Maladies et parasites de l’Argousier

Maladies et parasites de l’Argousier

Les détecter et les traiter naturellement

Sommaire

Mis à jour le 25 Septembre 2023  par Sophie 4 min.

L’Hippophae rhamnoides, connu sous le nom commun d’Argousier, est un grand arbuste ou petit arbre épineux et caduc, originaire des dunes d’Europe, d’Asie et d’Amérique du Nord. Il arbore une belle silhouette souple et touffue avec ses fines feuilles gris argenté, et sa discrète floraison laisse place à une abondante fructification sur les sujets femelles. En effet, on connait l’Argousier pour ses fruits comestibles de couleur orange, les argouses, particulièrement riches en vitamine A et C, et en anti-oxydants. Également appelé « Épine luisante », l’argousier est un arbuste de soleil très rustique, bien adapté aux sols pauvres et salés et tolérant bien la sécheresse une fois établi.

maladies et parasites argousier Hippophae rhamnoides

Hippophae rhamnoides, arbre et fruits

Particulièrement résistant et frugal, adapté à des conditions de culture ingrates, l’Argousier peut néanmoins faire l’objet d’attaques provenant de maladies ou de ravageurs. Nous recensons ici les principaux et les moyens d’y remédier naturellement. 

Difficulté

Le papillon de l'Argousier

Symptômes et cause

Le papillon de l’Argousier, Gelechia hippophaella de son nom scientifique, est un papillon de nuit possédant quatre ailes et un corps couvert d’écailles, qui pond ses œufs à l’intérieur des fruits de l’Argousier avant maturité. Les larves se nourrissent ensuite de leur pulpe, compromettant la récolte. Les Argouses se ratatinent, se dessèchent et tombent. Les larves pénètrent alors dans le sol, où elles hibernent, entretenant leur cycle de vie.

maladies et parasites argousier Hippophae rhamnoides

Le papillon de l’Argousier, Gelechia hippophaella ( (Wikipedia)

Gestes préventifs et traitement

  • La lutte contre le Gelechia hippophaella consiste essentiellement à ne pas laisser les papillons hivernants sortir du sol vers la surface et d’empêcher les larves de s’enfouir dans le sol. Un paillage épais (10-15 cm) mis en place au début du printemps sera bénéfique. Il peut être constitué de paille, de déchets de taille de végétaux, ou encore d’adventices sans graines compactées et disposées sous la couronne après désherbage.
  • Ramassez et détruisez systématiquement les baies tombées au sol avec des larves à l’intérieur.

Le flétrissement verticillaire

Symptômes et cause

Le flétrissement verticillaire est la maladie fongique la plus dangereuse pour l’Argousier. Capable de faire mourir l’arbre dans les deux ans, il provoque le jaunissement des feuilles et des branches, suivi de nécrose, le dessèchement des pousses et un affaiblissement général de la plante, menant à sa mort.

Gestes préventifs et traitement

  • La cause de la maladie est une infection fongique. Si celle-ci a pénétré l’Argousier par le haut (à travers des plaies de l’écorce ou de branches), vous pouvez tenter de le sauver en coupant les branches séchées. Si la lésion a atteint le système racinaire, l’arbre mourra. À ce jour, des méthodes de contrôle efficaces n’ayant pas encore été trouvées, les experts arboricoles recommandent de déterrer et de détruire les sujets touchés et de ne pas replanter d’Argousier au même endroit pendant plusieurs années. Le bois coupé doit être détruit pour empêcher la propagation de la maladie.

L'endomycose

Symptômes et cause

L’endomycose est une maladie fongique des fruits de l’Argousier, apparaissant en général durant la première quinzaine du mois d’août. Les baies touchées se ramollissent et deviennent aqueuses. Puis leur peau se détruit, libérant non seulement le contenu du fruit, mais également les spores du champignon, qui seront transportés vers des baies saines pour les infecter à leur tour. Les pluies saisonnières fréquentes entraînent la propagation de la maladie.

maladies et parasites argousier Hippophae rhamnoides

L’endomycose détruit les argouses

Gestes préventifs et traitement

  • La taille de l’arbre permet de l’aérer et d’éviter la stagnation d’humidité dans la ramure
  • Proscrire l’arrosage par aspersion
  • Au printemps et en début d’été, traitez les Argousiers avec du purin de prêle, pour son action antifongique et bio-stimulante
  • En cas d’infection, ramassez et éliminez les fruits contaminés
  • Si l’attaque est forte, une application de bouillie bordelaise devrait vous permettre d’en venir à bout.

→ Retrouvez l’article de Virginie : Comment faire du purin de prêle ? RECETTE ET UTILISATIONS

Le Phellin de l'argousier

Symptômes et cause

Le Phellin de l’argousier ou Phellinus hippophaeicolaest une espèce de champignons de la famille des Hymenochaetaceae. Il parasite essentiellement le bois d’Argousier, mais aussi plus rarement d’Eléagnus. Ce champignon plutôt rare se développe isolément ou parfois en petites troupes qui se fixent latéralement par leur partie la plus épaisse. De couleur brune et n’ayant pas d’odeur spécifique, il peut se rencontrer toute l’année, mais ne se développe qu’en dehors des périodes de gel, en forme de sabots ou de bourrelets de 4 à 8 cm de largeur sur 2 à 4 cm d’épaisseur.

maladies et parasites argousier Hippophae rhamnoides

Le Phellin de l’argousier touche les arbres morts ou mourants

Gestes préventifs et traitement

  • Un arbre atteint par ce champignon ne peut être traité. Parasite d’un arbre blessé et mourant, le Phellin développe des pourritures blanches qui dégradent la lignine. S’il peut être arraché, en entraînant l’écorce, son mycélium ne peut être détruit et dégrade inexorablement le bois. L’Argousier devient cassant et chute. À sa mort, le champignon poursuit sa fonction de décomposeur en tant que saprophyte.

Commentaires

Maladies et parasites de l'argousier
Nous ne livrons que les articles des catégories graines et bulbes dans votre pays. Si vous ajoutez d'autres articles à votre panier, ceux-ci ne pourront pas être expédiés.