Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
conserver la menthe
conseil

Comment bien conserver la menthe ?

Les différentes méthodes de conservation des feuilles de menthe fraîches ou séchées

Plante vivace aromatique réputée pour ses vertus médicinales, la menthe se cultive très facilement. Ses feuilles odorantes au goût frais se récoltent du printemps à l’automne, avant que les tiges ne disparaissent, généralement dès les premiers froids hivernaux.

Mais pour profiter des bienfaits et arômes des feuilles de menthe toute l’année, il est tout à fait possible de conserver la menthe fraîche ou séchée pour pouvoir l’utiliser même en hiver.

Les modes opératoires sont évidemment les mêmes quelle que soit la variété de menthe : menthe verte classique, menthe poivrée, menthe chocolat… Découvrez les différentes méthodes de conservation des feuilles de menthe.

Récolter la menthe pour conservation

La période de récolte optimale

La menthe se récolte fraîche au fur et à mesure des besoins, généralement d’avril à octobre. Les feuilles sont récoltées de préférence le matin, ou au moins avant midi, période de la journée pendant laquelle elles concentrent le maximum d’arômes.

La récolte avant conservation pour l’hiver s’effectuera à la fin de l’été, juste avant la floraison. Vous pouvez tout de même laisser en place quelques tiges fleuries, qui raviront de nombreux insectes et butineurs.

Menthe comment la conserver, utiliser menthe

Comment récolter la menthe à conserver ?

La récolte de la menthe pour une conservation fraîche est très simple : récoltez les feuilles une à une sur plusieurs branches ou coupez simplement une tige entière.

Pour une conservation séchée, rabattre la menthe, c’est-à-dire couper les tiges entières à ras du sol, ce qui permettra à la plante de bien repartir au printemps.

Selon la méthode de conservation choisie, on gardera les tiges entières ou seulement les feuilles, à laver au préalable à l’eau claire et essorer dans un torchon ou papier absorbant.

Précautions avant la cueillette

Bien choisir le lieu de récolte de votre menthe : s’il s’agit d’un  jardin, les risques sont plus limités. Par contre, si vous pratiquez la cueillette sauvage, évitez les lieux risquant d’être pollués (bords de route, de chemins de fer, proximité d’usines, de champs cultivés en agriculture intensive…). De même, pour éviter tout risque de parasitage, il est conseillé de récolter les feuilles de menthe en hauteur et non au ras du sol, avant de  procéder à un bon nettoyage à l’eau vinaigrée.

Conserver la menthe fraîche au réfrigérateur

Après récolte et nettoyage, envelopper simplement les tiges de menthe dans un papier absorbant ou un tissu humide, avant de les placer dans le bac à légumes du réfrigérateur.

Vous pouvez également retirer les feuilles des tiges et les disposer dans une boîte hermétique ou un sac de congélation, toujours sur du papier absorbant ou un tissu humide.

Enfin, il est possible de placer les tiges de menthe comme un bouquet à la verticale dans un verre avec un fond d’eau, avant de les mettre au réfrigérateur. Les feuilles du bas des tiges seront retirées pour ne pas les laisser tremper et risquer de pourrir. Idéalement, changer l’eau tous les 2 jours.

La menthe fraîche se conserve au réfrigérateur quelques jours, jusqu’à une semaine maximum.

Comment utiliser les feuilles de menthe fraîche ?

La menthe fraîche est utilisable partout en cuisine :

  • pour aromatiser des boissons chaudes (infusions, thés, …) ou froides (eaux aromatisées, cocktails, …)
  • dans les sauces, comme celles au yaourt ou au fromage blanc
  • coupée ou entière dans les salades et taboulés
  • dans les marinades et les grillades
  • ciselée à la dernière minute sur une soupe froide type gaspacho
  • incorporée dans les houmous ou tartinades
  • mélangée dans les salades de fruits qu’elle relèvera
  • pour un mariage plus surprenant, dans les desserts au chocolat ou même dans un sorbet citron

Précautions d’usage avec la menthe : la tisane de menthe, comme le thé, diminuerait l’absorption du fer dans l’organisme. Mieux vaut donc en consommer de façon éloignée des repas (au moins une heure), particulièrement chez les individus ayant des besoins en fer élevés, comme les personnes anémiques, les femmes enceintes ou allaitantes.

Menthe comment la conserver, utiliser menthe

Outre le thé à la menthe, cette aromatique est délicieuse dans des salades salées ou sucrées

Comment conserver la menthe fraîche au congélateur ?

Pour une conservation des feuilles de menthe fraîche plus longtemps qu’au réfrigérateur, il est tout à fait possible d’opter pour la congélation.

Essuyer délicatement les feuilles lavées dans un linge sec ou un papier absorbant pour éliminer le maximum d’eau. Détacher préalablement les feuilles, les tiges n’ayant pas d’intérêt à être congelées.

Deux méthodes de congélation sont possibles.

  1. Faites des glaçons de menthe. Pour cela, mettez les feuilles entières ou ciselées dans les compartiments du bac à glaçons, complétez d’eau et placez au congélateur. Dès que les glaçons auront pris, démoulez et placez-les dans un sac de congélation, afin de gagner de la place ou de réutiliser le bac pour d’autres aromates (ciboulette, persil, coriandre, …)

Menthe comment la conserver, utiliser menthe

  1. Congelez les feuilles individuellement. Disposes les feuilles sur un plateau avant de les mettre au congélateur pour quelques heures. Le but est d’éviter qu’elles ne se touchent et collent entre-elles en formant une masse compacte difficilement sécable et réutilisable. Une fois les feuilles congelées et durcies, placez-les dans un sac de congélation. La manipulation demande un peu de précaution, les feuilles congelées étant particulièrement fragiles.

La menthe congelée se conserve plusieurs mois sans problème.

Comment utiliser et décongeler la menthe ?

La menthe conservée en glaçon nécessitera une petite préparation en amont pour pouvoir agrémenter les plats. La meilleure solution consiste à décongeler les feuilles en douceur, en plaçant les glaçons dans un récipient au réfrigérateur. Vous pouvez ensuite vider l’eau et éponger les feuilles avant de les utiliser chaudes ou froides. Cela évitera que le surplus d’eau ne dilue plats et sauces.

Les feuilles de menthe congelées individuellement pourront être utilisées directement dans les soupes, thés, quiches, boulettes de viandes, de riz ou aux légumes.

Conserver la menthe par séchage : faire des feuilles de menthe séchées maison

On adore la menthe fraîche, mais la menthe séchée est également excellente et plutôt simple à faire soi-même.

Vous pouvez même utiliser les feuilles de menthe un peu moins belles (petites, incomplètes) puisque ces petits défauts seront invisibles une fois le séchage terminé.

Séchage à l’air libre : une méthode plus longue, mais naturelle

Le séchage naturellement à l’air libre est très utilisé pour la conservation des aromatiques en général. 3 techniques de séchage peuvent être utilisées.

  1. Le séchage en bouquet. Rassemblez une dizaine de tiges de menthe avec une ficelle ou un élastique. Les bouquets ne devront par être trop fournis pour permettre à l’air de circuler et aux feuilles de sécher correctement. L’idéal est d’aligner les bases des tiges pour faciliter l’accrochage (éventuellement, recoupez les tiges les plus longues pour uniformiser le niveau). Accrochez le bouquet suspendu la tête en bas, avec un clou par exemple, dans un endroit sombre, sec et aéré.
  2. Le séchage à plat. Répartissez les tiges sur un drap ou un tissu pour qu’elles ne se chevauchent pas. Refermez le tissu pour protéger les tiges de la poussière et des rayons UV du soleil, risquant d’altérer couleur, goût et bienfaits de la menthe. Disposez dans une pièce chaude et aérée, comme une véranda. Au bout de quelques jours, retournez les tiges pour que le séchage soit bien uniforme.
  3. Le séchage en clayette. Disposez les tiges sur un plateau ou une cagette, sans qu’elles ne se superposent. Placez dans un endroit sec et aéré, à l’abri de la lumière. Au bout de quelques jours, retournez également les tiges pour que le séchage soit bien uniforme.

Menthe comment la conserver, utiliser menthe

Au bout d’une à 2 semaines, selon la température ambiante et la méthode choisie, les feuilles prendront une couleur sombre, s’enrouleront sur elles-mêmes et se rétracteront. A ce moment là, elles se détacheront simplement en glissant le doigt le long de la tige.

Les feuilles s’effriteront également facilement. Vous pourrez les conserver entières ou bien les réduire en petits morceaux ou poudre.

Séchage au micro-ondes, au four ou au déshydrateur : les méthodes les plus rapides, mais consommatrices d’énergie

La menthe sera mondée avant ces méthodes de conservation, c’est-à-dire que les feuilles seront séparées de la tige.

  1. Le séchage au micro-ondes. Disposez les feuilles nettoyées sans qu’elles ne se chevauchent sur un papier sulfurisé ou absorbant. Lancez le micro-onde pendant 30 secondes, puis vérifier l’état des feuilles et laissez l’humidité s’échapper. Il est possible de retourner les feuilles avant de relancer une session de 30 secondes. Renouvelez l’opération jusqu’à ce que les feuilles soient séchées, enroulées sur elles-mêmes et friables (1 mn 30 à 2 minutes maximum suffisent généralement).
  2. Le séchage au four. Préchauffez le four à la température la plus basse possible (entre 60 et 90°C). Disposez les feuilles sans qu’elles ne se chevauchent sur un papier sulfurisé. Laissez sécher pendant 5 à 15 mn, selon la puissance du four, en vérifiant régulièrement la « cuisson ».
  3. Le séchage au déshydrateur. Placez les feuilles sur les clayettes. La température et le temps de séchage dépendront du modèle de déshydrateur, l’idéal est donc de se référer au mode d’emploi pour le séchage des aromatiques.

Comment conserver la menthe séchée ?

Les feuilles de menthe séchées se conserveront plusieurs mois et jusqu’à un an dans des boîtes hermétiques, type boîte à biscuits en métal, boîte en plastique ou bocaux en verre, à température ambiante et à l’abri de la lumière.

Comment utiliser la menthe séchée ?

Les feuilles de menthe séchées peuvent être utilisées de diverses façons :

  • en infusion ou ajoutée dans votre thé préféré (tonique et facilite la digestion)
  • incorporées dans des sauces, dans lesquelles elles se réhydrateront
  • si elles ont été réduites en petits morceaux, simplement saupoudrées à la dernière minute sur vos plats

Conserver la menthe en macération

Les méthodes par macération permettent une conservation très longue des feuilles de menthe.

Précautions avant macération

Les récipients, bocaux ou bouteilles utilisés seront préalablement nettoyés, ébouillantés et bien égouttés pour une conservation optimale et hygiénique.

La macération des feuilles de menthe dans l’huile

Après nettoyage et séparation des tiges, mettre les feuilles dans un récipient, idéalement opaque, puis remplir d’huile d’olive ou d’huile de tournesol. Il est possible de hacher les feuilles avant de les mettre dans l’huile, si vous préférer faire macérer des feuilles déjà coupées.

Laissez macérer pendant 15 jours. La préparation pourra ensuite  s’utiliser telle quelle, en assaisonnement des plats : salades, tartinades ou simplement quelques cuillérées ajoutées sur un plat de pâtes.

Il est aussi possible de filtrer la préparation avec un linge, une étamine ou un filtre à café, en ne gardant que les feuilles pressées pour agrémenter vos salades, plats chauds et taboulés.

Cette huile aromatisée pourra aussi servir à conserver des légumes séchés, comme les tomates, poivrons ou piments.

Il sera également possible de réaliser un macérât huileux à usage cosmétique, mais la recette demandera quelques ajustements (dose de menthe, ajout de vitamine E…) et des précautions supplémentaires.

Menthe comment la conserver, utiliser menthe

Macérat d’huile de menthe

La macération des feuilles de menthe dans le vinaigre

Le vinaigre aromatisé aux feuilles de menthe apportera une touche fraîche et piquante à vos plats.

Mettez une vingtaine de feuilles de menthe (ou plus, selon l’intensité souhaitée) dans un récipient refermable et recouvrez entièrement les feuilles de menthe de vinaigre de cidre ou de vinaigre blanc.

Laissez macérer de 15 jours à 1 mois, en secouant de temps en temps.

Le mélange peut s’utiliser tel quel en assaisonnement d’une salade ou bien en version filtrée.

La macération des feuilles de menthe dans le miel

Cette préparation est très simple et idéale pour prévenir les petits maux de l’hiver.

Déposez une vingtaine de feuilles de menthe propres dans votre récipient. Recouvrez du miel liquide de votre choix, avant de laisser macérer pendant 3 semaines dans un endroit chaud.

Retournez le pot de temps en temps pour homogénéiser le mélange.

A utiliser pur en remplacement du sucre, dans une infusion, un yaourt, etc.

Menthe comment la conserver, utiliser menthe

Les méthodes de conservation bonus : faire son propre sirop ou sa liqueur de menthe

Faire du sirop de menthe maison

Faire soi-même du sirop de menthe est très simple. Pour une bouteille de 1L, il vous faudra :

  • environ 50 feuilles de menthe
  • 75cl d’eau
  • 500g de sucre

Ces doses peuvent évidemment être adaptées selon les goûts : intensité recherchée, sirop plus ou moins sucré…

Versez les ingrédients dans une casserole, porter à ébullition et laisser simplement infuser une vingtaine de minutes. Filtrez avant de transvaser la préparation dans une bouteille hermétique préalablement nettoyée, ébouillantée et égouttée.

Si vous souhaitez retrouver la couleur verte des sirops du commerce, ajoutez simplement quelques gouttes de colorants alimentaires.

Le sirop se conserve 1 mois au réfrigérateur.

Faire sa propre liqueur de menthe

La préparation de la liqueur de menthe est plus longue, mais quasiment aussi simple que celle du sirop.

Ingrédients :

  • 1L d’alcool pour fruits (ou de vodka ou de l’alcool blanc de votre choix)
  • environ 50 feuilles de menthe
  • 1 clou de girofle
  • 500 g de sucre
  • 50cl d’eau

Encore une fois, ces doses peuvent être adaptées selon les désirs. Vous pouvez également ajouter cannelle ou jus de citron.

Mettez les feuilles à macérer dans l’alcool pendant 3 semaines à température ambiante. L’idéal est de lancer le processus de macération en laissant au préalable le bocal quelques heures au soleil ; des petites gouttes de condensation commenceront à se forme, signe que la chimie opère.

Chauffez l’eau avec le sucre pour faire un sirop : faites bouillir pendant quelques minutes jusqu’à complète dissolution du sucre, puis laissez refroidir.

Filtrez l’alcool en retirant les feuilles de menthe, puis transvasez l’alcool et le sirop dans une bouteille hermétique propre.

Laissez à nouveau macérer pendant 3 semaines.

La liqueur se conserve très longtemps, mais son goût peut s’atténuer au bout d’un an environ.

Menthe comment la conserver, utiliser menthe

Sirop et liqueur de menthe

Conserver la menthe en pot

Enfin, vous pouvez évidemment décider de garder un pot de menthe en intérieur pour l’hiver, dans un endroit lumineux.

Pour ne pas fragiliser le pied de menthe trop vite, récolter les feuilles au fur et à mesure des besoins en coupant les tiges au-dessus d’au moins deux feuilles, ce qui permettra à la plante de bien repartir.

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire