Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue

Trillium : plantation, culture, entretien et utilisation

Les trilles de printemps en quelques mots

  • Les Trillium sont des plantes bulbeuses vivaces, délicates et magnifiques.
  • Leurs fleurs à trois pétales aux lumineuses couleurs blanches ou cramoisies sont particulièrement remarquables.
  • Plantes d’ombre, elles illuminent un espace ombragé du jardin, comme un sous-bois ou au pieds d’arbres.
  • Les trilles trouvent également leur place dans un pot.
  • Parfois capricieuses, les trilles nécessitent de la patience et quelques soins.

Le mot de notre experte

Les Trilles, ou Trillium, sont de magnifiques petites plantes bulbeuses, de véritables trésors au jardin. Leurs trois pétales, de couleur varié, (blanche, rouge, jaune ou brun) en font des plantes particulièrement remarquées au jardin. Entretenir des Trillium peut parfois être délicat mais le jardinier patient sera récompensé au début du printemps par une floraison qui ne laisse pas indifférent. Les variétés les plus faciles de culture arborent des fleurs blanches ou pourpres, simples ou doubles.

Originaire des sous-bois humides, les Trilles sont parfaits pour créer une atmosphère clairière dans votre jardin. Ces plantes se plaisent à l’ombre partielle et trouveront naturellement leur place sous des arbres à feuillage caduque. Les Trillium sont également parfaits dans un pot. Le sol doit être frais, riche et humide, en toute saison. La plantation s’effectue de préférence au printemps.

Bien que de croissance lente, les Trillium se multiplieront peu à peu et fleuriront avec constance tous les ans, à condition de respecter quelques soins simples.

Si vous souhaitez changer des Tulipes, n’hésitez pas et adoptez les Trillium !

Description et botanique

Fiche d'identité

Nom latin : Trillium sp.

Famille : Melianthiaceae

Noms communs : Trilles

Floraison : de mars à mai

Hauteur : entre 35 cm et 50 cm

Exposition : ombre ou ombre partielle

Sol : riche, humifère, frais mais drainé

Rusticité : Très bonne

Le genre Trillium est originaire d’Amérique du Nord et d’Asie et compte 45 espèces. Dans nos jardins, ce sont surtout les espèces natives d’Amérique du Nord, plus rustiques, que l’on trouve. Comme pour de nombreux genres de plantes bulbeuses, les espèces appartenant au genre Trillium sont très diverses mais toutes partagent les mêmes étranges fleurs à trois pétales.

A l’état sauvage, les Trillium se développent dans des bois, forêts et autres emplacements humides et ombragés.

Autrefois classés comme des Liliaceae, les Trillium sont maintenant reconnus comme des Melanthiaceae. Cette famille peu connue compte près de deux cents espèces réparties dans 16 genres. A l’exception des Trilles, ces plantes aux noms étranges, tels que la « fausse licorne » (Chamerilium luteum) ou « parisette à quatre feuilles » (Paris quadrifolia) n’ont pas fait une entrée remarquée dans les jardins.

Les Trilles sont des plantes géophytes qui possèdent un rhizome. Cet organe de réserve souterrain leur permet de stocker les nutriments et l’énergie nécessaire à l’accomplissement d’un nouveau cycle. Ce rhizome a besoin dans un premier temps de croître avant de permettre à la plante de fleurir. La plupart des espèces de Trillium sont des beautés qui savent se faire attendre et plusieurs années peuvent être nécessaires avant d’observer les premières fleurs.

trille

Trillium grandiflorum – illustration botanique

Le nom des Trillium leur vient du rythme ternaire de leur morphologie : des fleurs à 3 pétales et 3 sépales, 3 feuilles, 6 étamines et 3 carpelles.

Le feuillage est le plus souvent vert foncé, parfois teinté de bleu ou de bronze, parfois maculé, tacheté ou strié. Les feuilles sont composées de 3 folioles ovales. Ce feuillage est caduc et disparaît dès l’été. En moyenne, vous pourrez profiter de la végétation de vos plantes environ trois mois par an. Si vous craignez de perdre vos Trilium pendant l’été, marquez leur emplacement à l’aide d’une étiquette ou d’un petit bâton.

En avril- mai, apparaissent les fleurs des Trillium. Chaque fleur de Trilium est composé de trois pétales et de trois sépales et émergent au dessus du feuillage. Elles sont le plus souvent sessiles (fixées directement sur la tige) mais parfois pédicellées. La couleur des fleurs varie fortement selon les espèces et parfois au sein même d’une espèce : blanches dans de nombreux cas (notamment T. grandiflorum) mais aussi rouges (T. erectum ), brun rougeâtre (T. cuneatum, T. sessile), jaunes (T. luteum) ou encore roses (T. rivale, T. undulatum). Trillium cernuum arbore même des fleurs blanches et marron au cœur de la fleur. La taille des fleurs varie de 2 à 8 cm.

Les fleurs de nombreuses espèces exhalent un parfum. Celui-ci est parfois agréable mais peut également être très désagréable : il a alors pour fonction d’attirer les mouches qui pollinisent ces espèces. Les plantes appartenant au genre des Trillium sont cependant autofertiles et vous pourrez donc assister à la formation de fruits, même si votre jardin n’accueille qu’un seul Trillium.

Les Trillium sont des beautés qui savent se faire attendre et il est parfois nécessaire d’attendre un an avant de voir apparaître la première floraison. Au contraire, une fois installés, les Trillium sont très réguliers et fleurissent tout les ans. La durée de vie des fleurs est très longue, de 2 à 3 semaines.

La fructification apparaît en été sous la forme de baies, rougissant à l’automne.

fleurs de trilles

Quelques trilles : Trillium sessile / Trillium grandiflorum / Trillium luteum

La plantation

Où et quand planter les Trilles?

Les Trilles sont des plantes de sous-bois qui se plairont dans un sol riche, fertile, légèrement acide, bien drainé et frais. Prenez garde aux sols calcaires (pH supérieur à 7) que les Trillium redoutent tout particulièrement. Si votre sol n’est pas assez acide, il est toujours possible de faire un ajout de terre de bruyère au moment de la plantation.

Afin de faciliter le développement de vos plantes, installez-les de préférence dans un emplacement partiellement ombragé. Du soleil sera nécessaire au moment de la floraison au printemps, il est donc idéal de planter vos bulbes sous l’ombrage d’arbres à feuillage caduque, relativement tardifs. Ils ne feront pas obstacle au bon déroulement de la floraison mais permettront aux Trilles de bénéficier pendant l’été de la fraîcheur nécessaire.

Une plantation en pot est également possible, prévoyez alors un contenant relativement grand et n’oubliez de le laisser à l’ombre partielle.

Les Trilles ont besoin d’un certain espace pour pouvoir se développer, prévoyez environ 30 cm2 pour chaque bulbe.

Les Trilliums se plantent préférablement au printemps, idéalement de février à mars. Si vous n’avez pas eu le temps, il est toujours possible de planter vos bulbes de janvier à avril, une plantation en dehors de cette période serait néfaste au développement du bulbe. Les Trilles sont particulièrement rustiques, ne craignez donc pas de les exposer aux températures froides du début du printemps.

trillium

Tapis de trilles en sous-bois

Comment planter les Trilles?

 A lire :  Planter des bulbes rares

Comme de nombreuses plantes bulbeuses, les Trilles se plantent directement en pleine terre, à l’emplacement où vous souhaitez les voir fleurir.

  • Les Trilles se plantent à environ 10 centimètres de profondeur. Faire un grand trou de plantation, supérieur au diamètre du bulbe, d’environ 25 centimètres de diamètre. Travaillez le sol pour l’ameublir

sur une dizaine centimètres. Pour permettre une installation optimale du bulbe, brisez les mottes de terre et éliminez si besoin les cailloux du sol. Si votre sol doit être retravaillé, faites les apports nécessaires. Pour un sol calcaire amenez de la terre de bruyère pour diminuer le pH. Pour un sol qui ne serait pas assez drainant, ajoutez une couche drainante, composée de vermiculite, de perlite, de pouzzolane ou encore de gravier.

  • Enterrez les bulbes à 10 centimètres de profondeur puis tassez.
  • Arrosez, même en hiver.

La multiplication des Trilles

La division des Trillium

Le principal moyen de multiplier vos Trillium est la division de souches. A l’automne, lorsque les plantes sont au repos, les rhizomes peuvent être divisés. Après avoir déterré la souche, utilisez un couteau à bouture (désinfecté pour éviter la propagation de maladies) pour couver le rhizome en plusieurs fragments. Chacun doit posséder un œil dormant. Plantez ensuite chaque fragment puis arrosez pour aider à la reprise des plantes. Avant de diviser vos Trillium, il est cependant important de noter que ces plantes ont un taux de multiplication très bas et qu’il faudra donc attendre plusieurs années, en général 5 ou 6, avant que les rhizomes ne soient suffisamment développés pour être divisés. Si vous souhaitez créer un effet de masse, il sera nécessaire de planter dès le début un nombre important de bulbes.

Le semis des Trillium

Comme toutes les plantes à fleurs, les Trillium peuvent en théorie se multiplier par semis. Mais ce mode de multiplication est si complexe que nous ne pouvons que vous le déconseiller. Les semences, récoltées en automne, demanderont de 1 à 3 ans pour germer puis encore 4 à 7 ans pour fleurir ; avec un taux de mortalité très élevé. Les graines sont par ailleurs hydrophiliques ce qui signifie qu’elles doivent être conservées dans un milieu avec un fort taux d’humidité. La radicule et l’épycotyle (deux organes nécessaires au développement de la plantule) sont dormants et requièrent une stratification à haute température (environ 30°C pendant 4 à 6 semaines) puis basse température (pendant 5 à 8 semaines). Chez T. grandiflorum, il faudra même attendre un an après germination avant de voir émerger la première feuille.

semer trilles

Fructification d’un Trillium / Semis

L'entretien

Plantes délicates, les Trilles nécessitent quelques soins simples pour pouvoir refleurir. Leur végétation ne dure que quatre mois et le plus grand risque et de les oublier dans un coin de votre jardin. La floraison au printemps suivant serait alors fortement compromise.

Les Trillium sont avant tout des plantes de sous-bois humides et nécessitent donc un arrosage régulier, en été bien sûr mais également au printemps si le temps est sec. Sans détremper le sol (un excès d’eau provoquerait le pourrissement du bulbe), arrosez dès que le sol commence à sécher, tous les jours si vos bulbes sont plantés dans un pot. En été, les Trillium sont invisibles mais il est tout de même indispensable d’arroser l’emplacement où ils sont plantés, sans quoi le bulbe se dessécherait.

Pour préserver la fraîcheur du sol, et l’enrichir dans le même temps, faites en automne et au printemps un apport de compost forestier et de paillis de feuilles mortes.

Après la floraison, il est préférable de couper les tiges fanées pour encourager la formation de nouvelles tiges florales. Couper les tiges à leur extrêmité avec un sécateur préalablement désinfecté.

Les plus grands ennemis des Trilles sont les Gastéropodes, limaces et escargots. Pour protéger vos plantes, vous pouvez faire barrage aux limaces en entourant vos plantes de cendre, de coquilles d’œufs ou encore de pierre de lave. Découvrez également nos 7 façons efficaces et naturelles pour lutter contre les limaces.

Associer les Trilles

Les Trillium ne faisant acte de présence dans le jardin que trois à quatre mois par an, il vaut mieux les accompagner de plantes qui sauront faire oublier leur absence le reste du temps. Choisissez des plantes attractives pendant une grande partie de l’année, faute de quoi votre massif se transformera vite en collection de mauvaises herbes.

Les Trilles sont des plantes de sous-bois et se plairont donc naturellement associées à des plantes ayant les mêmes préférences en terme d’ensoleillement et d’apport en eau.

Pour créer une scène aux allures de lisières boisées, associez les Trilles avec des Hostas, des Fougères ou des Heuchères ou encore des Fleurs des Elfes (Epimedium).

Vous pouvez également planter vos Trilles dans un massif de terre de bruyère avec d’autres plantes appréciant les sols acides, comme des Rhododendrons et des Azalées, des Andromèdes du Japon (Pieris) ou encore des Hamamelis. Ces plantes ont souvent des floraisons plus tardives que les Trilles et assureront donc une succession intéressante mais prenez garde à ne pas planter vos bulbes directement aux pieds des arbustes à feuillage persistants.

Pour créer un spectacle agréable, n’hésitez pas jouer avec les contrastes en associant des Trilles rouges avec des Magnolias ou des Cornouillers blancs, ou des Camélias tardifs à floraison rouges avec des Trilles à fleurs blanches ?

Questions fréquentes

Je suis un jardinnier débutant, puis-je planter des Trilles?

Les Trilles sont des bulbes rares ce qui ne veut pas dire qu'elles sont réservées aux jardiniers professionnels. Pour fleurir un Trille a besoin de quelques soins simples et à condition de prendre soin de vos plantes et d'être patient, rien n'interdira à ces petites plantes d'embellir votre jardin.

Mes Trilles ont disparu pendant l'été, que dois-je faire?

Il est tout à fait normal que vos plantes disparaissent soudainement. Pour éviter le climat non favorable de l'été, le Trille rentre en dormance pendant l'été et ne réapparaît qu'au printemps suivant. Ne l'oubliez cependant pas et continuez de l'arrosez régulièrement. La floraison du printemps prochain est en jeu.

Ressources utiles

Découvrez notre collection de Trilles.

Pour tout savoir sur les espèces botaniques de Trillium.

Découvrez d’autres bulbes rares et apprenez à les planter.

Articles connexes


plantation

Planter les bulbes rustiques à floraison estivale

Lire la suite +

Blog

Plantez des bulbes rares!

Chaque année nous cherchons le bulbe rare introuvable, tant convoité et qui vous surprendra. Parmi...
Lire la suite +

Blog

Planter des bulbes : 7 conseils pratiques et utiles !

Planter les bulbes de printemps est une "routine" d'automne que j'accomplis consciencieusement chaque année. Ce...
Lire la suite +
1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire