Comment enlever un vieux rosier ?

Comment enlever un vieux rosier ?

Nos conseils pour bien déraciner un rosier fatigué

Sommaire

Mis à jour le 24 Juillet 2023  par Christine 4 min.

Cultivés dans de bonnes conditions, les rosiers peuvent vivre longtemps dans un massif, quinze ans au minimum. Malgré cette longévité, il arrive un moment où ils s’affaiblissent progressivement et dépérissent. Souvent les rosiers présentent du vieux bois, le développement des tiges est moindre et la floraison est moins abondante. S’il est tout à fait possible de tailler un vieux rosier pour le rajeunir, dans certains cas, les chances d’émission de jeunes pousses après une taille ne sont pas garanties. Il est alors temps d’envisager d’extraire votre vieux rosier. Rosier nain, buisson, tige, grimpant ou liane, découvrez tous nos conseils pour enlever votre rosier âgé avec succès, sans produit chimique, dans le respect de la nature et du sol.

Difficulté

À quel moment de l’année arracher un vieux rosier ?

La meilleure période pour enlever votre vieux rosier au jardin est l’automne-hiver. Entre novembre et février, la terre est particulièrement humide, ce qui facilite l’extraction des racines. Bien sûr, si le sol est gelé, cette intervention n’est pas possible.

enlever un vieux rosier

Racines d’un vieux rosier (©Virginie Douce)

Quel matériel utiliser ?

Enfilez des gants spéciaux pour manipuler votre rosier (gants de débroussaillage pour rosiers et épineux avec manchettes par exemple). Selon la dimension du rosier à enlever, il faut vous munir d’autres éléments de protection. En effet, si vous souhaitez déplanter un rosier grimpant ou rosier liane, portez des vêtements adaptés qui recouvrent vos bras et jambes, ainsi qu’une paire de lunettes de protection. N’oubliez pas que vous pouvez contracter le tétanos en jardinant.

Différents outils peuvent être utiles pour déterrer les racines : plantoir, pelle, couteau désherbeur, bêche ou fourche à bêcher, sécateur, coupe-branches ou hache.

Pour en savoir plus, consultez notre fiche conseil : Tétanos : jardiniers, ne manquez pas le rappel du vaccin !

Comment enlever un vieux rosier ?

Déterrer un rosier manuellement nécessite beaucoup d’énergie et d’attention, en particulier si vous utilisez du matériel coupant. Les vigoureuses et robustes racines des rosiers se développent profondément dans le sol, parfois jusqu’à 1 mètre de profondeur. À cause de cet enracinement, l’arrachage du rosier peut s’avérer long et fastidieux. Voici les étapes à suivre :

  • La veille de l’extraction du rosier, assurez-vous que le sol est humide. Faites un généreux arrosage si besoin.
  • Le jour J, vous pouvez rabattre la végétation de votre vieux rosier afin de pas être gêné par le branchage. Taillez les rameaux à 20-30 centimètres du sol.
  • Retirer le paillage.
  • À l’aide d’une bêche ou fourche-bêche, décompactez la surface du sol (15 cm de profondeur) sur environ 50 centimètres de diamètre tout autour de la plante.
  • Évacuez la terre en surface à la pelle.
  • Ensuite, creusez petit à petit avec le plantoir ou le couteau désherbeur le long des racines pour dégager progressivement le système racinaire au plus profond possible.
  • L’idéal est de retirer toutes les racines du sol. S’il n’est pas possible d’extirper les racines sur toute leur longueur, coupez-les alors le plus loin possible de la motte. Utilisez le sécateur ou coupe-branches, voire une hache pour sectionner les racines les plus grosses.
enlever un vieux rosier

Tout d’abord, rabattez votre rosier. Puis, travaillez la surface du sol à la bêche. Ensuite, vous dégagerez les racines les plus longues au fur et à mesure à l’aide d’un plantoir ou couteau désherbeur

Extrayez la terre au fur et à mesure. Rien ne sert de tirer sur le rosier, vous vous fatiguerez plus qu’autre chose. Une fois votre rosier déterré, rebouchez le trou et faites l’appoint de terre régulièrement jusqu’à ce que votre terrain soit parfaitement plat.

Coupez les déchets végétaux (surtout les branches charpentières) en petites sections que vous mettrez dans un grand contenant (seau, poubelle, conteneur à plante), cela en facilitera l’évacuation. Vous déposerez ensuite le tout dans un autre endroit du jardin (où il n’y aura pas de rosier) ou en déchetterie.

Peut-on replanter un autre rosier à la place ?

Replanter un rosier sur un emplacement qui était auparavant occupé par un autre rosier est un pari risqué. En effet, la racine du rosier sécrète au cœur du sol des substances nocives pour les nouveaux plants de rosiers. Ces phytotoxines agissent comme un poison qui limite la croissance des autres végétaux, même s’il s’agit d’un autre rosier. De plus, des maladies cryptogamiques (champignons) peuvent se développer sur les fragments de racine restant dans le sol et pouvant potentiellement contaminer les nouveaux rosiers. Enfin, après de nombreuses années, la terre est épuisée et manque de nutriments. Certains spécialistes estiment que cette zone est inutilisable pendant 5 à 8 ans. Voici les différentes possibilités envisageables et nos conseils pour mettre toutes les chances de votre côté :

  • Première solution : mettre la zone en quarantaine durant plusieurs années. Rebouchez le trou de plantation de votre vieux rosier et attendez au minimum 5 ans avant de replanter un rosier à cet endroit. Plantez vos nouveaux et jeunes rosiers ailleurs au jardin.
  • Deuxième solution : vous souhaitez tout de même replanter un rosier sur cet espace. Dans ce cas, changez la terre jusqu’à au moins 50 centimètres de profondeur et sur 60 centimètres de diamètre par rapport au trou de plantation de l’ancien rosier. Si besoin, servez-vous d’une pioche pour décompacter le sol et vous faciliter le travail. Pour le remplacement de la terre, utilisez une bonne terre de jardin exempte de tous résidus de traitements et provenant d’un autre endroit du jardin ou un terreau de qualité. Avant la plantation de votre nouveau rosier, enrichissez la nouvelle terre par un amendement organique (compost bien décomposé, corne broyée). Un apport de mycorhizes peut aussi être bénéfique.
planter rosier à la place d'un autre rosier

Pour planter un jeune rosier à cet emplacement, il est indispensable de remplacer la terre

Pour aller plus loin

Découvrez aussi notre fiche conseil Transplanter arbres, arbustes, rosiers et vivaces : quand et comment ?

Consultez nos différentes fiches sur la taille des rosiers et savoir quand et comment tailler :

Retrouvez nos conseils de culture pour les rosiers dans le froid :

Commentaires

  • Di Montagliari Maryvonne, le 31 Mars 2023

    J’ai un vieux rosier Belle de Londre que je dois retirer.
    Que mettre à la place? J’envisage de changer la terre et mettre des hydrangea Annabelle.
    Qu’en pensez vous?
    Merci pour votre article sur : comment retirer un vieux rosier.

    • Réponse de Ingrid, le 4 Avril 2023

      Bonjour. Oui cela est possible, mais nous vous recommandons de changer la terre pour accueillir votre Hydrangea. En effet, dans certains cas, les rosiers peuvent laisser des substances chimiques dans le sol qui limite la croissance d'autres plantes. C'est pourquoi il est souvent recommandé de changer la terre ou d'ajouter du compost bien mur pour aider votre hydrangea Annabelle à bien s'implanter.

  • Marie, le 24 Juillet 2023

    Bonjour,

    Nous avons enlevé les rosiers de notre jardin, nous avons retourné le jardin à la bêche, il n'y avait plus rien... Sauf que quelques mois plus tard, les rosiers repoussent aux mêmes endroits. Comment on peut faire pour les empêcher de repousser?

    Merci
    Marie

    • Réponse de Ingrid, le 25 Juillet 2023

      Bonjour. Il semble que vous ayez affaire à des repousses de rosiers tenaces dans votre jardin et que quelques petites racines étaient sûrement encore présentes, parfois très en profondeur. Vous n'avez pas d'autres choix que de supprimer à nouveau ces racines et vous pouvez couvrir le sol avec une bâche plastique pour étouffer toute repousse (durant 6 mois à 1 an). Cela empêchera la lumière du soleil d'atteindre les racines des rosiers et les empêchera de pousser. Autre solution (toujours après un nouveau déracinement) : plantez d'autres plantes dans les zones où les rosiers repoussent, vous pouvez réduire l'espace disponible pour les repousses et ainsi ralentir leur propagation.

enlever vieux rosier