Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue

Le haricot d'Espagne : semer, cultiver et récolter

Le haricot d'Espagne en quelques mots

  • Cousin de nos haricots (Phaseolus vulgaris), membre de la famille des Fabacées, le haricot d’Espagne (Phaseolus coccineus) est originaire des hauts plateaux d’Amérique centrale
  • Cette plante herbacée vivace mais gélive est cultivée comme une plante annuelle sous nos contrées
  • Le haricot d’Espagne est une plante grimpante qui produit des tiges volubiles pouvant atteindre 4 mètres de long
  • C’est une plante tout à la fois ornementale de par ses jolies grappes de fleurs écarlates et potagère puisque ses gousses se consomment fraîches ou sèches
  • Son semis et son entretien sont simples à mener dans toute bonne terre de jardin

Le mot de notre experte

La littérature nous dit que le haricot d’Espagne attire les colibris ! Reconnaissons qu’il y a peu de chance que vous en croisiez dans votre jardin. Pour autant, vous pouvez adopter le haricot d’Espagne (Phaseolus coccineus) pour sa magnifique floraison en grappes de couleur rouge écarlate. Ses fleurs sont en outre pollinisatrices et feront le bonheur (chez nous !) des abeilles et bourdons.

Plante grimpante particulièrement luxuriante, le haricot d’Espagne pourra s’entortiller à souhait sur une treille ou une pergola. Et vous profiterez en plus de ses longues gousses comestibles qui se consomment comme nos haricots communs (Phaseolus vulgaris). Quant aux graines, joliment panachées d’une palette de couleurs suivant les variétés, elles bénéficient d’une délicieuse saveur.

Originaire des hauts plateaux d’Amérique centrale, le haricot d’Espagne est une plante vivace qui produit des racines charnues, semblables à des tubercules. Sous nos latitudes, les températures négatives ont fait du haricot d’Espagne une plante annuelle, étonnante à plus d’un titre, qui mérite pourtant une large place dans nos jardins occidentaux.

 

Description et botanique

Fiche d'identité

Nom latin : Phaseolus coccineus

Famille : Fabacées

Noms communs : haricot d'Espagne, haricot écarlate, haricot-fleur, haricot à bouquet

Floraison : estivale

Hauteur : jusqu'à 4 mètres

Exposition : ensoleillée

Sol : ordinaire

Rusticité : non rustique

Peu connu en France, le haricot d’Espagne n’en est pas moins la troisième espèce de haricots la plus cultivée au monde. Dans de nombreux pays sud-américains ou méditerranéens, les populations se régalent du haricot d’Espagne soit en longues gousses vertes, soit sous la forme sèche de ses graines.

Haricot d'Espagne - phaseolus coccineus

Planche botanique

Membre de la famille des Fabacées, Phaseolus coccineus est d’ailleurs riche d’une multitude de variétés, toutes issues d’une variété sauvage que l’on rencontre encore dans les zones marécageuses humides du nord du Mexique. C’est d’ailleurs en Amérique centrale que le haricot d’Espagne puise ses origines, du côté du Honduras, du Guatemala et du Mexique. Des fouilles archéologiques ont mis à jour des graines de la variété sauvage à Durango et à Puebla, et dans les grottes de Tamaulipas au Mexique, où les peuples de l’Anahuac l’ont progressivement domestiqué.

C’est probablement au XVIe siècle que le haricot d’Espagne fait son entrée sur le sol européen, apporté par les Espagnols, au même titre que nos haricots verts (Phaseolus vulgaris). Au XVIIIe siècle, il faisait partie intégrante des jardins anglais qu’il ornait de ses fleurs à la couleur éclatante. C’est d’ailleurs ce rouge très voyant qui attire les colibris qui vivent dans les vallées profondes des montagnes du Mexique. Un site ornithologique américain place même le haricot d’Espagne parmi les plantes les plus visitées par les colibris. Sous nos contrées, on se contentera des bourdons, abeilles domestiques ou charpentières et autres insectes pollinisateurs qui apprécient aussi les fleurs du haricot d’Espagne. Ce sont d’ailleurs ces insectes qui assurent la pollinisation et par là même la fructification.

Le haricot d’Espagne est une plante vivace, cultivée comme une annuelle chez nous, de par sa non-rusticité. Elle est en effet dotée d’une racine pivotante tubérisée, semblable aux tubercules des dahlias. Ces racines charnues sont riches en amidon (mais aussi en substances toxiques) et entrent d’ailleurs dans le menu de certaines ethnies d’Amérique centrale.

Cette plante ornementale et vivrière bénéficie d’un port grimpant. Ses tiges volubiles s’enroulent et s’entortillent autour des supports qu’on veut bien lui offrir, treille, grillage, pergola ou clôture quelconque. Elles peuvent atteindre 4 mètres de long, 2.5 à 3 mètres plus sûrement.

Son feuillage caduc est vert moyen. Les feuilles alternes, trifoliées et ovales se terminent par une pointe (acuminées), évoquant une forme de cœur. Elles présentent des nervures claires. Certaines variétés bénéficient d’un feuillage légèrement pourpré sur le revers.

Nous l’avons déjà souligné mais la floraison est remarquable et mérite à elle seule que le haricot d’Espagne soit invité dans votre jardin. De juin à septembre, la plante se couvre de grappes d’une vingtaine de centimètres, constituées de fleurs papilionacées de couleur rouge écarlate brillant. D’autres variétés fleurissent en rouge et blanc, en orange ou en blanc.

Haricot d'Espagne - phaseolus coccineus

Les fleurs du haricot d’Espagne peuvent prendre des teintes rouge écarlate, orangés ou bicolores

Ces fleurs donnent naissance à des longues gousses vertes comestibles, plates au début, puis renflées car garnies de graines à deux valves déhiscentes, de couleurs multiples suivant les variétés. Blanches marbrées de rouge, roses mouchetées de rouge, bronze, brunes, violet noir… ces graines se parent de couleurs originales.

Mais leur originalité ne s’arrête pas là puisque ces graines de haricot d’Espagne sont dites de germination hypogée. Concrètement, à la différence des haricots communs, au moment de la germination, les cotylédons restent en terre alors que la tige sort, déjà surmontée des premières feuilles. Chez le haricot commun, les cotylédons sortent de terre, accrochés à la tige.

Haricot d'Espagne - phaseolus coccineus

Lors de la germination, à la différence des haricots communs (à droite), les cotylédons restent en terre.

Le haricot d’Espagne hérite certainement cette spécificité de ses origines montagnardes, aux alentours de 2000 à 3000 mètres d’altitude. De même, les graines germent à des températures relativement basses, de l’ordre de 15 à 17 °C. Il faut environ 4 à 5 mois pour que les graines parviennent à maturité.

Les différentes variétés de haricot d'Espagne

Il existe des centaines de variétés de haricots d’Espagne, issues des formes locales cultivées aux quatre coins du monde. Toutes ont des caractéristiques différentes, certaines variétés étant plus cultivées pour leur aspect ornemental, d’autres pour la consommation de leurs gousses ou la récolte des graines.

Les variétés à la floraison rouge

Haricot d'Espagne Scarlet Emperor Bio - Ferme de Sainte Marthe Graines

Période de floraison Mai à Août

Hauteur à maturité
3.00 m

Cette variété aux longues tiges de presque 4 m offre des fleurs rouge vif et des graines violet pourpre mouchetées de noir. Les gousses atteignent 30 cm, C'est une variété très vigoureuse, parfaitement adaptée aux climats frais.

Haricot d’Espagne Prijswinner rouge Graines

Période de floraison Mai à Juil.

Hauteur à maturité
4.00 m

Cette variété de haricot d'Espagne propose de longues grappes de fleurs rouge écarlate et des gousses d'environ 30 cm

Haricot d'Espagne Enorma - Haricot fleur Graines

Période de floraison Mai à Août

Hauteur à maturité
3.00 m

Haute de 3 m, cette variété de haricot d'Espagne fleurit en rouge orangé et produit des gousses de 25 à 50 cm

Les variétés à la floraison bicolore

Haricot d'Espagne St. George - Haricot-fleur Graines

Période de floraison Mai à Août

Hauteur à maturité
4.00 m

Cette variété propose des fleurs rouges et blanches, des gousses plates de près de 30 cm et des grains bruns marbrés de noir

Haricot d'Espagne nain Hestia - Haricot-fleur Graines

Période de floraison Mai à Août

Hauteur à maturité
45 cm

Cette variété aux fleurs corail et blanche est naine. Ses plants ne dépassent pas 40 à 50 cm. Pour autant elle produit des gousses délicieuses

Les variétés à la floraison blanche

Haricot d'Espagne Moonlight - Haricot-fleur Graines

Période de floraison Mai à Août

Hauteur à maturité
4.00 m

Une jolie floraison blanche pour cette variété aux gousses très tendres et très sucrées

Le semis de haricots d'Espagne

Où semer ?

Les haricots d’Espagne ne se montrent guère exigeants en matière de conditions culturales. Une bonne terre de jardin riche et bien drainée leur suffit amplement. Mais ils acceptent aussi les sols plus frais. Le sol devra être ameubli et débarrassé de ses mauvaises herbes et cailloux.

Le haricot d’Espagne apprécie une exposition au soleil sauf dans les régions aux étés chauds où il lui faudra la mi-ombre. En revanche, offrez-lui une situation abritée des vents.

Quand semer ?

En pleine terre, le haricot d’Espagne se sème dès que les risques de gelée sont écartés, mi-mai au nord de la Loire, en avril plus au sud. Originaire des montagnes d’Amérique centrale, le haricot d’Espagne germe à des températures comprises entre 15 et 20 °C.

Vous pouvez aussi choisir l’option de semer au chaud dans les régions aux hivers plus longs. Le haricot d’Espagne ayant un cycle assez long (de l’ordre de 90 à 100 jours entre le semis et la récolte des gousses immatures), on peut semer dès mars sous châssis chaud. Ensuite, il suffira de repiquer dès que les gelées seront achevées.

Comment semer ?

Comme les autres haricots, le haricot d’Espagne se sème en poquets de 3 à 4 graines, séparés de 50 cm les uns des autres. Si vous semez en ligne, mettez au moins 80 cm entre chaque sillon. Les graines se plantent à environ 5 cm de profondeur.

Il faudra maintenir la terre humide jusqu’à la levée des graines qui intervient une dizaine de jours après le semis.

L'entretien des haricots d'Espagne

La priorité pour les haricots d’Espagne, ce sont les rames si vous avez décidé de les cultiver au potager. Vous pouvez aussi faire le choix de les faire grimper le long d’une treille ou sur une pergola pour ombrager une terrasse. Toujours est-il que dans le potager, les rames sont indispensables. Plusieurs solutions s’offrent à votre imagination : en tipi ou en tente canadienne pour amuser les enfants, grâce à des fils tendus entre des piquets, des fers à béton ou des bambous, avec un filet à ramer, ou encore un grillage à poules. Les tiges s’enroulent facilement autour de leurs supports.

Haricot d'Espagne - phaseolus coccineus

Il existe mille et une façons de ramer les haricots d’Espagne

Les arrosages seront réguliers par temps chaud, surtout au moment où les fleurs se transforment en gousses. Des arrosages réguliers évitent aussi aux fleurs de tomber. Pour limiter les arrosages, n’hésitez pas à pailler. De même, le binage sera suivi.

Un buttage est également recommandé lorsque les plants auront atteint 15 à 20 cm.

Peu sensible aux maladies habituelles du haricot, le haricot d’Espagne peut toutefois subir des attaques de colonies de pucerons qui peuvent affaiblir la plante. Des prédateurs naturels comme la coccinelle aident à gérer l’infestation. Virginie nous livre aussi ses secrets pour identifier les pucerons et les traiter.

Quant aux jeunes plants, ils sont très convoités par les limaces. N’hésitez pas à aller consulter les 7 façons de lutter efficacement et naturellement contre cette ennemie vorace. 

Les bonnes associations avec le haricot d'Espagne

En tant que Fabacée, au potager, le haricot d’Espagne apprécie la présence des pommes de terre, des betteraves, de la carotte, de l’aubergine, du maïs et des courges. En revanche, la plantation à ses côtés des alliacées (ail, échalote, oignon et poireau) ne lui convient guère tout comme celle des petits pois.

Si vous cultivez le haricot d’Espagne uniquement pour des raisons ornementales, associez-le aux ipomées, à des pois de senteur, aux fleurs tire-bouchon (Phaseolus caracalla) ou aux capucines.

Haricot d'Espagne - phaseolus coccineus

Associés aux ipomées, pois de senteur et capucines, les haricots d’Espagne formeront un joli tableau coloré ou habilleront un mur disgracieux.

La récolte, la conservation des haricots d'Espagne

Il y a deux périodes pour récolter les haricots d’Espagne. La première intervient lorsque les gousses sont formées de la même façon que les autres haricots. Suivant les variétés, les gousses se cueillent lorsqu’elles atteignent 15 à 20 cm de long. Intervenez avant que les graines ne se forment car les gousses deviennent vite filandreuses. Tant qu’elles sont plates, les gousses sont excellentes. Lorsqu’elles grossissent, elles peuvent être coupées en morceaux pour être cuites.

Si vous récoltez vos haricots régulièrement, la plante sera encouragée à former de nouvelles gousses. Ces haricots immatures se conservent 5 jours au réfrigérateur, ils peuvent être blanchis et congelés.

haricot d'espagne

Les haricots d’Espagne se récoltent au stade immature lorsqu’ils sont encore plats ou secs.

Environ 4 à 5 mois après le semis, soit autour du mois d’octobre, les haricots d’Espagne peuvent aussi se récolter quand la gousse est sèche. On obtient alors des haricots secs joliment colorés et souvent aussi gros qu’une pièce de 2 euros.

Les haricots d'Espagne, du jardin à l'assiette

Les haricots d’Espagne se consomment comme les autres haricots. Cueillis très jeunes, ils se préparent comme des haricots filets ou des mangetout, cuits à la vapeur ou à l’eau, puis agrémentés de tomates, d’oignons ou d’ail. Plus gros, coupez-les en tronçons pour les faire cuire. On peut les poêler au wok avec du persil,

Secs, les haricots d’Espagne se cuisinent en soupe, en purée, en écrasé, avec une sauce tomate à la mode espagnole. Il est recommandé de les faire tremper dans l’eau pendant une nuit pour en faciliter la cuisson.

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire