Choisir un amélanchier

Choisir un amélanchier

Découvrez les nombreux atouts de cet arbuste attachant

Sommaire

Mis à jour le 26 Février 2024  par Leïla 4 min.

L‘Amélanchier est un arbuste aux nombreuses qualités ornementales et gustatives, qui plus est sympathique quant à ses conditions de culture. Il développe une belle floraison en étoiles blanches, tôt au printemps, avant que son joli feuillage caduc ne prenne le relais puis s’embrase à l’automne, en multiples couleurs chaudes et flamboyantes. En été, il a la bonne idée d’offrir de délicieux fruits, en petites baies qui ne tardent pas à être mangées par les humains ou les oiseaux et se cuisinent de nombreuses façons. Très rustique, il se cultive un peu partout, peu exigeant et accommodant. Sa silhouette élégante et légère, compacte, en fait l’ami des petits jardins comme des grands et même des pots sur les terrasses.

Découvrez ou redécouvrez cet arbuste, ses espèces et variétés et les bonnes raisons pour lesquelles vous devriez le planter au jardin parmi lesquelles : son port et sa taille, sa floraison précoce, ses fruits gourmands, son feuillage coloré à l’automne et son envie de vous simplifier la vie.

 

Difficulté

Pour un petit jardin

L’amélanchier est un bon choix pour un petit jardin, y compris si vous ne pouvez planter qu’un arbre, compte tenu de ses nombreux atouts au fil des saisons. Sa croissance est assez lente et sa silhouette compacte et élégante, il ne prend pas trop de place là où l’espace est compté. La plupart des espèces et variétés atteignent 3 à 6 m de hauteur pour 2 à 3 m de large à maturité. À l’exception de l’Amélanchier de Lamarck, qui peut continuer à grandir pour mesurer à terme jusqu’à 10 m de hauteur pour 12 m d’envergure.

Il existe aussi des variétés d’Amélanchier à port fastigié, qui développent une silhouette très étroite, ce qui peut s’avérer utile dans les petits espaces. Pensez par exemple à l’Amelanchier alnifolia ‘Smoky’, le plus petit, qui atteint 2,75 m de hauteur pour 2,25 m de large. L’Amelanchier canadensis ‘Rainbow Pillar’ monte à 4 m de haut pour 1,5 m d’envergure, comme L’Amelanchier alnifolia ‘Obelisk‘, qui peut même atteindre 5 m, mais ne dépasse pas non plus 1,5 m d’envergure.

Les plus petits Amélanchiers ou les Amélanchiers à port fastigié se cultivent aussi en pot, pour en profiter sur une terrasse ou un balcon.

amélanchier

Amélanchiers fastigiés : ‘Obelisk’ et ‘Rainbow Pillar’

Pour une haie

Les variétés fastigiées citées dans le paragraphe précédent font des bons sujets de haies, libres, champêtres ou fruitières, tout comme l’Amelanchier spicata. En haie fruitière, installez-les, par exemple, avec des arbustes à petits fruits rouges comme les groseilliers, cassissiers, framboisiers, mais aussi avec des sureaux noirs, Sambucus nigra. Dans une haie champêtre, associez-les avec des cognassiers du Japon, des pommiers d’ornement, des aubépines, des Prunus, des Seringats, Exochorda, ou avec des arbustes à feuillage persistant comme l’Osmanthus.

amélanchier

L’Amelanchier spicata fait un bon sujet de haie

Pour sa floraison précoce

Parmi les premiers arbustes à fleurir au printemps, l’Amélanchier développe une floraison généreuse et éclatante sur rameaux nus, juste avant la naissance des premières feuilles. En petites grappes d’étoiles blanches délicates, elle éclot dès le mois d’avril et ne dure pas longtemps. Les fleurs d’un blanc pur, à 5 pétales et étamines jaunes de 2 cm de diamètre, sont rassemblées en abondantes grappes pendantes de 3 à 15 cm de long sur des branches plus ou moins arquées. Elles sont mellifères et certaines variétés exhalent un léger parfum de vanille. Ses rameaux en fleurs, coupés lorsque les boutons floraux commencent à peine à s’épanouir, font de jolis bouquets durables en vase. L’Amelanchier spicata est une espèce qui développe sa floraison un peu différemment, se couvrant de fleurs blanches en épis dressés. L’Amelanchier grandiflora propose les plus grandes fleurs, elles sont parfois teintées de rose en boutons.

amélanchier

Les fleurs blanc pur de l’Amélanchier

Pour la qualité de ses fruits

Au début de l’été, les fruits de l’amélanchier prennent la relève. Consommées au Canada et en Europe de l’Est, les amélanches sont peu connues chez nous, mais gagnent à l’être ! En effet, ces jolis petits fruits ronds, de la taille d’un gros pois (environ 1 cm de diamètre, parfois plus), sont sucrés et, selon les variétés, évoquent la framboise ou le raisin. Chez l’Amélanchier du Canada et l’Amelanchier lamarckii, ils sont décrits comme finement acidulés, entre la pomme, la myrtille et la cerise. Les fruits des variétés productives à gros fruits, issues de l’espèce Amelanchier alnifolia se caractérisent par des goûts différents. ‘Thiessen’, par exemple, propose des fruits au goût finement acidulé, quand les fruits de ‘Smoky’ sont plus doux.

Ces petites baies sucrées, charnues, d’abord rouges, puis pourpre foncé ou noir bleuâtre une fois mûres, renferment une chair juteuse plus claire, truffée de petites graines. Elles se récoltent en été, lorsqu’elles sont bien noires et avant qu’elles ne tombent, en général de juillet à août, sur une vingtaine de jours. L’Amélanchier est un arbre pour les oiseaux par excellence, ces baies font leur régal, ne tardez pas à récolter une fois la maturité constatée pour en profiter, avant de partager.

Elles se consomment crues ou cuites, en confiture ou en tarte, ou encore en compote ou en sauce pour accompagner les viandes, à l’instar des canneberges. Elles se dégustent aussi séchées et se congèlent. Elles sont de haute valeur nutritionnelle, riches en vitamines A et C et antioxydants, bêta-carotène, mais aussi en minéraux : manganèse, magnésium et fer, et aussi calcium et potassium.

amélanches

Les fruits de l’Amélanchier : Amelanchier laevis ‘Ballerina’, amelanchier lamarckii, ‘Amelanchier alnifolia  Smoky’ et ‘Saskatoon Berry’

Pour son beau feuillage d'automne

Le feuillage caduc de l’Amélanchier est un autre de ses atouts. Les feuilles sont ovales, elliptiques à élancées, finement dentées et mesurent de 2 à 8 cm de long, parfois recouvertes d’un duvet blanc duveteux au revers au printemps chez certaines espèces. Ce magnifique feuillage du printemps à l’automne, est d’abord bronze-rose à la naissance des premières feuilles, avant de devenir vert-jaune ou vert moyen. En automne, dès les premiers frimas, les feuilles se nuancent d’orange cannelle, de rouge cuivré ou de pourpre intense.

Par exemple, chez l’Amelanchier canadensis ‘October Flame’, le feuillage automnal est d’un rouge orangé clair, vibrant. L’Amelanchier alnifolia ‘Obelisk’ se pare d’une couleur jaune doré en automne.

amélanchier

Les belles couleurs d’automne de l’Amélanchier

Pour sa simplicité de culture

Très rustique, l’Amélanchier s’accommode d’une bonne terre jardin, fraîche et bien drainée. Il apprécie le soleil, non brûlant. Sa rusticité lui permet d’être planté dans toutes les régions de France, il faut par contre éviter de le planter en climat méditerranéen, un peu trop chaud et sec en été. Il préfère les sols au pH acide, mais s’accommode d’un sol neutre ou légèrement calcaire, ou un bon amendement à la plantation peut suffire. L’Amélanchier de Lamarck accepte les sols calcaires et caillouteux.

Commentaires

  • Frédéric, le 22 Février 2024

    Bonjour, pour l'amélanchier October Flame, vous indiquez dans la fiche produit une hauteur de 6 mètres et dans votre article 2 mètres. Quelle est la bonne hauteur du coup ?

    • Réponse de Ingrid, le 26 Février 2024

      Bonjour. Bien vu ! Une erreur s'est glissé dans l'article, 'October flame' fait bien 6 mètres de hauteur à maturité s'il n'est pas taillé. Nous allons corriger cette erreur en le remplaçant par l'Amelanchier 'Smoky'. Merci pour votre vigilance.

Quel Amelanchier choisir ?