5 achillées blanches qu'il faut avoir dans son jardin

5 achillées blanches qu'il faut avoir dans son jardin

Découvrez nos plus belles variétés blanches

Sommaire

Mis à jour le 5 Mars 2024  par Leïla 4 min.

Les Achillées sont des vivaces précieuses au jardin, robustes et florifères. Dotées de nombreux coloris, elles aiment pour la plupart les sols drainés au soleil et tolèrent bien la sécheresse. L’Achillée millefeuille ou Achillea millefolium, blanche, est l’espèce la plus courante, présente sur tout le territoire. D’autres espèces ou variétés à floraison blanche existent. À première vue, peu de choses distinguent deux achillées blanches entre elles. Pourtant, au-delà de différences de hauteur suivant les espèces et variétés, de périodes de floraison qui varient du printemps à l’été, on note aussi des différences de feuillage, de forme de fleurs, de conditions de culture.

Explorons ensemble les différentes achillées à fleurs blanches de notre catalogue.

 

Difficulté

Achillea millefolium 'White Beauty'

L’Achillée millefeuille ‘White Beauty’ est une variété tout en finesse, à l’allure délicate, qui se distingue par des ombelles particulièrement aplaties au blanc pur avec un œil jaune beurre. Elle fleurit de juillet à septembre, en multitude de petits capitules rassemblés en corymbes, portées bien au-dessus du feuillage. Son feuillage est semi-persistant, très découpé, aromatique, à parfum camphré et vert. La plante forme une touffe compacte, à la silhouette légère et plumeuse, de 60 cm en tout sens. Au soleil et en sol drainé, elle atteint sa taille adulte dès la troisième année de plantation. La floraison est très remontante si l’on prend soin de rabattre régulièrement les fleurs fanées.

Plantez-la dans une scène d’allure naturelle avec des graminées comme les Pennisetums ou les Panicums. Ajoutez des vivaces comme le Geum Cosmopolitan, aux fleurs blanc-pêche, des Glaïeuls des moissons, Gladiolus italicus, ou des Dierama ‘Pink Rocket’ pour un joli contraste de forme entre les corymbes aplatis de l’Achillée et les silhouettes effilées des Glaïeuls ou des Cannes à pêche des anges. Ajoutez des Echinacées par exemple ou des Gauras plus légères.

Achillée blanche

Achillea millefolium ‘White Beauty’

Achillea ptarmica 'Boule de Neige'

L’Achillea ptarmica ‘Boule de Neige’ est une ravissante variété à fleurs bien doubles d’un blanc pur. Elle forme une touffe arrondie qui semble couverte de petits pompons. Elle fleurit vigoureusement tout l’été, de juillet à septembre. À port buissonnant et tapissant, elle atteint 60 cm de hauteur pour 40 cm de large à maturité. Ses feuilles sont fines et lancéolées, de couleur vert foncé. Ses capitules de 1 cm regroupés en corymbes s’ornent d’un petit cœur jaune crème. À noter qu’en tant que représentante de l’espèce ptarmica elle préfère les sols frais à humides, également en été, non calcaires, bien meubles, contrairement aux autres espèces d’Achillées.

Caduque, elle se cultive au soleil ou à mi-ombre, associée dans un massif à des vivaces de même condition, en sol frais ou aux abords de points d’eau. Profitez-en pour planter de belles Filipendules, une Lysimaque ephemerum. Ponctuez de quelques Cirsium rivulare ‘Atropurpureum’ et de Primevères japonaises.

Achillée blanche

Achillea ptarmica ‘Boule de Neige’

Achillea ptarmica 'Weihenstephan'

Une des plus hautes achillées et la plus haute des variétés blanches : l’Achillea ptarmica ‘Weihenstephan’. Issue, elle aussi, de l’espèce ptarmica, elle préfère un sol humide contrairement aux autres espèces d’Achillées, véritables plantes de sol sec. Cette variété présente un port en touffe dressée, d’1,20 m de hauteur en fleur, pour 60 cm d’envergure. La floraison, très abondante, s’étale de juillet à septembre. Comme chez les autres Achillées, les capitules blancs à centre blanc crème forment des corymbes, appréciés des insectes butineurs. Les capitules sont légèrement plus grands sur cette variété, d’environ 2 cm. Le feuillage est caduc ou semi-persistant suivant les régions. Les feuilles lancéolées et étroites sont de couleur vert foncé.

Vous pouvez aussi l’associer en sol humide avec bonheur, mais sachez que l’Achillea ptarmica supporte les sols plus secs une fois installée. Plantez-la par exemple en massif de sol frais avec un grand Phlox comme le Phlox paniculata ‘David’. Ajoutez des bulbes de grands Iris de Sibérie et des graminées de sol frais comme certains Carex ou les Deschampsia.

Achillée blanche

Achillea ptarmica ‘Weihenstephan’

Achillea crithmifolia

Intéressons-nous à une espèce qui présente un intérêt certain pour des raisons écologiques : l’Achillea crithmifolia. En effet, cette variété basse et tapissante peut être utilisée comme alternative au gazon dans des zones modérément piétinées. Ce type de plantes suscite un engouement récent, en ce qu’elle permet de se passer du gourmand et chronophage gazon, qu’on apprend à remplacer aujourd’hui pour des raisons évidentes. Sa capacité à se propager rapidement, via ses drageons, (sur une surface de 75 cm environ pour un plant), et à supporter la sécheresse, la rend précieuse. Semblable aux achillées de sol sec, mais en version miniature, elle présente un feuillage gris-argenté, doux au toucher et s’orne de petites ombelles blanches en été.

Plantez cette achillée blanche au soleil ou à mi-ombre en compagnie de plantes de même usage, mais de qualités différentes, qui se relaieront toute l’année pour couvrir vaillamment le sol. Vous pouvez aussi l’utiliser dans un massif entre des vivaces, ses propriétés allélopathiques lui permettent de limiter la prolifération des adventices.

Achillée

Achillea crithmifolia

Achillea kellereri

Parfaite achillée de rocaille et de jardins secs, l’Achillea kellereri forme une touffe basse et tapissante de 25 cm en fleurs en tout sens. Elle développe un long feuillage ciselé très lumineux. Persistant, il est gris argenté en hiver et éclaircit l’été jusqu’à devenir presque blanc sous les assauts du soleil. Il est étroit, duveteux et doux, finement denté sur les bords. La floraison a lieu au printemps, en avril-mai, en ombelles plates d’un blanc pur à centre jaune crème.

Cultivez-la en plein soleil en bordure de massif et appréciez sa frugalité en compagnie de plantes de même condition, comme un Teucrium ackermanii, la jolie Serratule de Galice, proche des Centaurées. Pensez aussi au Nepeta faassenii Cat’s Pajamas aux fleurs bleu indigo, aux Erodiums, cousins des Géraniums, typiques de la flore méditerranéenne.

Achillée blanche

Achillea kellereri

Commentaires

achillée blanche