Veuillez patienter...

Continuer mes achats Voir le panier & Commander

{{var product.name}} a été retiré de votre panier

Continuer mes achats
Voir le panier & Commander
Commander avec les refs catalogue
begonia grandis evansiana
conseil

Retranscription vidéo : le Begonia grandis Evansiana

un étonnant bégonia rustique et couvre-sol

Le Begonia grandis ssp. Evansiana ou Bégonia de Madame Evans est un bégonia rustique et couvre-sol, originaire des forêts humides de Chine. Cette vivace réclame un sol frais à humide, neutre ou acide et une exposition mi-ombragée, voire ombragée dans le Sud. Ce bégonia vivace redémarre tardivement dans la saison, mais fleurit aussi tardivement : de juillet à octobre. Ses atouts principaux sont son feuillage vert clair, au revers rose-pourpre, ainsi que sa faculté à pousser et à se reproduire rapidement.

La présentation du Begonia grandis Evansiana

Le Begonia grandis : un peu de botanique

Le Begonia grandis ssp. Evansiana est un bégonia botanique de la famille des Bégoniacées et originaire des forêts humides de Chine.

Le Bégonia de Madame Evans est une vivace bulbeuse couvre-sol de croissance rapide et atteignant une hauteur de 80 cm. Ses tiges turgescentes se maintiennent droites grâce avec la pression de l’eau interne.

La floraison intervient courant juillet jusqu’au mois d’octobre en bouquet de fleurs roses (il existe aussi une forme à fleurs blanches : Begonia grandis ssp. Evansiana var. alba) : un moment où, finalement, peu de fleurs sont encore présentes au jardin.

Le feuillage est d’un très beau vert clair, très frais. Mais, le revers de la feuille est rose, veiné de rouge ce qui apporte une touche très colorée aux massifs mi-ombragés, voire ombragés.

La plante disparaît totalement en hiver, pour redémarrer sa végétation tardivement au printemps (mois de mai).

La bonne idée de Michael : cultivez le Begonia grandis en surélévation pour pouvoir profiter au maximum des belles couleurs de feuillage.

Comment cultiver le Begonia grandis ?

Cette vivace réclame un sol frais à humide tout au long de l’année. Le sol doit aussi être fertile et humifère, plutôt neutre à acide, mais surtout pas calcaire.

Les bégonias sont des plantes d’ombre (dans le sud de la France) ou de mi-ombre (ailleurs en France et en Belgique). On peut la planter au début du printemps (mars-avril) avant le développement des feuilles ou en automne (octobre).

Le Begonia grandis est une vivace couvre-sol rustique (-15 °C) qui s’étale rapidement. D’ailleurs pour se multiplier, le Begonia grandis adopte une technique particulière. Après la floraison, des petites bulbilles, en réalité des minis-tubercules, se développent à l’aisselle des feuilles. Celles-ci vont tomber et ainsi donner vie à une autre plante. On peut donc obtenir des semis spontanés de ce type de bégonia à l’endroit de la plantation initiale, mais… aussi parfois à quelques mètres de là. L’occasion d’en donner aux ami(e)s et aux voisin(e)s !

Les bons conseils de Michael : bien que parfaitement rustique, ce bégonia apprécie un bon couvert de feuilles mortes en hiver qui protégera ses tubercules. De plus, la plante redémarre tardivement au printemps, seulement en mai. Pour éviter de lui asséner un coup de bêche par inadvertance : pensez à placer un tuteur ou n’importe quoi d’autre pour la localiser ! 

Articles connexes

1 Étoile
2 Étoile
3 Étoile
4 Étoile
5 Étoile
( votes, moyenne: sur 5)
Laisser un commentaire