Les Sanguisorba roses :

Cette couleur très présente chez les Sanguisorbes, qui va du rose tendre au framboise plus soutenu, vous permettra d’animer votre terrasse avec :

Les Sanguisorba blanches :

Plus rares, les Pimprenelles blanches comptent la Sanguisorba tenuifolia ‘Alba’ et la Sanguisorba canadensis

planter sanguisorba sanguisorbe pimprenelle pot jardinière bac

Sanguisorba officinalis, sanguisorba obtusa et Sanguisorba tenuifolia ‘Alba’

Quelle exposition choisir ?

Dans le nord de la France, préférez les expositions ensoleillées, afin que vos Pimprenelles profitent d’un maximum de luminosité. Dans le sud, une situation mi-ombragée leur sera plus favorable. Exception à cette règle : la Sanguisorba minor. Plantez-la dans un substrat bien drainé en plein soleil.

planter sanguisorba sanguisorbe pimprenelle pot jardinière bac

Les Pimprenelles préfèreront pour la plupart la mi-ombre, surtout au sud de la Loire

Comment entretenir votre Sanguisorba en pot ?

  • La Sanguisorba appréciant un sol plutôt frais, arrosez-la régulièrement en laissant le substrat s’assécher juste un peu entre deux arrosages. La fraîcheur du pied pourra être maintenue efficacement grâce à un paillage.
  • La suppression des fleurs fanées au fur et à mesure permettra de favoriser une floraison abondante et longue.
  • Le pincement des longues tiges florales permettra de conserver à vos Sanguisorbes une silhouette dense et ramifiée, bien florifère.
  • Un apport régulier d’engrais ou de matière organique (compost) permettra de compenser la perte en éléments nutritifs du substrat. La fréquence des apports dépendra de l’engrais choisi, veillez à bien respecter les doses prescrites sur l’emballage.
  • Le rabattage à la base des touffes chaque printemps permettra à la plante de repartir vigoureusement du pied chaque année
  • Si une vague de froid intense à partir de – 15 °C est annoncée, prévoyez de protéger vos Sanguisorbes en pot à l’aide d’un paillis épais, tout en évitant l’humidité stagnante dans le pot ; vos Pimprenelles résisteront bien aux hivers rudes si l’eau ne stagne pas au niveau de leur système racinaire.

Commentaires