Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue

Citron caviar : planter, cultiver et récolter

Le Citron caviar en quelques mots

  • Le citron-caviar est un agrume australien surprenant et recherché qui offre des fruits originaux, allongés
  • Ils renferment de petites perles acidulées, dont l’aspect ressemble au caviar
  • Il apprécie les substrats drainants, fertiles, plutôt acides
  • Il a besoin d’être protégé du froid en hiver

Le mot de notre Experte

Le Citron caviar est un agrume originaire d’Australie qui offre des fruits cylindriques, dont la chair est constituée de petites perles acidulées, juteuses. Celles-ci prennent de belles couleurs vertes, jaunes ou rosées. Le Citron caviar forme un arbuste touffu et épineux, pouvant atteindre jusqu’à 3 mètres de hauteur. Il porte de petites feuilles vertes, entières. Au printemps, il offre une floraison discrète mais délicatement parfumée. Ses fruits sont appréciés par les grands chefs cuisiniers, pour les petites perles originales qu’ils renferment, dévoilant une saveur citronnée.

Le citron caviar est un arbuste assez frileux : s’il peut tolérer de brèves gelées jusqu’à – 5 °C, il redoute lorsque le froid s’installe plus durablement. Ainsi, à moins d’habiter le pourtour méditerranéen, nous vous conseillons de le cultiver en pot et de le rentrer pour l’hiver sous un abri hors-gel, non chauffé. Il apprécie les substrats riches, drainants, non calcaires, et peut être installé au soleil ou à mi-ombre.

Description et botanique

Fiche d'identité

Nom latin : Citrus australasica

Famille : Rutaceae

Nom commun : Citron caviar

Floraison : autour du mois de mai

Hauteur : jusqu’à 3-4 mètres

Exposition : soleil ou mi-ombre

Sol : riche, fertile, drainant, non calcaire

Rusticité : entre – 2 et - 5 °C

Le citron caviar, ou Citrus australasica, est un agrume apprécié pour ses fruits cylindriques, renfermant de petites billes acidulées dont la forme ressemble au caviar. A l’état sauvage, on le trouve dans les forêts humides de la côte Est de l’Australie. Il peut pousser sous des climats tempérés ou tropicaux, mais craint les températures froides. Il supporte de petites gelées jusqu’à – 5 °C, si elles sont brèves, mais ne supporte pas si le froid s’installe durablement. Ainsi, hormis en région méditerranéenne, mieux vaut le cultiver en pot afin de le rentrer sous abri pour l’hiver.

Auparavant, le nom scientifique du Citron caviar était Microcitrus australasica. Il est désormais rattaché au genre Citrus, au même titre que les citronniers et orangers, et prend donc le nom de Citrus australasica. Le nom d’espèce fait référence à son pays d’origine, l’Australie. En anglais, il est nommé « finger lime » (citron doigt), par allusion à sa forme fine et allongée.

Comme les autres agrumes, le Citron caviar appartient à la famille des Rutacées, qui rassemble 1 730 espèces. De nombreuses plantes de cette famille renferment dans leurs tissus des huiles essentielles, ce qui leur donne une odeur caractéristique. En plus des agrumes, on trouve dans cette famille la Rue (Ruta graveolens), le Poivre du Sichuan (Zanthoxylum), le Choisya et le Skimmia.

Le Citron caviar est un arbuste touffu, buissonnant, aux branches fines et assez souples. Il pousse lentement et il faut plusieurs années à un jeune plant avant de donner ses premiers fruits. A l’état naturel, le Citron-caviar atteint 7-8 mètres de hauteur au maximum, mais en culture il est rare qu’il dépasse 3 mètres de haut. Les tiges et branches du Citron-caviar portent de petites épines vertes, insérées à l’aisselle des feuilles.

Le citron-caviar offre au printemps une floraison discrète. Ses boutons floraux roses dévoilent de petites fleurs blanches ou rose pâle, mesurant entre 1 et 1,4 cm de diamètre. Elles sont constituées de trois pétales, qui entourent un bouquet d’étamines jaunes (organes mâles, portant le pollen), et un style (organe femelle, recueillant le pollen). Les fleurs libèrent un parfum délicat.

Floraison et feuillage du Citron caviar, Citrus australasica

Les fleurs et feuilles du Citron caviar (photos : Forest and Kim Starr / Nadia Talent)

Le Citron Caviar possède des feuilles plus petites que les autres agrumes. Elles mesurent jusqu’à 5 cm de longueur. Elles sont vert foncé et brillantes, de forme ovale, avec un limbe crénelé au sommet de la feuille. Lorsqu’on les froisse, elles libèrent un agréable parfum, qui est dû à la présence de glandes translucides renfermant des huiles essentielles (comme chez beaucoup d’agrumes !). Les feuilles sont persistantes, et alternes, insérées les unes après les autres sur la tige. Au niveau de chaque feuille est également insérée une petite épine.

Les fruits du Citron caviar se récoltent entre octobre et mars. Ils mettent assez longtemps à se former et à mûrir. Lorsqu’ils arrivent à maturité, ils se détachent facilement de l’arbre. Il ne faut pas attendre qu’ils deviennent mous et tombent d’eux-mêmes pour les récolter, car cela risquerait de les abimer. La peau des fruits est délicate et forme facilement des cicatrices ou des marques en cas de choc.

Les fruits du Citron caviar, Citrus australasica

Les fruits du Citron caviar peuvent prendre différentes teintes, et ils renferment de petites billes translucides, au goût citronné

Les fruits du Citron caviar ne sont pas sphériques comme les oranges et pamplemousses, mais longs et fins, cylindriques, ce qui leur vaut le surnom de « Finger lime », car leur forme évoque un doigt (finger). Ils ne dépassent pas 10 cm de longueur, pour 1,4 cm de diamètre. La peau du fruit peut prendre différentes couleurs : vert, jaune, rouge, orangé, marron, pourpre, noir… Les petites billes à l’intérieur sont translucides et ont une très belle teinte verte, jaune ou rosée. Elles ressemblent à des œufs de poisson, ce qui leur a valu leur surnom de Citron caviar… Ces fruits sont prisés par les grands chefs cuisiniers. La texture des billes est en effet très agréable en bouche, lorsqu’on les croque, elles libèrent une saveur citronnée, acidulée. Les fruits sont riches en vitamine C.

Les principales variétés de Citron caviar

Les variétés les plus populaires

Citron caviar en pot de 5L - Microcitrus australasica

Période de floraison Mars à Avril

Hauteur à maturité
3.00 m

Ce citron-caviar est l’espèce-type, telle qu’on peut la trouver dans la nature. Elle donne des fruits cylindriques, mesurant jusqu’à 8 cm de long. L’écorce du fruit peut prendre différentes teintes : vert, jaune, rouge, brun, noir...

Citron caviar grains verts - Microcitrus australasica

Période de floraison Mars à Avril

Hauteur à maturité
3.00 m

Cette variété de Citron caviar donne en automne ou hiver des fruits fins et allongés, qui renferment de petites billes vertes, très décoratives pour agrémenter des plats salés ou des desserts.

Citron caviar grains rouges - Microcitrus australasica

Période de floraison Mars à Avril

Hauteur à maturité
3.00 m

Les fruits de ce Citron caviar renferment des perles translucides joliment teintées de rouge. Elles libèrent en bouche une agréable saveur citronnée.

Plantation

Où planter ?

Le citron-caviar se plaira au soleil ou à mi-ombre. Il n’a pas nécessairement besoin du plein soleil (il pousse en sous-bois dans son milieu d’origine !), mais il est important de l’installer à un endroit abrité du vent.

Le citron-caviar aime les sols riches, fertiles. Nous vous conseillons d’apporter du compost bien décomposé ou du terreau de feuilles au moment de la plantation, afin de le nourrir et d’assurer une bonne fructification. Il a également besoin d’un substrat drainant, où l’eau ne stagne pas ; sinon, ses racines risqueraient de pourrir. Le citron caviar a une préférence pour les sols légèrement acides, et, comme beaucoup d’agrumes, il n’aime pas les terrains calcaires.

Le citron-caviar supporte de brèves gelées, avec des températures qui peuvent descendre entre – 2 et – 5 °C, mais il ne supportera pas si le froid s’installe plus durablement. Si vous habitez la région méditerranéenne, vous pouvez l’installer en pleine terre, mais ailleurs préférez une plantation en pot, pour pouvoir facilement le rentrer en hiver.

Quand planter ?

La période la plus favorable pour planter le Citron-caviar est le printemps, vers le mois de mai.

Comment planter ?

Pour une plantation en pot :

  1. Prenez un grand pot, percé au fond pour permettre le drainage de l’eau d’arrosage. Nous vous conseillons de choisir soit un pot en terre cuite, qui aurait l’avantage d’être assez décoratif et perméable, soit un bac en bois, qui permet d’assez bien isoler du froid. Cependant, un pot en plastique convient également. Le plus important est qu’il soit percé au fond.
  2. Placez au fond une couche drainante, constituée par exemple de graviers ou de billes d’argile disposés sur quelques centimètres d’épaisseur.
  3. Installez dans le pot un mélange de terreau, de terre de jardin (sauf si elle est calcaire) et de sable grossier
  4. Plantez votre Citron caviar dans le pot, en veillant à ne pas enterrer le collet.
  5. Replacez le substrat tout autour de la motte, puis tassez légèrement.
  6. Arrosez généreusement.

Vous pouvez ensuite installer le pot à un endroit ensoleillé, à l’abri du vent.

Citron caviar

Les feuilles et fleurs du Citron caviar, Citrus australasica (photo Forest and Kim Starr)

Entretien

Le citron-caviar a besoin que le substrat reste relativement frais, et nécessite des arrosages réguliers du printemps à l’automne. Attendez néanmoins que le substrat sèche en surface avant d’arroser de nouveau. Nous vous conseillons d’utiliser de l’eau de pluie pour l’arrosage. Vous pouvez réduire les arrosages en hiver. Evitez de laisser de l’eau stagner dans le dessous-de-pot, ou alors surélevez le pot en plaçant quelques graviers dans la soucoupe, pour éviter que le fond du pot ne baigne dans l’eau.

Nous vous conseillons également d’apporter de l’engrais régulièrement, du printemps à l’automne. Vous pouvez par exemple apporter de l’engrais liquide toutes les deux semaines. Vous pouvez aussi opter pour de l’engrais à libération lente, à intégrer au substrat une fois tous les six mois.

Le citron-caviar est un arbuste frileux : rentrez-le sous abri pour l’hiver, par exemple sous une serre froide, une véranda, ou tout autre abri lumineux et hors-gel, mais non chauffé. La température ne doit pas excéder 10 °C. Au printemps, vous pouvez le sortir à nouveau dehors.

Pour plus d’informations, découvrez notre fiche-conseil sur l’hivernage des agrumes.

Nous vous conseillons de rempoter le citron-caviar chaque année ou tous les deux ans, au début du printemps. Choisissez à chaque fois un pot légèrement plus grand que le précédent. Les années où vous ne le rempotez pas, effectuez au moins un surfaçage, pour renouveler le substrat qui est en surface.

Si vous habitez une région au climat doux et que vous avez planté le citron-caviar en pleine terre, vous pouvez néanmoins le protéger du froid à l’aide d’un voile d’hivernage, et en plaçant également une épaisse couche de paillage autour du pied.

Nous vous conseillons de tailler le citron caviar une fois par an, en mars-avril. Coupez les branches mortes ou abîmées, aérez un peu le centre de l’arbuste, et taillez les branches inesthétiques, mal placées ou trop grandes, afin de lui donner une forme harmonieuse. Portez des vêtements couvrants et des gants, afin de ne pas vous blesser avec les épines.

Etant encore peu cultivé en France, les parasites du Citron caviar ne sont pas connus pour l’instant. Il est probable cependant que les cochenilles et les pucerons s’y attaquent parfois.

Récolte et utilisation du Citron caviar

Le Citron caviar donne des fruits entre octobre-novembre et mars. Il ne faut pas attendre que les fruits tombent de l’arbre pour les ramasser, car ils sont sensibles aux chocs et ils risqueraient de s’abimer. Lorsqu’ils sont mûrs, ils sont faciles à décrocher de l’arbre. Par contre, la taille des fruits n’indique pas forcément leur maturité, car les fruits mûrs peuvent rester petits. Faites attention aux épines lorsque vous les récoltez.

Vous pouvez intégrer les fruits dans des plats salés ou dans des desserts. Les perles sont très décoratives et apportent une touche d’originalité aux plats ! Elles accompagnent les crudités, desserts et salades de fruits, et peuvent aussi agrémenter des boissons ou cocktails. Il est aussi possible de faire sécher l’écorce pour l’utiliser en tant qu’épice et aromatiser des plats.

Multiplication

La méthode la plus efficace pour multiplier le citron-caviar est le greffage. Les plants greffés poussent plus vite et sont généralement plus résistants au froid que les jeunes plants issus de semis ou bouturage. Le semis donne des résultats aléatoires et il faut attendre très longtemps avant d’avoir des fruits à partir d’un plant issu d’un semis. Il est aussi possible de faire du marcottage aérien.

Greffage

Nous vous conseillons d’effectuer une greffe en fente, de préférence en utilisant un porte-greffe comme le Poncirus trifoliata, qui est un agrume robuste et rustique. La greffe a l’avantage de produire de jeunes plants identiques au greffon d’origine, tout en profitant du système racinaire du Poncirus, et permet d’avoir des fruits bien plus rapidement qu’avec le semis ou le bouturage. En général, les Citrons caviar greffés commencent à produire des fruits au bout de trois ans.

Semis

Le semis du Citron-caviar s’effectue de préférence avec des graines fraiches. Vous pouvez les prélever sur un fruit, puis les rincer, mais ne les faites pas sécher. Semez-les sans trop attendre.

  1. Remplissez un pot avec un substrat drainant. Tassez légèrement et égalisez le niveau.
  2. Semez les graines à la surface.
  3. Recouvrez d’une légère couche de substrat, sur environ 0,5 cm d’épaisseur.
  4. Arrosez en pluie fine.
  5. Placez le pot à un endroit chaud et lumineux, et arrosez régulièrement.

Lorsque les jeunes plants sont assez grands pour être manipulés, vous pouvez les repiquer dans des pots individuels, puis les planter en pleine terre au printemps suivant. Il faudra par contre attendre 10 à 15 ans avant de profiter des premiers fruits.

Bouturage

Vous pouvez bouturer le Citron caviar en été.

  1. Prélevez une tige ligneuse ou semi-ligneuse, d’environ 15 cm de longueur.
  2. Supprimez les feuilles situées au milieu et en bas de la tige. N’en conservez que quelques-unes sur le haut de la bouture.
  3. Préparez un pot en le remplissant de terreau, éventuellement additionné de sable pour qu’il soit bien drainant. Arrosez pour qu’il soit bien humide.
  4. Trempez la base de la bouture dans de l’hormone de bouturage.
  5. Plantez la bouture dans le pot.
  6. Placez la bouture à l’étouffée, en installant un sac transparent ou une bouteille en plastique sur le pot, pour maintenir une atmosphère très humide
  7. Placez le pot à un endroit lumineux mais ombragé.

Comme le semis, le bouturage du Citron caviar donne des résultats aléatoires et demande du temps. Les boutures mettent longtemps à s’enraciner et redémarrer leur croissance.

Association

Le citron caviar peut être associé à d’autres agrumes ou fruitiers originaux ! Associez-le par exemple au kumquat, qui offre de ravissants petits fruits orangés, ou à la « main de bouddha » (Citrus medica var. sarcodactylis), qui porte des fruits étranges, de forme digitée. Pensez aussi à l’Asiminier, au Feijoa, ou au Kaki. Découvrez aussi le Kiwaï, un cousin du kiwi produisant de petits fruits sucrés, que l’on mange avec la peau. Vous composerez ainsi un verger très original, avec des arbres et arbustes peu communs ! N’hésitez pas non plus à planter des Figuiers : ils vous raviront tant par leur silhouette et leur feuillage généreux que par leurs figues à la saveur douce et sucrée.

Une idée d'association avec des agrumes et fruitiers originaux

Vous pouvez associer le Citron caviar à d’autres fruitiers originaux ! Kiwai, Citron caviar, Kaki (photo Fastily), Figuier, Feijoa (photo Jocelyn Kinghorn), et Kumquat

Dans le sud de la France, profitez du Citron caviar pour composer un jardin de style méditerranéen. Placez par exemple à ses côtés quelques palmiers, lavandes, Hélianthèmes, agaves, santoline… Pour les accueillir, vous pouvez créer un décor rocailleux, à dominante minérale. Laissez-vous séduire par la floraison colorée des lauriers-roses ou par la superbe silhouette d’un olivier. N’hésitez pas non plus à faire grimper un bougainvillier ou une passiflore sur la façade de votre maison. Vous pouvez aussi planter d’autres agrumes : citronnier, oranger, bigaradier…

Questions fréquentes

Puis-je rentrer le Citron caviar dans un appartement ou une maison pour l’hiver ?

Non, l’air serait trop chaud et sec pour lui ! Lorsque vous le rentrez en automne, placez-le plutôt dans une serre froide ou une véranda non chauffée, bien lumineuse, mais où la température n’excède pas 10 °C. Nous vous conseillons ensuite de le ressortir dehors au printemps ! Il préfèrera être en extérieur plutôt que rester toute l’année sous abri.

Les feuilles deviennent jaunes et tombent ! Pourquoi ?

Cela peut être dû à un excès d’humidité, qui fait pourrir les racines, ou à l’inverse à un manque d’eau. Vérifiez l’humidité du substrat. Le pot doit être percé au fond pour permettre à l’eau d’arrosage d’être évacuée, et le substrat doit être suffisamment drainant pour ne pas asphyxier les racines. Nous vous conseillons de laisser sécher brièvement le substrat entre deux arrosages.
Si vous avez rentré le Citron caviar en intérieur, il est possible que l’atmosphère trop chaude et sèche pour lui soit responsable de la chute de ses feuilles.

Mon Citron caviar ne donne pas de fruits ! Pourquoi ?

Il est peut-être trop jeune. A partir d’un semis, les Citron caviar peuvent mettre 10 à 15 ans avant de donner leurs premiers fruits. Lorsqu’ils sont issus d’un greffage, il faut attendre 3-4 ans. Vérifiez aussi que les conditions lui conviennent : le Citron caviar aime les substrats riches et drainants. N’hésitez pas à apporter de l’engrais pour le nourrir et l’encourager à produire des fruits.

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
(1 votes, moyenne: 5 sur 5)
Laisser un commentaire