Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue

Spirée, spirea : planter, tailler et entretenir

La Spirée en quelques mots

  • La Spirée est un bel arbuste buissonnant à floraison printanière ou estivale
  • Très facile de culture, c’est souvent l’un des premiers arbustes plantés par les jardiniers débutants
  • Rustique, elle s’adapte à tous les climats et à tous les sols
  • Peu exigeante, elle trouve sa place dans tous les jardins, petits comme très grands
  • Elle est parfaite en haies libres, massifs et pour les variétés naines, en bordures ou même en rocaille

Le mot de notre experte

La Spirée est un arbuste vigoureux, facile à cultiver. Il est apprécié pour sa généreuse floraison printanière ou estivale, son port compact et son feuillage dense, vert ou parfois jaune chez la spirée dorée (Spirée ‘Goldflame’).

De mars à août, selon les espèces, la floraison en grappes de petites fleurs blanc pur de la Spirée de Van Houtte et de la spirée arguta, rose de la Spirée billiardii, couvre littéralement ce buisson léger et gracieux. Et c’est sans compter les cultivars de la spirée du Japon ou Spiraea japonica comme ‘Anthony Waterer’, sans doute la plus cultivée de toutes les spirées du Japon !

C’est un arbuste très solide qui résiste vraiment à tout et s’adapte à n’importe quel climat et à presque toutes les conditions de culture.

Rustique jusqu’à -20°C environ, la Spirée pousse au soleil ou à mi-ombre dans tout sol ordinaire bien drainé. De croissance assez rapide, elle forme vite de beaux écrans végétaux et très florifères, faciles à tailler.

Peu exigeante, et polyvalente, cet arbuste trouve sa place dans tous les jardins, pour composer des haies de spirées ou fleurir un massif, une bordure, une rocaille ou encore la terrasse.

C’est un arbuste fiable, au succès mérité car il est de culture facile tout en se montrant d’une incroyable générosité.

Description et botanique

Fiche d'identité

Nom latin : Spiræa

Famille : Rosaceae

Nom(s) commun(s) : Spirée

Floraison : de mars jusqu’à l’automne selon les espèces

Hauteur : 0,30 à 3 m

Exposition : Soleil, mi-ombre

Sol : Tous, bien drainés

Rusticité : -20°-25°

Le genre Spiraea, comporte environ 80 espèces d’arbustes ou d’arbrisseaux caducs ou semi-persistants poussant dans les zones fraîches à ponctuellement humides, dans les fossés, les rochers, les broussailles, en lisière de forêt, sur les berges des ruisseaux ou en sous-bois clair.  Appartenant à la famille des Rosacées, les spirées sont originaires des régions tempérées d’Europe, d’Asie et d’Amérique et du Mexique.

Le genre spirée est très diversifié. On distingue les spirées de printemps et les spirées d’été, certaines sont couvre-sol, d’autres forment de beaux arbustes, la plupart portent des fleurs en ombelles bien typiques, d’autres, des épis. Le genre regroupe une multitude d’espèces comme la Spirée à feuilles de bouleau (Spiraea betulifolia), la Spirée Japonaise (Spiræa japonica), aux fleurs blanches ou roses apparaissant en été, la Spirée billardii, aux épis roses estivaux, la Spirée arguta et la Spirée van houttei, à la floraison blanche de printemps.

Doté d’une croissance moyenne à rapide, cet arbuste gracieux au port buissonnant, érigé et compact, forme une touffe dense, plus ou moins arrondie allant de 0,40 cm de hauteur à facilement 2 à 3 m de hauteur, pour un étalement de 2.50 m pour les plus grandes variétés. Certaines comme la Spiraea x Vanhouttei possèdent un port en fontaine, dont les rameaux, aux extrémités, se recourbent avec élégance pour retomber en arceau.

La Spirée se développe au fil des ans en larges fourrés impénétrables. Certaines espèces ont tendance à dragonner et à produire de nombreux rejets autour de la souche.

Le feuillage intensément lumineux forme un fond de verdure compact et attractif au printemps comme en automne. Les feuilles caduques entières, légèrement dentées, simples ou groupées, naissent au printemps sur les nombreux rameaux fins et dressés, souvent très ramifiés.

Longues de 1 à 12 cm, elles sont ovales à lancéolées ou encore découpées en forme de losange, certaines comme chez la Spirée à feuilles de bouleau sont semblables à celles du bouleau nain.

Les jeunes pousses naissent parfois orangé cuivré ou brun-rougeâtre et éclosent en feuilles généralement vert moyen à vert sombre ou vert bleuté, parfois grisées sur le revers. Certaines variétés (‘Tor Gold’, ’Gold Fountain’) possèdent un feuillage doré ou cuivré, changeant au cours des saisons, passant par toutes les nuances d’orange, rouge flamboyant et de pourpre du printemps à l’automne, avant de tomber.

Jeunes feuillages : Spirea japonica ‘Goldflame’ et Spirea japonica ‘Anthony Waterer’.

La floraison printanière ou estivale est spectaculaire et très abondante. De mars à juin ou de juin à septembre, selon les espèces, l’arbuste se couvre entièrement d’une multitude de fleurs blanc pur, rose pâle, rose vif à rose framboise ou rouge intense (Spiraea japonica Sparkling Champagne), qui émaillent le feuillage durant trois semaines. 

D’un gros buisson d’une belle densité, émergent des petites fleurs en coupe groupées en ombelles le long des branches de l’année précédente pour les spirées printanières, en petites grappes aplaties (corymbes) larges de 3 à 20 cm ou en forme d’épis très denses de 10 à 20 cm de long, à l’extrémité des rameaux de l’année, pour les estivales.

La Spiraea prunifolia Plena se distingue des autres avec ses fleurs doubles et floconneuses, tandis que la Spiraea thunbergii ‘Fujino Pink’ est une ravissante variété de Spirée de Thunberg dont la floraison printanière précoce évoque un peu celle d’un pommier.

De longues étamines émergeant des fleurs procurent souvent un aspect duveteux de ces inflorescences très visitées par les papillons, les abeilles et les bourdons.

La spirée est l’un des rares arbustes à fleurir en plein été. Cette floraison prolongée est remontante en fin d’été, début d’automne chez les Spirées d’été. Chez certaines, la floraison est si massive qu’elle fait ployer les rameaux gracieusement vers le sol.

La floraison est suivie de fruits sans grand intérêt, mais très appréciés des oiseaux.

La Spirée se cultive sans difficultés particulières, au soleil ou à la mi-ombre pour les spirées à feuillage doré, dans tout sol frais et bien drainé. Très rustique jusqu’à -20°C-25°C, elle pousse très bien dans toutes nos régions, en conditions pas trop arides toutefois.

Pour une rosacée, c’est une robuste, insensible aux maladies et aux ravageurs.

Elle est idéale pour composer une haie champêtre ou dans des massifs d’arbustes associée à des vivaces le long des allées, ou même en isolé en spécimen de rocaille, ou encore en tapis végétal pour les espèces couvre-sol.  Elle poussera très bien dans des bacs sur vos terrasses et balcons.

Considérée comme une plante sacrée par les druides, depuis la renaissance, la Spirée est aussi reconnue pour ses propriétés cicatrisantes et tonifiantes.

Principales espèces et variétés

Selon les espèces, chez les Spirées la floraison est printanière (de mars à juin) ou estivale (de juin à septembre).

La Spiraea vanhouttei, également appelée Spiraea x vanhouttei, ou encore Spirée de Van houtte aux petites fleurs blanches en mai juin, pouvant atteindre 2 mètres de haut et 2.5 m de large, est la plus connue de toutes.  Avec sa floraison en fontaine blanche, elle est très souvent utilisée par les paysagistes pour la végétalisation de grands talus, sur les bords des routes…

A côté de cette incontournable, on trouve la Spiraea x billardii aux fleurs roses en juillet, la Spiraea betulifolia ou Spirée à feuilles de bouleau, la Spiræa japonica aux fleurs roses ou blanches en été qui a donné naissance à de nombreuses variétés (‘Firelight’, ‘Magic Carpet’) au feuillage clair, doré ou même bronze en automne.

Le développement modeste de la spirée du Japon (1 m maximum de hauteur), permet une utilisation dans les petits jardins.

Les variétés naines (‘Nana’, ‘Little Princess’),  peuvent être utilisées comme couvre-sol, en haie miniature ou encore en pot.

Les plus populaires

Spiraea vanhouttei - Spirée de Van Houtte

Période de floraison Juin à Juil.

Hauteur à maturité 200 cm

On aime sa floraison estivale massive en guirlandes blanches. La Spirée vanhouttei est surtout utilisée en isolé, en haie libre ou en massif pour la beauté de sa floraison et l'élégance de son port.

Spirée japonaise Snowmound 30cm en pot de 3.5L - Spirée japonaise

Période de floraison Avril à Mai

Hauteur à maturité 200 cm

Très apprécié pour son port élégant et dense, sa floraison massive en guirlandes blanches. A utiliser en isolé, en haie libre ou en massif.

Spirée japonaise Double Play Gold - Spiraea japonica

Période de floraison Juin à Sept.

Hauteur à maturité 70 cm

Une spirée japonaise de petite taille et joliment colorée. Naturellement compact se glisse partout dans les bordures, les massifs bas, bac et potées, en pleine terre ou en pots.

Spirée japonaise Anthony Waterer en pot de 3.5L - Spiraea japonica

Période de floraison Juin à Juil., Sept.

Hauteur à maturité 100 cm

Sans doute la plus cultivée de toutes les spirées du Japon. Plante idéale pour les petits jardins, en massifs ou en haies.

Spirée japonaise Nana - Spiraea japonica

Période de floraison Juin à Juil., Sept.

Hauteur à maturité 50 cm

Une ravissante forme naine de la spirée japonaise. Ce petit arbuste au port bas, étalé et dense, est doté d'une longue floraison estivale rose carminé, souvent remontante en automne

Spiraea arguta - Spirée blanche

Période de floraison Avril à Mai

Hauteur à maturité 150 cm

Au printemps, il est entièrement recouvert d'une multitude de fleurs blanches durant trois semaines. Dans un petit jardin, il sera gracieux, installé par groupe de 3 sujets en isolé sur une pelouse.

Nos préférées

Spiraea vanhouttei Gold Fountain - Spirée de Van Houtte dorée

Période de floraison Juin à Juil.

Hauteur à maturité 150 cm

Un cultivar de taille modeste, au port pleureur, retombant en arceaux, qui s'habille d'un feuillage doré dès le printemps. Cette spirée se pare de remarquables teintes jaunes et orangées en automne.

Spirée à feuilles de bouleau Tor Gold - Spiraea betulifolia

Période de floraison Mai à Juin

Hauteur à maturité 80 cm

Un petit arbuste compact, lumineux, à floraison printanière blanche et au feuillage doré en été, passant par toutes les nuances du jaune, orange, rouge et pourpre du printemps à l'automne. Peu exigeant, il trouvera sa place dans tous les jardins.

Spirée japonaise Magic Carpet 25cm en pot de 3.5L.- Spiraea japonica

Période de floraison Juin à Juil., Sept.

Hauteur à maturité 50 cm

Arbuste nain, rond et compact au feuillage vert jaune changeant au cours des saisons et à la floraison estivale rose vif à rose framboise. Pour bordures ou massifs bas, ou en bac.

Autres variétés intéressantes

Spiraea thunbergii Fujino Pink - Spirée de Thunberg

Période de floraison Mars à Avril

Hauteur à maturité 150 cm

Une ravissante variété au feuillage semi-persistant dont la floraison printanière précoce évoque un peu celle d'un pommier. On l'admire dès les premiers beaux jours en isolé ou plantée par groupe de trois, en grande bordure ou même en petite haie fleurie.

Spirée japonaise Sparkling Champagne - Spiraea japonica

Période de floraison Juil. à Sept.

Hauteur à maturité 100 cm

Une variété récente, au port compact et touffu, qui se distingue par ses couleurs d'automne assez exceptionnelles et sa floraison aussi généreuse qu'originale.

Planter la spirée

Où planter

De culture facile, la Spirée résiste vraiment à tout et s’adapte à la plupart des sols et des climats.

Elle se plante partout en France, sauf peut-être en climat méditerranéen, un peu trop chaud et aride en été. D’une belle rusticité, elle est capable de résister à des températures très basses jusqu’à -20 °C, parfois davantage selon les conditions de culture, ce qui garantit une parfaite résistance dans toutes les régions.

Cet arbuste prospérera au soleil de préférence, où il fleurit mieux, bien qu’il tolère la mi-ombre, préférable pour les spirées à feuillage doré, surtout en climat chaud.

Peu exigeante sur la nature du sol, la spirée pousse en terre ordinaire neutre ou acide, riche, plutôt fraîche mais sans excès d’humidité, et bien drainée. Elle s’adapte aussi aux sols plus pauvres et secs et supporte également un peu de calcaire (excepté la spirée x billiardii).

Polyvalente, la Spirée a sa place dans tous les jardins. En massif ou en haie libre, laissez aux variétés les plus imposantes l’espace pour se développer à leur mesure.

Les spirées au développement plus modeste, sont idéales dans un petit jardin ou installées par groupe de 3 sujets en isolé sur une pelouse.

Les espèces compactes sont parfaites pour les rocailles. Les formes naines forment d’excellents couvre-sols sur un talus, mais aussi des bordures de massif et des haies miniatures et s’adaptent très bien à la culture en pot sur le balcon ou la terrasse.

Quand planter

La Spirée livrée à racines nues, se plante de préférence à l’automne, de septembre à novembre pour un bon enracinement avant l’hiver ou au printemps de février à avril. Les sujets achetés en conteneur peuvent être plantés toute l’année, entre septembre et juin. Évitez Les périodes de fortes gelées et de grosses chaleurs.

Comment planter une spirée

En pleine terre

  • Creusez un trou de 2 à 3 fois le volume du pot ou une tranchée pour une plantation en haie
  • Ajoutez du terreau et du compost à la terre extraite
  • Plantez la spirée au niveau du collet au centre du trou
  • Rebouchez et tassez bien la terre au pied
  • Paillez pour garder le pied au frais durant l’été
  • Arrosez copieusement à la plantation et régulièrement, dès le sol est sec en surface, la première année après la plantation pour assurer la reprise

Pour une haie de spirées

  • Selon les variétés espacez les pieds de 0,60 m que vous planterez en quinconce
  • En couvre-sol, espacez les sujets de 0,50 m

En pot 

Le substrat doit être frais et drainant. Choisissez des petites variétés comme la Spiraea japonica ‘Nana’.

  • Installez-la dans un grand pot d’au moins 40 cm de diamètre pour autant de profondeur
  • Etalez une bonne couche de drainage (gravier ou billes d’argile)
  • Plantez dans un mélange de terre et de terreau pour arbustes, enrichi de compost
  • Paillez le pied
  • Arrosez abondamment sans laisser le substrat s’assécher entre deux arrosages
  • Rempotez tous les 2 ou 3 ans au début du printemps

Spirea japonica ‘Goldflame’ accompagné d’un Geranium magnificum.

Entretien et soins

Rustique parfois jusqu’à -20°C,  résistante à la sécheresse, une fois bien installée, la Spirée demande peu d’entretien.

En hiver, les jeunes pousses des espèces et cultivars précoces peuvent toutefois être abîmées par des gelées tardives.

Arrosez tous les 15 jours les deux premières années après la plantation pour assurer la reprise. Par la suite, la Spirée résistera de mieux en mieux à la sécheresse.

La Spirée s’adapte facilement à tous les types de sols, mais préfère les sols frais, pas trop secs. Paillez impérativement le pied des jeunes plants pour garder la la terre humide en été.

Tous les ans à l’automne, des apports copieux de compost ou d’engrais organique au printemps améliorent sa croissance et favorise sa floraison.

Pour les Spirées en pot, maintenez la motte toujours légèrement humide. Rempotez tous ans au début du printemps. En pot, les réserves nutritives s’amenuisent vite : pour stimuler la floraison, apportez deux fois par an, au printemps et en été, 1 à trois poignées d’engrais d’origine organique (fumier décomposé, compost, corne…).

Quand et comment tailler les spirées ?

Les Spirées peuvent ne pas être taillées néanmoins la taille permet d’obtenir une belle floraison et conserver un port bien dense et bien compact.

Les Spirées de printemps

Les spirées à floraison printanière, se taillent en mai-juin,  juste après la chute des fleurs.

  • Chaque année, après floraison, rabattez les rameaux défleuris, coupez soit les extrémités du rameau, soit le rameau à la base. Afin de conserver la vigueur du plant supprimez également le vieux bois à la base.
  • Chez une Spirée adulte trop encombrante, rabattez les rameaux à 1/3 de leur hauteur. Les spirées supportent très bien les tailles même sévères, n’hésitez à tailler plus court si nécessaire.

Les Spirées à floraison estivale

Les spirées d’été se taillent soit en fin d’été, soit en fin d’hiver. Supprimez les têtes fanées à la cisaille juste après la floraison pour favoriser une légère remontée florale en fin d’été ou début de l’automne.

  • Coupez quelques branches mortes à ras du sol tous les 2 ans pour laisser passer la lumière et stimuler la pousse de nouvelles branches.
  • Chez une Spirée adulte ou trop encombrante rabattez 1/3 des rameaux en fin d’hiver. Attention, une forte taille vous privera de fleurs l’année suivant la taille, n’effectuez cette opération que si besoin et de manière occasionnelle.

Maladies et ennemis éventuels

La Spirée est une plante robuste ne connaissant ni maladies, ni ravageurs redoutables. Elle peut parfois être attaquée par les cochenilles et les pucerons sans que cela soit grave : faites des pulvérisations d’eau savonneuse.

La Spirea japonica ‘Shirobana’ se pare de fleurs en camaïeu de rose et blanc.

Multiplication : bouturer la spirée

Certaines espèces de spirées drageonnantes ont tendance à se marcotter naturellement : au début du printemps, prélevez ces rameaux enracinés et replantez-les aussitôt à l’endroit choisi.

On peut par ailleurs, multiplier facilement la Spirée par boutures semi-ligneuses en juin (spirées de printemps) ou en août-septembre (spirées estivales). C’est la technique la plus simple et rapide.

Par boutures semi-ligneuses

  • Prélevez juste sous un œil, l’extrémité grêle d’une pousse semi-aoûtée de 10 à 15 cm (c’est-à-dire qui est en phase de transformation, du bois mou au bois dur)
  • Entaillez la base de l’écorce sur 5 cm
  • Supprimez les feuilles du bas mais conservez celles de l’extrémité
  • Plantez-les dans un mélange drainant de sable et de terreau spécial bouturage
  • Maintenir le substrat humide jusqu’à l’enracinement
  • Repiquez vos boutures en pots individuels jusqu’à l’automne suivant pour leur plantation définitive au jardin

L'associer au jardin

Avec leur abondante et lumineuse floraison et leur végétation bien dense, les Spirées sont précieuses dans une scène printanière comme dans des compostions estivales. Elles se plaisent dans tous les jardins naturels et champêtres pour des tableaux merveilleusement foisonnants, empreints de fraîcheur. Elles sont de tout premier ordre pour les aménagements paysagers.

Un exemple d’association champêtre : Spirea japonica ‘Little Princess’, des rosiers dont ‘Castor’ au premier plan, Alchemilla mollis et des géraniums vivaces.

Les spirées d’été s’associent avec bonheur avec d’autres grands arbustes à floraison estivale, dans un massif ou pour garnir un grand talus avec des Buddleias,  des Tamarix tetendra ou des rosiers à grandes fleurs.

Cultivées dans une plate-bande étroite et couverte de fleurs des pieds à la tête, la Spiraea nipponica ‘Snowmound ‘ et ses branches arquées, contrastent sur les masses ondoyantes d’un Céanothe arboreus Concha.

Entourez-les, dans un massif d’arbustes faciles à vivre, qui devanceront ou prendront le relais de leur magnifique floraison, d’un Fremontodendron californicum (en avril-mai-juin), de cistes arbustifs (en mai), de Prunus triloba multiplex, Prunus x cistena, Prunus tenella, Ribes sanguineum. Elles se prêtent bien aux plantations de groupes ; mêlez les spirées entre elles pour étaler les floraison et vous assurer une saison de fleurs !

Les espèces à floraison printanière feront merveille avec des seringats Philadelphus coronarius, des Deutzia, et des viornes, des berberis.

Les spirées à fleurs blanches (Spiraea Cinerea ‘Graciosa’, Spiraea nipponica ‘Snowmound) sont des incontournables des jardins blancs et romantiques.

Les cultivars de la Spiraea japonica aux feuilles vertes et aux fleurs roses (‘Double Play Gold’, ‘Anthony Waterer’) seront associés à des fleurs aux couleurs froides de rosiers blancs ou mauves, d’un Lilas nain  ‘Miss Kim’ et au feuillage argenté d’un Buddleia ‘Silver Anniversary’.

Les Spirées dorées (Spiraea betulifolia ‘Tor Gol’) seront accompagnées dans une haie champêtre, par le bambou sacré Nandina ‘Fire Power‘ ou le nuageux Eragrostis spectabilis.

Au premier plan d’une petite haie, accompagnez une Spiraea japonica ‘Nana’, d’autres spirées naines  et d’un Weigelia nain.

Dans un massif fleuri, associez-les avec des bulbes d’alliums ‘Globemaster’ ou christophii pour leurs pompons, côté herbacées, avec des géraniums vivaces aux fleurs bleu violet, des campanules, un Penstemon ‘Garnet’,  des grands iris à floraison tardive, des achillées, des lis d’été.

Un exemple d’association printanière : feuillage de la Spirea japonica ‘Goldflame’ et de l’Iris pallida, Geranium magnificum et quelques Allium christophii.

Installez à son pied une Clematis Diamantina ou Clematis ‘Veronica’s Choice’  qui grimpera dans son feuillage et prolongera le spectacle de sa floraison.

Ressources utiles

Articles connexes


Blog

Une spirée "pas comme les autres"

Vous connaissez les spirées de printemps ? Ces arbustes aux fleurs blanches qui bordent les...
Lire la suite +

Blog

Haie fleurie : quels arbustes planter, quand et comment ?

Adieu les haies de thuya, mornes et impénétrables, demandant une taille régulière et finissant par dépérir… Vive la haie mixte, libre, fleurie, champêtre, synonyme de biodiversité, de charme et d’entretien facile !
Lire la suite +
1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
(4 votes, moyenne: 3.75 sur 5)

4 réflexions au sujet de « Spirée, spirea : planter, tailler et entretenir »

  • manceau catherine

    Merci, c'est très complet et très clair, vraiment pro. Félicitations!

    Répondre
  • BEAGUE

    Bravo pour vos articles nourris de détails et précisions utiles.

    Répondre
  • Gourio

    où ont été prises les deux photos de jardin (Un exemple d’association champêtre : Spirea japonica ‘Little Princess’, des rosiers dont ‘Castor’ au premier plan...) ? Ce mixed border est magnifique !

    Répondre
    • Ingrid

      Bonjour !
      Ces photos ont été prises dans le jardin de Virginie D, paysagiste conceptrice mais aussi rédactrice pour Promesse de Fleurs, au jardin ! Nous avions publié un article sur son jardin, là : https://www.promessedefleurs.com/conseil-plantes-jardin/blog/un-jardin-naturel-dans-les-ardennes et elle a également un site internet : https://lesjardinsdarduinna.com/

      Cordialement, Ingrid

      Répondre
Laisser un commentaire