Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue

Francoa : plantation, culture et entretien

Le Francoa en quelques mots

  • Le Francoa est une vivace chilienne très originale et peu connue, mais qui mérite largement sa place au jardin !
  • Il porte en début d’été de longues grappes de fleurs rose clair maculé de rose foncé – rouge
  • C’est une plante qui se plait à mi-ombre dans un sol humifère, frais et drainant
  • Sa floraison très délicate permet de l’intégrer facilement dans un jardin romantique
  • Elle trouvera aussi sa place dans une rocaille mi-ombragée, un jardin naturaliste ou un mixed-border

Le mot de notre experte

Le Francoa est une superbe plante vivace chilienne originaire des Andes, malheureusement encore peu connue, trop rarement cultivée. Il existe trois espèces : Francoa sonchifolia, Francoa appendiculata et Francoa ramosa. Ils offrent en début d’été, s’élevant au-dessus de leur feuillage, de longues grappes de fleurs blanches ou rose tendre. Celles-ci sont constituées de quatre pétales disposés en croix, maculés de rose foncé. Leur floraison est très légère, délicate et romantique ! On apprécie également leurs feuilles vert foncé, duveteuses, aux bords ondulés, et persistantes.

Le Francoa se plait à mi-ombre ou au soleil non brûlant, dans un sol riche en humus et frais, mais drainé. Il craint en effet les sols qui restent humides en hiver. Le Francoa est rustique jusqu’à – 10 °C. Intégrez-le dans un mixed-border avec des vivaces à floraison estivale, dans une rocaille fraiche ou dans un jardin de style romantique. Il s’adapte également à une culture en pot, par exemple pour agrémenter une terrasse ou un balcon. Découvrez dans cette fiche tous nos conseils pour réussir sa culture : quelle variété choisir, où et comment le planter, comment l’entretenir, et avec quelles plantes l’associer au jardin !

Botanique

Fiche d'identité

Nom latin : Francoa sp.

Famille : Melianthaceae

Nom commun : Francoa

Floraison : en juin-juillet, parfois jusqu’en septembre

Hauteur : entre 50 cm et 1 m

Exposition : mi-ombre, soleil non brûlant

Sol : riche et frais, drainant

Rusticité : jusqu’à – 10 °C

Les Francoa sont des plantes vivaces herbacées originaires du Chili, où elles sont endémiques (c’est le seul endroit où elles sont naturellement présentes). Elles poussent principalement en montagne, dans les Andes, sur des falaises et dans des crevasses rocheuses. Il existe seulement trois espèces, qui se ressemblent beaucoup : Francoa sonchifolia, Francoa ramosa et Francoa appendiculata. Malgré leurs belles qualités ornementales, ces plantes sont peu connues, on les voit rarement dans les jardins.

Les Francoa appartiennent à la famille botanique des Mélianthacées. Il s’agit d’une petite famille, qui ne compte que quatre genres : Melianthus, Greyia, Bersama et Francoa. Ce sont des arbustes ou de petits arbres à feuilles alternes et fleurs irrégulières à cinq pétales (parfois quatre), principalement originaires des régions tropicales et subtropicales d’Afrique.

Pour ce qui est de leur rusticité, les Francoa supportent des températures descendant jusqu’à – 10 °C lorsqu’ils sont cultivés sur un terrain bien drainé, ne retenant pas l’eau en hiver.

Les Francoa forment une touffe de feuilles basales, proches du sol, d’où s’élèvent en début d’été des tiges florales dressées. Ils mesurent entre 50 cm et 1 m de haut, pour 30-40 cm d’envergure. Le plus grand est le Francoa ‘Pink Giant’, qui atteint sans problème 90 cm – 1 m de hauteur. Il existe aussi une variété naine : ‘Petite bouquet’, qui ne dépasse pas 45-50 cm de haut.

Les Francoa produisent des rosettes basales de feuilles aux bords ondulés. Ces feuilles mesurent 5 à 15 cm de long et sont constituées de plusieurs petits lobes arrondis et d’un grand lobe terminal. Elles ont une belle couleur vert foncé et sont duveteuses. Les feuilles sont assez caractéristiques, avec des formes douces et un peu irrégulières, constituant un très bel écrin pour leurs fleurs raffinées.

Les feuilles des Francoa sont persistantes : la plante les conserve en hiver, malgré le froid.

Les feuilles des Francoa

Le feuillage des Francoa appendiculata et Francoa ramosa (photos : Daderot / Stan Shebs)

Le Francoa fleurit en début d’été, habituellement en juin-juillet (suivant le climat, la floraison peut même se prolonger jusqu’en août ou septembre). Il donne alors des tiges dressées, non ramifiées, portant des grappes de fleurs compactes et terminales. Les boutons floraux sont rose foncé, puis s’épanouissent en de ravissantes petites fleurs roses, qui mesurent 1 à 2 cm de diamètre. Ces fleurs sont composées de quatre pétales rose tendre, disposés en croix, maculées au centre par des taches rose foncé – rouge qui amènent plus d’intensité et de profondeur à la floraison. Ces macules forment comme des virgules partant du centre de la fleur, à la base des pétales. Le Francoa ramosa se distingue des autres espèces par ses fleurs blanches marquées de macules roses, et ses hampes florales ramifiées. Il existe aussi une variété à fleurs rose foncé : ‘Rogerson’s Form’.

On apprécie les fleurs des Francoa pour leur style très délicat et romantique, léger. Elles évoquent des ailes de papillons, et leur forme en grappes mauves dressées peut faire penser à des orchidées sauvages. Les fleurs ne sont pas parfumées.

Les fleurs du Francoa

Les grappes florales du Francoa sonchifolia et du Francoa appendiculata, et le détail des fleurs du Francoa sonchifolia

Portées par une longue tige dressée et réunies en inflorescences généreuses, les fleurs du Francoa sont parfaites pour composer des bouquets ! Elles ont une bonne tenue en vase et sont très romantiques. Elles s’intègrent très bien dans les bouquets de mariage (le Francoa est d’ailleurs surnommé en anglais Bridal wreath : couronne de mariée).

Les principales variétés de Francoa

Les variétés les plus populaires

Francoa sonchifolia

Période de floraison Juin à Juil.

Hauteur à maturité
45 cm

Le Francoa sonchifolia est l’espèce la plus classique. On apprécie ses fleurs rose tendre marquées de taches rose foncé. Elle porte également de belles feuilles vert sombre, aux bords ondulés.

Francoa appendiculata Godet de 8/9 cm

Période de floraison Jan.

Hauteur à maturité
60 cm

Cette variété offre en début d’été de très belles fleurs rose clair, maculées de lignes rose foncé – presque rouge.

Nos variétés préférées

Francoa ramosa Godet de 8/9 cm

Période de floraison Juin à Juil.

Hauteur à maturité
40 cm

Le Francoa ramosa porte des fleurs blanches maculées de roses, portées sur des hampes florales ramifiées. Les fleurs sont un peu plus espacées sur les grappes que chez les autres variétés.

Graines de Francoa sonchifolia Pink Giant Graines

Période de floraison Juil. à Août

Hauteur à maturité
90 cm

Un peu plus grand que les autres espèces, le Francoa ‘Pink Giant’ atteint presque 1 m de haut. Il offre également de belles fleurs roses réhaussées par des macules rose foncé.

Plantation

Où planter le Francoa ?

Le Francoa se plait à mi-ombre ou au soleil non brûlant. Dans les régions chaudes, par exemple le bassin méditerranéen, mieux vaut l’installer à mi-ombre et veiller à ce qu’il soit protégé du soleil direct durant l’après-midi, tandis que dans le nord de la France, il se plaira en plein soleil. Le Francoa apprécie les sols fertiles, riches en humus, qui restent plutôt frais au printemps et en été, mais bien drainé, sans humidité stagnante en hiver, car cela risquerait de les faire pourrir. Le Francoa ne semble pas vraiment sensible au pH, il supporte des sols acides, neutres ou calcaires.

Le Francoa supporte des températures descendant jusqu’à -10 °C si le sol est sec. En terrain humide, elle craindra davantage le froid, d’où l’importance de la cultiver sur un sol bien drainé. De même, choisissez un emplacement protégé des vents froids.

Vous pouvez l’installer en bordure, au bord d’une allée, dans un massif de vivaces ou d’annuelles. Elle trouvera également sa place dans une rocaille fraiche. Ses fleurs délicates s’intégreront facilement dans un jardin romantique. Si vous installez plusieurs plants, respectez 30 à 40 cm de distance entre eux.

Il est aussi possible de cultiver le Francoa en pot. Cela permet de le rentrer en automne dans un abri hors-gel afin de le protéger facilement du froid et de l’humidité.

Quand planter ?

La période la plus propice pour planter le Francoa est le printemps, en avril-mai.

Comment planter ?

Pour une plantation en pleine terre :

  1. Trouvez un emplacement mi-ombragé, abrité des vents froids.
  2. Creusez un trou de plantation, de deux à trois fois la taille de la motte.
  3. Apportez du compost bien décomposé pour enrichir le sol, et éventuellement un peu de graviers ou de sable grossier, que vous mélangerez à la terre pour améliorer le drainage.
  4. Sortez le Francoa de son pot et placez-le au centre du trou de plantation.
  5. Comblez en replaçant un peu de terre tout autour, en veillant à ne pas enterrer son collet.
  6. Tassez délicatement pour assurer un bon contact entre le substrat et les racines.
  7. Arrosez généreusement.
  8. Vous pouvez installer une couche de paillage au sol autour de la touffe pour que la terre reste fraiche plus longtemps.

Pour une plantation en pot :

  1. Prenez un pot muni de trous de drainage.
  2. Placez du terreau dans le pot.
  3. Sortez délicatement le Francoa de son pot d’origine, grattez légèrement la motte pour retirer un peu de terreau et décompacter les racines, puis placez le Francoa au centre du pot.
  4. Comblez en rajoutant du terreau tout autour, en veillant à ne pas enterrer le collet.
  5. Tassez légèrement afin d’assurer un bon contact entre les racines et le terreau, et éviter les poches d’air.
  6. Arrosez.
  7. Placez le pot par exemple sur votre terrasse ou balcon, à un endroit lumineux mais à l’abri du soleil brûlant.
La floraison très délicate du Francoa sonchifolia

Francoa sonchifolia

Entretien

Le Francoa est peu sensible aux maladies et parasites, et ne demande pas beaucoup d’entretien. Néanmoins, soyez vigilants durant les premières années par rapport au froid et à la sécheresse, le temps qu’il soit bien installé. Par la suite, il deviendra plus résistant.

Nous vous conseillons, au moins durant les premières années, de glisser en automne des feuilles mortes entre les feuilles et au sol autour du pied, en paillage. Cette couche protégera la souche du froid. Le paillage participera également à conserver un sol frais plus longtemps et à limiter la croissance des adventices.

Si vous le cultivez en pot, pensez à l’arroser régulièrement, car le substrat se dessèche plus rapidement qu’en pleine terre ! Réduisez les arrosages en automne et hiver. Nous vous conseillons également de lui apporter un peu d’engrais, environ une fois par mois du printemps à l’automne.

Multiplication

Il est possible de multiplier le Francoa par semis ou division de touffes. La division est plus rapide et plus facile à réussir, mais elle nécessite d’avoir déjà des plants bien développés, et le semis permet par contre d’obtenir un plus grand nombre de jeunes plants sans toucher au plant d’origine.

Semis

Pour germer, les graines ont besoin d’être stratifiées : placez-les au réfrigérateur durant 3 semaines avant de les semer. Cela permet de lever la dormance et de favoriser leur germination.

  1. Lorsque les graines sont prêtes à être semées, préparez un pot avec du terreau spécial semis.
  2. Tassez légèrement et égalisez le niveau.
  3. Disposez les graines à la surface.
  4. Recouvrez-les d’une fine couche de terreau.
  5. Arrosez délicatement, en pluie fine.
  6. Placez le pot à un endroit lumineux, sans soleil direct. Dans l’idéal, la température doit être comprise entre 17 et 24 °C.

Les graines mettent entre 2 semaines et 1 mois pour germer. Pensez à arroser de temps en temps pour maintenir le substrat légèrement humide jusqu’à la germination. Dès qu’elles atteignent une taille permettant leur manipulation, rempotez les plantules dans des pots individuels.

Division de touffes

Il est aussi possible de diviser les touffes de Francoa. La meilleure période pour intervenir est le printemps, en avril-mai. Repérez une touffe bien développée, âgée de plusieurs années, puis creusez délicatement, de façon assez large, pour la déterrer sans trop abimer les racines. Séparez-la en plusieurs plants, puis replantez-les et arrosez.

Association

Les fleurs délicates du Francoa, rose tendre joliment nuancé de rose foncé, s’intègrent très facilement dans un jardin de style romantique. Créez dans votre jardin une ambiance intimiste en l’associant à d’autres vivaces aux floraisons très douces. Privilégiez les teintes roses, blanches et mauves, avec la floraison des astrances, géraniums vivaces, digitales, roses trémières, gypsophiles, lupins… sans oublier évidemment les rosiers ! N’hésitez pas également à intégrer quelques plantes au feuillage argenté, comme les armoises ou le Stachys byzantina. Vous pouvez aussi installer un petit salon de jardin, qui invitera à se poser et à profiter de ce cadre enchanteur, abrité sous une pergola où grimpera par exemple un rosier ou une clématite.

Inspiration pour associer le Francoa dans un jardin romantique

N’hésitez pas à intégrer le Francoa dans un massif de style romantique, avec des floraisons aux teintes très douces. Ici, Sanguisorba obtusa, Rosier ‘Red Ballerina’, Astrantia major ‘Ruby Star’, Francoa appendiculata, Artemisia stelleriana ‘Silver Brocade’ et Cleome ‘Violet Queen’

Comme il pousse spontanément dans des milieux rocheux et qu’il apprécie les sols bien drainés, le Francoa trouvera naturellement sa place dans une rocaille mi-ombragée. Aménagez un petit massif surélevé, par exemple sur un talus ou une pente déjà existante, et intégrez de grandes pierres qui permettront de maintenir la terre en place. Placez ensuite entre les pierres le Francoa, accompagné de saxifrages, tiarelles, gentianes, alchémilles des Alpes, androsaces… et de quelques fougères comme le polypode ou l’original Coniogramme emeiensis !

Enfin, avec sa floraison très légère et aérée, le Francoa est idéal dans un jardin de style naturaliste ! Placez-le aux côtés de vivaces à la silhouette libre et souple, naturelle : gauras, verveines de buenos-aires, scabieuses, penstemons, Allium sphaerocephalon… ou encore l’impressionnante Cephalaria gigantea, une scabieuse géante qui atteint jusqu’à 2 mètres de haut. Sans oublier les graminées, comme la Stipa tenuifolia ou les Pennisetums. Ils donneront à votre jardin un vrai air de prairie sauvage !

Inspiration pour associer le Francoa dans un jardin naturaliste

Le Francoa trouvera sans problème sa place dans un jardin naturaliste ! Pennisetum setaceum ‘Rubrum’, Francoa sonchifolia, Buphtalmum salicifolium ‘Alpen Gold’ (photo C.T. Johansson), Gaura ‘Rosy Jane’, Cephalaria gigantea et Stipa barbata

→ Découvrez d’autres idées d’association avec le Francoa dans notre fiche conseil

Articles connexes


plantation

Plantation des vivaces et arbustes

Lire la suite +

conseil

10 plantes vivaces emblématiques pour jardins naturalistes

Lire la suite +
Jardin Romantique

Inspiration

Jardin Romantique

Ses couleurs et ses formes douces invitent au repos mais de nombreuses plantes parfumées v
Lire la suite +
Inspiration Rose - Mauve - Pourpre

Inspiration

Inspiration Rose - Mauve - Pourpre

La couleur rose est reine au jardin: le vocabulaire poétique et sucré de son nuancier - ro
Lire la suite +

conseil

Créer une rocaille : nos conseils pour la réussir

Lire la suite +

association

Francoa : 6 idées d'associations réussies

Lire la suite +
1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire