Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue

Le Mizuna : semer, cultiver

Le mizuna en quelques mots

  • C’est un chou japonais ancien traditionnellement cultivé dans l’ancienne cité impériale de Kyoto
  • Ce légume feuille au petit goût poivré se déguste en mesclun, ou cuit comme les épinards
  • On sème les graines de mizuna au printemps ou à l’automne dans toute bonne terre de jardin restant fraîche
  • Il fait une excellente salade d’hiver
  • Rustique, peu exigeant, il regorge de qualités, tant gustatives que nutritives

Le mot de notre experte

Le mizuna –Brassica Rapa  est un légume feuille d’origine japonaise, de la famille des choux, déjà cultivé dans l’ancienne ville impériale de Kyoto : il fait partie de ces légumes, les « Kyo-Yasai », d’une qualité gustative exceptionnelle dont se délectait l’empereur ! Cette salade japonaise connue surtout des amateurs de cuisine asiatique, mérite une place dans nos potagers au même titre que d’autres délicieuses verdures !

Ses feuilles possèdent une saveur légèrement poivrée, plus douce cependant que celles de la roquette. A côté du Chou Mizuna classique aux feuilles vigoureuses vertes dentelées, on trouve une variété rouge au petit goût de moutarde.

En cuisine, côté recettes, il se consomme aussi bien cru que cuit : en mesclun ou rapidement sauté au wok, en soupe ou braisé comme les épinards ou comme condiment pour aromatiser les cornichons au vinaigre.

Peu calorique, riche en antioxydants et en vitamines C, K et A, ce chou japonais est un super-aliment qui possède des propriétés médicinales très intéressantes.

Facile de culture, il se contente d’un sol frais et bien fumé. Ne craignant pas le froid mais redoutant la chaleur qui favorise sa montée en graine, la meilleure période pour le cultiver est de septembre à mai.

Voici comment le semer et bien le cultiver !

chou japonais, moutarde japonaise, brassica rapa

Description et botanique

Fiche d'identité

Nom latin : Mizuna

Famille : Brassicacées

Noms communs : Mizuna, Chou-salade

Floraison : Mai-juin

Hauteur : 0,15 à 0,40 m

Exposition : Soleil, Mi-ombre

Sol : bien drainé, frais

Rusticité : -12°C

Le Mizuna, en latin ‘Brassica rapa également appelé « moutarde japonaise » et « chou-salade »  est une plante potagère de la grande famille des Brassicacées, comme les choux, le navet, la moutarde et le rutabaga qui compte pas loin de 4000 espèces. Ce chou japonais ancien, est originaire des régions côtières du nord de la Chine, de la Corée et du Japon. Il fait partie des « Kyo-Yasai », ces légumes très goûteux traditionnellement cultivés jusqu’à la fin de l’ère Edo (1868) dans la région de Kyoto, ancienne ville impériale. Seuls quelques légumes comme le Shôgoin-Daikon, une espèce de radis blanc, sont reconnus officiellement comme des « Kyô-yasai ».

Dans nos jardins, on cultive essentiellement le Brassica rapa japonica, syn. Brassica rapa nipposinica et le Brassica campestris qui sont des espèces bisannuelles ou annuelles.

Ce légume feuille forme une rosette de feuilles haute de 15 à 25 cm, s’étalant sur 25 cm environ.  Il produit de nombreuses feuilles vert tendre à vert émeraude, laciniées à côtes blanches plus ou moins proéminentes, semblables à celles de la roquette ou du pissenlit. Le Mizuna ‘Kyoto’ est une variété de chou asiatique qui se distingue par ses rosettes de grosses feuilles aux allures de chicorée frisée portées par de longs pétioles blancs. Certaines variétés diffèrent de l’espèce type par leurs jolies feuilles pourpres.

chou japponais, moutarde japonaises

Les feuillages très découpés et divers de la Mizuna. Mizuna pourpre au centre (Photo : F. Delventhal)

Les feuilles se raréfient dans la partie inférieure. Elles possèdent une saveur à la fois douce, piquante et légèrement poivrée qui a valu à ce chou salade japonais le surnom de « moutarde japonaise ». La croissance est rapide et il se récolte de juillet à décembre. Les jeunes pousses du mizuna se consomment surtout crues en salade et mesclun mais aussi cuites à la manière des épinards pour les feuilles plus âgées.

Comme chez tous les crucifères, la floraison qui a lieu en mai-juin, prend la forme de grappes de fleurs composées de 4 pétales jaunes positionnés en croix. Elle est suivie par des siliques déhiscentes contenant des semences que vous pourrez récolter en vue de vos futur semis.

Le mizuna est une sorte de chou encore confidentiel en Europe où il fut introduit après la Seconde Guerre mondiale.

Semis et plantation du mizuna

Où le semer ?

Bien résistant au froid (jusqu’à-12°C), le mizuna peut être cultivé dans toutes les régions. Il se cultive au soleil ou à mi-ombre dans le sud de notre pays et partage les mêmes exigences que tous les choux : il a besoin d’un sol profond, bien travaillé, frais mais bien drainé, qui ne se dessèche pas. Cependant, il s’accommodera de toute bonne terre de jardin. C’est un légume gourmand qui réclame une terre bien fumée en compost, riche en azote.

On le cultive au potager avec d’autres légumes-feuilles, il trouvera aussi sa place en pot ou en jardinière sur le balcon ou la terrasse ou en intérieur dans un potager de poche qui permettra de le récolter toute l’année.

Quand semer le mizuna ?

Le mizuna se sème sous abri chauffé de février à mai lorsqu’aucune gelée n’est plus à craindre. La chaleur peut provoquer sa montée à graines prématurée. C’est pourquoi, il est préférable de le semer dès avril, pour une récolte en tout début d’été et, de reprendre les semis à partir du mois de septembre jusqu’en décembre pour profiter d’une récolte hivernale. Astuce : échelonnez les semis, vous allongerez ainsi la période de récolte ! La température de germination du Chou Mizuna se situe autour de 14°C : d’octobre à décembre, semez sous châssis ou sous tunnel non chauffé.

Comment semer le mizuna ?

Sous abri

  • Semez les graines à une profondeur d’ 1 à 2 cm dans un bon terreau pour semis ou une terre tamisée
  • Recouvrez les graines avec un peu de terreau
  • Maintenez le substrat humide mais non détrempé
  • Lorsque les plants sont au stade de 4 feuilles, éclaircissez et repiquez-les au jardin, espacés de 20 cm

Semis direct

Les graines de mizuna se sèment dans une terre bien amendée en compost et finement travaillée.

  • Ameublissez la terre en profondeur et enrichissez-la avec du compost,
  • Semez les graines dans des sillons profonds d’un ou deux centimètres, espacés de 20 centimètres,
  • Recouvrez d’une fine couche de terre,
  • Tassez et arrosez en pluie légère,
  • Maintenez le sol humide jusqu’à la levée (environ 14 jours),
  • Lorsque les plantules sont bien développées, éclaircissez en ne conservant qu’un plant tous les 20 cm environ.
chou japonais, moutarde japonaise, brassica rapa

Jeunes plantules de Mizuna (Photo : Isaac’licious) et plan plus développé (Photo : Ayako Ezaki)

Culture et entretien et associations

Rustique, le Mizuna est peu contraignant une fois installé. Arrosez régulièrement en été, surtout en cas de sécheresse prolongée pour maintenir le sol humide : sa seule faiblesse est sa tendance à monter en graines rapidement lors des épisodes de fortes chaleurs. Paillez avec des feuilles mortes pour maintenir une fraîcheur suffisante au pied afin de limiter les arrosages.

Insensible aux maladies, il vous suffit de protéger simplement ses jeunes pousses de l’appétit des gastéropodes : découvrez nos 7 façons de lutter efficacement et naturellement contre les limaces.

En hiver, en cas de fortes gelées annoncées, protégez vos plants de mizuna par un voile d’hivernage.

En compagnonnage, il se plaira aux côtés du maïs et de la mâche, et autres salades. Comme les choux, le Minuza est un gourmand, il est important d’effectuer des rotations de culture sur les parcelles : attendez 1 ou de 2 ans avant d’en replanter au même endroit.

Récolte, conservation et utilisation

La récolte des feuilles : La récolte se fait environ 4 à 6 semaines après le semis, au fur et à mesure des besoins en coupant au couteau à les feuilles à la base de la rosette.

chou japonais, moutarde japonaise, brassica rapa

Coupez  la rosette à sa base pour la récolter

Conservation : Comme toutes les salades, le mizuna ne se conserve que quelques jours dans le bac à légumes du réfrigérateur.

Utilisation : Le Chou Mizuna se consomme aussi bien cru que cuit. Il se mélange à merveille dans un mesclun, avec d’autres feuilles comme la laitue et la roquette, sauté au wok, en soupe, cuit comme des épinards, avec du poisson ou finement émincé sur une pizza. Il peut aussi constituer un délicieux pesto sur des pâtes ou encore parfumer les conserves au vinaigre comme les cornichons. Il est traditionnellement préparé en sauce « namuru » dans la cuisine asiatique.

Chou japonais, moutarde japonaise

Le Mizuna est délicieux consommé cru dans des salades

Bienfaits et propriétés du mizuna

D’un point de vu diététique, ce chou japonais est remarquable : peu calorique, il regorge d’anti-oxydants, de vitamine A, C, K, contient du calcium. Riche en acide folique et fibres. Il aide à la coagulation sanguine, renforce les os, les yeux et le système immunitaire.

Multiplication du mizuna

Le mizuna se multiplie facilement par semis (voir notre partie semis plus haut).

Ressources utiles

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire

Plantfit,

Plantez adapté

 

Plantfit c’est notre tout nouveau service de conseils personnalisés. Gratuit, cet outil apporte à chacun des recommandations équivalentes à celles d'un bon jardinier et permet de sélectionner les végétaux les mieux adaptés à son jardin et à ses compétences en jardinage.

Que vous soyez débutant ou expérimenté, vous pouvez ainsi (re)découvrir les caractéristiques uniques de votre jardin et choisir les plantes qui pourront s’y épanouir sans difficultés. Observer et s’inspirer de la nature permet d’obtenir de meilleurs résultats. C’est aussi le premier pas vers une démarche de jardinage responsable !

 

Conseils sur mesure

Solution brevetée, Plantfit analyse les paramètres de votre jardin puis les croise avec les facteurs clés de réussite de chaque plante (zone climatique, exposition soleil et vent, type de sol, savoir-faire requis), établis d’après notre base de connaissances pour chacune des 12 000 plantes de la pépinière. Nous intégrons également à notre algorithme vos souhaits de couleur, hauteur ou style de massifs recherchés. 

 

Plantfit c’est tout simple !

Laissez-vous guider et répondez en quelques minutes à notre questionnaire. C'est une étape indispensable pour que nous puissions vous présenter le profil de votre jardin en quelques lignes, puis vous conseiller des plantes naturellement adaptées :

1- Organisez votre jardin ou votre terrasse en différents espaces

2- Répondez à nos questions sur les différents paramètres clés de chaque espace

3- Naviguez sur le site et pour chaque plante sélectionnée, découvrez si celle-ci est adaptée ou non à ces espaces, et pourquoi.

 

Que verrez-vous pour chaque plante ?

Cette plante nous paraît inadaptée à votre jardin ou votre massif
Cette plante nous paraît assez adaptée à votre jardin ou votre massif
Cette plante nous paraît bien adaptée à votre jardin ou votre massif !
Cette plante est peut-être un peu trop volumineuse pour votre massif 
Cette plante présente des caractéristiques ornementales que vous recherchez

Nos recommandations sont disponibles pour les végétaux d’ornement. Les plantes potagères et les fruitiers arriveront dans un second temps. 

 

À tout moment et d’un simple clic, vous pouvez choisir d’activer ou de désactiver Plantfit de votre navigation sur le site.

 

Compléter votre questionnaire >>>  Créer mon Jardin