Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
choisir une courge
conseil

Les courges : guide d’achat

Tous nos conseils pour choisir vos courges en fonction de vos attentes

Légumes d’automne par excellence, les courges passent difficilement inaperçues au potager. D’autant qu’elles aiment prendre leurs aises en s’étalant et se montrent très productives pour peu qu’elles soient bien installées au soleil, les pieds au frais. On aime aussi les courges pour leur diversité : de la Butternut à la citrouille, du potiron au potimarron, les différentes courges, éminentes membres de la famille des cucurbitacées, se complaisent dans nos jardins. Or, la famille des courges est particulièrement nombreuse et le choix parmi telle ou telle variété s’avère parfois difficile. Comment choisir entre une courge blanche, un potimarron jaune ou une citrouille verte ? Avec ce guide d’achat, nous vous donnons quelques clés pour cultiver des courges suivant leur variété, leur taille, leur couleur, leur saveur et même leur période de récolte. 

En fonction de leur variété

Un premier point s’impose presque pour s’y retrouver parmi les différentes courges tant il y a d’espèces différentes. En effet, derrière le mot générique “courge” se cachent plusieurs variétés botaniques qui diffèrent suivant certaines caractéristiques et souvent leur saveur. Ce sont les premiers critères de choix. On trouve ainsi : 

  • Les Cucurbita pepo se reconnaissent à leur pédoncule marqué par des côtes qui ne s’élargit pas. Les tiges et les feuilles sont le plus souvent piquantes. Dans cette espèce, on distingue les citrouilles, les pâtissons, les courges spaghetti et la courge Patidou.
  • Les Cucurbita maxima se distinguent souvent par leur taille car c’est l’espèce qui produit les plus gros fruits (Eh oui, les courges sont des fruits !). A la différence des Cucurbita pepo, leur pédoncule est arrondi et s’épaissit. Dans cette espèce, on trouve les potirons, les potimarrons et les giraumons.
  • Les Cucurbita moschata : ce sont des courges coureuses qui disposent d’un pédoncule à cinq côtes s’épatant à l’endroit de l’insertion dans le fruit. Cette espèce regroupe les courges musquées, les butternuts et la sucrine du Berry.
  • Les Cucurbita argyrosperma : espèce de courge au pédoncule côtelé et légèrement épaté. On y retrouve la Cushaw Golden qui ressemble à une grosse courgette et la Courge Pépita Squash aux allures de melon.
  • Les Cucurbita ficifolia melenosperma : les feuilles de cette espèce ressemblent à celles du figuier. La principale représentante de cette espèce est la courge de Siam.
Courge de Siam Cucurbita ficifolia

La Courge de Siam est la principale représentante des Cucurbita ficifolia

Suivant leurs couleurs

Les courges proposent une palette de couleurs des plus vastes, symboles de leur diversité. De plus, la couleur de leur chair varie de celle de leur peau. Pour autant, on distingue plusieurs teintes assez caractéristiques : 

En orange

Cucurbita maxima Atlantic Giant

De couleur orange, la courge Atlantic Giant attire aussi l’œil par sa taille exceptionnelle

C’est la couleur la plus répandue des courges. On ne peut guère passer à côté du Potiron d’Halloween “Jack O’Lantern” ou des énormes Atlantic Giant dont les fruits à la belle couleur orangée peuvent atteindre 200 kg. Le Potiron potimarron et le Pâtisson orange affichent aussi un bel orange tout comme les courges musquées de Provence tant dans leur chair que sur leur peau.

Quant aux courges butternut, elles se font plus discrètes en apparence mais leur chair est bien orange. Une autre étonnante courge se distingue lors de la fête d’Halloween : la Courge Cou Tors propose des fruits jaune orangé à l’épiderme verruqueux et au col tordu.

En jaune

D’autres courges arborent un jaune moins clinquant que l’orange mais tout aussi agréable. La Courge Pomme d’or est une courge ronde qui se pare de jaune à maturité, tandis que la Courge Tancheese arbore une peau jaune cuivré. La Courge Spaghetti Végétal propose une chair filandreuse d’un magnifique jaune clair. Et les fruits de la Courge Table Gold oscillent entre le jaune doré et l’orange safrané.

En blanc

Certaines variétés de courges préfèrent se vêtir de blanc pour mieux séduire le jardinier. C’est le cas des mignonnes Courges Baby Boo, aux côtes très marquées, de la  Courge Pâtisson Blanc, Polo F1 ou Croblan. Si vous voulez une courge blanche, cultivez uniquement pour son esthétisme la Courge Plate de Corse, non comestible.

pâtisson cucurbita pepo

Le pâtisson se décline en blanc ou en orange

En vert

La courge verte est moins courante mais il en existe tout de même quelques spécimens. Ainsi, les fruits verts de la Courge Longue de Nice peuvent atteindre 1 mètre et ceux de la Courge Marenka (non comestible) disposent de reliefs et de cratères. Le Potiron Courge du Pérou a, quant à lui, des fruits à la peau vert foncé et à la chair pistache.

En bleu

C’est une rareté alors citons-la : le Potiron Bleu de Hongrie a une peau bleutée et une chair orange

Et puis il y a les courges qui jouent la différence avec des peaux colorées, striées, rayées, mouchetées de teintes multiples. Si vous aimez les looks affirmés, portez votre choix sur la Courge Cushaw Golden, la Courge Delicata ou les courges Sweet Dumpling (Patidou), toutes rayées de blanc et vert, la Courge de Siam, d’un beau vert marbré de blanc ou la Courge Pâtisson Vert Panaché de Blanc qui affiche d’emblée les couleurs. Quant aux Giraumons, ils jouent sur tous les tableaux en se parant de rouge, de jaune, de vert et de blanc.

Courge Patidou Cucurbita pepo

La courge Patidou a des fruits crème striés de vert

Par rapport à leur forme et à leur taille

En matière de courges, il y a celles qui affichent leur rondeur sans complexes et d’autres qui se la jouent plus fines. D’autres font dans le format XXL ou, au contraire, revendiquent leur côté tout mini tout mimi. On peut donc aussi choisir les courges à cultiver au potager suivant leur taille et leur forme.

Des formes variées

D’une façon générale, la citrouille et la courge musquée sont rondes (à part la Courge Musquée Violina qui, comme son nom le laisse supposer, est en forme de violon), le potiron plus aplati et le potimarron bénéficie d’une forme en poire ou en toupie. La Courge Butternut a une forme de gourdin, la courge pâtisson d’une soucoupe, la Courge Spaghetti est plutôt oblongue et le Potiron Giraumon se distingue par sa calotte hémisphérique. La Courge Longue de Nice ne cache guère sa forme tout comme la Gourde Poire à poudre ou la Gourde Mini Calebasse. Enfin, les courges les plus originales en termes de forme sont les belles italiennes Courge Tromba d’Albenga qui présente un renflement surmonté d’un col ou Tromboncino d’Albenga qui s’enroule sur elle-même.

courge Trombocino d'Albenga

La courge Trombocino d’Albenga s’enroule sur elle-même

Une question de taille aussi

Plus qu’une question de taille, c’est surtout le poids des courges qui fait la différence. Parce qu’on peut faire exploser les compteurs très vite  ! Ainsi, la courge musquée peut atteindre 50 centimètres et 40 kg et la Courge Pleine de Naples 1 mètre pour 25 kg. Quant au Potiron Atlantic Géant, il est presque hors normes avec un record du monde établi à 700 kg pour un fruit !

Si vous cherchez des courges d’une taille moins extrême, les potimarrons auront leur place dans votre jardin, et en particulier le Uchiki Kuri qui donne des fruits de 1.5 kg maximum. Tout comme la Courge Jack Be Little qui produit des fruits de 5 à 8 cm pour une moyenne de 300 g ou la mini courge Baby Boo avec des fruits blancs ne dépassant guère 300 g. La Sucrine du Berry reste également dans les normes avec des fruits de 12 à 15 cm de diamètre.

En fonction de leur saveur

Il y a mille et une façons de cuisiner les courges, en soupe, en gratin, en tarte, en purée, crue et râpée, ou même en dessert pour celles qui sont les plus sucrées. En bouche, les différentes variétés de courges se ressemblent même s’ils existent quelques nuances liées à la texture mais aussi à la saveur. 

  • Les courges à la saveur de la châtaigne : le potiron potimarron (Patidou), la Jack Be Little, la Courge Delicata, le Potiron Doux d’Hokkaïdo
  • Les courges à la saveur de noisette : la Butternut, la courge d’Hiver, la courge Cou Tors, la Courge Tromba D’Albenga
  • Les courges à saveur de patate douce : la courge Delicata
  • Les courges à saveur d’artichaut : les pâtissons, la Pomme d’or,
  • Les courges très sucrées pour les desserts : la sucrine du Berry, la Courge Mellonnette Jaspée de Vendée, la Courge Petite Sucrée.
Courge Sucrine du Berry

Pas sa saveur très sucrée, la Sucrine du Berry est idéale en desserts

Suivant l'espace qu'elles occupent

Certaines courges ont besoin de place au potager car elles sont coureuses, d’autres, les non-coureuses, se contentent d’espace plus restreint.

Les coureuses

Les courges coureuses ont des tiges qui atteignent plusieurs mètres de longueur et peuvent être cultivées à la verticale sur des grillages solides. Privilégiez la Pomme d’or, facile à palisser, les Courges Spaghetti, originales à cuisiner, les butternuts, la Musquée de Provence qui peut courir sur 6 mètres, la Sucrine du Berry ou la Tromba d’Albenga qui fournissent au moins 5 à 6 fruits.

courge spaghetti

La courge Spaghetti est une variété coureuse qui donne des fruits filandreux

Les non-coureuses

Le pâtisson Blanc ou le Pâtisson Orange peuvent pousser sur un balcon en pot, la courge Longue de Nice au port buissonnant, la Courge Verte non-Coureuse d’Italie, une variété très productive… ou encore la surprenante Luffa Cylindra ou courge éponge, une variété grimpante dont les fruits sont utilisés comme gants de crin ou exfoliants.

En fonction de la période de semis et de récolte

Toutes les variétés de courges se sèment en général en mars et avril en godet au chaud, et après la mi-mai (après les Saints de Glace) ou en juin voire juillet en pleine terre. Inutile de se presser car les courges lèvent très vite, en seulement quelques jours et peuvent être repiquées 10 à 15 jours après le semis.

Quant à la récolte, elle intervient de juillet à novembre suivant les variétés. Et les courges se conservent très bien dans un local aéré autour de 15 °C

Sans oublier celles qui sont juste belles

On peut aussi décider de cultiver des courges pour leur beauté. Certaines sont belles et se mangent. Ainsi les Giraumons Turban ou Petit Bonnet Turc éclatent de couleurs au potager tout en étant délicieuses dans l’assiette.

D’autres sont non comestibles et simplement ornementales, cultivées pour le plaisir des yeux,  comme la Courge Marenka, la Calebasse africaine, la Gourde Pélerine.

Articles connexes


Fiche Famille

Courges : semer, planter, cultiver, récolter

Lire la suite +

plantation

Le semis des courges et courgettes

Lire la suite +

Blog

7 super aliments, à cultiver dans son jardin

Les Fêtes de fin d'année laissent souvent des traces : teint brouillé, foie surchargé et...
Lire la suite +

Blog

Alimentation végé : des légumes riches en protéines, vitamines et goût !

Le 16 janvier 2018, la fondation Eat a publié un rapport dans la revue médicale...
Lire la suite +

Blog

Citrouilles géantes : à vos semis !

Avril est le mois idéal pour préparer l’automne ! Car c’est le moment de semer courges...
Lire la suite +

Blog

Semer et cultiver courges, courgettes, potirons et autres citrouilles : c'est simple et c'est maintenant !

Courges et courgettes sont un véritable bonheur au potager : elles sont très faciles à semer...
Lire la suite +

Fiche Tutoriel

Comment palisser les courges ?

Les courges et les courgettes font partie des cucurbitacées, une famille de plantes généralement herbacées...
Lire la suite +
1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire