Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue

Le Poncirus : planter, entretenir et récolter les fruits

Le Poncirus en quelques mots

  • Le Poncirus trifoliata est un agrume résistant au froid
  • Il se cultive en pleine terre partout en France en plein soleil
  • Il offre une belle floraison blanche odorante
  • Ses fruits, les poncires, peuvent se manger cuites
  • Parce que ses rameaux portent des épines, il peut être utilisé en haie défensive.

Le mot de notre experte

Le Poncirus trifoliata est le seul agrume qui peut pousser en pleine terre, dans toutes les régions du territoire. On doit cette particularité à sa grande rusticité puisqu’il peut résister à des températures jusqu’à – 20°C. Pour autant, on peut aussi le cultiver en pot et il passera l’hiver à l’extérieur sans aucune difficulté.

Les principaux atouts de cet arbuste aux feuilles caduques résident dans sa délicate floraison printanière blanche, odorante et mellifère, sur bois nu. Une floraison suivie de l’apparition de fruits ronds qui grossissent durant l’été. De verts au tout début, les poncires deviennent progressivement jaunes. Le Poncirus trifoliata est également remarquable par ses rameaux couverts d’épines qui permettent de l’utiliser dans une haie défensive.

Il faut lui offrir un emplacement bien ensoleillé et surtout abrité des vents froids. Il se plaît dans un sol acide ou neutre, pourvu qu’il soit drainant.

Botanique et description

Fiche d'identité

Nom latin : Poncirus trifoliata

Famille : Rutacée

Noms communs : citronnier épineux, citronnier du Nord, oranger trifolié

Floraison : entre mars et mai

Hauteur : jusqu'à 4 mètres

Exposition : plein soleil ou mi-ombre lumineuse

Drainant, neutre à acide

Rusticité : jusqu'à - 20°C

Le Poncirus trifoliata est un grand arbuste de la famille des Rutacées, famille qui regroupe tous les agrumes et en particulier les Citrus qui nous offre une palette complète de fruits comestibles allant de l’orange au pamplemousse en passant par le citron.

Originaire de Corée, du Japon et de Chine septentrionale, il aurait été introduite en Europe en 1850. C’est d’ailleurs la variété type qui y serait la plus répandue. Plus rarement, on rencontre quelques cultivars : le Poncirus trifoliata ‘Flying Dragon’, également appelé Hiryu, se reconnaît à ses branches tortueuses qui lui confère un port étonnant. Moins tolérant au froid que l’espèce type, ce cultivar est utilisé comme porte-greffe pour obtenir des agrumes nains, plus costauds face aux vents. Poncirus trifoliata monstrosa est une obtention américaine suite à une mutation, ne dépassant pas 2 mètres et portant lui aussi des ramifications tordues et vrillées. Ces deux cultivars commencent à être introduits dans les jardins de par leur ramification particulière qui en font des arbres ornementaux du plus bel effet.

Quant à Poncirus trifoliata ‘Rubidoux’, il est essentiellement utilisé comme porte-greffe pour d’autres agrumes, de par sa rusticité et sa résistance aux maladies.

Il existe une autre espèce, beaucoup plus rare, le Poncirus polyandra, originaire de Corée et de Chine du Nord, au feuillage caduc à semi-persistant, qui donne des fruits orangés.

Cet arbuste au port arrondi et buissonnant pousse sur un tronc unique. Il produit une racine pivotante qui pousse en profondeur, ce qui lui permet de bien résister à la sécheresse mais aussi d’être bien peu exigeant quant à ses conditions de culture. Si dans sa zone de culture d’origine, il peut atteindre 8 mètres, en Europe, il ne dépasse guère 4 mètres de développement en tous sens. En revanche, cultivé en pot, il aura des dimensions beaucoup plus modestes.

poncirus trifoliata

Le Poncirus trifoliata est un agrume résistant au froid

Ce bel arbuste particulièrement ornemental et décoratif de la famille des agrumes a la particularité de pousser en pleine terre, même au nord de la Loire. Il est en effet capable de résister à des températures descendant jusqu’à – 15°C, voire -20°C s’il est bien installé à l’abri des vents froids.

Il trouve donc sa place dans de nombreux jardins d’autant plus que ce citronnier épineux se distingue par une belle floraison blanche, qui dégage un parfum agréable et doux. Entre les mois de mars à mai, selon le climat,, le Poncirus trifoliata se couvre de fleurs blanches en forme de coupes qui portent 5 grands pétales et 20 étamines. Dans son pays d’origine, le Poncirus fleurit dès la fin de l’hiver et jusqu’au début du printemps. Ces fleurs aux pétales pratiquement translucides ont la particularité d’éclore sur le bois nu. Si les conditions de culture plaisent au Poncirus, il n’est pas rare qu’une seconde floraison intervienne au début de l’automne.

poncirus trifoliata

Les fleurs blanches à 5 pétales du Poncirus ont la particularité d’éclore sur bois nu

Le Poncirus trifoliata a un feuillage caduc ou semi-persistant sous climat doux. Les feuilles trifoliées et ovales, de 3 à 4 cm de longueur, naissent vert clair avant de devenir vert foncé et légèrement brillantes en été. En automne, elles se parent d’or. Comme les fleurs, les feuilles sont légèrement aromatiques.

Les branches du Poncirus trifoliata portent de longues épines acérées et crochues vert foncé qui s’avèrent décoratives et originales en hiver, lorsque les feuilles sont tombées. La présence de ces épines fait du Poncirus un arbuste idéal pour une haie défensive. En revanche, il faut éviter de le planter sur des lieux de passage fréquenté par des enfants ou des animaux domestiques.

La floraison est suivie d’une fructification qui se développe lentement en été pour arriver à maturité en automne. C’est d’ailleurs à cette époque que le Poncirus donne la pleine ampleur de sa beauté puisque les feuilles dorent autour de petits fruits orange. Les fruits appelés poncires sont couverts d’une écorce veloutée et duveteuse, verte puis jaune à orangée.

Poncirus trifoliata

Les différents degrés de maturité du fruit qui mûrit tout au long de l’été

Gros de 3 à 5 cm de diamètre, ils embaument. Ils restent longtemps sur l’arbre, bien après la chute des feuilles. C’est un spectacle assez magique pour les yeux. Les poncires contiennent de nombreuses graines. Crues, les poncires sont particulièrement acides et amères. De plus, de par la présence de poncirine, elles ne sont pas comestibles car elles provoquent des problèmes intestinaux. Mais on peut les consommer cuites.

Les principales variétés

Encore peu développé en Europe, le Poncirus trifoliata est la variété type. On le nomme ainsi pour la forme de ses feuilles en trois folioles.

Poncirus trifoliata - Citronnier épineux

Période de floraison Avril à Mai

Hauteur à maturité
4.00 m

C'est le seul agrume qui se cultive en pleine terre partout en France

Il existe une autre variété, le Poncirus trifoliata ‘Flying Dragon’ de croissance plus lente, beaucoup utilisé en bonsaï. Cette variété tient son originalité de ses tiges torsadées. Le Poncirus trifoliata ‘Zig Zag’ bénéfice des mêmes caractéristiques que l’espèce type mais avec des rameaux beaucoup plus tortueux.

Plantation

Où planter ?

Parce que c’est un agrume, le Poncirus trifoliata a besoin de soleil. Offrez-lui donc un emplacement très ensoleillé, éventuellement à mi-ombre lumineuse dans les régions les plus au sud, si possible à l’abri des vents froids dans les régions aux hivers moins cléments. Les vents glacés peuvent en effet abîmer les fleurs et compromettre la fructification.

Au niveau du sol, le Poncirus se développe bien dans une terre neutre à tendance acide, mais surtout bien drainée. Un sol gorgé d’eau lui serait fatal en hiver. Il craint toutefois les sols calcaires et apprécie un sol enrichi de matières organiques.

En pot, le Poncirus a besoin d’un bac très profond qui sera rempli de terreau pour agrumes ou plantes méditerranéennes, mélangé à un peu de terre de jardin. N’oubliez de déposer un fond du contenant une bonne couche de graviers ou de billes d’argile pour faciliter le drainage. Un rempotage tous les 3 à 4 ans est recommandé, entrecoupé de surfaçages.

Quand planter ?

La période la plus propice pour planter le Poncirus est le printemps, en mars ou avril, ou à la rigueur en septembre-octobre dans les zones au climat plus doux.

Comment planter ?

  1. Creusez un trou de 80 cm en tous sens
  2. Enrichissez la terre avec une fumure bien décomposée ou du compost
  3. Placez le Poncirus trifoliata dans le trou en veillant à ne pas enterrer le collet
  4. Rebouchez le trou et tassez au pied
  5. Arrosez abondamment.
  6. Paillez le pied pour limiter les arrosages

Si vous voulez utiliser le Poncirus dans une haie défensive, espacez chaque pied de 1 à 2 mètres.

Entretien

Le citronnier épineux est un arbuste facile à vivre. L’année qui suit la plantation, il a besoin d’arrosages réguliers, surtout en période de végétation et de fructification pendant l’été. Ensuite, les arrosages pourront être espacés. De par son système racinaire profond, il résiste assez bien à la sécheresse.

Poncirus trifoliata

Le citron épineux doit être arrosé l’année qui suit la plantation. Ensuite, Il s’adapte et supporte la sécheresse

Si vous cultivez votre Poncirus en pot, les arrosages doivent être réguliers. Vous pouvez laisser sécher le substrat entre deux arrosages. Un apport d’engrais une fois par mois est recommandé.

La taille n’est pas obligatoire et surtout dangereuse de par la présence des épines. Elle permet simplement d’éliminer quelques branches mortes à la fin du printemps. Elle peut également être nécessaire si vous avez planté le Poncirus dans une haie. Dans ce cas, munissez-vous de gants épais.

Le Poncirus est très peu sujet aux maladies et parasites. C’est une des raisons pour laquelle on l’utilise comme porte-greffe ! Très rarement, il peut être atteint de l’anthracnose et de fumagine, due à la présence de pucerons. Les mineuses des feuilles ou les mouches méditerranéennes des fruits peuvent aussi s’y attaquer, mais ceci reste anecdotique.

La multiplication

La multiplication par semis est assez simple mais on peut aussi bouturer.

Le semis

Le semis de Poncirus est assez simple et facile à réussir à la différence des autres agrumes. Les graines, fraîches et tout justes prélevées des fruits, se sèment au printemps dans un mélange de terreau et de sable, juste recouvertes d’un centimètre de terre. Avant de les semer, faites-les tremper une nuit dans de l’eau tiède. Maintenez les caissettes à une température de 20 à 25 °C. Les graines germent en 2 à 3 semaines. Lorsque les plantules ont trois feuilles, repiquez-les en godets que vous pourrez laisser à l’extérieur.

Il faut toutefois attendre 7 à 8 ans avant qu’il ne fleurisse et fructifie.

Le bouturage

  • En juillet ou août, prélevez l’extrémité d’un rameau de 15 à 20 cm
  • Eliminez les feuilles sur la moitié inférieure du rameau
  • Plantez dans un mélange de terreau de bouturage et de sable
  • Arrosez sans excès par pulvérisation. Le substrat doit être humide sans être gorgé d’eau
  • Maintenez vos boutures à 22 °C en mini-serre, sous cloche ou film plastique

Association

Le Poncirus trifoliata se suffit à lui-même en isolé dans une pelouse ou au centre d’un massif entouré d’une petite haie de buis.

Si vous voulez l’utiliser dans une haie défensive, vous pouvez le planter aux côtés d’un cognassier du Japon blanc (Chaenomeles spéciosa), d’un Berbéris thunbergii, d’un Prunus spinosa à la jolie floraison printanière blanche et d’un argousier.

Poncirus trifoliata

Pour constituer une haie défensive, plantez le Poncirus trifoliata aux côtés d’un prunus spinosa, d’un berbéris et d’un cognassier du Japon (Chaenomeles speciosa)

Le saviez-vous?

Les fruits du citronnier épineux ressemblent à de petits citrons verts en début de fructification. Ils ne sont pas consommables crus car très désagréables en bouche. La peau est très épaisse et la pulpe très amère. En revanche, on peut les consommer en marmelade ou en confiture très sucrée mais il faut s’armer de patience car une poncire peut contenir jusqu’à 50 graines ! On peut aussi en faire du vin.

En Chine, la poncire parfume le thé.

Pour aller plus loin

Découvrez toute notre collection d’agrumes communs 

D’autres agrumes affichent une certaine originalité : citron caviar, main de Bouddha et autres combawas 

Tout ce que vous devez savoir sur la culture des agrumes : Citronniers, orangers et autres agrumes : cultiver en pot et au jardin. 

Pour tout savoir sur l’hivernage des agrumes : Agrumes : comment les hiverner et les protéger du froid en hiver. 

Articles connexes


Blog

Poncirus trifoliata, un agrume d'ornement qui manque pas de piquant.

Appelé aussi Citronnier épineux, le Poncirus trifoliata est un arbuste intéressant à plus d'un titre: il...
Lire la suite +

conseil

Agrumes : 15 questions réponses sur leur culture

Lire la suite +
1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire