Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue

Alcalthaea : plantation, taille, entretien

L'Alcalthaea en quelques mots

  • C’est une vivace semi-arbustive mi-rose trémière, mi-hibiscus
  • Cet hybride présente un port arbustif élancé dépassant souvent 2 m de hauteur
  • Tout l’été et jusqu’aux premières gelées, il séduit par sa magnifique floraison en corolles proches des fleurs d’hibiscus
  • Bien rustique, il pousse facilement en plein soleil en tout sol léger et drainé
  • Très florifère, il est parfait dans les jardins champêtres et naturels

Le mot de notre experte

L’(x)Alcalthaea suffrutescens est une vivace semi-arbustive, cousine de la rose trémière et de l’Hibiscus ou Althéa. Cette plante hybride cumule les qualités de ses deux parents : port arbustif et floribondité. Il est intéressant pour son port élancé, adapté aux jardins de toute taille, ainsi que pour sa longue floraison aux couleurs délicates. Il forme assez rapidement un arbuste de 1,50 à 3 m de hauteur et offre de juin à début octobre, des fleurs simples à semi-doubles, allant du rose-mauve au blanc ivoire chez l’Alcalthaea ‘Parkallee’. Ces fleurs aux allures d’hibiscus se renouvellent sans cesse de l’été jusqu’au début de l’automne, attirant les insectes pollinisateurs.

Rustique jusqu’à -15°C, il est facile à cultiver au soleil, et s’adapte à tout sol ordinaire drainé, même calcaire.

Très lumineux, naturel, il apportera couleur et délicatesse à vos haies libres, bordures d’allées ou vos fonds de massifs. Découvrez comment le cultiver.

Alcalthaea

L’Alcalthaea est issu d’une hybridation entre la rose trémière (Alcea) et la mauve en arbre ou lavatère arbustive

Description et botanique

Fiche d'identité

Nom latin : Alcalthaea suffrutescens

Famille : Malvacées

Noms communs : Alcathaea

Floraison : Juin à octobre

Hauteur : 2 à 5 m

Exposition : Soleil

Sol : Argilo-limoneux (riche et léger), Caillouteux (pauvre et filtrant)

Rusticité : -15 °C et au-delà

L'(x)Alcalthaea suffrutescens est une vivace semi-arbustive de la famille des Malvacées comme le Lavatère, les althéas, la Mauve ou Malva ou les hibiscus. C’est une plante hybride issue du croisement entre la rose trémière (Alcea), une vivace et de la guimauve en arbre ou encore Mauve en arbre (Althea), un arbuste, ce qui donne une espèce inter-genre baptisée (x) Alcalthaea. Apparue dans un jardin hongrois dans les années 70, cette hybridation n’est proposée par les pépiniéristes français que depuis une dizaine d’années. Aujourd’hui, seules quelques variétés sont disponibles à la vente, ‘Freedom’ à fleurs rose pâle dégradées de grenat clair, ‘Parkrondell’ à fleurs rose-mauve aux reflets gris et ‘Parkallee’, à fleurs semi-doubles. Elles se distinguent notamment par la couleur de leur floraison.

L’Alcalthaea forme une belle touffe buissonnante au port arbustif élancé. Il atteint 1,50 à 3 m de hauteur, parfois jusqu’à 5 m, pour 80cm à 1m d’envergure et vit 5 à 6 ans. De grandes tiges duveteuses s’élèvent de la souche constituée d’une racine pivotante. Elles développent un feuillage caduc rappelant celui de l’Althea. Les feuilles disposées de façon alterne le long de tiges non ramifiées sont lancéolées et plus ou moins lobées avec des bords dentés et ondulés. Légèrement duveteuses, elles sont vert tendre ou gris cendré. Le feuillage est très sain et il s’avère résistant à la rouille, une sensibilité souvent reprochée aux roses trémières.

Alcalthaea

Alcaltheae Parkallee (© Gwenaëlle David)

L’Alcalthaea possède l’éclat et l’abondance de la floraison des roses trémières. De juin à septembre, mais souvent jusqu’aux premières gelées, les fleurs plus nombreuses que celles de ses cousines, s’égrènent sur les tiges velues. De gros boutons floraux s’épanouissent au fur et à mesure du bas vers le haut. La floraison prend la forme de corolles simples ou semi-doubles, similaires aux fleurs d’hibiscus. Elles éclosent en coupes bien ouvertes, larges de 4 à 6 cm. Leurs pétales sont délicatement chiffonnés.

Elles prennent des teintes très nuancées et délicates selon les variétés, plus chatoyantes encore que celles de ses deux parents, allant du rose pâle teinté de grenat clair, au rose violacé aux reflets gris chez ‘Parkrondell’, en passant par le blanc ivoire à reflet chamois teinté d’abricot avec un cœur frisoté aux étamines framboise chez Alcalthaea ‘Parkallee’. Comme chez toutes les Malvacées, les fleurs de l’alcathea sont comestibles et s’invitent dans les salades d’été pour y apporter une petite touche colorée.

Non parfumées, ces délicates corolles compensent ce manque par leur remarquable floribondité, se renouvelant sans discontinuer tout l’été jusqu’à l’automne. Mellifères, elles attirent les abeilles, les papillons et autres insectes pollinisateurs. L’alcathea est un allié précieux pour la biodiversité de nos jardins.

Les tiges fleuries tiennent bien en vase et forment de beaux bouquets aux coloris frais.

Plantation de l’alcathea

Où le planter ?

Rustique jusqu’à -15°C (Zone 7b), l’Alcalthaea se cultive partout en France. Comme toutes les malvacées, il aime le soleil et les sols légers, même pauvres, calcaires ou caillouteux mais fleurira mieux en sol riche. Il a besoin d’un sol drainant dans lequel il se montrera plus longévif car il craint les terres argileuses et lourdes. Il supportera une relative sécheresse estivale dans les régions du nord de la Loire. Il se contentera d’une ombre légère dans les régions du sud. S’il supporte les sols ponctuellement secs, il sera cependant plus florifère dans un sol qui garde la fraicheur en été.

Il est également bien armé contre le vent. Prévoyez un emplacement bien dégagé ce qui l’encouragera à donner toute sa hauteur.

Avec ses coloris toujours très frais et sa floraison simple mais élégante, il est idéal dans les jardins champêtres et naturels ou romantiques. Il peut être utilisé en haie, pour border une allée ou étoffer un mixed-border ainsi qu’en isolé ou à l’arrière d’un massif de vivaces, ou encore pour habiller un mur. Sa haute silhouette permet d’apporter charme et verticalité.

Quand le planter ?

La plantation de l’Alcalthaea s’effectue de préférence au printemps, de mars à mai, après les gelées.

Comment le planter ?

Prévoyez 1 pied au m². Vous composerez un beau buisson longuement fleuri en le plantant par groupe de cinq ou de sept pieds. Le sol doit être léger et bien drainé. Dans les terres lourdes, faites impérativement un apport de sable et de gravier (1/3) et de terreau pour améliorer le drainage.

  • Creusez un trou de 2 à 3 fois la taille du pot
  • Etalez des graviers sur 5 à 10 cm au fond du trou pour un bon drainage
  • Placez la motte au niveau du collet
  • Plantez en apportant du terreau à la terre de jardin
  • Tassez légèrement avec le pied
  • Arrosez copieusement à la plantation et jusqu’à la reprise

Entretien, taille et soin

L’Alcalthaea est facile d’entretien lorsqu’il est bien installé en sol drainé. Arrosez régulièrement mais sans excès, deux ou trois fois par semaine le premier été suivant la plantation. Par la suite, il supportera bien une courte période de sécheresse. Vous arroserez surtout par temps sec.

Otez régulièrement les fleurs fanées pour stimuler la floraison.

A l’automne, dans les régions très froides, vous pouvez installer un paillage (paille ou feuilles mortes) pour protéger la souche des froids sévères.

De courte vie, les pieds disparaissent en 5 à 6 ans, nous vous conseillons de renouveler un pied sur 3 chaque année pour garder des massifs bien étoffés.

Contrairement aux autres malvacées, l’Alcalthaea n’est pas sujet à la rouille, ce champignon qui laisse des pustules orangées sur les feuilles.

Quand et comment tailler l’Alcalthaea

La taille est conseillée, elle permet de stimuler la végétation en encourageant la croissance de nouvelles pousses et donc la floraison.

  1. En mars, effectuez une taille sévère pour favoriser une future floraison plus abondante. Avec un sécateur, rabattez le vieux bois à 80 cm du sol afin de conserver un port trapu et une taille ne dépassant pas 1,50 m. Supprimez les tiges en surnombre ou mal placées.
  2. En juin, vous pouvez retailler légèrement en rabattant les rameaux afin de les inciter à se ramifier.
  3. Tous les 2-3 ans, pincez les tiges courant mai-juin pour conserver une silhouette trapue.

Multiplication

Réussir les boutures d’alcathea

L’alcathea se multiplie très facilement par bouturage. Procédez d’avril à septembre sur des rameaux de l’année.

  • Choisissez des rameaux vigoureux
  • A l’aide d’un sécateur désinfecté, prélevez des tiges de 10 à 15 cm
  • Coupez les feuilles de la base et ôtez les fleurs et boutons éventuels
  • Piquez les boutures en godets dans un mélange de sable et de terreau maintenu très légèrement humide
  • Placez à mi-ombre
  • Conservez-les sous châssis pendant tout l’hiver en maintenant le substrat frais mais non détrempé
  • Au printemps suivant, transplantez-les à leur emplacement définitif

Associer

L’alcathea trouve naturellement sa place dans les jardins au style naturel, les jardins de campagne et de cottage anglais. Avec ses teintes douces, il convient bien aux massifs romantiques. Il est magnifique à l’arrière des massifs, ou pour tapisser les murs d’un jardin clos.

Dans un massif d’arbustes à floraison estivale, il accompagnera les floraisons des Hibiscus ou Althéa, de l’abélia, des buddleia ou simplement des rosiers anciens.

Dans un massif de vivaces à floraison estivale, il s’associe bien avec les grands asters roses ou bleus ou les gauras, les roses trémières et les mauves, une Salvia nemorosa ‘Amethyst’. Il gagnera à être associé à des floraisons plus graphiques comme les sphériques têtes d’allium ‘Globemaster’ ou les tiges élancées des Verveines de Buenos Aires.

Quelques touffes de graminées, la légère Melica altissima ‘Atropurpurea’, d’aspect un peu sauvage, des pennisetum alopecuroides, des miscanthus ou des Stipa tenuissima apporteront la douceur en contrepoint du port dressé de l’acathea.

Alcalthaea

Alcalthaea ‘Parkallee’, Verbena bonariensis, Pennistemum alopecuroides ‘Hamlen’ et rosier ancien ‘Blush Rambler’

→ Découvrez d’autres inspirations et idées pour associer l’Alcalthaea dans notre fiche conseil !

Ressources utiles

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire