Comment protéger les agapanthes pour l'hiver ?

Comment protéger les agapanthes pour l'hiver ?

Nos conseils pour les protéger du froid

Sommaire

Mis à jour le 18 Septembre 2023  par Virginie T. 2 min.

Les Agapanthes ou Agapanthus sont des plantes bulbeuses appréciées pour leurs ombelles de fleurs étoilées bleutées, violacées ou blanches en milieu d’été. Ces plantes exceptionnelles présentent une rusticité variable allant de -5°C jusqu’à -15°C pour les plus résistantes au froid. Elles ne sont plus réservées aux climats méditerranéen ou littoral et grâce aux nouvelles variétés peuvent s’acclimater dans de nombreuses régions, même dans le nord de la France. Lors d’hivers très rigoureux, les agapanthes demandent simplement une protection hivernale.

Découvrez nos conseils pour bien les protéger du froid, que vous les cultiviez en pot ou qu’elles soient plantées en pleine terre.

Difficulté

Une rusticité variable

Les agapanthes sont des vivaces rhizomateuses originaires d’Afrique du sud. Dans le genre agapanthus, on distingue deux types d’agapanthes :

  1. les persistantes peu rustiques qui ne supportent pas les températures en dessous de -5°C à l’instar de Agapanthus ‘Peter Pan’ ou Agapanthus x africanus ‘Pitchoune Blue’. Leur culture en pleine terre est à réserver aux climats très doux des régions littorales ou méditerranéennes. Ailleurs, on les cultivera en pot sur la terrasse en plein soleil à remiser en hiver pour les conserver.
  2. les variétés caduques qui supportent jusqu’à -15°C. Plus rustiques, elles peuvent se cultiver partout en France (excepté dans les régions montagnardes) sous condition d’une bonne protection hivernale. Les nouvelles variétés comme Donau, Headbourne Blue  ou Navy Blue font partie des agapanthes les plus résistantes au froid. Elles font le bonheur des régions fraîches du nord de la Loire.

Une situation protégée plein sud, dans un terrain sableux bien drainé permet aux agapanthes de mieux résister au froid.

agapanthe en hiver

Agapanthe sous l’effet du gel

Pour en savoir plus lisez notre article : « Des agapanthes rustiques pour le nord ? »

Comment protéger les agapanthes l'hiver ?

En hiver, la protection hivernale est indispensable pour vos agapanthes et ce, quelque soit la région. Celle-ci dépend de votre climat et de la variété plantée. Ce que craignent réellement les agapanthes, c’est le grand froid conjugué à une humidité stagnante aux racines.

Agapanthes cultivées en pot

Dans les régions peu clémentes, la culture en pot permet d’hiverner vos agapanthes et de les ressortir après les gelées.

Rentrez vos pots dès les premières gelées. Abritez-les hors-gel dans une remise, un garage ou une véranda, toute pièce lumineuse et non chauffée mais où la température sera toujours supérieure à 0°C. Réduisez les arrosages et retirez les soucoupes pour éviter l’humidité stagnante aux racines.

Ressortez vos agapanthes après les dernières gelées. Ne les ressortez pas trop tôt, car les jeunes pousses sont sensibles au gel. Reprenez les arrosages progressivement : un léger manque d’eau entre février et mai favorise la floraison estivale. Au printemps, apportez un engrais liquide une fois par mois pour booster votre plante à la reprise.

Si vous ne pouvez pas les rentrer pour l’hiver ; emmitouflez impérativement les pots en les emmaillotant avec plusieurs couches de carton ou de papier journal.

hiverner les agapanthes

En région froide, les Agapanthes cultivées en pot seront remisées hors gel !

Agapanthes installées en pleine terre

Sur le littoral et dans les régions aux hivers doux, les agapanthes pourront rester en terre.

Même s’il existe des variétés finalement assez rustiques pouvant résister jusqu’à -10/-15°C en sol très drainé et en situation abritée, les Agapanthes plantées au jardin ont besoin de protection en hiver !

Par précaution, protégez la souche d’un épais paillis de feuilles mortes, de paille ou de frondes de fougères, de 10 cm à 25 cm d’épaisseur : adaptez l’épaisseur suivant la région et le froid. Laissez le feuillage fané sans le tailler : les feuilles sèches de la plante joueront leur rôle protecteur. Pour éviter maintenir le paillage en place, couvrez-le d’une bâche ou d’un grillage à maille fine.

Au printemps, lorsque le gel n’est plus à craindre, retirez toutes les protections. Nettoyez les touffes en taillant toutes les feuilles desséchées au ras-du-sol. Apportez un peu de compost bien mûr par griffage au pied des plantes.

Pour en savoir plus et réussir sa culture, n’hésitez pas à consulter notre fiche conseil : « Agapanthe : planter, cultiver et entretenir »

agapanthe en hiver

Épaisse couche de paille sur la souche d’un Agapanthe pour la protéger du froid

Mon agapanthe a gelé, que faire ?

Après une forte gelée, les feuilles rubanées de l’agapanthe peuvent faire grise mine et s’assécher rapidement. Laissez-les en place et ne les taillez surtout pas ! Renforcez la protection avec un tapis supplémentaire de feuilles mortes. Elle devrait repartir au printemps !

Commentaires

  • BRAND FRANCOIS, le 9 Janvier 2024

    Bravo. un travail sérieux et complet. Avec cette fiche tout un chacun devrait s'en sortir avec cette belle plante dont la longue floraison embellit chaque jardin.

    • Réponse de Ingrid, le 11 Janvier 2024

      Bonjour,
      Merci beaucoup pour vos compliments sur notre article concernant la protection des agapanthes pour l'hiver. Nous sommes ravis de savoir que vous avez trouvé l'article sérieux et complet. L'agapanthe est en effet une plante magnifique qui, avec les bons soins, peut vraiment embellir un jardin tout au long de sa floraison.

Agapanthe : comment les protéger du gel