Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
cultiver asclepias en pot
conseil

Cultiver l’asclépias en pot

Nos conseils pour le réussir

Les asclépiades sont des plantes vivaces ligneuses aux fleurs étoilées réunies en inflorescences de couleur rose avec speciosa, syriaca et sullivanti ; mauve avec incarnata ; orange avec tuberosa ou blanche. Leur feuillage lancéolé vert crée un contraste saisissant avec la myriade de fleurs décoratives qui s’épanouissent au fil des jours. Mellifère, leur floraison estivale se prolonge de juin à septembre.

Les hampes des asclepias mesurent entre 40 cm et 1,50 m de hauteur. Leur culture en pot est tout à fait possible, avec une préférence pour Asclepias tuberosa, plus compact. Cela permet à la fois de pouvoir rentrer les espèces les plus frileuses sous abri, et de contenir l’expansion des plus intrépides.

Suivant les espèces et la couleur de leur floraison, elles apporteront la touche naturelle ou exotique sur un balcon ou une terrasse ensoleillés.

Voici nos conseils précieux pour réussir la plantation d’une asclépias en pot afin d’en profiter le plus longtemps possible !

Retrouvez notre gamme d’asclépias.

Asclépia incarnata ©Patrick Alexander, DP

Quel pot choisir pour l’asclépias ?

Choisissez un pot en terre cuite d’un diamètre entre 40 et 60 cm assez profond car le système racinaire des asclepias est bien développé. Privilégiez la terre cuite, poreuse et non le plastique. Veillez à ce que le fond soit bien percé. Le pot va permettre de canaliser des asclepias comme syriaca (herbe aux perruches, herbe à perruche, herbe à la ouate) ou incarnata au port drageonnant.

Quelle exposition ?

Les asclépiades apprécient des situations ensoleillées, avec de la chaleur et la lumière afin de profiter au maximum de floraisons spectaculaires et époustouflantes. Dans les régions méditerranéennes avec un soleil brûlant une bonne partie de la journée, une exposition mi-ombragée peut leur convenir. Dans les régions venteuses, installez le pot à l’abri des vents violents.
Placez les pots à proximité d’une fenêtre ou d’une baie vitrée afin de profiter des passages nombreux des insectes pollinisateurs et des papillons qui viennent prélever le nectar.

Asclepias speciosa © Patrick Alexander, DP

Quel substrat ?

Adaptez la nature du substrat en fonction de l’asclépias cultivée. Les Asclepias incarnata et speciosa apprécient une terre fraîche, qui ne se dessèche pas, alors que les Asclepias syriaca et tuberosa préfèrent une terre sèche et pauvre. Prenez un terreau léger et drainant additionné de sable grossier. Ajouter éventuellement une part de terre du jardin.

Quand et comment planter l'asclépias en pot ?

Les asclépiades se plantent de préférence au printemps, une fois que les dernières gelées sont passées. Pour cela :

  • Placez le pot d’asclépias dans une bassine d’eau afin de réhydrater la motte
  • Ensuite, étalez une couche de drainage afin de laisser les excès d’eau s’évacuer (des graviers, du sable ou des cailloux font l’affaire)
  • Remplissez le pot avec un mélange, de terreau horticole (2/3) et de sable grossier (1/3)
  • Une fois les bulles d’eau disparues, retirez la plante de la bassine et plantez
  • Comblez les vides avec du terreau puis tassez tout autour
  • Arrosez bien afin de favoriser son installation

Pour les espèces hautes comme incarnata et incarnata ‘Ice Ballet’, qui peuvent mesurer jusque 1,20 m de hauteur et sullivanti jusqu’à 1,50 m, placez un tuteur dès la plantation pour empêcher les tiges de plier sous le vent.

Comment entretenir l'asclépias en pot ?

Hiverner l’Asclépias en pot

La culture en pot permet de rentrer à l’abri les espèces frileuses comme curassavica qui supporte des températures descendant jusque 5°C ; incarnata jusque -10°C ; sullivanti, fascicularis, speciosa et tuberosa sont les plus rustiques supportant jusque -15°C mais sachez que les plantes en pot ont une rusticité plus faible qu’en pleine terre (comptez une zone de rusticité en moins). Les pots posés sur roulettes se déplacent plus facilement.

Entretenir l’Asclépias en pot

  • N’hésitez pas à pince les tiges au printemps pour que la plante devienne plus compact.
  • Les fleurs fanées peuvent être coupées régulièrement ou non, suivant si vous souhaitez profiter des fruits et graines qui se développent par la suite. Supprimez les inflorescences fanées peut aider au prolongement de la période de floraison.
  • Petite particularité pour l’Asclepias syriaca : laissez les fleurs faner pour garantir la production de fruits très décoratifs et plutôt originaux, en forme de perruches. Il est possible de récolter les fruits avant maturité pour décorer des vases, ou bien d’attendre qu’ils sèchent afin de produire des semences.
  • Les autres asclepias forment des gousses remplies de graines, qui une fois disséminées, se ressèment partout et peuvent finir par devenir envahissantes, même sur un balcon, une terrasse ou un patio. Nous vous conseillons de couper les fleurs fanées avant la montée à graines.
  • A la fin de l’automne, coupez le feuillage au ras. Pour les espèces frileuses comme l’Asclepias curassavica, souvent cultivées comme plante d’intérieur, couvrez-les d’un épais lit de feuilles ou bien rentrez-les à l’abri. Par précaution, enveloppez-les d’un voile d’hivernage ou d’un lit de paille épais afin de protéger le pied.
  • Lorsque votre asclépias commence à être à l’étroit dans son pot, divisez la souche en automne, tous les 3 ou 4 ans. Replantez chaque fragment de suite et arrosez généreusement. Pensez à porter des gants car les tiges contiennent un latex qui peut être irritant !

Fruits décoratifs de l’asclépias syriaca. © S.Chaillot

Arrosage et engrais

Arrosage

Il va falloir ajuster les quantités d’eau et la fréquence des arrosages en fonction des Asclepias cultivées.

  • Asclepias incarnata demande un substrat humide et frais. Apportez de l’eau régulièrement en laissant la terre sécher entre 2 arrosages. Paillez la surface du pot aussi afin que le substrat sèche moins vite.
  • Asclepias syriaca et tuberosa supportent des périodes de sécheresse. Les pluies passagères seront suffisantes sauf en période de sécheresse prolongée. Dans ce cas, arrosez copieusement une fois par semaine.

Engrais

Faites un surfaçage et apportez un peu de compost décomposé et griffez pour l’incorporer en surface ou faites un apport d’engrais liquide une fois par mois pendant la belle saison.

Pour aller plus loin

Découvrez notre fiche conseil Asclépias : semer, planter et entretenir.

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire