Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue

Gardénia : plantation, entretien, taille, arrosage

Le Gardenia en quelques mots

  • Le gardénia est l’une des fleurs les plus divinement parfumées du monde végétal
  • Avec son beau feuillage persistant, le Gardénia reste magnifique même en hiver lorsque les autres plantes sont au repos
  • Rustique jusqu’à -10° C pour certaines variétés, c’est un arbuste frileux qui ne se cultive en pleine terre que dans les régions douces
  • Assez fragile de culture, il fait partie de ces arbustes qui demandent des conditions parfaites pour croître
  • Il pousse dans une terre fertile, acide, fraîche et bien drainée et apprécie les atmosphères humides

Le mot de notre experte

Si le Gardénia ou « gardénia des jardins », est un arbuste d’intérieur adulé pour ses fleurs blanches parfumées, c’est aussi une somptueuse plante dont certaines variétés sont capable de survivre en extérieur dans les régions clémentes. Il est cependant difficile d’envisager de de cultiver cet arbustes aux quatre coins de la France, car les climats doux et humides ont sa préférence.

Fort heureusement, ces dernières années, des gardénias plus rustiques et plus résistants au froid ont fait leur apparition et commencent à prendre le chemin de nos jardins, à l’instar du Gardenia ‘Crown Jewel’. Autant de gardénias qui offrent la possibilité d’être cultivés en pleine terre comme en bac, pour un effet remarquable et de longue durée.

Si son parfum addictif, intense et voluptueux de jasmin a inspiré un roman « Le gardénia rouge » et un parfum emblématique d’un très célèbre parfumeur, la floraison du gardénia demeure invariablement blanche à blanc-crème et s’étale de mai à octobre.

Son feuillage graphique vernissé vert sombre apporte une touche de verdure toute l’année, ponctuée de nombreux bouquets de fleurs parfumées dès la fin du printemps.

D’une culture assez délicate, il se montrera reconnaissant et conciliant en sol fertile, idéalement en terre de bruyère, frais mais bien drainé dans lequel il poussera à l’abri des vents froids et de l’humidité stagnante.

Le gardénia est l’un des arbustes les plus convoités par les amateurs de belles plantes, c’est un véritable trésor pour le jardin ou la terrasse.

Découvrez les plus beaux gardénias d’extérieur et laissez-vous séduire par cet arbuste sophistiqué, si parfumé et florifère.

Description et botanique

Fiche d'identité

Nom latin : Gardenia

Famille : Rubiacées

Nom(s) commun(s) : Gardenia

Floraison : de mai à septembre

Hauteur : 0,60 à 2 m

Exposition : Soleil, mi-ombre

Sol : Neutre, acide, bien drainé

Rusticité : -10°C

Le Gardénia est un arbuste de la famille des rubiacées originaire d’Asie et d’Afrique du Sud. On le trouve fréquemment à l’état sauvage, dans les lisières des forêts subtropicales à tropicales. Le genre comprend environ 200 espèces arbustives et persistantes mais seule Gardenia augusta (synonyme de G. florida, G. grandiflora et G. jasminoïdes, l’espèce la plus courante au parfum enivrant de jasmin) et ses nombreux cultivars américains sont couramment cultivés sous nos latitudes. On trouve parfois le Gardenia thunbergia, qui peut s’élever jusqu’à 5 m et qui possède des fleurs spiralées.

Il forme plutôt lentement un petit arbuste à l’écorce grisâtre et au port buissonnant, souple et gracile, mesurant entre 60 cm à 2 m de hauteur dans nos jardins mais pouvant atteindre jusqu’à 12 m dans son habitat naturel pour certaines espèces rares. Le Gardénia possède une durée de vie très longue.

Sur des rameaux assez souples s’épanouit avec une élégance rare, le feuillage le plus souvent d’un vert foncé luisant et vernissé. Il est parfois rayé de blanc (‘Veitchiana’). De formes ovales, elliptiques ou lancéolées, les feuilles longues de 5 à 15 cm, sont opposées ou insérées en axe autour de la tige, en verticilles de trois ou davantage. Entières, épaisses, coriaces, persistantes, parcourues de nervures très apparentes, parfois légèrement ondulées, elles offrent un fond de verdure fourni et permanent sur lequel, les fleurs se détachent.

Gardenia, illustration botanique.

Gardenia jasminoides – illustration botanique

Sa floraison somptueuse et très étalée tout l’été, au parfum fleuri, délicieusement enivrant est son atout majeur. De mai à septembre, des fleurs en coupes blanc pur à ivoire apparaissent, le plus souvent solitaires ou réunies en petites cymes à l’aisselle des feuilles, au sommet ou le long des rameaux. Si les conditions le permettent, certains gardenias comme le ‘Veitchiana’ peuvent continuer de fleurir en hiver, de janvier à mars.

De texture cireuse, chaque fleur s’ouvre en une corolle soyeuse de 5 à 12 pétales lobés, étalés mesurant 4 à 8 m de diamètre. Elles sont simples (Gardenia ‘Kleim’s Hardy’), semi-simples (Gardenia jasminoides ‘Summer Snow’) ou bien doubles (Gardenia jasminoides ‘Crown Jewel’). Le Gardenia thunbergia possède des fleurs tubulées aux pétales imbriqués en spirale.

Elles exhalent un parfum fleuri de jasmin, intense et voluptueux.

Cet arbuste persistant se plante en pleine terre, à mi-ombre, à l’abri du soleil brûlant et des courants d’air. Assez exigeant, il ne s’épanouit que dans une terre acide, sans calcaire fraîche, fertile, légère et bien drainée, ainsi que dans les atmosphères humides. De tous les climats, c’est le climat océanique doux et bien arrosé qu’il préfère.

Il existe désormais des gardénias assez rustiques, ( jusqu’à -10°C-12°C maximum en sol drainé), capables de survivre en pleine terre à nos hivers pas trop rigoureux. Dans les régions plus froides, le gardénia sera cultivé dans de grands pots à remiser l’hiver, à l’abri des fortes gelées à la manière des plantes d’orangerie dans une véranda non chauffée ou une serre froide.

Gardenia, fleur

Evolution d’une fleur de Gardenia jasminoides.

Principales espèces et variétés

Il existe de nombreuses espèces et variétés de gardénias mais seule le Gardenia jasminoides, le Jasmin du Cap (synonyme Gardenia augusta, G. florida, G. grandiflora) au parfum enivrant de jasmin et ses nombreux cultivars américains sont couramment cultivés dans nos jardins. Ces dernières années, des gardénias hybrides plus rustiques (-10°C-15°C),comme ‘Kleim’s Hardy’ ou ‘Crown Jewel’ sont apparus, rendant la culture du gardénia possible en extérieur, en pleine terre dans nos jardins de climat doux.

Les plus populaires

Gardenia jasminoides Kleim's Hardy

Période de floraison Mai à Sept.

Hauteur à maturité
1.00 m

Nouvelle obtention, aussi florifère et parfumée que l'espèce type mais rustique jusqu'à -12C°!

Gardenia jasminoides Crown Jewel - Jasmin du Cap pot de 3L

Période de floraison Mai à Sept.

Hauteur à maturité
1.00 m

D'une rusticité étonnante pour un Gardenia. Il a la particularité d’être rustique jusque -10, -12 °C ! Parfait pour garnir une terrasse.

Nos préférées

Gardenia jasminoides Summer Snow. Pot de 2L/3L

Période de floraison Mai à Juil.

Hauteur à maturité
1.10 m

C'est le plus grand des gardénias rustiques! Il résiste jusqu'à -15°C, montre une croissance rapide. C'est une plante d'exception qui mérite une place de choix dans un grand pot sur la terrasse ou près de la maison, sous une fenêtre ou près de l'entrée.

Gardenia jasminoides Perfumed Petticoats

Période de floraison Mai à Sept.

Hauteur à maturité
75 cm

Un gardénia hybride rustique jusqu'à -8/-10°C, de taille moyenne, doté d'une floraison double très parfumée. Il est plus facile à cultiver que les autres variétés rustiques. Absolument sublime sur une terrasse!

Plantation

Où planter un gardénia

La culture du gardénia n’est pas toujours simple, mieux vaut respecter sa nature assez délicate. Il est tout à fait possible de cultiver un gardénia en pleine terre, mais uniquement dans les régions où le gel ne sévit que très rarement. Il a une nette préférence pour les climats chauds l’été et doux et humides l’hiver (de la Bretagne du Sud à Biarritz) car il ne résiste pas au gel.

A l’instar du camélia avec lequel il partage à peu près les mêmes exigences, cet arbuste assez frileux résistera tout de même aux gelées légères de courte durée jusqu’à -12°C environ (parfois davantage) mais seulement au sud de la Loire, en sol très bien drainé et en situation bien abritée des courants d’air. La rusticité du Gardénia est variable en fonction de la durée des gelées et de la teneur en eau du sol.  Ailleurs, il est préférable de le cultiver en pot que l’on remisera l’hiver en serre froide.

Plantez-le à l’abri des vents froids et desséchants, vous augmenterez sa rusticité et il fera mieux face au gel. Installez le Gardénia dans un massif de mi-ombre ou exposé au soleil du matin, à l’abri du soleil brûlant qui pourrait abîmer son feuillage et ses boutons floraux. Il a toutefois besoin de beaucoup de luminosité pour bien fleurir mais épargnez lui l’ensoleillement direct des heures les plus chaudes.

Gardenia, arbuste.

Plantez votre Gardénia à l’abri des vents froids, contre un mur bien exposé, côté Est, par exemple.

Il aime un sol fertile, acide, et bien drainé, restant frais en été. Il supporte assez mal le calcaire, placez-le associé aux plantes de terre de bruyère.  Il tolère très mal un environnement sec tout autant que les excès d’humidité, surtout en hiver, qui feraient pourrir ses racines à coup sûr. S’il supporte bien la chaleur, il convient cependant de l’arroser régulièrement en cas de canicule pour maintenir son environnement humide.

Au jardin, il est parfait planté sous de grands arbres caducs : ces derniers apportent naturellement l’ombrage et le drainage que le Gardénia aime tant.  Il se développera d’autant mieux, protégé par un mur ou une haie. Il ne dépassera rarement 1,50 m de hauteur à l’âge adulte, ce qui en fait un incontournable dans les petits jardins. Le Gardénia de jardin s’associe à d’autres plantes de terre de bruyère comme les Hortensias, les Pieris, les Kalmias et les Rhododendrons.

Cet arbuste délicieusement parfumé mérite une place privilégiée sur la terrasse, non loin de la maison près d’un passage fréquenté, qu’il embaumera de sa floraison suave.

Quand planter un gardénia

On plante le gardénia en pleine terre, idéalement au printemps, en mai, lorsque tout risque de gelées est écarté. Une plantation à l’automne de septembre à novembre, après les fortes chaleurs est également possible.

Comment planter le gardénia

En pleine terre

Le Gardénia a besoin d’un substrat drainant, bien humifère. Offrez-lui un sol profond, léger, acidifié avec un apport de terre de bruyère et un peu de sable de rivière, de gravier grossier ou de billes d’argiles éventuellement pour l’alléger.  Plantez-le en groupe de 2 ou 3 au m² pour un beau rendu dans un massif. Un seul pied peut suffire à créer un bel effet de masse, surtout, s’il est mêlé à d’autres feuillages persistants. En mélange avec d’autres arbustes, espacez-les de 50 cm seulement.  Il lui faut un bon drainage (ses racines n’aiment pas l’humidité stagnante) d’une bonne vingtaine de centimètres au fond du trou de plantation.

  • Faites tremper la motte dans un seau durant quelques minutes
  • Ameublissez la terre sur environ 25-30 cm de profondeur
  • Creusez un trou 3 à 5 fois plus large que la motte
  • Faites un bon apport de pouzzolane, tourbe et graviers au fond du trou
  • Plantez l’arbuste au niveau du collet
  • Amendez le sol avec de la terre de bruyère, des feuilles séchées ou du sable de rivière.
  • Comblez le trou, tassez puis arrosez copieusement à la plantation puis dès que la terre est sèche durant toute la belle saison

Cultiver le gardénia en pot 

En pot, il n’appréciera pas les atmosphères trop sèches, trop confinées: veillez à maintenir un bon niveau d’humidité ambiante et ne le placez pas à proximité d’un radiateur ni d’une source de soleil direct. Le Gardénia aime les serres ou les vérandas chauffées entre 12 et 18°C, mais pourra être sorti sur la terrasse à la belle saison, à l’abri des courants d’air.

  • Planter-le dans un mélange de terre de bruyère additionnée d’un bon terreau pour plante d’intérieur et de terreau de feuilles
  • Placez des billes d’argile au fond du pot
  • Placez le pot sur un lit de billes d’argile immergées dans l’eau
  • Placez-le dans un endroit lumineux à l’abri du soleil direct

Entretien, taille et soins

C’est un arbuste qui offre, chaque année, du printemps à la fin de l’été, une abondante floraison … à condition de lui porter un peu d’attention et de lui prodiguer des soins adaptés. En pot ou en pleine terre, le gardénia a besoin d’un taux d’humidité ambiant très élevé pour se développer.

En pleine terre

N’arrosez qu’avec de l’eau de pluie (il déteste le calcaire), sans inondez la plante. Douchez le feuillage lors de fortes chaleurs mais sans mouiller les fleurs car cela décolore les fleurs et provoque des tâches sur le feuillage.

Chaque année, au printemps et à l’automne, étalez une bonne couche de paillage organique (écorces ou aiguilles de pin, tapis de feuilles) afin de maintenir ses racines au frais en été et au chaud durant l’hiver

En cas de fortes gelées annoncées, couvrez les parties aériennes avec un voile d’hivernage.

En hiver, réduisez les arrosages à une fois par semaine environ.

Il demande une fertilisation régulière pour soutenir sa floraison : en été, tous les quinze jours, faites un apport d’engrais acide pour gardénia, spécifique pour arbustes de terre de bruyère. Vous pouvez incorporer chaque année ou tous les deux ans, un peu de compost par griffage superficiel autour du pied ou un engrais spécial terre de bruyère.

Gardénia en pot

Arrosez en été, une à deux fois par semaine avec de l’eau de pluie ou de source. Laissez la terre se sécher entre deux arrosages. Placez le pot à la lumière sans soleil direct et loin d’un radiateur, sur une coupelle de billes d’argile ou de graviers imbibé d’eau. En hiver, un arrosage tous les 15 jours suffit.  Apportez un engrais liquide acide pour gardénia, une fois par mois.

Dans les régions froides, sortez-le pendant la belle saison et remisez-le à l’abri du gel, en serre ou dans une véranda pour l’hiver.

Chaque année, réalisez un surfaçage au printemps avec un mélange de terreau et de terre de bruyère.  Un rempotage à la fin de l’hiver ou au début du printemps, tous les 2 à 3 ans est nécessaire pour que la plante puisse bien se développer : rempotez dans un mélange de terreau et de terre de bruyère ou dans un terreau spécial gardénia.

Taille du gardénia

La taille du gardénia est utile après la floraison pour lui garder une belle forme harmonieuse et compacte.

  • Taillez légèrement (1/3) les tiges compromettant la symétrie
  • Eliminez le bois mort
  • Supprimez les fleurs fanées afin de ne pas épuiser l’arbuste et ainsi favoriser une belle floraison l’année suivante

Maladies et ennemis éventuels

Un gardénia cultivé en intérieur sera plus sensible aux maladies et aux attaques d’insectes parasites. En pleine terre, le gel et l’excès d’eau en hiver sont les grands ennemis de cet arbuste frileux.

Les pucerons, les cochenilles et la pourriture grise sont les principaux ennemis du Gardénia.

Gardenia, puceron et cochenille

Colonie de pucerons et quelques cochenilles sur une feuille de Gardenia.

En cas d’attaque de pucerons, éliminez les colonies en aspergeant la plante d’eau ou lavez le feuillage avec de l’eau savonneuse.

Faites des pulvérisations d’huile de colza pour étouffer les cochenilles.

Évitez absolument l’eau calcaire qui fait jaunir le feuillage et favorise l’apparition de la chlorose.

Il arrive que les fleurs tombent avant même d’éclore, c’est sans doute un manque d’humidité :  brumisez de l’eau non calcaire sur les feuilles.

Multiplication

Il est tout à fait possible de multiplier un gardénia par bouturage au début du printemps.

  • Prélevez des boutures de 8-10 cm environ
  • Supprimez les feuilles du bas pour ne garder que la paire supérieure
  • Tremper la bouture dans de l’hormone de bouturage.
  • Plantez les boutures de rameaux dans des pots remplis d’un mélange humide à base de tourbe et de sable de rivière
  • Placez les boutures au chaud (18 – 20 °C) à la lumière, sans soleil direct et avec un fort taux d’humidité
  • Maintenir le substrat légèrement humide jusqu’à l’enracinement, au bout d’un mois environ
  • Plantez les jeunes plants au jardin au printemps suivant

Associer

Le gardénia est les stars des jardins ombragés auxquels il apporte, avec sa profusion de fleurs délicates, lumière et sophistication. En ponctuation éclatante ou en mélange avec d’autres arbustes, en climat doux, il s’intègre facilement à tous les décors.

Particulièrement florifère, il conserve un port arbustif, un feuillage vert et constitue un bel arbuste de bosquets en lisière de sous-bois. En massif de terre de bruyère, il se combinera avec des arbustes aux atouts complémentaires qui ont une floraison tout aussi remarquable, comme les Rhododendrons, les Pieris, les Azalées du Japon, les Kalmia latifolia ou les Magnolias, les Orangers du Mexique, les  Deutzia, les Camélias et les Hortensias qui devanceront ou prendront le relais de la floraison.

Les masses densément fleuries du gardénia paraîtront plus légères aux côtés d’un magnifique érable du Japon au feuillage plumeux vert tendre ou rouge foncé, très finement découpé.  Il sera parfait aussi mêlé à des plantes à feuillage moins dense comme une Bruyère d’été ‘Spring Torch’,  les Fougères, et les graminées.

Si cet arbuste à feuillage persistant permet de garder une touche de vert dans le jardin durant les mois d’automne et d’hiver, planté en fond de massif avec d’autres Gardenias, il formera tout l’été de belles compositions florifères.

Planté en pot, le Gardénia sera un joli sujet décoratif toute l’année. Il s’accorde bien avec les floraisons généreuses des Camélias et des Azalées du Japon.

Questions souvent posées par les jardiniers

Depuis quelques semaines mon gardénia a tendance à avoir de plus en plus de feuilles jaunes pourquoi ?

Il est fréquent de voir chez le gardénia les feuilles qui jaunissent tandis que les nervures restent vertes. Cet arbuste tropical a besoin de beaucoup de chaleur et d'humidité ambiante pour se développer, surtout au moment de sa floraison. Lors des arrosages, évitez absolument l'eau calcaire qui fait jaunir le feuillage et favorise l’apparition de la chlorose. Retirez les feuilles jaunes, et taillez les branches juste au-dessus des bourgeons.

Mon gardénia a des feuilles brunes, est-ce grave ?

Si les feuilles de votre gardénia deviennent jaunâtres puis marrons et dessèchent, il peut y avoir plusieurs raisons à cela. La première est que votre gardénia est peut-être trop exposé au soleil. Dans la mesure du possible, déplacez-le à l’abri des rayons direct du soleil. Eliminez les feuilles abîmées et arrosez bien la plante. Son environnement ambiant est sans doute également trop sec. En été, humidifiez régulièrement son feuillage.

Les fleurs de mon gardénia tombent et ne s’ouvrent pas, que faire ?

Si les fleurs tombent avant de s'ouvrir, c'est sans doute un manque d'humidité. Douchez régulièrement le feuillage avec de l'eau non calcaire mais sans mouiller les fleurs ouvertes car cela les décolorerait et provoquerait des taches brunes sur les pétales.

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
(5 votes, moyenne: 4.4 sur 5)

Une réflexion au sujet de « Gardénia : plantation, entretien, taille, arrosage »

Laisser un commentaire