Passiflore : Les plus rustiques

Passiflore : Les plus rustiques

Sélection des passiflores les plus résistantes au froid

Sommaire

Mis à jour le 26 Octobre 2023  par Solenne 4 min.

La passiflore est une liane appréciée pour ses splendides fleurs aux formes et aux coloris très disparates selon les variétés. Malheureusement, peu de passiflores sont capables de supporter la rigueur de nos hivers hexagonaux. Certaines d’entre elles font toutefois montre d’une rusticité avoisinant les -10°C lorsqu’elles profitent des bonnes conditions de culture.

Retrouvez ici une sélection de quatre variétés de passiflores parmi les plus rustiques qui soient !

Difficulté

Passiflora caerulea : la passiflore la plus rustique d’entre toutes

Passiflora caerulea, est la plus rustique de toutes les fleurs de la passion, capable de résister à des températures négatives jusqu’à -12°C pour les sujets adultes.

Passiflora caerulea : la passiflore la plus rustique d’entre toutes

Passiflora caerulea

La passiflore bleue produit de longues tiges anguleuses et pourvues de vrilles qui mesurent jusqu’à 7 m de long. Semi-persistantes (le feuillage et les tiges gèlent en hiver dans les régions au Nord de l’hexagone) les épaisses feuilles de la passiflore bleue sont vert foncé, larges de 6-8 cm, et découpées en 5 lobes palmés. Passiflora caerulea est appréciée pour sa très longue floraison qui dure de juin aux premières gelées, et qui exhale un parfum subtil d’agrume. Elle offre des fleurs de 8 cm de diamètre pourvues de pétales bleutés surmontés d’une double couronne de filaments entre bleu violacé, blanc et pourpre. La fructification qui s’ensuit se compose de fruits ovoïdes, mous et orangés, esthétiques, mais sans aucune qualité gustative. Attention : les fruits encore verts sont toxiques.

Si la Passiflora caerulea fait montre d’une bonne résistance au gel, elle résiste également très bien à la sécheresse estivale. Dans le midi, cette passiflore doit être canalisée, sans quoi son exubérance aura tôt fait de coloniser tout son environnement. Prévoyez dans ce cas une taille printanière sévère et éliminez régulièrement ses fruits afin de limiter sa propagation. Facile de culture, la passiflore bleue n’a pas d’exigence en matière de sol, si ce n’est que le substrat doit être bien drainé et suffisamment profond. Nécessairement palissée, on la cultive en pleine terre avec une exposition sud ou ouest. En hiver, paillez le sol autour de son pied afin de préserver ses racines du froid.

Passiflora incarnata : passiflore officinale à l’étonnante rusticité

Passiflora incarnata est une espèce botanique qui profite d’une très bonne rusticité. Elle est, en effet, capable de résister à des gelées de l’ordre de -10 à -12°C.

Passiflora incarnata : passiflore officinale à l’étonnante rusticité

Passiflora incarnata, © DM – Flickr

Liane volubile à développement réduit, haute de seulement 3 à 4 m, la passiflore officinale est appréciée pour ses vertus médicinales et ses qualités ornementales exceptionnelles. Ses feuilles caduques sont glabres, trilobées et dentées, longues de 8 à 12 cm, et d’un beau vert foncé brillant. La floraison remarquablement exotique de Passiflora incarnata est également odorante. Les fleurs estivales et mauve pâle sont couronnées de grands filaments tortueux de la même couleur. En présence d’autres sujets, cette passiflore produit des fruits comestibles verts à jaunes, qui offrent une saveur parfumée et agréable.

La passiflore officinale est suffisamment rustique pour être plantée en pleine terre dans de nombreuses régions. Ses tiges herbacées disparaissent toutefois dès les premières vraies gelées. En fin d’hiver, il convient donc de rabattre ses tiges gelées près du sol. Peu exigeante en matière de sol, Passiflora incarnata apprécie les terres bien drainées, fraîches en été et pas trop humides en hiver.

Passiflora caerulea ‘Purple Haze’ : un hybride rustique à belles fleurs mauves

La ‘Purple Haze’ est un hybride issu de Passiflora caerulea qui se distingue de cette dernière par la couleur de ses fleurs, mais qui profite d’une résistance au froid très proche. Cette Fleur de la Passion est, en effet, rustique jusqu’à -10°C.

Passiflora caerulea ‘Purple Haze’ : un hybride rustique à belles fleurs mauves

Passiflora caerulea ‘Purple Haze’, © Forest and Kim Starr – Flickr

Cette liane volubile, haute jusqu’à 5 m, est munie de vrilles, et elle offre un feuillage alterne et persistant composé de feuilles divisées, vertes et longues de 6 à 10 cm de long. La floraison de la ‘Purple Haze’ coure de juin à octobre, et offre de grosses fleurs de 10 cm de diamètre pourvues de tépales blancs et d’une couronne filamentée de couleur mauve bleuté. Les fleurs éphémères laissent ensuite place à des fruits orangés et comestibles à maturité, qui offrent une saveur acidulée.

Passiflora caerulea ‘Purple Haze’ apprécie plus particulièrement les sols riches, frais et bien drainés. On la plante au printemps, de préférence en situation ensoleillée et à l’abri des vents froids et desséchants. Dans l’hexagone, cette passiflore prospère très bien dans les régions méridionales et sur les bords de la Loire. Attention, elle peut rapidement devenir envahissante dans ces régions, et doit donc être taillée au sortir de l’hiver. Ses lianes vigoureuses doivent également être guidées sur un support robuste.

Passiflora caerulea ‘Constance Elliott’ : une passiflore blanche et rustique

La ‘Constance Elliott’ est un autre cultivar de Passiflora caerulea qui se distingue de celle-ci par la couleur blanche de ses fleurs, mais aussi par sa rusticité légèrement inférieure. En effet, cette passiflore blanche profite d’une rusticité moyenne comprise entre -8°C et -10°C en fonction des conditions de culture.

Passiflora caerulea ‘Constance Elliott’ : une passiflore blanche et rustique

Passiflora caerulea ‘constance elliott’ © manuel m. v. – Flickr

Cette grimpante à croissance très rapide, haute jusqu’à 7 m, est pourvue de longues tiges ramifiées. Ses feuilles, divisées jusqu’à la base, offrent un beau coloris vert moyen. Entre le mois de juin et le mois de septembre, cette passiflore produit des fleurs de 7 cm de diamètre, à pétale blanc ivoire et à couronne de filaments blancs ou bleu pâle. Ses petits fruits ovoïdes, de couleur orange à maturité, ont un goût peu agréable.

Passiflora caerulea ‘Constance Elliott’ peut être cultivée en pleine terre et donc passer l’hiver dehors, à condition toutefois de profiter d’une exposition plein sud, ou à défaut d’une exposition ouest, et surtout bien abritée des vents froids. Elle doit également être paillée en hiver afin de mieux résister aux rigueurs hivernales. ‘Constance Elliott’ apprécie les sols riches, pas trop secs, profonds et bien drainés. Elle doit être palissée et taillée en fin d’hiver pour lui garder un port élégant et favoriser sa floraison. Dans les régions méridionales, elle devra être contenue par des tailles sévères afin de ne pas envahir tout l’espace.

Commentaires

  • Morcrette, le 25 Décembre 2023

    J habite à proximité de DRAGUIGNAN 83720 et je souhaite connaître les dates de plantation de passiflore comestible et quelle composition de terre reste idéale car je peux additionner de broyage et fumier de cheval merci pour vos bons conseils Cordialement Rol

    • Réponse de Ingrid, le 3 Janvier 2024

      Bonjour.
      Il s'agit de la variété 🔗 Passiflora edulis qui produit les fameux fruits de la passion ! Mais attention, elle est frileuse en-dessous de 0°C. Concernant la composition du sol, la passiflore préfère un sol bien drainé et riche. Vous pouvez améliorer votre terre en y ajoutant du compost ou du fumier de cheval bien décomposé, ainsi que du broyat pour améliorer le drainage. Assurez-vous que le fumier de cheval soit bien composté pour éviter de brûler les racines de la plante.

passiflore les plus rustiques