Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
cultiver catananche en pot
conseil

Cultiver la Catananche en pot

Tous les bons gestes pour entretenir une Cupidone en contenant

La Catananche (Catananche caerulea), ou Cupidone, est une ravissante vivace idéale pour les jardiniers débutants. Sa ravissante floraison, dans des tons de bleu lavande ou de blanc, émerge en fin d’été de son fin feuillage basal persistant, aux teintes vert grisé. Même défleuries, ses inflorescences séchées sont remarquables en bouquets secs. Très résistante à la sécheresse, extrêmement frugale, rustique jusqu’à -15°C, c’est une plante de plein soleil, dans tout sol drainé, parfaite par exemple dans un jardin de vacances ou également pour les patios, balcons et terrasses, où sa culture en contenant est très facile. Découvrez tous les bons gestes et conseils pour cultiver la Cupidone en pot !

cultiver la cupidone en pot, culture de la catananche, fleurs bleu lavande, fleurs pour bouquets secs

Catananche caerulea

Quel pot et quel substrat choisir ?

Type de pot et taille du contenant

  • Il existe une très large gamme de contenants qui permettent de cultiver les plantes en pot. Concernant les matériaux, privilégiez en priorité la terre cuite ou le grès non vernissés. Ils sèchent plus vite mais leur porosité permet de bons échanges gazeux et laisse respirer le substrat. En outre, leur teinte naturelle est discrète et s’associe à de nombreux styles. Si vous souhaitez malgré tout donner un peu de ‘peps’ et inviter la couleur sur votre balcon ou votre terrasse, rien ne vous empêche de cultiver votre Catananche dans d’autres types de contenants, certains offrant des coloris pétillants. Gris, ils affichent beaucoup de neutralité et de modernité. Pour jouer ton sur ton, choisissez un bleu qui s’accorde avec la floraison de la Cupidone, ou misez sur le contraste avec l’orange, sa couleur complémentaire.
  • Autre possibilité, détourner un objet pour le transformer en pot, ce qui vous permet de faire preuve d’originalité. Une boite de conserve usagée, un vieux contenant en zinc, une théière ébréchée, un panier défraîchi…laissez votre imagination vous guider !
  • En revanche, soyez un minimum attentif à la taille du contenant. Choisissez-en un qui soit légèrement plus grand que le plant à installer. Trop petit, les racines seront vite à l’étroit, et votre Catananche risque de végéter ; trop grand, c’est tout simplement inutile, à moins que vous ne décidiez d’installer plusieurs exemplaires, ou des plantes compagnes. Autre point primordial, vérifiez que votre pot est muni d’un trou de drainage dans le fond, afin que l’eau s’écoule facilement en rapidement. S’il n’existe pas, il est impératif d’en créer un ou plusieurs.
pot pour la catananche, planter cupidone en pot

Seau en zinc, panier en osier et pot en terre cuite

Type de substrat

La Catananche est une vivace particulièrement sobre. Elle se contente d’un sol pauvre et de très peu d’eau. De plus, elle ne supporte pas les sols qui restent humides, surtout en hiver, au risque de la voir disparaître rapidement. Vous devez donc lui offrir un substrat bien drainant, facile à réaliser soi-même en mélangeant pour 2/3 d’un terreau basique (ou de la terre de votre jardin, quelque soit son Ph, car bien que la Catananche aime les sols calcaires, elle accepte les terres neutres ou acides) à 1/3 de graviers ou de pouzzolane de petite granulométrie. Le sable de rivière, pas trop fin, est également une bonne alternative au gravier. Pour augmenter le drainage, installez au préalable une couche de 3 à 5 cm de billes d’argiles, de petits cailloux ou de gravier au fond du pot. Peu gourmande, la Cupidone se contente d’une poignée de compost à mélanger à votre substrat, mais si vous n’en avez pas, elle peut même s’en passer. Mieux vaut un sol trop pauvre que trop riche pour cette vivace.

Quand et comment planter la Catananche en pot ?

Quand planter ?

Les plantes en godets peuvent être plantées toute l’année, hors période de gel. Cependant, il est préférable de procéder à la plantation au début du printemps, surtout en régions froides et humides. En climat plus doux, vous pouvez également planter en automne, entre fin septembre et mi-novembre environ.

Comment planter ?

  1. Faites tremper la motte afin de gorger le substrat en eau.
  2. Installez la couche de drainage au fond du pot, sur une épaisseur d’environ 3 à 5 cm.
  3. Remplissez de substrat puis installez votre plant au centre.
  4. Comblez avec le reste de mélange et tassez légèrement
  5. Paillez, de préférence avec un matériau minéral (gravier, cailloux, ardoise…)

Quelle exposition pour la Catananche ?

  • La Catananche est une plante qui aime la chaleur et supporte la sécheresse. Installez votre pot à exposition lumineuse, même au soleil direct, bien qu’elle accepte la mi-ombre (5 à 6 heures de soleil direct dans la journée).
  • Dans la mesure où la Cupidone résiste très bien aux embruns salés, vous pouvez l’installer dans un jardin en bord de mer, mais évitez-lui les vents forts, qui peuvent casser les tiges florales.
cupidone en pot, planter la catananche en pot

Catananche caerulea (photo Andrey Zharkikh – Flickr)

Entretien, arrosage et engrais

La Catananche demande un entretien des plus limités

Arrosage

Côté arrosage, attendez que la substrat sèche sur les premiers centimètres avant de faire un apport en eau. Selon les régions, les conditions météo et la saison, vos interventions peuvent être quasiment nulles ou un peu plus soutenues. Dans tous les cas, mieux vaut arroser un peu moins que trop. Excepté en été, sous forte chaleur, il faudra peut-être être un peu plus vigilant, mais les précipitations des autres saisons, hormis cas particuliers, suffisent généralement à abreuver votre plante.

Fertilisation

Très frugale, la Catananche n’a pas besoin d’être fertilisée. Une poignée de compost à la plantation est très largement suffisant, mais pas indispensable. Une terre trop riche peut même écourter la durée de vie de cette vivace peu gourmande.

Taille, entretien courant et division

Le feuillage basal de la Catananche est persistant. Au besoin, vous pouvez rapidement nettoyer les feuilles séchées ou les moins belles en fin d’hiver.

La floraison estivale sèche joliment, et les bractées à l’aspect de papier à cigarette et au froissement qui rappelle le chant de la cigale entrent dans la composition des bouquets frais ou secs. Si vous souhaitez utiliser les inflorescences à cette fin, coupez les tiges à leur base. Si vous en avez la possibilité, au moment de la défloraison, vous pouvez placer votre pot près d’un massif, car la Cupidone se ressème spontanément, et donne ainsi naissance à de nouveaux plants.

Quand et comment rempoter ?

Bien que frugale, la Catananche peut nécessiter d’être rempotée de temps en temps (tous les 3 ou 4 ans en moyenne). Elle peut devenir un peu trop imposante pour son pot (les racines sont alors à l’étroit) ou vous souhaitez simplement obtenir plusieurs plants. Le rempotage, qui se fait généralement au printemps (possible également en automne en région douce), permet de l’installer dans un pot légèrement plus grand ou de la diviser.

  1. Sortez le plant de son pot
  2. Divisez éventuellement en plusieurs éclats en coupant la motte avec un outil tranchant
  3. Replantez comme un nouveau plant
  4. Paillez et arrosez.

 

cupidone à fleurs blanches, cultiver la catananche en pot

Catananche caerulea ‘Alba’

Pour aller plus loin

–> Découvrez nos différentes variétés de Catananche

–> La Catananche ou Cupidone : tous nos conseils pour la planter, la cultiver et l’entretenir

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire