Haricots à filets : 3 bonnes raisons de les cultiver

Haricots à filets : 3 bonnes raisons de les cultiver

Pourquoi préférer les haricots à filets au détriment des Mangetout ?

Sommaire

Rédigé le 12 Avril 2023  par Pascale 4 min.

En matière de haricots, le choix est vaste. Et nombre de jardiniers se sont trouvés bien dépourvus quand vint l’époque de choisir et semer ses variétés de graines… Outre les différences entre haricots à rames et haricots nains, les haricots à écosser ou les magnifiques haricots d’Espagne, le jardinier amateur (ou plus aguerri) qui veut planter des haricots verts se trouve confronté au choix à faire entre haricots à filets et haricots mangetout. D’autant que les semenciers proposent aujourd’hui des haricots à filets sans fils ! De quoi y perdre littéralement son latin…

Nous allons, dans cet article, nous concentrer sur les haricots à filets pour comprendre ce qui fait leur différence, et surtout pour quelles raisons vous pourriez privilégier leur semis dans votre potager. 

Difficulté

Des haricots à filets, c'est quoi exactement ?

Les haricots à filets sont des variétés de haricots (Phaseolus vulgaris) nains qui se distinguent par une touffe buissonnante de feuillage qui ne dépasse pas 40 à 50 cm de hauteur. Ils se tiennent seuls et n’ont nullement besoin de rames ou tuteurs.

Mais ce qui fait vraiment la spécificité des haricots à filets, c’est le fil ! En effet, les haricots à filets ont des fils alors que les haricots mangetout n’en ont pas. Je vous imagine déjà, à la lecture de mes mots, vous gausser en clamant haut et fort qu’il est impensable pour vous (et pour moi aussi, je vous rassure !) de manger des haricots avec des fils. Mais il y a moyen de déguster ces haricots à fils sans fils ! Tout simplement en récoltant les gousses avant leur pleine maturité, c’est-à-dire encore jeunes.

En effet, les haricots à filets sont des haricots qui doivent se récolter tous les 2 ou 3 jours, tôt. Non pas à 6 heures du matin alors que les rayons du soleil réchauffent juste le potager (quoique !), mais tôt dans la saison. En effet, les haricots à filets sont beaucoup plus précoces et hâtifs que les haricots mangetout puisqu’ils sont récoltés avant leur pleine maturité. haricots à filets

Donc, s’il fallait faire un résumé, les haricots à filets se récoltent jeunes avant l’apparition du fil. C’est essentiellement ce qui les distingue des haricots mangetout qui se récoltent plus tard, à leur pleine maturité, quand les grains gonflent les gousses.

Choisir des haricots à filets pour leur qualité gustative

Indéniablement, les haricots à filets surpassent les autres variétés de haricots pour leur saveur et leur qualité gustative. Cueillis jeunes et immatures, donc sans fils et avec un parchemin fin, ils sont d’une tendreté incomparable. Ces haricots bénéficient en outre d’une excellente tenue à la cuisson. 

Les gousses sont en effet longues de 12 à 20 cm, bien droites et étroites. On peut d’ailleurs les qualifier de haricots extra-fins. D’un joli vert, parfois panaché de violet ou de pourpre suivant les variétés, les haricots à filets sont les meilleurs haricots qui soient. Ils fondent en bouche et peuvent être accommodés de différentes façons.

En revanche, pour obtenir cette excellence, il faut s’en donner la peine en les récoltant tous les 2 à 3 jours et en leur apportant suffisamment d’eau, surtout en période de forte chaleur. Récoltés à maturité, ils prennent le fil, la cosse se parchemine et ils perdent de leur saveur.

Parmi les meilleurs haricots à filet, on peut citer les incontournables ‘Fin de Bagnols’, à gousses non panachées, et le ‘Triomphe de Farcy’, à gousses panachées, qui servent de référence. En effet, on évoque désormais des types Bagnolais et des types Farcy pour identifier de nouvelles variétés. Pour autant, d’autres variétés, plus récentes, tendent à les détrôner comme ‘Talisman’, particulièrement précoce, ou ‘Cupidon’, qui ne prend le fil que tardivement.

‘Triomphe de Farcy’ (©La Ferme de Sainte-Marthe), ‘Fin de Bagnols’, ‘Talisman’ et ‘Cupidon’

Sélectionner les haricots à filet pour leur productivité

Globalement, les haricots à filet s’avèrent très productifs. D’autant que la récolte s’étale de manière échelonnée sur un temps plus long, en général sur 2 à 3 mois. En effet, les gousses n’arrivent pas à maturité en même temps et la récolte se prolonge dans la durée. Il n’est d’ailleurs pas rare d’avoir sur le même plant des gousses formées et des fleurs.

Parmi les différentes variétés de haricots à filet, certaines sont reconnues pour leur productivité : 

  • ‘Aiguillon’ : cette variété produit des gousses fines et très longues (entre 18 et 20 cm) de section ronde. C’est en outre une variété résistante aux virus et à l’anthracnose
  • ‘Molière’ produit des gousses de 18 à 20 cm rondes et bien droites d’un vert franc. C’est une variété très productive et précoce, la récolte intervient de fin juin à septembre
  • ‘Mascaret’ : cette variété est dotée d’un rendement exceptionnel, car elle est très remontante durant tout l’été, de mi-juin à septembre. Ses gousses sont d’un vert vif, fines et longues de 18 cm
  • Delinel’ : cette variété aux gousses vert franc, longues de 16 à 18 cm, ne produit pas de fil et ne parchemine pas. On peut donc la consommer au stade immature ou mature comme un mangetout
  • Gourmandel’ : cette variété aux gousses rondes et droites vert foncé produit un peu plus tardivement, de juillet à septembre

Opter pour des haricots à filet pour leur facilité de culture

Les haricots à filet (comme les haricots mangetout) sont très faciles à cultiver, d’abord par leur plantation, mais aussi par leur entretien. En effet, à la différence des haricots à rames, ils poussent en touffe et ne demandent aucun tuteur. Ce qui représente un gain de temps non négligeable, la pose des rames étant chronophage. Surtout si vous décidez de faire plaisir aux enfants avec un tipi ! Ainsi, il faut se procurer les rames (éventuellement dans la nature), les planter profondément dans le sol pour qu’elles résistent aux intempéries et au vent, les lier entre elles… Sans omettre la coupe des plants fanés totalement entortillés dans les rames.haricots à filets

Avec les haricots à filets, la plantation est simple, tout comme l’entretien : on trace des sillons, on sème en poquets ou en ligne, on recouvre de terre et on tasse, on arrose, et on attend 2 mois. Ensuite, il faut arroser régulièrement, butter de temps en temps les pieds, et récolter tous les 2 à 3 jours. Seule la récolte demande des efforts et suscite quelques maux de dos. Mais l’excellence gustative de ces belles gousses fait oublier tout le reste !

Pour aller plus loin :

Et les haricots à filet sans filet ?

Avec le développement variétal, sont désormais proposés à la vente des haricots à filet sans filet. Ils ont la saveur des haricots à filets, mais ils peuvent se récolter immatures, tous les 2 ou 3 jours, mais aussi plus tardivement comme des mangetouts. Et même à ce stade-là, les gousses ne présentent ni fil ni parchemin. En revanche, elles sont globalement plus petites. Parmi ces variétés, on peut citer :

  • Vanilla’ : c’est une variété au feuillage sombre qui produit des gousses courtes vert foncé de juillet à septembre
  • Crocket’ : cette variété produit des gousses fines et longues vert très foncé
  • Satelit’ : c’est une variété très précoce qui offre des gousses de 15 cm maximum
  • Pongo’ : les gousses mesurent entre 15 et 17 cm et sont d’un vert brillant. La floraison et la fructification se dressent au-dessus de la plante, ce qui facilite la récolte

Commentaires

haricots potager