PROMOTIONS : Plus de 300 variétés en promotion en ce moment !
Partager vos photos ? Masquer le partage d'images
J'ai lu et j'accepte les conditions générales d'utilisation de ce service.

Puya berteroniana

Puya berteroniana
Chagual, Plante mange-mouton, Fleur des Andes

5,0/5
1 avis
0 avis
0 avis
0 avis
0 avis

Superbe plante, d'une taille au delà de mes espérances, livrée très rapidement. Je suis ravie.

Sophie, 10/02/2024

Laissez votre avis →

Pays de livraison:

Programmez la date de votre livraison,

et choisissez votre date dans le panier

Garantie de reprise de 12 mois sur cette plante

Plus d'infos

Une vivace chilienne rare et spectaculaire: d'une rosette de feuilles grises et crochues, âgée de 6 à 8 ans, émerge une hampe florale massive de 3-4m de hauteur chargée de fleurs d'un bleu turquoise métallique, ponctuées d'étamines orangées, un coloris unique dans le monde végétal. Elle exige un sol très drainant, supporte parfaitement  la sécheresse et les situations arides. Ce puya apprécie le soleil mais aussi la mi-ombre l'après-midi en climat chaud. A cultiver en grandes potées à remiser l'hiver ou en pleine terre en climat doux. Rusticité: -8°C.
Fleur de
4 cm
Hauteur à maturité
3.50 m
Largeur à maturité
2 m
Exposition
Soleil, Mi-ombre
Rusticité
Jusqu'à -6.5°C
Humidité du sol
sol sec, sol frais
plantfit-full

Cette plante est-elle adaptée à mon jardin ?

Je crée mon profil Plantfit →

Meilleure période de plantation Avril
Période raisonnable de plantation Avril à Mai
J
F
M
A
M
J
J
A
S
O
N
D
Période de floraison Mai à Juin
J
F
M
A
M
J
J
A
S
O
N
D

Description

Le Puya berteroniana est une vivace chilienne pour le moins impressionnante qui ravira les amateurs de curiosités botaniques. Ce cousin chilien des ananas offre en effet une floraison parmi les plus spectaculaires qu'offre le monde végétal. Si elle se fait attendre et n'apparaît que sur des sujets âgés d'au moins 6 ans, sa hampe florale est stupéfiante:  massive, pouvant se dresser jusqu'à 4 m de hauteur, elle porte d'innombrables fleurs de tulipe que l'on croirait venues d'un autre monde. Tissées de satin bleu turquoise aux reflets métalliques, ponctuées d'étamines orangées, elles sont remplies d'un nectar dont raffolent les oiseaux. Cette floraison marque souvent la mort de la rosette qui la porte, mais la plante assure sa survie par le biais de rosettes filles et de semis spontanés qui germent en conditions favorables. Encore rare, ce puya exotique mais pas si frileux que ça commence à faire son apparition dans nos jardins de climats doux. Pour le mettre en valeur, offrez-lui une grande rocaille, très bien drainée, et une exposition ensoleillée ou mi-ombragée dans nos régions chaudes et sèches.

 

Le Puya berteroniana appartient à la famille des broméliacées. Il est originaire de la région de Valparaiso et de Santiago du Chili, dominée par un climat de type méditerranéen à étés secs et hivers relativement doux et humides. On l'y retrouve sur les versants nord des contreforts andins, couverts par une végétation de type maquis appelé matorral: dans l'hémisphère Sud, les versants exposés au nord sont les plus ensoleillés. Cette espèce botanique d'altitude (1200-2300 m) supporte de courtes gelées de l'ordre de -7/-8°C en sol très filtrant. Elle pousse sur des sols pauvres, rocheux, secs, basaltiques (alcalins). Son feuillage persiste tout au long de l'année.

La plante se développe lentement, en rosette de feuilles basales qui s'étend en largeur en produisant tardivement des rejets. Les feuilles qui mesurent jusqu'à 1 m de longueur composent une touffe au port en fontaine, occupant à terme 2 m en tous sens. Elles sont recourbées vers le sol, très étroites, coriaces, pointues, couvertes d'une pellicule cireuse et bordées de crochets redoutables en forme d'hameçon. Leur couleur, plus verte en hiver, prend des reflets argentés l'été sous l'effet de la chaleur et de la sécheresse. La floraison a lieu généralement en fin de printemps sous nos latitudes, en mai-juin. Du centre de la rosette mature jaillit à 3 ou 4 m du sol une hampe florale vert amande couverte de boutons floraux. Les premières fleurs éclosent sur la tige principale qui se ramifie alors en tiges secondaires stériles sur lesquelles se perchent les oiseaux. Les fleurs à 3 pétales charnus et brillants, de couleur bleu turquoise irisé, forment des coupes profondes, elles sont innombrables et très serrées les unes contre les autres. Chacune mesure 3 à 4 cm de diamètre et montre 3 étamines couvertes de pollen orange. Elles sont remplies d'un nectar sirupeux de couleur bleue dont se délectent les oiseaux et les gros insectes butineurs. Après pollinisation, la plante produit une grande quantité de graines dont seules quelques unes germeront. Si l'on élimine la hampe florale avant la formation des graines, la rosette peut ne pas périr. Le Puya berteroniana se pérennise le plus souvent grâce au développement de rosettes filles qui naissent près de la souche.

 

Ce fabuleux Puya berteroniana est une plante de collection qui mérite un emplacement de choix dans nos jardins de climat doux. On le placera dans une grande rocaille exotique, par exemple en compagnie de Yucca, palmiers modestes, Phormium ou de grands cactus cierges assez rustiques comme les Echinopsis,  Cereus strausii ou aethiops par exemple. L'ombre légère de certains arbres ne l'empêche pas de fleurir en région chaude. Il se cultive sans difficulté sur une terrasse, où elle trônera dans un grand pot rempli de sable et de terreau, à remiser (en le manipulant avec précaution car il est très "accrocheur") dans la serre ou la véranda pour lui épargner les fortes gelées. C'est sans doute l'une des espèces de Puya les plus extraordinaires: sa culture en pleine terre mérite incontestablement d'être tentée dans nos régions clémentes. D'après notre propre expérience, il semble s'accommoder des terres à tendance calcaire (mais légères) et résiste bien à la sécheresse estivale. 

Puya : planter, cultiver et entretenir
Fiche famille
par Alexandra 12 min.
Puya : planter, cultiver et entretenir
Lire l'article

Puya berteroniana en images...

Puya berteroniana (Floraison) Floraison
Puya berteroniana (Feuillage) Feuillage
Puya berteroniana (Port) Port

Floraison

Fleur de couleur bleue, turquoise, étamines orangées
Période de floraison Mai à Juin
Inflorescence Épis
Fleur de 4 cm
Descriptif floraison Fleurs très riches en nectar, pollinisées par les oiseaux.

Feuillage

Persistance feuillage Persistant
Feuillage de couleur verte, -gris, argenté

Port

Hauteur à maturité 3.50 m
Largeur à maturité 2 m
Croissance lente

Botanique

Genre

Puya

Espèce

berteroniana

Famille

Bromeliaceae

Autres noms communs

Chagual, Plante mange-mouton, Fleur des Andes

Origine

Amérique du sud

Plantations et soins

Le Puya berteroniana se plante de préférence au printemps. Choisissez un emplacement ensoleillé, ou mi-ombragé l'après-midi en région très chaude. Installez-le dans un sol parfaitement drainé, enrichi de pouzzolane, de terreau et de graviers. Il sera rustique jusqu'à -7/-8°C si le sol est presque sec en hiver. En été, il redoute la combinaison de la chaleur et de l'humidité excessive du sol qui fait pourrir ses racines. Une fois établi, ce Puya se passe généralement d'arrosage en été. Dans nos régions très sèches, un arrosage épisodique sera le bienvenu, de même qu'une douche du feuillage à la fin d'une journée caniculaire. Il est assez accommodant vis à vis du Ph du sol qui pourra être acide, neutre ou légèrement calcaire. 

La culture en pots: préparez un grand contenant à fond percé que vous remplirez d'un mélange de terreau, de sable et de pouzzonale. Arrosez régulièrement, sans exagération. Apportez un peu d'engrais pour cactus ou plantes grasses dans l'eau d'arrosage au printemps.

  1. 17,90 € Flacon
  2. 14,50 € Pièce
  3. 19,50 €

Quand planter ?

Meilleure période de plantation Avril
Période raisonnable de plantation Avril à Mai

Pour quel endroit ?

Convient pour Prairie, Rocaille, Lisière de sous-bois
Type d'utilisation Massif, Isolé, Bac, Talus, Serre, Véranda
Climat de préférence Méditerranéen
Rusticité Jusqu'à -6.5°C (zone USDA 9a) Voir la carte
Difficulté de culture Amateur
Densité de plantation 5 par m2
Exposition Soleil, Mi-ombre
pH du sol Tous
Type de sol Caillouteux (pauvre et filtrant)
Humidité du sol sol sec, sol frais, Fertile, bien drainé

Soins

Taille La taille n'est pas nécessaire
Résistance aux maladies Bonne
Hivernage Peut rester en terre

Nos conseils plantation et soins

Video Durée 03:30

L'entretien des vivaces : le "Chelsea Chop" ou l'art de pincer

L'entretien des vivaces : le "Chelsea Chop" ou l'art de pincer
Réalisée par Olivier
5/5
0 avis
0 avis
0 avis
0 avis

Vivaces à floraison estivale

Vous n'avez pas trouvé votre bonheur ?