Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue

Chiastophyllum ou Goutte d'or : plantation, culture

Le Chiastophyllum en quelques mots

  • Le Chiastophyllum est un parfait couvre-sol persistant pour la mi-ombre et les rocailles fraîches
  • Il forme toute l’année un beau tapis uni ou panaché, constitué de feuilles succulentes
  • Il offre en été une floraison jaune vif éblouissante
  • Il se plait en tout sol drainé, même pauvre
  • Rustique, il ne demande quasiment aucun entretien

Le mot de notre experte

Le Chiastophyllum, plus connu sous le nom de « Goutte d’or » est un excellent petit couvre-sol persistant pour la mi-ombre. Au jardin, cette vivace de la famille des crassulacées offre l’avantage de tapisser le sol de son feuillage persistant. Bien installé dans une terre fraîche et bien drainée, il forme au fil du temps des tapis denses de feuilles unies ou panachées selon les espèces, vert vif chez le Chiastophyllum oppositifolium, ou panaché de crème chez son cultivar ‘Variegatum’, aussi appelé ‘Jim’s Pride’.

À la fin du printemps et en été, le Chiastophyllum nous gratifie d’une floraison éblouissante formée de panicules retombantes jaune d’or portées par de grandes tiges.

De culture facile, sans entretien, il illumine les coins frais et ombragés du jardin, les massifs, une rocaille fraîche, les abords d’une cascade, il peut également s’intercaler dans les fissures des murs et murets ou même déborder joliment d’une vasque.

Découvrez cette plante vivace succulente, tapissante et persistante !

Chiastophyllum, goutte d'or, couvre-sol

Chiastophyllum

Description et botanique

Fiche d'identité

Nom latin : Chiastophyllum oppositifolium

Famille : Crassulacées

Noms communs : Goutte d'or

Floraison : Mai à juillet

Hauteur : 0,15 à 0,30 m

Exposition : mi-ombre, ombre

Sol : Tous, bien drainés, frais

Rusticité : - 15°C et au-delà

Le Chiastophyllum, également connu sous le nom de Goutte d’or, est une vivace tapissante appartenant à la famille des crassulacées, tout comme les Sedum. C’est une plante originaire des régions montagneuses du Caucase, qui apprécie les zones humifères et les rocailles ombragées ou mi-ombragées. Le seul représentant du genre est le Chiastophyllum oppositifolium. Il a donné naissance au cultivar ‘Variegatum’ (aussi appelé ‘Jim’s Pride’) sélectionné pour son feuillage panaché.

Cette plante pousse en petites rosettes formant peu à peu un couvre-sol persistant de 15 à 20 cm de hauteur. Une fois bien installée, elle se développe presque sans limite.

Chiastophyllum, goutte d'or, couvre-sol

Chiastophyllum oppositifolium, planche botanique

Ces rameaux rhizomateux s’enracinent de place en place, pour couvrir une surface d’environ 25 à 30 cm, sans jamais se montrer envahissants. Les courtes tiges aériennes développent une végétation persistante formant un beau tapis de feuilles succulentes. Les feuilles de 4 à 5 cm de longueur sont opposées, charnues, ovales à rondes, à bord grossièrement crénelé ou ondulé. Elles sont d’un beau vert vif ou vert bleuté marginé de crème chez le Chiastophyllum oppositifolium ‘Variegatum’. Les feuilles situées sur la partie inférieure des tiges sont teintées de rouille.

Dès la fin du printemps et en été, ce tapis feuillu s’illumine d’une profusion de petites fleurs très lumineuses jaune vif, réunies en longues grappes légèrement retombantes d’où son nom vernaculaire de « goutte d’or ». Sur des tiges érigées rouges ou vertes, apparaissent des épis arqués formés de fleurs campanulées à cinq pétales de 3-5 mm, semblables à celles du muguet.

 

Chiastophyllum, goutte d'or, couvre-sol

Goutte d’or panachée

Plantation

Où planter la goutte d’or ?

Le Chiastophyllum oppositifolium est une plante de mi-ombre et de sous-bois. Attention, sous une ombre trop dense, sa floraison risque d’être anecdotique ! Au Nord de la Loire, il se développera bien au soleil non brûlant. Originaire des régions montagneuses du Caucase, il est rustique jusqu’à -18°C : son feuillage reste persistant même sous des températures négatives.

Il s’épanouit dans un sol léger, frais à humide, très riche en humus et toujours très bien drainé. Il redoute les sols lourds ou argileux. Idéalement, le substrat doit être limono-sableux ou argilo-sableux, même si la Goutte d’or s’adapte à la plupart des sols. C’est une bonne plante pour terrains calcaires et drainés dans lesquels il formera des touffes prenant de l’ampleur au fil du temps mais restant toujours faciles à contrôler. Dans les terres retenant trop l’humidité, une plantation en surélévation est préférable.

Le Chiastophyllum fera un excellent couvre-sol persistant en sous-bois pour habiller les zones d’ombre où rien ne pousse, sous un banc, aux abords d’une cascade, dans un dallage ou dans les fissures des murs et murets. Il éclairera de sa floraison solaire, une rocaille alpine ou fraîche, une bordure de massif d’arbustes ou de vivaces, les bords des allées ou encore les murs végétaux.  Il apprécie même d’être planté en pot ou vasques d’où il s’échappera joliment. C’est une plante qui convient bien aux murs végétaux de mi-ombre.

Chiastophyllum, goutte d'or, couvre-sol

Feuillage et floraison du Chiastophyllum

Quand planter le Chiastophyllum oppositifolium ?

La plantation du Chiastophyllum se fait au printemps, ou en automne en dehors des périodes de gel et de sécheresse. Une plantation automnale favorisera un bon enracinement avant l’été suivant.

Comment le planter ?

En pleine terre

Espacez les plants de 25 cm environ et comptez 5 à 10 pieds au m2 pour un constituer un beau tapis de feuillage. Le mélange dans lequel vous planterez doit être léger, modérément fertile et drainant.

  1. Creusez un trou d’environ 5 à 10 cm de profondeur
  2. Ameublissez bien la terre en profondeur et allégez avec des cailloux ou des graviers
  3. Placez la plante au centre du trou en maintenant le collet de la motte au niveau du sol
  4. Mélangez la terre avec du sable et un peu de compost bien mûr ou de terreau pour plantation
  5. Tassez
  6. ­Arrosez copieusement puis régulièrement pour favoriser l’installation
  7. Paillez avec des galets ou du gravier

En pot

Choisissez un pot en terre cuite d’au moins 30 cm de diamètre et 40 cm de profondeur. Prévoyez au moins 3 à 5 godets.

  1. Au fond du pot, étalez un lit de billes d’argile ou de graviers pour faciliter le drainage
  2. Plantez dans un terreau léger et bien drainant de type cactées
  3. Paillez avec un paillis minéral
  4. Placez le pot à mi-ombre

Quand et comment semer le chiastophyllum oppositifolium ?

Sous abri

Vous pouvez récupérer les graines des fleurs. Le semis de la Goutte d’or se pratique dès janvier ou février, en serre froide ou sous châssis car les graines ont besoin du froid pour lever leur dormance. Si vous semez plus tard, vous veillerez à placez-les graines quelques semaines dans le bac du réfrigérateur. La germination des graines de chiastophyllum peut prendre plusieurs semaines.

  1. Remplissez une caissette avec du terreau spécial semis
  2. Semez clair sur le substrat et tassez très légèrement
  3. Recouvrez d’une fine couche de terreau tamisé
  4. Arrosez en pluie fine
  5. Maintenez le substrat humide mais non détrempé jusqu’à la levée
  6. Rempotez lorsque les plantules comportent au moins 2 rangés de feuilles
  7. Placez les godets à l’ombre pendant l’été et à l’abri du gel en hiver
  8. Repiquez en pleine terre au printemps suivant

Entretien et soin

En pleine terre

Bien installée à une exposition mi-ombragée, la goutte d’or se contente de peu d’attention. Elle ne demande qu’un entretien très limité. Elle préfère les sols frais, pas trop secs. Cette plante a simplement besoin d’une humidité suffisante au pied, surtout en été ou si les pluies sont insuffisantes. Il faudra être très attentif à l’arrosage lors de l’été suivant la plantation. Les arrosages doivent être modérés, mais fréquents. Veillez donc à l’arroser régulièrement surtout s’il fait sec.

Faites un bon paillage minéral au printemps, surtout les premières années qui suivent la plantation pour garder le pied au frais et limier les désherbages. Après floraison, nettoyez les touffes en coupant les fleurs fanées et les tiges abimées.

⇒ Par temps humide, suivez nos conseils pour protéger son feuillage des limaces et escargots !

En pot

Maintenez le substrat frais pendant la période estivale, la terre ne doit pas s’assécher complétement. Un apport de compost au pied 2 à 3 fois durant la belle saison améliore sa croissance et favorise sa floraison. Dans les régions froides, en hiver, protégez la souche par des feuilles mortes. Surfacez en début de printemps et rempotez tous les 4-5 ans selon le développement de la plante.

Multiplication

Le chiastophyllum oppositifolium se propage naturellement par ses rhizomes. Comme nous l’avons vu précédemment, il peut être également multiplié par semis. Toutefois, la division de touffe en automne ou le bouturage au printemps sont aussi des possibilités.

Division de touffe

  1. Avec une bêche, divisez la touffe en plusieurs éclats bien enracinés
  2. Replantez aussitôt ces parties en pleine terre ou en pot

Bouturage

Au printemps, il se pratique sur des tiges herbacées.

  1. Sélectionnez des tiges d’environ 5-10 cm et coupez-les juste au-dessus d’une feuille
  2. Retirez les fleurs et les feuilles du bas des tiges
  3. Piquez ces boutures dans des godets remplis de terreau bien drainant
  4. Tassez délicatement autour des tiges
  5. Pulvérisez régulièrement les boutures
  6. Placez-les sous châssis froid la première année
  7. Repiquez en terre au printemps suivant

Associer

Avec son feuillage persistant aux teintes unies ou panachées, cette saxifragacée réveille les zones fraîches et les coins ombragés du jardin.

En sous-bois, le Chiastophyllum oppositifolium se plaira au milieu d’hostas, de petites fougères,  des épimédiums, de l’ophiopogon, et de graminées lumineuses de type carex et stipas. Sous les arbres, il pourra côtoyer d’autres vivaces couvre-sol comme les heuchères, les géraniums nodosum, les Vinca minor, pour créer un tapis de feuillages subtils.

Il est très intéressant en rocaille à l’ombre légère, en compagnie des saxifrages, de Ramonda, de Lewisia, de bergenias, de sedum, ou d’un Hakonechloa macra ‘Aureola’.

Chiastophyllum, goutte d'or, couvre-sol

Chiastophyllum en compagnie d’Hostas ‘June’, de Carex oshimensis et de Vinca minor

Ressources utiles

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire