Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
conseil

Les plantes allergisantes ou urticantes

Nos conseils pour "un jardin hypoallergénique"

Rhume des foins saisonnier, yeux qui piquent, gorge qui grattouille, réactions cutanées, vivre au jardin peut rapidement se transformer en enfer vert pour peu que vous soyez allergiques ! En cause : les pollens et la sève de certaines plantes. Car, sous leurs airs inoffensifs et sympathiques, certains végétaux cachent parfois bien leur jeu. Avez-vous déjà pensé à aménager votre jardin sans plantes irritantes ou allergisantes de manière à réduire les risque d’allergies et d’irritations de la peau ? Un beau jardin sans allergies, c’est possible, il suffit tout simplement de choisir les bonnes plantes et d’en éviter certaines autres !

Découvrez les plantes à privilégier et celles à bannir pour créer votre espace vert hypoallergénique !

Ils poussent, on tousse !

Au printemps, la nature reprend ses droits et surtout… ses aises !  Printemps rime souvent avec saison des allergies et attaque de pollens. Et pourtant, certains pollens (noisetier, aulne) apparaissent dès le mois de février, d’autres comme les pollens de graminées sont surtout présents entre mai et juillet, d’autres encore sévissent à partir de mi-août et jusqu’en septembre-octobre. Autant dire que la «pollution verte» laisse peu de répit à ses victimes. En France, la rhinite saisonnière handicaperait chaque année 30% de la population. Difficile quand on est concerné par les allergies respiratoires de profiter de son jardin ! La faute aux plantes anémophiles dont le pollen, disséminé par le vent pour permettre la reproduction, s’infiltre dans les voies respiratoires. Cela concerne de nombreux arbres à feuilles caduques, des plantes de prairie, certaines mauvaises herbes, et les graminées.

Mais la pollinisation n’est pas la seule responsable dans les réactions allergiques sur l’organisme. Certaines plantes, au contact de la peau, se révèlent urticantes, ou photosensibilisantes occasionnant des réactions cutanées.

Plantes allergisantes urticantes photosensibilisantes

Les belles mais allergisantes fleurs du noisetier

Quelles sont les plantes à bannir ?

Malheureusement, elles sont nombreuses…Voici une liste (non exhaustive) des plantes réputées à potentiel allergisant identifiées par le Réseau National de Surveillance Aérobiologique (RNSA).

Les plantes provoquant des allergies respiratoires

  • Les arbres : le bouleau et autres arbres de la famille des bétulacées comme l’aulne, le noisetier, et le charme, le cyprès, le mûrier (Broussonetia papyrifera), le platane, le tilleul, les saules, le châtaigner, le frêne, le chêne, le mimosa, ou encore l’olivier.
  • Les arbustes : Munis de poils urticants, certains sont aussi irritants pour les voies respiratoires, c’est le cas des Phlomis fruticosa ou Sauge de Jérusalem, Viburnum rhytidophyllum ou encore du Tetrapanax papyfera également appelé Plante à papier de riz.
  • Les herbacées et notamment les plantes sauvageonnes : l’ambroisie, les graminées, l’armoise, le plantain, l’oseille, l’ortie.
  • Oubliez également les thuyas !
Plantes allergisantes urticantes photosensibilisantes

Tilleul, ortie, Phlomis fruticosa, Armoise

Les plantes urticantes provoquant des troubles cutanés

Certains végétaux irritants par les feuilles ou la sève, suc ou latex, provoquent des réactions épidermiques, notamment des brûlures parfois violentes chez les personnes sensibles. Très souvent, une exposition au soleil dans la foulée aggrave les symptômes. Parmi les champions :

  • les euphorbes (Euphorbia),
  • les ombellifères comme la berce ou angélique sauvage (Heracleum maximum) et la berce du Caucase (Heracleum mantegazzianum),
  • le panais urticant (Pastinaca sativa, subsp. urens) -il porte bien son nom-
  • la rue (Ruta graveolens),
  • les boutons d’or (Ranunculus repens),
  • le sumac ou herbe à puce (Toxicodendron radicans),
  • le figuier.
Plantes allergisantes urticantes photosensibilisantes

Euphorbe, Berce du Caucase, Figuier, Bouton d’Or

Les plantes photosensibilisantes

Il est des végétaux qu’il vaut mieux également se contenter de toucher des yeux… C’est le cas des plantes riches en substances photosensibilisantes. Après contact, elles provoquent sous l’effet d’une exposition au soleil, des dermites (notamment la dermite des prés), caractérisées par une pigmentation excessive de la peau, souvent des tâches brunes. Les plantes concernées, appartiennent majoritairement à la famille des Rutacées et des Ombellifères. Méfiez-vous donc de la rue des jardins (Ruta graveolens), des fanes de carotte, et du fenouil.

Le conseil de Virginie : Portez des gants avant de jardiner et des vêtements adaptés (pantalon et manches longues).

Plantes allergisantes urticantes photosensibilisantes

Fenouil, Angélique, Fanes de carottes et Rue des jardins

Comment aménager un jardin non allergisant ?

Heureusement, il existe des solutions qui permettent d’avoir un beau jardin malgré les allergies !

  1. Évitez à tout prix de planter les végétaux listés ci-dessus qui déclenchent le mécanisme de l’allergie
  2. Faites l’impasse sur les espèces anémophiles fécondées par le vent qui dissémine le pollen dans l’air
  3. Privilégiez les plantes pollinisées par les insectes dites entomophiles afin d’éviter le risque de contact des pollens avec les bronches
  4. Entretenez votre jardin ; arrachez régulièrement les mauvaises herbes et tondez votre pelouse pour empêcher les graminées de gagner du terrain ou remplacer le gazon par des mousses ou des plantes alternatives au gazon 
Plantes allergisantes urticantes photosensibilisantes

Privilégiez les plantes pollinisées par les insectes butineurs

Que planter pour réduire les allergies au jardin ?

La première étape pour se composer un jardin sans allergènes est de bien choisir les plantes à installer. Le but : créer un jardin avec le moins de pollen possible et bannir les plantes urticantes. 

  • Oubliez les allées de platanes ou les haies de cyprès et de thuyas  !
  • Pour fleuri des massifs, plantez genêts, acacias, mufliers, digitales, delphiniums.
  • Optez pour un jardin zen, minéral ou japonais constitué d’éléments minéraux (graviers, ardoise, paillage minéral) et peuplé de bambous, de pins taillés en nuage (niwaki), d’Ilex crenata.
  • Adoptez les codes du jardin à la française et peuplez le vôtre de verdures persistantes qui se prêtent bien aux tailles répétées  ; buis (Buxus) taillés au cordeau, fusains, chèvrefeuilles arbustifs (Lonicera nitida, pileata).
  • Dans un jardin méditerranéen, ponctuez une rocaille de plantes grasses ou plantes succulentes, plus ou moins rustiques selon votre climat (sedum, delospermas, agaves, oponces, joubardes, mangaves) celles-ci ne disséminent aucun pollen dans l’air, de sauges, de lavandes également.
  • Misez sur les plantes de terre de bruyère (hormis les bruyères), à l’instar des azalées, rhododendrons et des camélias, particulièrement florifères, elles sont également un excellent choix.
  • Dans les zones ombragées du jardin, composez des scènes fraîches et luxuriantes avec des hostas, des fougères, des mousses (Sagina subulata, Scleranthus uniflorus) et des arums.
  • Fleurissez sans crainte votre jardin avec des plantes à fleurs doubles qui ne produisent aucun pollen ; rosiers, géraniums, narcisses et des grimpantes telles que chèvrefeuille, jasmin, vigne vierge, glycine qui sont non allergisantes.
  • Si vous possédez un point d’eau, aucun risque non plus avec les plantes aquatiques comme les nénuphars qui véhiculent leurs pollens via l’eau ni avec les plantes de berges humides ; iris, renouées, salicaires, lysimaques, sauf les euphorbes.
  • Au carré d‘aromatiques, installez menthe, mélisse, thym, romarin, persil, ciboulette, basilic ou encore coriandre qui sont non-allergènes.

Un jardin de type méditerranéen… sans soucis d’allergie !

Articles connexes


conseil

Créer un jardin japonais ou jardin zen

Lire la suite +

Blog

Plantes toxiques, découvrez-les au "Poison Garden" d'Alnwick

Préparez-vous : sélectionnez votre plus belle citrouille, allumez quelques bougies… Ce soir, c'est Halloween...
Lire la suite +

Blog

Jardiner est une activité dangereuse pouvant gravement nuire à la santé

Je découvre un arrêté ministériel, publié le 4 septembre 2020 au journal officiel relatif à...
Lire la suite +

conseil

7 plantes toxiques à connaître avant de les installer au jardin

Lire la suite +

conseil

Jardin méditerranéen : 10 plantes emblématiques pour l'aménager

Lire la suite +

Blog

Miam miam des mauvaises herbes !

Les plantes indigènes, nos sauvageonnes, aiment à s’immiscer partout dans notre jardin. Certains jardiniers rouspètent...
Lire la suite +
1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire

Plantfit,

Jardiner sans se planter

 

Plantfit c’est notre tout nouveau service de conseils personnalisés. Gratuit, cet outil apporte à chacun des recommandations équivalentes à celles d'un bon jardinier et permet de sélectionner les végétaux les mieux adaptés à son jardin et à ses compétences en jardinage.

Que vous soyez débutant ou expérimenté, vous pouvez ainsi (re)découvrir les caractéristiques uniques de votre jardin et choisir les plantes qui pourront s’y épanouir sans difficultés. Observer et s’inspirer de la nature permet d’obtenir de meilleurs résultats. C’est aussi le premier pas vers une démarche de jardinage responsable !

 

Plantfit c’est tout simple !

Laissez-vous guider et répondez en quelques minutes à notre questionnaire. C'est une étape indispensable pour que nous puissions vous présenter le profil de votre jardin en quelques lignes, puis vous conseiller des plantes naturellement adaptées :

1- Organisez votre jardin ou votre terrasse en différents espaces

2- Répondez à nos questions sur les différents paramètres clés de chaque espace

3- Naviguez sur le site et pour chaque plante sélectionnée, découvrez si celle-ci est adaptée ou non à ces espaces, et pourquoi.

 

Conseils sur mesure

Solution brevetée, Plantfit analyse les paramètres de votre jardin puis les croise avec les facteurs clés de réussite de chaque plante (zone climatique, exposition soleil et vent, type de sol, savoir-faire requis), établis d’après notre base de connaissances pour chacune des 12 000 plantes de la pépinière. Nous intégrons également à notre algorithme vos souhaits de couleur, hauteur ou style de massifs recherchés. 

 

Que verrez-vous pour chaque plante ?

Cette plante nous paraît inadaptée à votre jardin ou votre massif
Cette plante nous paraît assez adaptée à votre jardin ou votre massif
Cette plante nous paraît bien adaptée à votre jardin ou votre massif !
Cette plante n'a pas la couleur ou la hauteur souhaitées
Cette plante présente des caractéristiques ornementales que vous recherchez

Nos recommandations sont disponibles pour les végétaux d’ornement. Les plantes potagères et les fruitiers arriveront dans un second temps. 

 

À tout moment et d’un simple clic, vous pouvez choisir d’activer ou de désactiver Plantfit de votre navigation sur le site.

 

Compléter votre questionnaire >>>  Créer mon Jardin